News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Pourquoi Ali Bongo ne pouvait pas échouer

Le site de la Liberté - La Révolution LVDPG le Lundi 19 Octobre 2009 à 07:19 | Lu 1411 fois



Gabon : Pourquoi Ali Bongo ne pouvait pas échouer
Le scrutin présidentiel gabonais a été une mascarade. Ce qui n’a surpris personne dans le fleuron de l’influence française en Afrique. Au Gabon, la victoire d’Ali Ben Bongo était counnue d’avance. En effet, de l’avis de tous les observateurs, cette présidentielle a été depuis le début une vaste mascarade. Le fils du défunt Omar Bongo est parti avec une longueur d’avance sur ses concurrents, en tant que tout-puissant ministre de la Défense ayant la haute main sur l’appareil sécuritaire d’un Etat rompu aux fraudes électorales.

Pis, la télévision nationale a ouvertement roulé pour le candidat du parti au pouvoir, et une télévision privée appartenant à André Mba Obame, l’un des candidats, a tout bonnement été fermée. Malgré ces manquements élémentaires aux règles du fair-play démocratique, “Baby Zeus”, comme on surnomme Bongo fils, n’a pas reçu de coups de règle de la part de l’Elysée, où l’on suit de très près la situation de ce petit “émirat” pétrolier, fleuron vital de la nébuleuse Françafrique.

Malgré l’annonce fracassante de la “rupture” annoncée par Nicolas Sarkozy à son arrivée au pouvoir, rien ne semble avoir vraiment changé entre l’Elysée et le palais du bord de mer. Les mânes de Jaques Foccart, baron du gaullisme et “sorcier blanc” des relations franco-africaines, semblent toujours veiller – comme l’atteste le brutal limogeage de Jean-Marie Bockel, ancien ministre de la Coopération qui a eu l’outrecuidance de proclamer bruyamment “le certificat de décès de la Françafrique”. Omar Bongo [décédé en juin à Barcelone] avait exigé et obtenu la tête de Bockel.


Cela dit, Ali Bongo a remporté une victoire à la Pyrrhus. Jamais un scrutin n’a été aussi disputé, et le fait que ses deux principaux challengers se soient également déclarés vainqueurs complique singulièrement les choses. De surcroît, cette présidentielle a mis à nu les fractures ethniques dans ce petit pays, l’ethnie majoritaire des Fangs (environ 35 % de la population) ayant de plus en plus de mal à supporter la domination de la minorité téké, groupe auquel appartiennent les Bongo père et fils.

Après quarante ans de gabegie, la grande majorité des Gabonais, qui vivent dans une misère sans nom, en dépit des fabuleuses richesses de leur “émirat”, semblent être très peu attirés par la succession dynastique. Quelle sera l’attitude de Paris si la jeunesse librevilloise descend massivement dans la rue pour contester les résultats d’un scrutin aux dés pipés ? Dans les années 1990, Bongo père, sous les coups de boutoir de l’opposition, n’avait dû son salut qu’à l’intervention musclée de l’armée française, “prépositionnée” dans ce pays depuis l’indépendance. Mais, après les images désastreuses de militaires français tirant sur des civils ivoiriens [en novembre 2004], l’Elysée prendra-t-il le risque de s’aliéner davantage une opinion publique africaine excédée par l’interventionnisme de l’ancienne puissance coloniale ? Malheureusement, c'est ce qui vient de se passer au Gabon, à qui le prochain tour ? Le Cameroum ? Le Togo ?...

Lundi 19 Octobre 2009
La Révolution LVDPG
Vu (s) 1411 fois




1.Posté par delaudasse le 19/10/2009 10:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est à Mr Joyandet qu'il faut envoyer ce texte, il dit le contraire:
http://www.joyandet.fr/site/index.php?contact
au bons soins de l'auteur.

2.Posté par delaudasse le 19/10/2009 10:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
VOUS AVEZ DIT RUPTURE !!
Sont nommés ce jour Coseillers et Hauts repésentants...:
Lemboumba, Essongué, Pascaline, Honorine Dossou, Mapangou...
La rupture continue.

3.Posté par mokoye le 19/10/2009 14:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi mon point de vu c'est que 30 ministres c'est encore trop et qu'il y'a encore bcp trop de cassiques!!! l'argent du pays reste dans les mains des mêmes paresonnes et que le ministre de la défense et une farce, Ali lui même le reste!!! qu'est ce qu'on fait avec 30 ministre pr 1 million de gabonais??? on a plus de ministres que les etats unis que l'allemagne, allez y comprendre qlq chose...

4.Posté par delaudasse le 19/10/2009 14:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est très postif de réduire les ministres.... pour l'opposition...car les non-retenus des diverses régions qui renvoyaient l'ascenseur à leur proche se rapprocheront des opposants; Papa Bongo savait y faire LUI.

5.Posté par St.Michael le 19/10/2009 17:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
POURQUOI aliben NE PEUT PAS REUSSIR ?
1-Ali est biafrais de 50 ans dont l’acte de naissance a été établie en Mai 2009. D’après la constitution il est éligible.
2-Aliben a perpétré un coup d’état électoral en interrompant les travaux de centralisation de la CENAP, suivi d’un massacre de plus de 50 gabonais inoffensifs et tentative d’assassinat aux vrais leaders gabonais le 04/09/09.
3-Aliben est dépourvu de toute sagesse de la crainte de Dieu donc n’aura jamais l’intelligence qu’il faut pour ce genre de position
5-Aliben est maudit par les actes de ses deux pères adoptif et génétique qui ont suivi la même voie de truquage des urnes et massacre des innocents.
6-Aliben hérite et incarne le bilan désastreux de son père adoptif bongo père, donc part dans cette aventure avec 0% de confiance du peuple.
7-Aliben est rejeté du peuple qui ne se reconnaît pas dans les résultats proclames par le ministre de l’intérieur.
8-Alben est un terroriste et s’est lancé dans une aventure folle de terroriser les Woleuntemois et les Librevillois avec les mercenaires étrangers (bérets rouges)
9-Aliben n’a pas de CV authentique et crédible pour jouer dans la ligue des grands à l’ONU. L’exemple a déjà montré dans son discours d’investiture où il a brillé dans la bêtise plus que son père adoptif à l’ONU
10-Aliben a tourné le dos au Créateur Très Haut en se mettant aux pas du Satan: mensonges, tueries, agressions des Apôtres de Dieu, prostitution et actes malsains, malade physique et mental…DONC VOUE AU PERIL ET à l’ECHEQUE.

6.Posté par Engone Mefane le 19/10/2009 19:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa, pitieeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee quoi.....

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...