News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Pour une nouvelle Opposition et une Révolution Gabonaise

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Samedi 28 Novembre 2009 à 21:42 | Lu 1204 fois



Gabon : Pour une nouvelle Opposition et une Révolution Gabonaise
Quoiqu’on en dise, les débuts du Nouveau Pouvoir d’Ali Bongo Ondimba ont déjà largement déçu. Non Monsieur, nous ne sommes pas impressionnés par les nouvelles nominations dans l'administration gabonaise. Vos déclarations politiques s'apparentent plus à du verbiage politique. Les satisfecits de Nicolas Sarkozy après le voyage de M. Ali Bongo en France nous laissent de marbre. Et bien entendu la vraie fausse décision d'arrêter l'importation des grumes au Gabon n'est que de la poudre aux yeux.


Une décision symbolique pour complaire à Paris.

Ce n'est pas parce que le président français veut briller au sommet de Copenhague sur le dos de la forêt gabonaise ou du bassin du Congo ( le deuxième poumon de la planète en Afrique après la RDC ) qu'il faut croire les déclarations ubuesques d'Ali Bongo qui n'est qu'un vassal dans la plus pure tradition françafricaine.


On connaissait déjà la France qui triche au football via Thierry Henri - qui n'a rien à voir avec un roi nègre - nous aurons à Copenhague la Françafrique qui cherche à dribler et à en mettre plein les yeux au reste du monde, mais surtout à Barack Obama. Nicolas Sarkozy doit savoir qu'il ne passera pas dans le classement des hommes les plus influents du monde du magazine Forbes de la 56 ème place à la deuxième ou première place occupées pour l'instant par Barack Obama et Hu Jintao en vassalisant à outrance les dirigeants de l'Afrique francophone. Je suis extrêmement scandalisé qu'il les convoque encore le 16 décembre à Paris et bien entendu, nos petits tyrans françafricains répondront encore présents le petit doigt tâché de sang sur la couture.


Ali Bongo et la Françafrique trompent le peuple gabonais

Je conçois que les Gabonais traumatisés par le coup d'Etat électoral d'Ali Bongo, c'est à dire par l'extrême facilité avec laquelle lui et ses complices ont réalisé le "casse du siècle" soient tentés d'abandonner le combat pour aller se mettre à son service. Je ne jugerai jamais un gabonais qui n y croyant plus et qui écrasé par les problèmes matériels se dit: "on va encore faire comment?" Je ne condamnerai pas non plus ceux qui ont baissé les bras fasse à la puissante machine françafricaine déployée au Gabon, d'autant plus se disent-ils que l'opposition ne propose rien de convaincant. Certes, en ce qui me concerne, je ne me rendrai jamais. Qu'il pleuve ou neige, je me battrai jusqu'au bout pour combattre le PDG et le bongoïsme, démanteler la Françafrique et chasser Ali Bongo du Palais du Bord de Mer.


Certains en lisant ces lignes vont sourire et penser que je suis déconnecté des réalités et qu'Ali Bongo est au pouvoir pour 20 ou 30 ans au minimum. Mais je veux dire une fois de plus aux gabonais qui doutent que c'est faux.


Le bongoïsme et la françafrique seront vaincus

Le Bongoïsme et la Françafrique sous leur forme Ali9 seront vaincus et leur défaite sera époustouflante. Ali Bongo Ondimba ment, le clan Bongo ment et la Françafrique nous raconte des histoires. Nous sommes plus proches de la fin que du début et ils le savent bien. Car entre l'arrivée de Nicolas Sarkozy en 2007 et le coup d'Etat du 30 août au Gabon, il y a eu Barack Hussein Obama, l'Afro-Américain qui dirige la première puissance du monde. Ceci n'est pas un détail de l'Histoire. Nous allons vaincre et nous allons gagner malgré les apparences.

Au delà de la circonstance difficile actuelle qui voit le chef de l'exécutif gabonais parader de Libreville à Londres, de Londres à Paris et demain on ne sait devant quel perron de résidence d'un chef d'Etat du monde libre, il n'a aucune chance de réussir. S'il devait réussir ou y arriver, il aurait dû commencer par rendre l'argent qui a été volé par sa famille au peuple gabonais. Ce n'est qu'à cette seule condition que nous l'aurions pris au sérieux. L'émergence, les réformes, la lutte contre la corruption font partie de la mythologie bongoïste depuis toujours.


La seule réforme utile: le rapatriement de l'argent du peuple gabonais

M. Ali Bongo Ondimba, dites-nous où est passé l'argent du peuple gabonais. A ce moment là, nous vous appellerons peut-être M. le président. Donnez-nous les numéros des comptes bancaires de votre famille à l'étranger. Localisez-nous les différents comptes off-shore qui ont été ouverts ici et là, reversez l'immense fortune d'Omar Bongo - des milliards de dollars - dans les caisses de l'Etat et n'essayez pas de nous bluffer une fois de plus en vendant un ou deux immeubles des biens mal acquis afin de réaliser on ne sait quelle oeuvre caritative. Vous et les vôtres avez trompé le peuple gabonais par votre rapacité financière et votre confiscation de l'argent du peuple Gabonais et c'est la principale chose que nous vous reprochons.

Rendez, l'argent, tout l'argent et rien que l'argent. Car l'absence de cet argent est responsable du génocide à petit feu des populations gabonaises. Ali Bongo peut mentir au monde entier mais les gabonais doivent être lucides. L'argent que Ali Bongo veut récupérer chez les pauvres petits fonctionnaires ou par-ci par-là à travers ses réformettes représente une petite goutte d'eau dans l'océan des milliards de dollars que lui et les siens ont volé au Peuple Gabonais. Voilà pourquoi je déteste jusqu'au plus profond de mon âme le Bongoïsme et la françafrique.


Pour une révolution gabonaise

J'ai dit que je ne me rendrai jamais, c'est pour cette raison que je veux informer les gabonais et les gabonaises qui me lisent que je les invite le 19 décembre à Paris de 10H à 18H pour une journée sur la fin du Bongoïsme et le démantèlement de la Françafrique. Nous lancerons à l'occasion de ce forum la nouvelle opposition et la Révolution Gabonaise. Vous serez informés du lieu et des conditions de participation dans les jours qui viennent.

Dès à présent, vous pouvez nous informer de votre intérêt pour cet évènement en envoyant un mail et un contact à notre attachée de presse Nadine Biloa. Nous n'avons pas d'autre choix que de résister.


Pour le forum du 19 décembre Informations et contact:


Nadine Biloa nadine.biloa@moubamba.com Tél: 06.88.12.88.21

Samedi 28 Novembre 2009
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 1204 fois




1.Posté par l'Ombre le 29/11/2009 01:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La lutte continue!!! Monsieur Ben Moubamba vous êtes un vrai patriote qui aime son pays et veut le libérer. ce combat que vous menez sans relâche aujourd'hui portera ses fruits quelque soit le temps que cela mettra(immédiat ou lointain). nous vous soutenons ainsi que vos actions jusqu'au boutisme.
Que Dieu vous bénisse!

2.Posté par Eboulou le 29/11/2009 01:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
" On ne rend pas service à un peuple en lui masquant , par des expressions généreuses, mais sans contenu réel ou applicable , les étapes inévitables de son développement , les obstacles qui entravent son évolution et menacent sa sécurité , sa survie même et contre lesquels il sera forcé , un jour , de lutter ". C .A. DIOP .
Bongomar a passé toute sa vie à martyriser la population inoffensive Gabonaise , Ali OBI Bongo l' adopté cherche à parachever l' oeuvre macabre entreprise par son hébergeur . Mais le Biafrais , en usurpant notre vote et en confisquant notre liberté , a placé tout ce qu' il entreprend dans l'inutile . Le coup de grâce qu'il veut nous asséner est voué à l' echec .Car la majorité de la population Gabonaise , dans son combat contre l'axe diabolique Aliben Ojukwu OBI l/Famille Bongo /Françafrique/PDG , est capable actuellement de distinguer les différents intérêts en présence .Les Gabonais différencient aujourd'hui à chaque circonstance , d' une manière intelligible , le vrai du faux, le mensonge de la vérité , l' illusion de la réalité ,la dépendance de l' autonomie , la liberté de l' asservissement .
Le crime de lèse- peuple , le peuple Gabonais , ourdi par SARKO et son larbin Biafrais est mis à jour .
Nous voulons récupérer notre Gabon ,nous aspirons à une société démocratique capable de déterminer librement notre propre avenir , en ayant conscience de nos choix .
BBM sache que ta lutte , crédible à nos yeux ,est la nôtre, parce que tu es en train de défendre , sans ambiguïté et avec beaucoup de courage , les intérêts du peuple Gabonais .
Maintenant , notre Dieu , nous nous tournons tous vers Toi et Te supplions par ces simples mots :
" Seigneur , notre Père , fais-nous comprendre que la force et la justice T ' appartiennent et que Tu rends à chacun selon ses oeuvres " , Amen.

3.Posté par St. Michael le 29/11/2009 01:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
St. Michael est libre comme un vecteur libre dans l’espace. En effet, St.Michael n’a besoin que du vent du Très Haut pour souffler sur ses ailes.... Ceci pour dire que St. Michael ne défend pas un tel ou tel leader politique. St. Michael défend seulement les intérêts du peuple qu’il place au dessus des intérêts personnels.
BBM place les intérêts de la Nation au dessus de ses propres intérêts personnels, il mérite donc l’encouragement de tous les vrais gabonais intègres qui luttent pour la libération du Gabon aux mains du Satan AliBongo/pdg-francafrique.

Dear Ben, you have been clear and consistent until now, I hope you will stay the course in our endeavour to cast into HELL ALiben and all evil spirits from francafrique.
You can count on my RESOLUTE and UNSHAKABLE ENGAGEMENT until the ultimate moment: A free and democratic Gabon.
May God keep you SAFE.

4.Posté par TOUS A LA RESISTANCE le 29/11/2009 08:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A L ATTENTION DE MR PAUL BIYOGHE MBA ET DE MR ALI BEN BONGO

suite a la declaration de votre politique generale devant le palais du peuple gabonais, au cours de laquelle vous avez decline comme un chapelet, les differents axes qui vont guider votre action pendant les 7 prochaines annees. de ceci qu' il me soit permis de constater ce qui suit:


notre pays le Gabon ne compte que 1 million de population, la premiere reforme aurait consiste en une simple demarche interrogatoire; la question est celle-ci: comment expliquer malgre toutes les plitiques generales qui ont ete presentees jusqu ici devant le peuple, le Gabon notre pays n a pas veritablement reussi a se developper?

La reponse a cette question aurait conduite a une etude epistemologique des obstacles chroniques devant lesquels le Gabon et ses serviteurs se sont toujours trouves coincer! cette etude que les americains appellent > devoile selon mon observation de la politique nationale plusieurs freins que vous aurez pu d abord enumerer; ce ne qu apres avoir diagnostique le mal dans sa racine que les solutions, ce que les medecins appellent la profilaxie ne peut etre etablie. ces maux consitent en ceci:

- la culture de l impunite: cest elle la mere des maux au Gabon car comment comprendre malgre les resources collossales qui sont injectees dans les differents departements ministeriels pour la realisation des projets de developpement, le Gabon ait pu toujours reste couche! tapis au sol. ainsi, les ministres se livrent-ils a un veritable bal de gouinffres! se partageant le budget de l etat avec le grand argentier, cest a dire le ministere des finances! l affaire des pourcentages dans les administrations, entre ces pseudo-entrepreneurs et les ministres en complicites avec les differents delegues financiers ou DAF. tout ceci se passe sous silence.....

- les detournements abusifs de l argent du contribuable: voila un autre scandale qui participe a l ensevelissement du Gabon; puisque cest le PDG et comme j y suis, et cest le Prsident qui m a mis la, je peux me permettre de voler et de faire tout ce que je veux.....puisque en volant je donne aussi un peu a celui qui m a mis la! voila des comportements blamables et qui n honorent guere la Republique.

de ceci vous auriez pu d abord declarer les biens que les membres du gouvernement possedent a commencer par vous meme ainsi que votre president...... a ce niveau Ali 09 aurait , de cette declaration de politique generale, donne le ton au peuple gabonais, en declarant non seulement les biens qu il possede jusqu a ce jour mais surtout les biens que BONGO Pere a eu a amasser pendant le demi siecle de regne, en commencant par les villas de luxes en europe, en asie, en amerique et afrique, les resenser et les presenter au peuple gabonais qui en decidera de l usage de ces bien....

toujours du scandale de detournement d argent public les comptes gonffles de Bongo Ondimba, d Ali 09, de Pscaline Bongo, d Adjembe, Rogombe, Ngari, Mboumbou, Nzouba guy, Metogho, Mba obame, Blaise Loembe,Bongo christain, Abeke... suffisent pour alimenter le Gabon financierement sans avoir a recourir a l emprunt devenu le leitmotiv de gouvernement et ceci pendant un demi-siecle! voila mes chers jusqu ou la folie des grandeurs des hommes du pouvoir ont ponge le peuple gabonais dans un vrai chaos, une vraie boue!

Donc en effet la politique qui devrait etre une politique globale passe avant tout par la fin de l impunite, le rapatriment des biens meubles et immeubles detournes et qui font le bonheur des autres pays au detriment du Gabon.

Mr le premier ministre, pensez vous que le resencement des agents de l Etat, soit il une operation salutaire suffit-il a renflouer les caisses du tresor public? la reponse est negative car les economistes vous repondront que cela represente des minimas! un cheveux dans l occean des milliards qui sejournent dans des pardis fiscaux dont le Gabon est l un des pays mis a l index des banques internationales. croyez vous qui si l operation debusque 1500 faux agent dans tout le pays, le concentre financier obtenu suffirait - il pour enrayer la faim? voire meme construire une ecole primaire? la reponse apporte peu d optimisme!

Toutes les politiques que votre parti le PDG et ses differents gouvernements qui ont succede, n ont rien apporte au peuple gabonais, la preuve devant ces politique les gouvernants vous memes demeurent refrectaires, car on l a vu lorsqu il s est agit de declarer les biens aucun membre du gouvernement jusqu ici n a pu se presenter a ladite operation, qu en bien meme les institutions chargees de cette operation ont ete crees. seuls les Makaya, les gens de peu de resources, les opprimes du Gabon sont la cible de ces institutions alors que l exemple devrait venir du plus haut sommet de l Etat. a quoi ca sert donc ces politiques?

cest pourquoi si assinissement il y a, il passe necessairement par les recettes fiscales dans nos deux ports car elles constiutent a elles seule pres 35% du budget de notre pays apres le petrole, puisque nous abordons deja la crise de la filiere bois. donc savoir qui fait quoi a ces postes de recouvrements quand on sait les magouilles fiscalo-douniers qui sont organisees a ce niveau! yl n y a qu en juger le train de vie de ces douaniers en charges de ce question, un milieux ou la corruption est monaie courante!

Mr le premier ministre votre feuille de route devrait aller dans ce sens.


votre feuille de route de politique generale est pour ma part vouee a l echec, car ne prend pas en compte les vrais problemes des gabonais qui sont toujours asservi de leur propres richesse.


le gabonais qui ne sera toujours mal loge
le gabonais qui sera toujours mal paye
le gabonais qui sera toujours humilie deconsidere
le gabonais qui sera toujours influence
le gabonais toujours intimide
le gabonais qui sera contraind au silence
le gabonais toujours la eduque, mal soigne, mal transporte
le gabonais qui sera toujours mal employe et sous etulise.

voila monsieur le premier ministre les signaux qui ne trompent et seuls sous la base desquels votre projet sera legitime! car le peuple veut croire que la Republique est a ses cotes, commencer d abord par punir, commencer d abord par rapatriement les richesses du gabonais pris en notage par des familles malveillantes a l etranger, declarer vos biens et vos salaires comme en france ou tout france sais combien gagne Sarkozy......ahhhhhhahhhahh je vois chez nous cest impossible car nous somme des singes, des primates a peine evolues ignorant les notions de gestion, d economie et de droit! quelle honte

je declare donc ineffectif votre programme de politique generale si le peuple gabonais ne se retrouve dans ce bal de magouille, continuer a piller le peuple vous assistera! inofensif en attendant l heure de Dieu.


5.Posté par critique objective le 30/11/2009 10:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A "TOUS A LA RESISTANCE" brillante intervention.

C'est ce genre d'opposition dont on a besoin pour que les choses avancent dans le pays. Pas seulement des gens qui viennent et disent: "C'est mauvais un point c'est tout" sans pour autant enrichir leur argumentation.

Il est évident que le plan politique est excéssivement ambitieux voir même irréalisable de prime abord vu les fonds collossaux que cela demande et aurait grandement besoin que l'argent détourné du temps de OBO soit rappatrié et utilisé à cet effet.

Cependant, il sait qu'il est boudé et qu'il a obligation de résultat auprès du peuple gabonais lors de son mandat. Aussi je pense qu'il faudrait continuer à l'observer un temps avant de tout de suite monter sur nos chapeaux de roue. Attendons de savoir comment il va faire pour amasser autant de fonds pour la réalisation de ces projets.

Tout ce que nous espérons c'est qu'il ne jouera pas trop sur la fiscalité des travailleurs gabonais au risque de créer un mouvement d'humeur sans précédent qui paralyserait son plan d'action.

Pour l'heure attendons. Si par malheur il foire son coup, il sait que les carottes seront cuites pour lui car le peuple est impatient et avide de changement réels et palpables.

Wait and see...

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...