News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Pont sur le Komo, des mesures d’urgence envisagées

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 12 Mars 2012 à 14:47 | Lu 668 fois



Gabon : Pont sur le Komo, des mesures d’urgence envisagées
Les véhicules à fort tonnage sont désormais interdits de traverser le pont sur le Komo, ayant subi de sérieux dommages après le contact avec une barge d’un opérateur économique, a décidé une mission technique des experts de la société Sogea Satom, dépêché le week-end dernier sur les lieux pour un diagnostic général de la situation, avant d’engager des études devant déboucher sur une réhabilitation de l’infrastructure.

Le wend end dernier, sous le pont sur le Komo, à Kango, le regard des experts en disait long. Après que la barge d’un opérateur économique a sauvagemment ‘’aggréssé’’ une pile, le constat sur le terrain est accablant: la pile endommagée n’est que la partie visible de l’iceberg. Le directeur général adjoint de SOGEA, Jérôme Claude Asseko, soutenu par les autres ingénieurs, a expliqué l’état réel de l’ouvrage : ‘’ Les dégats sont importants, car il y a deux travées qui ne tiennent qu’à cause de la précontrainte transversale (…). En dehors de la pile endommagée, on note un déplacement transversale vers l’amont de 40 cm et aucune poutre ne repose sur son appui. On a frolé la catastrophe.’’

Selon lui, si la circulation sur le pont n’est pas balisée, il suffirait qu’un poids lourd circule dans la zone ou le pont est en porte à faux pour enregistrer des dommages encore plus grands, susceptibles de briser le pont.

S’agissant du démarrage des travaux de réhabilitation de l’ouvrage endommagé, l’entréprise a précisé que la phase des études durera au moins un mois, par la suite un plan de travail comportant le coût estimatif des travaux à réaliser sera proposé. ‘’ Il y a des investigations à poursuivre avec l’outil informatique. Nous avons fait venir un expert de Paris . Il va, entre autres, refaire tous les relevés du pont. En somme, cette étude prendra un certain temps’’, a souligné Jérôme Claude Asseko, directeur général adjoint de l’entréprise adjudicataire des travaux, SOGEA SATOM.

Par ailleurs, pour renforcer les capacités de prévention de risque de catastrophe sur l’infrastructure, l’entréprise prévoit de poser dès ce mardi des bordures sur le pont afin d’isoler la zone non circulable. La circulation devra ainsi être alternée en misant sur la contribution des agents de force de l’ordre.

Le gouvernement de la république à travers le ministère en charge des Travaux Publics a pris une série de mésures en terme de prévention de risque d’accidents et de continuité des échanges. Afin de prévenir les risques d’accidenst et d’aggravation de l’état actuel de l’ouvrage l’accès au pont est strictement interdit aux véhicules à fort tonnage, notamment les grumiers, semi-remorques et porte-chars ; exceptions faites des bus de transport, des véhicules de type canter et assimilés, des camions de 6 à 10 roues transportant les vivres et les hydrocarbures. En outre, la navigation de nuit (18h00 -6h00), pour les embarcations de plus de 2 tonnes sous le pont du Komo et de la Bokoué est interdite.

En termes de continuité du traffic vers l’intérieur du pays, trois déviations ont été retenues : la mise en service, dès ce mercrédi de deux bacs au débarcadère de Kango avec une navigation alternée à partir dès deux rives ; la possiblité d’emprunter la voie ferrée au départ de la gare d’Oyan ou l’utilisation des routes Kougouleu-Medouneu-Sam-Mittzic et Sam-Bibass.

Pour ce faire, les techniciens du ministère en charge des Infrastructures de transports, le génie militaire, entre autres, multiplient de leur côté les actions sur le terrain en vue de réhabiliter les accès au débarcadère de Kango et à la gare ; ainsi que l’aménagement des aires de stationnement des camions et d’entreposage des marchandises à la gare d’Oyan. On note également, la réhabilitation des tronçons de routes Kougouleu-Medouneu-Sam-Mitzic et Sam-Bibass.

Lundi 12 Mars 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 668 fois



Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...