News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon-Politique/législatives: Le PDG contre le PDG à Koulamoutou ?

Le site de la Liberté - LVDPG - Presse Gabonaise & Internationale le Mardi 29 Mars 2011 à 11:32 | Lu 1039 fois



Libreville, Il y a quelques temps le président de l’Assemblée Nationale Guy Nzouba Ndama a annoncé son intention de se présenter à l’élection législative prochaine, à la commune de Koulamoutou. Une annonce faite lors d’une interview accordée à notre confrère de l’Union, paru il y dernièrement.

Depuis lors une certaine presse tire à boulet rouge sur Blaise Louembé. Comment peut-on s’attaquer à quelqu’un qui n’est pas député. Pourquoi un pédegiste peut-il s’attaquer à un autre, sans raison aucune ?

Jusqu’aujourd’hui l’on sait que la province de l’Ogooué Lolo a toujours privilégiée la concertation politique. Mais depuis la mort du président fondateur du PDG, les choses vont dans tout les sens. On est tenté de se poser la question suivante : qui doit mener la concertation ? Au lieu de favoriser la concertation politique dans la province, l’on utilise la presse pour révéler au grand jour un problème qui peut trouver une solution par entente.

Jean Massima et Guy Nzouba sont tous les deux député. Si le problème se posait entre les deux l’on comprendrait. Blaise Louembé n’a rien avoir avec tous ceci. Un député qui quitte son siège pour un autre doit se concerter avec les gens de ce siège. Qui a dit que Louembé voulait se présenter ? qui veut que Blaise Louembé ne soit pas candidat ? N’est-il un fils de la commune ? Avant même qu’il n’est déclaré sa candidature on se prononce pour l’empêcher de se présenter à l’élection. A qui fait-il peur ? La réponse nous l’a trouvons dans les journaux qui ont décidé de faire du mercenariat pour le compte de leur commanditaire perché sur un sommet à Koulamoutou. ? Suivez mon regard.

Le positionnement de Blaise Louembé dépend d’un arrangement entre le député sortant Jean Massima et lui. Massima n’a pas dit son dernier mot pour qu’on s’obstine à tourner le regard vers Louembé.

Guy Nzouba Ndama est député du plus grand canton du Gabon. Qu’il n’a même pas réussi à ériger en district. La question que les populations de cette partie du pays se posent, est de savoir pourquoi veut-il partir d’un siège où il n’a pas d’adversaires ? Que cache son ambition ? Veut-il conserver son poste de président de l’Assemblée Nationale ?

Ce dernier,estime que cette fonction ne peut-être dirigée par un autre gabonais que lui. Si l’on se souvient des paroles de son groupe d’animation fétiche Omengo qui disent : «Bientôt nous allons partir, nous allons laisser ca avec nos enfants » Cette chanson fait allusion aux papys qui s’apprêtent à prendre leur retraite. Lui qui ne veut pas donner sa place aux jeunes devait d’abord faire une autocritique avant de nuire aux paisibles citoyens qui ont fait leurs preuves dans la ville de Koulamoutou. Les œuvres de Blaise Louembé sont visibles à KM city.

Le président de l’Assemblée Nationale vient de sortir de son long sommeil éthylique. Il a commencé par inviter les Koulois à diner avec lui. Guy Nzouba Ndama serait-il mal étreint pour vouloir trop embrasser ?

De qui se moque t-il ? Dans tout les cas, il cherche à rattraper le retard qu’il a pris depuis plusieurs années. Tous le monde sait que lorsque le train a quitté la gare, l’on ne peut plus le rattraper. Ses intentions seront sanctionnées par les Koulois qui ne sont dupes. Il se révèle un don de papa gentil. Alors les que les populations de son canton se pose la question suivante : comment un homme aussi influent n’a jamais apporté ne fusse qu’un semblant de bien être aux populations qu’il dit défendre ? Ce dernier, dit à qui veut l’entendre que Blaise Louembé est le neveu de Martin Magnaga qui est sénateur et il ne comprend pas pourquoi Louembé peut-il être député ?

A Koulamoutou, les populations s’interrogent et ne comprennent pas comment vont-ils voter dans le bon sens ?

Le PDG est sûr de gagner l’élection à Koulamoutou. Si le désordre continue le PDG risque de mordre la poussière face à un candidat indépendant ou de l’opposition. Nzouba Ndama veut certainement avant de prendre sa retraite nuire à la réputation du PDG dans la province. L’on se souvient que pendant les années 1980, cette même personne avait délibérément insulté Jean Stanislas Migolet en public et le fait le plus marquant devant le président Omar Bongo. Comme les faits sont têtus, le voilà qui emprunte la même voie, mais cette ci, il utilise des journaux à sa solde. C’est ca l’émergence ?

La coutume veut que le ministre originaire du coin soit facto candidat, sauf si le PDG a change.

La candidature de Blaise Louembé ne peut se faire qu’avec la coordination de Jean Massima .Comment un hiérarque du parti peut-il venir compliquer l’équation dans une ville acquise à la cause du PDG. Si jamais l’on passait par l’étape des primaires, quelle sera le scénario ? Si le respect des ainés amène à choisir Nzouba quelle sera le comportement des populations ? Les populations vont proposer une autre candidature contre Nzouba, pour l’apprendre à vivre.

Pourquoi le PDG prendrait-il des risques de perdre un siège par égo ?

Dans tous les cas, le parti démocratique gabonais a intérêt à régler ce problème avant les primaires, pour que revienne la sérénité, pour que ne s’aggravent les stigmates déjà causés aujourd’hui.

Ou alors le PDG a décidé d’enterrer le parti où il est né ? Aujourd’hui les uns et les autres se regardent en chien de faïence. Les partisans du parti de cette province, reprochent au président de l’Assemblée National son refus de payer sa cotisation pour soutenir les femmes du parti démocratique gabonais lors du 43ème anniversaire du parti. Son refus a été motivé par l’envie de faire échouer la prestation des groupes Missema et Moukogha Show.

Il aurait voulu que ca soit son adorable Omengo prenne la tête du peloton, pour lui permettre de regarder les fesses de ces go. Les plus femmes de la province de l’Ogooué Lolo selon lui se trouveraient à Omengo. Il faut rappeler que les femmes de son groupe avaient même engagé une chaude dispute qui a failli tourner au vinaigre. Elles n’avaient pas apprécié les reproches faites par leurs sœurs de deux autres groupes.

Lors de la campagne présidentielle qui a vu la victoire d’Ali Bongo Ondimba, Guy Nzouba Ndama s’était illustré par son absence lors des meetings de soutien au candidat du PDG. Où était-il ? Seul lui-même le sait. Il traine des casseroles. Il n y a que la retraite pour le revigorer. Le président Ali Bongo Ondimba avait demandé aux ministres en charge des finances dès son arrivée de faire la lumière sur les détournements liés aux fêtes tournantes.

Pour quoi cherché loin ? les Koulois se souviennent que la voirie qui mène à son hôtel Lebishi à été faite par la manne des fêtes tournantes. Le terrain sur lequel est bâti cet hôtel appartenait à une communauté Akelé. Il les avait déguerpis sous prétexte que le terrain permettra de construire une base d’Hevegab. Mais chose qui n’était vrai. Voilà quelqu'un qui n’a rien apporté à la province qui veut s’accrocher au pouvoir. Le spécialiste de l’or noir de Koulamoutou a montré ses limites. Qu’il laisse les jeunes tranquilles.

Copyright: Gabon Infos


Mardi 29 Mars 2011
LVDPG - Presse Gabonaise & Internationale
Vu (s) 1039 fois




1.Posté par sorcier le 29/03/2011 13:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Allez parler de vos conneries du PDG dans vos sites bidons. Ici on parle des vraies choses. Louembe, Zouba, Massima, on s'en fout ici. Merde!!!!

2.Posté par Vésuve le 29/03/2011 14:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On a rien à foutre de leur misérable incompétence congénitale. Aujourd'hui, le PDG ne regroupe que les suppôts de satan

3.Posté par jamaicaine le 30/03/2011 13:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour nous quoi MAKAYA
ON S'EN FOU oh oh oh!!!!!!!!!!!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...