News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Politique : Les membres des commissions électorales pour les scrutins sénatorial et législatif de juin prêtent serment jeudi

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Mercredi 14 Avril 2010 à 15:40 | Lu 655 fois



Gabon : Politique : Les membres des commissions électorales pour les scrutins sénatorial et législatif de juin prêtent serment jeudi
Les membres des commissions électorales pour les scrutins législatif et sénatorial partiels de juin prêteront serment jeudi prochain devant la Cour Constitutionnelle.


Ce sont au total cinq commissions électorales pour les élections législatives qui seront organisées sur cinq sièges. Il s’agit du premier siège du 2ème arrondissement de Libreville, laissé vacant par l’ancien premier ministre Jean Eyeghe Ndong qui avait claqué la porte du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir par un coup d'Etat électoral) pour se présenter à l’élection présidentielle anticipée d’août dernier, du premier siège du département de Moulundu précédemment occupé par l’ancien ministre Paulette Missambo, du premier siège du Komo-Mondah sur lequel trônait l’ancien ministre du pétrole Casimir Oyé Mba, du premier siège du Haut-Komo d’André Mba Obame, ancien ministre de l’intérieur arrivé troisième lors du dernier scrutin présidentiel.


Pour les trois derniers cités, ils avaient été exclus du parti au pouvoir pour s’être opposés à la désignation du candidat Ali Bongo Ondimba dont ils avaient été d’ailleurs pour Casimir Oyé Mba et André Mba Obame des adversaires lors de cette consultation électorale.


En revanche, le siège du député du département de Bendje qu’occupait l’ancien vice premier ministre Honorine Dossou Naki est remis en jeu suite à sa nomination au poste de Haut représentant du président de la République.


Par contre, pour les sénatoriales, ce sont les sièges du département du Ntem et de la commune de Lastourville (Moulundu) qui seront à pourvoir. Le siège du département du Ntem qui était détenu par un ancien compagnon de route de Feu Omar Bongo Ondimba, Simon Essimengane, exclu du PDG pour avoir soutenu un candidat de l’opposition et celui du département de Moulundu détenu par Etienne Guy Mouvagha Tchioba qui a préféré conserver son poste de président du conseil d’administration de la Banque internationale pour le Commerce et l’industrie du Gabon (BICIG).


Ces commissions électorales mises en place sont des démembrements de la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP), l’organe chargé d’organiser et de superviser les processus électoraux au Gabon.


Mercredi 14 Avril 2010
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 655 fois




1.Posté par La Citoyenne le 14/04/2010 16:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ils prêteront serment pour que les membres du pdg gagne???

Ils ont vite oublié qu'ils n'ont pas bien fait leur travail en aout 2009, ils s'apprêtent à réiterer leur sale besogne au détriment de l'avis du peuple!!!!

Allez tous au diable!

2.Posté par Nkali le 14/04/2010 17:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
quelle foutaise

3.Posté par St.Michael le 14/04/2010 17:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quelle est la valeur d’un serment prêté par des inconscients manipulés sans éthique devant une diablesse inconsciente dont l’âme a fait le voyage des ténèbres?

Amen.

4.Posté par Lesaintpere le 14/04/2010 20:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Prêter serment , c'est déclarer solennellement la véracité des propos tenus et qui prend pour garant la population nationale et internationale devant Dieu et devant la constitution, en ce sens, le serment est sacrée...
Chers membres de la CENAP, veuillez respecter votre engagement prit devant Dieu, et devant les hommes.

Heureux serez-vous lorsque vous respectez vos engagements, même si on vous maltraite, vous serez appeler des honnêtes hommes.

Malheureux seras-tu lorsque tu trahis ta confiance en te faisant corrompre pour quelques soues, mieux vaut pour toi d'aller te jeter au feu, car je te le dis même ta descendance payera pour tout ce que tu as fais.AMEN !

5.Posté par sco le 14/04/2010 20:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ignore ce qui se passe avec ce site. Même nous faisons de l'opposition ne prenons pas des risques qui peuvent ternir un procesus déjà largement enclenché. Et puis quand vous devez reprendre les dêpeches où les articles publiés par les confrères qui se battent déjà pour nous propduire les informations, l'honêtété intellectuelle voudrait que la source soit citée et cette m^me règle exigente quant au contenu de l'article. Comment pouvez-vous vous permettre de modifier dangéreusement un article qui n'est le vôtre?

Cet article j'ai lu sur le site de l'AGP et il n'est mentionné nulle part dans cette d^pêche ''Ce sont au total cinq commissions électorales pour les élections législatives qui seront organisées sur cinq sièges. Il s’agit du premier siège du 2ème arrondissement de Libreville, laissé vacant par l’ancien premier ministre Jean Eyeghe Ndong qui avait claqué la porte du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir par un coup d'Etat électoral)''.

pourquoi cette malveillante intension, si vous estimez que le PDG est arrivé au pouvoir par le moyen d'un coup électoral, écrivez vos articles et dites le sans mettre en peril la vie d'autrui par des modifications stériles des oeuvres des comptriotes.

6.Posté par kennedy le 14/04/2010 22:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je ne fait pas confiances a ses hommes.c'est mon point de vus

7.Posté par AS de Trèfle le 15/04/2010 03:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
QUI gagnera devant Casimir Oyé Mba , André Mba Obame ,,Jean Eyeghe Ndong, Paulette Missambo, je ne trouve pas de place à un seul PDGiste malgré la fraude qu'ils mettrons en place le pdg NE GAGNERA RIEN CAR LE JUGEMENT COMMENCE ICI MEME avec les scrutins sénatorial et législatif de juin. En bonne entendeurs salut Pédéagiste .


8.Posté par Bhenen le 16/04/2010 15:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La Cours constitutionnelle gabonaise n'est pas serieuse. Elle fonctionne en toute illegalité. Normalement la présidence de cette institution est illégitimement assumée. Le mandat de Mlle Mborantsuo a expiré depuis plus de 4 ans. Pourquoi Mborantsuo se maintient elle à la tête de la Cours Constitutionnelle ?

Cette femme n'est plus institutionnellement, et légalement, la Présidente de cette juridiction. Son appropriation de ce poste viole dangereusement le respect de la loi qu'elle est censée protéger et appliquer. Si les intitutions gabonaises sont sans cesse bafouées par les personnes qui les dirigent, à quel miracle doit on, et peut on, s'attendre lorsqu'elles doivent se prononcer et juger les conflits remettant en cause le non respect des lois ?

L'Opposition gabonaise actuelle ne laisse t'elle pas de côté les aspects primordiaux qui pourraient regler rationnellement, et progressivement, les problèmes fondamentaux liés au bon fonctionnement de nos institutions. Pourquoi l'Opposition n'exige t'elle pas un nouveau Président de la Cours Constitutionnelle ?

Faire une nouvelle élection dans les conditions actuelles de la gestion de l'Etat, par les mêmes détenteurs des pouvoirs reviendrait, sans doute, à repeter le scénario du dénouement de l'élection présidentielle gabonaise d'aôut 2009. Ce qui ne serait pas serieux. Car l'Opposition ne doit pas seulement faire act de présence à une élèction politique. Il faut aussi qu'elle la gagne...

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...