News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon / Politique : Le Maire de Ndendé sur un siège éjectable

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24 le Lundi 15 Novembre 2010 à 16:13 | Lu 1123 fois



Les conseillers municipaux, dont six de l’UPG (Union du Peuple Gabonais) de Pierre Mamboundou et six de pour l’Alliance Démocratique et Républicaine (Adère, majorité républicaine) de Divungui Di dingue ancien vice-président de la République d’Omar Bongo Ondimba.


Ont signé le week-end dernier un mémorandum dans lequel ils mentionnent que l’édile de Ndendé, Dieudonné Ibiatsi, gère la commune avec « désinvolture » ; ils voudraient évoquer à cette occasion, entre autres, ‘’la situation du compte administratif et de gestion de l’année précédente qui n’a pas encore été curieusement examinée ainsi que les emplois fictifs’’.


La charge la plus importante contre le maire de Ndendé, pourtant issu de l’UPG, viendrait de son « propre camp » au point qu’il serait sur un « siège éjectable ».




Source : Gabon Matin


Lundi 15 Novembre 2010
LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24
Vu (s) 1123 fois




1.Posté par St François le 15/11/2010 17:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qu'est-ce que je vous disais il y a quelques semaines. Preuve que j'ai les bonnes informations du terrain. Je vous apprenais que le maire de N'Dendé était parti avec la caisse. Cela fait les choux gras du camp pédégiste qui s'active à reconquérir N'Dendé et la Dola :

"Libreville, 13 novembre (Infos Gabon) – Les militants du Parti Démocratique Gabonais (PDG) ressortissants de la Province de la Ngounié, Département de la Dola, particulièrement ceux de la Commune de Ndendé résidant à Libreville se sont retrouvés dernièrement à Libreville autour du membre du bureau politique, Jean Félix Mouloungui, afin d’examiner et mettre en place les stratégies pouvant leur permettre de reconquérir Ndendé et la Dola.

Cette rencontre s’inscrivait également, selon le premier responsable politique de Ndendé pour le compte du PDG, dans le cadre des préparatifs de leurs prochaines retrouvailles dans leur circonscription électorale. Une belle opportunité pour rendre compte aux militants de la Dola en général, des conclusions issues des assises de la dernière rentrée politique du parti au pouvoir qui s’est déroulée à Libreville.

Il sied de noter que le PDG et son Président Ali Bongo Ondimba, ont, comme l’a rappelé Jean Félix Mouloungui, un message d’espoir pour tous les habitants du Gabon, et singulièrement ceux de Ndendé et de la Dola, allant dans le sens du changement, de la croissance et du développement durable.

Le membre du bureau politique a invité les ressortissants de sa circonscription à rompre définitivement avec « les tergiversations et la politique du clair obscur que leurs adversaires leur ont servi durant des longues années, sans que leurs conditions d’existence n’évoluent d’un iota ».

D’après Jean Félix Mouloungui, le PDG va reconquérir Ndendé jadis fleuron de la Ngounié, aujourd’hui l’ombre de lui-même, pour que cette Commune ainsi que tout le Département gouttent aussi aux conséquences économiques et sociales de la construction du « Grand Sud » évoqué.

« Le développement et la construction de Ndendé et de la Dola sont à la croisée des chemins. Il faut restaurer l’apaisement et l’harmonie entre toutes les filles et tous les fils de notre circonscription. Ceci est possible si le PDG redevient la première force politique de cette circonscription et que la majorité des ressortissants de la Dola se rassemble derrière le Président Ali Bongo Ondimba en lui offrant une majorité confortable à l’Assemblée Nationale lors des législatives qui se profilent à l’horizon ». A indiqué le premier responsable politique de Ndendé pour le compte du PDG.

Signalons que Flavien Nzengui Nzoundou et Léon Nzouba, membres du bureau politique, respectivement de Mouila et de Lebamba, étaient présents à ces retrouvailles.

Par Mathieu Moukendi et Patrick Kaye

FIN/INFOSGABON/MM/PK/2010

© Copyright Infos Gabon"

2.Posté par Diaz le 15/11/2010 19:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@St François,
Je vous concède la justesse de certaines de vos informations. Mais, je crois aussi qu'ils vous en manque beaucoup. Par exemple, vous semblez ignorer la dissension au sein du PDG de la Dola. En effet, certains cadre du PDG de Ndende, en tête desquels l'ancien député Roger Mavoungou, apprécient très l'ascension au sein du parti d'un militant de la dernière heure comme JF Mouloungui (qui est en plus vu comme un traite qui pourra encore trahir) au dépens des militants qui ont toujours été fidèles au PDG à Ndende à leurs risques et périls.

Gageons donc des candidatures indépendantes à Ndende si jamais JF Mouloungui porte les couleurs du PDG à Ndende en 2011. Il a voulu un moment tester la piste de Kinguele pour affronter Mme Tchibinda en 2011, mais s'est très vite ravisé à la suite des signes de courroux que portent encore les jeunes de Kinguele contre lui.

Voilà pour ajouter à vos informations.

Pour ma part, il est du droit de l'UPG de déstituer leur maire si jamais ce dernier faits des gaffes. Le defunt Agondjo Okawe avait fait la même chose de Mme Ambourouet à POG au milieu des années 1990. Il serait bien que les partis politiques soient les premiers juges de leurs militants, surtout quand ces derniers occupent des fonctions stratégiques comme d'élu local. C'est cela la démocratie et l'acheminement vers un Etat de droit.

Par exemple, tout récemment en Suisse un élu emblématique a été impinglé pour fraude électorale, il a été immédiatement laché par son parti (le PS) quand bien même cet élu a toujours assuré au parti les voix des citoyens de la diversité. C'est cela la démocratie.

3.Posté par Perpetue le 15/11/2010 19:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Très cher petit frère TED ,pourquoi as-tu accepté un poste politique alors que tu venais à peine de décrocher ton diplôme de médecin? ,Tu es encore jeune,et tu as beaucoup de talent , laisse ses vieux " dinausores " manger de leur soupe ! Je pense que Mamboundou ne t ' a pas rendu un bon service en te demandant de le remplacer à ce poste .J'espère que tu vas tout simplement démissionner pour aller t'occuper des patients la santé a besoin de tes compétences. Porte-toi bien!

4.Posté par St François le 15/11/2010 20:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Roger Mavoungou ancien député vaut-il qq chose à N'Dendé ? Rien n'est moins sûr. Lui qui s'est fait balayé par les upégistes en son temps.

Et les upégistes que valent-ils encore aujourd'hui sur le terrain à NDendé ? Leur mauvaise gestion de la ville apparaît maintenant au grand jour.

Par ailleurs le ministre Mouloungui n'a jamais envisager tester Kinguele pour affronter Mme Tchibinda en 2011. il s'agit-là d'une rumeur tirée du kongossa upégiste.





5.Posté par Diaz le 16/11/2010 10:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@St François,
C'est un membre du Secrétariat Exécutif du PDG qui m'avait confirmé la chose au sujet de Mouloungui et Kinguele. (Quoique opposant, j'ai tout de même des amitiés et des liens familiaux au sein du PDG, et les débats sur les faits politiques de manquent jamais). La question avait été débattu au Secrétariat Exécutif parce que certains soutenaient qu'il était plus facile pour Mouloungui d'affronter Tchibinda à Kinguele que Mamboundou à Ndende. Une chose est sûr PMM est imbattable à Ndende. Vous savez du reste que Roger Mavoungou a eu son unique mandat de député en 1996 parce que PMM n'était pas candidat.

6.Posté par St François le 16/11/2010 12:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les fausses informations fusent de toutes part.
Mouloungui n'a jamais eu l'intention de se présenter à Kingelé, il a toujours visé N'Dendé. PMM n'est pas imbattable à N'Dendé. Car le bilan de l'UPG à N'Dendé est celui évoqué dans cet article : "Gestion de la commune avec désinvolture" : un maire upégiste qui part avec la caisse çà fait pas sérieux du tout.
Quant à Roger Mavoungou demander lui plutôt quel est son positionnement actuel ? Tout évolue en politique. En outre, il n'y a rien de plus volatile que l'opinion publique quelle soit d'ici ou d'ailleurs.

7.Posté par Diaz le 16/11/2010 17:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@St François,
Je suppose que vous savez quand on a du mal à affronter une vérité on la traite de mensonge ou de fausse information.

Vous dites bien: "Mouloungui n'a jamais eu l'intention de se présenter à Kingelé, il a toujours visé N'Dendé", mais vous dites pas ce que le Secrétariat Exécutif du PDG aurait souhaité en vue de conquérir un bastion de l'opposition. Vous semblez faire preuve d'un optimisme béat quant à une probable défaite de PMM à Ndende. Ok, laissons l'avenir nous départager.

Pour ce qui est du Dr Roger Mavoungou (que je connais personnellement dans ses activités d'exploitant forestier), ce n'est pas moi qui vous enseignerais qu'il y a de nombreux pédégistes qui suivent officiellement la ligne directive du Parti (parfois au dépens de leurs propres ambitions et volonté) par peur des représailles et finissent par voter en secret pour l'opposition ou soutiennent clandestinement un indépendant. Roger Mavoungou espère tout simplement que si Mouloungui est aligné à Ndende pour les legislatives 2011, il sera lui aligné pour les sénatoriales qui suivront.

Dans tous les cas, encore une fois, l'avenir nous départagera. Attendons donc voir.

8.Posté par St François le 17/11/2010 23:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Diaz,

Optimisme béat, non ! Objectivité oui !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...