News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Politique : Biyoghe Mba pour une lutte implacable contre la corruption, contre qui ?

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Mercredi 9 Décembre 2009 à 13:25 | Lu 1234 fois



Gabon : Politique : Biyoghe Mba  pour une lutte implacable contre la corruption, contre  qui ?
Le Premier ministre d'Ali Bongo, Paul Biyoghé Mba a déclaré mardi à Libreville, que la lutte contre la corruption ainsi que la promotion de la transparence et la bonne gouvernance doivent désormais devenir des valeurs cardinales dans le secteur public et partant dans toute la société, à la veille de la célébration mondiale de lutte contre la corruption.

M. Biyoghé Mba dans une allocution télévisée, a affirmé que son Gabon fait partie des Etats qui se sont résolument engagés dans cette lutte contre l’enrichissement illicite.

Selon, le chef du gouvernement d'Ali Bongo, a fait un des axes majeurs de son projet de société, l’Avenir en confiance.

’’Le Gabon émergent d'Ali Bongo appelle de tous ses vœux doit être en effet débarrassé de la corruption’’, a indiqué par son Premier ministre.


Avec courage, audace et efficacité extirpons ensemble ce mal endémique qui gangrène notre société car, la corruption n’est pas une fatalité. C’est un phénomène provoqué et entretenu délibérément, qui a un début et peut avoir une fin. Pourvu que les différents acteurs de la société à tous les niveaux, prennent conscience de l’enjeu, a-t-il martelé.

Comme je l’ai annoncé dans mon programme de politique générale du 26 novembre dernier à l’Assemblée nationale, a poursuivi M. Biyoghé Mba, trois types d’actions seront menées concomitamment dès maintenant, au plan institutionnel, renforcer les capacités d’action de la commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite, en matière de prévention, intensifier les actions de prévention dans tous secteurs; en matière de répression, lutter contre l’impunité par l’application rigoureuse des textes en vigueur.

Dans cette optique, il a invité tous les agents publics, à se conformer à l’obligation de déclaration de leurs biens à l’instar des membres du gouvernement.

De même, il importe que tous les assujettis à la déclaration de soupçon s’acquittent de cette formalité auprès de l’Agence nationale d’investigation financière (ANIF) conformément aux textes en vigueu, a expliqué M. Biyoghé Mba.

Par ailleurs, il est déterminant que le secteur privé soit convaincu qu’il y va de son intérêt économique de s’attaquer aux pratiques de corruption et d’enrichissement illicite. Un engagement collectif des entreprises dans les pactes d’intégrité ou des codes d’éthique professionnelle pourrait constituer un début de solution dans ce combat contre la corruption, souhaité le chef du gouvernement.

’’De même, la société civile et les médias doivent jouer un rôle décisif dans la création et le maintien d’une atmosphère qui décourage la fraude et la corruption dans la vie publique. En fait, ils doivent constituer des facteurs importants dans l’éradication de la corruption’’, a exhorté M. Biyoghé Mba, tout en soulignant compter sur la participation de tous pour bouter hors du Gabon la corruption.



La corruption a atteint dans le monde des limites dangereuses et intolérables. Multiforme et internationale, elle touche aussi bien les pays du Sud que ceux du Nord, a-t-il révélé, précisant quelle constitue aujourd’hui une entrave grave à la croissance et au développement.

La Banque Mondiale et le Fonds Monétaire International évaluent les sommes détournées au titre de la corruption à plus de 1 000 milliards de dollars par an, soit 5 % du PIB africain.

L’Union Africaine considère que la corruption coûte aux économies africaines plus de 148 milliards de dollars par an, soit 25 % du PIB africain.

L’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) estime, pour sa part, que les pays qui prennent des mesures de lutte contre la corruption et de promotion du respect de la légalité pourraient augmenter leur revenu national de 400 %.

Mercredi 9 Décembre 2009
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 1234 fois




1.Posté par mavie le 09/12/2009 17:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je vois bien que vous vous adressez exactemen à vous meme hein

2.Posté par St. Michael le 10/12/2009 05:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cette photo est elle de Byoghe Mba ou Mboumbou Myakou ???
Qui a dit que les gabonais du PDG ne se ressemblent pas ???
Voilà pourquoi je les mets dans le même haut fourneau sans discrimination. Amen.

3.Posté par EyangSi le 10/12/2009 07:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je me demande pourquoi la commission de lutte et enrichissemen,t illicite n'est pas encore dissoute, elle n'a jamais traduit un moustique devant les tribunaux, c'est la honte!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Et continue à être payé, Que dieu nous reserve une suite en enfer.

4.Posté par Delaudasse le 10/12/2009 20:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ne soyez pas comme cela les amis....Il va mettre Pascaline en prison... c'est pas une bonne nouvelle ? et il va lui saisir ses biens... après c'est ALi !!! bravo Biyoghé !

5.Posté par danger le 11/12/2009 07:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Biyoghe mba la tortue (il ressemble bien à la tortue, il parait que dépuis son jeune âge c'est un grand sorcier), sera entendu par audience foraine audience publique) pour dire ouvertement aux gabonais la source de son argent qu'il a utilisé pour construire son village et ses immeubles qui pullulent dans la ville de Libreville. il le fera bien sûr après Ali le cochonc.
les ministres gabonais actuels n'ont pas de personnalité. ont leur demande de publier leur biens. personne en retour ne le demande à leur soit disant président.

6.Posté par sebdepog le 11/12/2009 22:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'espère que la fameuse Agence nationale d’investigation financière (ANIF) va aussi investiguer sur les biens d'Ali Bongo!
Sinon, Tortue, arrête d'amuser la galerie!

7.Posté par L'OEIL le 13/12/2009 04:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bla bla bla bla bla.....

Ce Biyoghé Mba se moque de qui? Mais franchement, arrêtez de prendre les Gabonais pour des stupides! Si vraiment on voulait appliquer les lois, ni Ali, ni Pascaline, ni Biyoghé Mba, ni 99% des gens qui ont été nommés par Ali ne seraient légalement aptes à occuper des fonctions quelconques dans l'administration publique au Gabon!

Maintenant, vous allez commencer par arrêter qui? J'imagine que ce sera la chasse aux sorcières envers ceux qui ne sont pas les amis du régime! C'est évident ! Cette farce de lutte contre la corruption va s'adresser uniquement à ceux qui ne sont pas aujourd'hui les amis proches d'Ali et de sa famille, un point c'est tout! Est-ce que c'est cela que le PM appelle la transparence et la démocratie?

STP Biyoghé Mba, arrête de faire le bruit aux gens avec des discours pompeux! Si tu veux lutter contre la corruption, demande à Pascaline Bongo et à sa famille de nous dire ou ils ont trouvé tout l'argent qui se trouve dans leurs comptes partout dans le monde? Ils ont hérité de quel grand industriel gabonais?

Ou alors, dites nous quel opposant vous visez d'abord avec vos Agences ridicules de lutte contre la corruption!

De la foutaise!


8.Posté par Larévolte le 14/12/2009 04:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Du cinéma!!!

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...