News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Polémique autour du Front de l’opposition pour l’alternance

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 23 Juillet 2014 à 07:49 | Lu 7417 fois

Sitôt la nouvelle coalition portée sur les fonts baptismaux, de nombreux observateurs s’interrogent sur l’âge de ses principaux animateurs pendant que d’autres estiment qu’il n’y a rien de rédhibitoire.



Officialisé le 19 juillet dernier, le Front de l’opposition pour l’alternance ne semble pas convaincre tous les opposants gabonais parmi lesquels certains ont émis des critiques plus ou moins légitimes, aussitôt la nouvelle structure politique portée sur les fonts baptismaux. Si pour les uns, visiblement déçus de ne pas avoir été associés à cette démarche, le regroupement est loin d’incarner ses ambitions, pour d’autres, cette coalition pêche par une regrettable erreur de casting. C’est, en tout cas, l’avis de Martin Edzodomo-Ella.

Pourtant, si l’ancien candidat à la présidentielle dit n’être «ni gérontophile encore moins gérontophobe», il n’en demeure pas moins que, pour lui, le nouveau front donne un sentiment de déjà-vu. Les mêmes têtes, les mêmes noms. De Zacharie Myboto (76 ans) à Paulette Missambo (65 ans), en passant par Pierre André Kombila (73 ans) et Jacques Adiahénot (70 ans), il apparaît que 13 des 14 principaux acteurs «dépassent largement l’espérance de vie du point de vue des statistiques du pays», pensent des activistes du net pour qui la nouvelle organisation devrait réitérer la mentalité acquise au PDG.

«Les jeunes et les femmes resteront cantonnés aux rôles qui leur sont dévolues dans tous les partis depuis toujours : les jeunes servent comme porteurs de bagages, faire du bruit, de l’ambiance, animer des réseaux sociaux, etc… Les femmes servent de rabatteuses, de danseuses, bougeuses de fesses. Elles gonflent les manifestations tout comme les jeunes», peut-on lire sut le célèbre forum de discussion Info Kinguélé.

D’un autre côté, certains estiment que le débat est ailleurs. «La jeunesse n’est ni un signe de compétence ni un gage de probité», lance un internaute, paraphrasant l’écrivain guinéen Thierno Monenembo. «Mandela, le chef d’Etat le plus respecté de l’histoire de l’Afrique est parvenu au pouvoir à plus de 70 ans», ajoute un autre, qui poursuit : «L’alternance est la principale source de renouvellement de la classe politique». Et de s’interroger : «Qui bloque l’alternance ?» Moins d’une semaine après sa création, le Front de l’opposition pour l’alternance n’a pas encore commencé à susciter la polémique….

Gabonreview


Mercredi 23 Juillet 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 7417 fois




1.Posté par Okogho le 23/07/2014 10:25 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c''est vrai kil ont un certain age ls nouveaux opposants.la veriT c''est que si personne ne fait ce kil font,Ali aura leur age actuel au pouvoir et le transmettra a son fils.Ce qui serait une aberration .ns ne sommes pa pres a vivr dans ce Gabongo la

2.Posté par un jour... le 23/07/2014 12:55 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
les gabonais vraiment quelle honte. vs vs interrogez sur quoi? unissez vous et sorter l''enfant gâté qui est au pouvoir.

3.Posté par kango le 23/07/2014 13:41 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourkoi parlez-vous de l''age quand il s''agit de parler de l''opposition citons kelk exempl: robert mougabe a quel age ? En algerie le president a ete elu etant malade. Retenez k cest pas lage ki dirige un etat mais la tete et les idees. Fermez ce deba

4.Posté par mebine le 23/07/2014 14:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
edzozomo ella a eu quel pourcentage quand il était candidat donc monsieur arrete tes bêtises a la con on marche avec ses hommes age cest tout

5.Posté par dworaczek-bendome le 23/07/2014 15:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut rendre à César ce qui appartient à César ; et à Dieu ce qui est à Dieu.

Gabonreview serait-il honteux de votre part de citer l’auteur des propos au lieu l’attribuer à Monsieur Martin Edzodomo-Ella, je cite : l’avis de Martin Edzodomo-Ella.

Pourtant, si l’ancien candidat à la présidentielle dit n’être «ni gérontophile encore moins gérontophobe», il n’en demeure pas moins que, pour lui, le nouveau front donne un sentiment de déjà-vu. Les mêmes têtes, les mêmes noms. De Zacharie Myboto (76 ans) à Paulette Missambo (65 ans), en passant par Pierre André Kombila (73 ans) et Jacques Adiahénot (70 ans), il apparaît que 13 des 14 principaux acteurs «dépassent largement l’espérance de vie du point de vue des statistiques du pays», pensent des activistes du net pour qui la nouvelle organisation devrait réitérer la mentalité acquise au PDG. «Les jeunes et les femmes resteront cantonnés aux rôles qui leur sont dévolues dans tous les partis depuis toujours : les jeunes servent comme porteurs de bagages, faire du bruit, de l’ambiance, animer des réseaux sociaux, etc… Les femmes servent de rabatteuses, de danseuses, bougeuses de fesses. Elles gonflent les manifestations tout comme les jeunes», peut-on lire sut le célèbre forum de discussion Info Kinguélé.

L’article que j’ai écrit est là, pour attester de ma bonne foi.
http://www.dworaczek-bendome.org/v2/gabon-opposition-ou-sont-les-jeunes-et-les-femmes-dans-lorganisation/

merci

6.Posté par la passion du gabon en 2016 le 23/07/2014 17:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Après Samuel DOSSOU, c'est le tour à Accrombessi maixent qui peaufine les dossiers du pétrole gabonais (contrats, pourboires, indemnités d’arbitrage etc.).
Les présidents de la Cour des comptes, du Conseil d'état et de la commission contre l'enrichissement illicite sont complices des détournements de fonds au Gabon.
En général, Ils valident les lois de finances et les rapports de la cour des comptes sans état d’âmes et en contre partie, ils reçoivent des milliards de francs.
Les ordonnateurs du budget au ministère des finances et de l’économie, reçoivent pour faire leurs yeux des fonds communs de l’ordre de 150 millions par mois.

Nous constatons et subissons un pillage à huis clos du Gabon depuis 1967 avec l'indifférence de tout un peuple :

BUDGET 2013
Loi de finance rectificative d’octobre 2013 3999,19 milliards de francs cfa.
Emprunt obligataire de Juillet 2013 : 508 milliards de cfa
Emprunt obligataire de Novembre 2013 : 750 milliards (eurobound).
Indemnité d’arbitrage d’ADDAX PETROLEUM de Décembre 2013 : 330 milliards de cfa
Soit un total de recettes financières de 5600 milliards de francs cfa en 2013.

Le budget 2013 validé par les élus est erroné :
http://dgb.ga/sites/default/files/lfr2013_vconseil_etat_scan.pdf
Le format de présentation de ce budget date de 1960, aujourd’hui on doit pouvoir lire les postes du budget, c'est-à-dire présenter le budget aux élus sous forme de programmes afin de savoir ce qui se trame dans la loi de finance. C’est donc une présentation illégale du budget qui est fait aux élus. De même aucun pays au monde ne faire voter une loi de finances à main levé, c’est une humiliation séculaire au Gabon.




BUDGET 2014
La Loi de finance initiale 2014 élaborée en Décembre 2013 est de 3450 milliards de cfa.
Economie budgétaire (2006-2013) publiée au JO : 652 milliards de cfa
Don de la chine au Gabon de Mai 2014, 440 milliards de cfa
Loi de finance rectificative de Juin 2014 2900 milliards
Soit un total de recettes budgétaires de 2014 estimées à 4000 milliards de cfa.
Ce budget 2014 souffre d’un début d’exécution rapide or les impots et recettes douanières sont collectées mensuellement.
Les ventes des matières premières sont alimentées dans des comptes d’opération à Paris tous les 3 mois en moyenne. Lancer l’exécution du budget du gabon en Juin 2014, c'est-à-dire au 6 ième mois, est une humiliation séculaire, une absence de souveraineté, une prise en otage d’une république fusse t-elle proclamée, mais reconnue par l’ONU.

Revenons à nos moutons, depuis 2014, on nous informe de plusieurs vols budgétaires au gabon :
Indemnité d’arbitrage d’Addax pétroleum 330 milliards non déclarée au budget.
Aucun report de l’excédent budgétaire de 2013 sur le budget 2014 et ce depuis 1967 (Sous Léon MBA tout budget non utilisé sur une loi de finance antérieure était reporté l’année suivante).
Les emprunts obligataires non mentionnés sur la loi de finances rectificatives.
Mensonge sur le tonnage de manganèse vendu par le Gabon (3,7 millions de tonnes alors que nous étions à 5,3 millions de tonnes).
La loi de finance rectificative 2014 ne prend pas en compte les 652 milliards d’économie budgétaire réalisées entre 2006 et 2013 semble t-il.
Le don de la chine de 440 milliards au titre de la protection de la forêt gabonaise n’est pas reporteriée dans la loi de finances rectificatives 2014, or la loi fondamentale stipule qu’une aide, un don, ou un emprunt, est interprété comme une recette financière budgétaire.

L’observation des lois de finances rectificatives validées par le Conseil d’Etat montre qu’en 2013, près de la moitié du budget a été détourné. Nous devrions porter plainte devant un tribunal international compétent afin de savoir l’utilisation que fait le gouvernement central de l’émergence avec les ressources financières 5 fois plus que celles de la RCA avec 5 millions d’habitants ou du Niger 12 millions d’habitants (1200 milliards de cfa de budget en 2013 pour chacun de ses deux pays).

Avec 17000 milliards de cfa de recettes financières engrangées depuis 2010 par le Gabon (2200 milliards de cfa en 2010, 2450 milliards en 2011, 2850 milliards en 2012, 5600 milliards en 2013 et 4000 milliards en 2014, en sus des 1000 milliards d’aides misent à disposition par la BAD depuis 2010 pour des microprojets au Gabon, nous pensons raisonnablement que seuls moins de 8000 milliards de cfa ont été véritablement utilisés au Gabon :
Paiement des salaires des fonctionnaires de l’état gabonais 500 milliards par an x 4
Remboursement des dettes et cotisations aux organisations internationales 400 milliards x 4
Aux 10 principaux projets pluriannuels de l’Emergence :
(Hopital agondjé 90 milliards environs, Hopital Owendo 70 milliards environs, Hopital de LBV 50 milliards, Ngok 130 milliards, 3 Barrage hydroelectricité 200 milliards, logements 300 milliards, Pont de mayumba 86 milliards, pont de kango 30 milliards, OLAM 130 milliards, rachat des parts dans comilog 300 milliards, remboursement avenant COMIBEL 50 milliards, Caisse noire du PDG 100 milliards, Forums et voyages présidentiels 100 milliards, CNAMGS 35 40 milliards, Marina de LBV 70 milliards, Grand marché de LBV 50 milliards, Routes 450 milliards, Réfection écoles et universités 100 milliards etc ..)

Faites en le calcul vous verrez que les gabonais sont encore considérés comme des esclaves…car voler plus de 10 000 milliards de l’argent d’un état républicain est un acte qui n’existe nulle part ailleurs au monde … Plus jamais ça, réveillez vous défendons l’avenir de nos enfants, chassons ensemble les énergies nocives du Gabon. Quelque soit la durée de la nuit, le soleil se réveillera.

Restaurons ensemble la souveraineté du Gabon en 2016, soyons unis, fier d’être gabonais et bannissons la diversité ethnique. Nous sommes condamnés à vivre ensemble unis.

Contact des passionnés du Gabon en 2016 :
Lapassiondugabon2016@yandex.com

7.Posté par correction des fautes hatives le 23/07/2014 17:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Après Samuel DOSSOU, c'est le tour à Accrombessi maixent de peaufiner les dossiers du pétrole gabonais (contrats, pourboires, indemnités d’arbitrage etc.).
Les présidents de la Cour des comptes, du Conseil d'état et de la commission contre l'enrichissement illicite sont complices des détournements de fonds au Gabon.
En général, Ils valident les lois de finances et les rapports de la cour des comptes , sans état d’âmes et en contre partie, ils reçoivent des milliards de francs cfa.
Les ordonnateurs du budget logés au ministère des finances et de l’économie, reçoivent pour fermer leurs yeux, des rétributions sous la forme des fonds communs de l’ordre de 150 millions de cfa par mois.
En somme nous constatons et nous subissons un pillage à huis clos du Gabon depuis 1967 avec l'indifférence de tout un peuple :

BUDGET 2013
Loi de finance rectificative d’octobre 2013 : 3999,19 milliards de francs cfa.
Emprunt obligataire de Juillet 2013 : 508 milliards de cfa
Emprunt obligataire de Novembre 2013 : 750 milliards (eurobound).
Indemnité d’arbitrage d’ADDAX PETROLEUM de Décembre 2013 : 330 milliards de cfa
Soit un total des recettes financières de 5600 milliards de francs cfa en 2013(irrefutables).

Le budget 2013 validé par les élus est erroné :
http://dgb.ga/sites/default/files/lfr2013_vconseil_etat_scan.pdf
Le format de présentation de ce budget date de 1960, or aujourd’hui on doit pouvoir lire les postes du budget, c'est-à-dire présenter le budget aux élus sous forme de programmes afin de savoir ce qui se trame dans la loi de finance de l’état gabonais.
C’est donc forcément une présentation illégale du budget qui est fait aux élus.
De même, vous devriez savoir qu’ aucun pays au monde ne peut faire voter une loi de finances à main levé, c’est une humiliation séculaire au Gabon.


BUDGET 2014
La Loi de finance initiale 2014 élaborée en Décembre 2013, était de 3450 milliards de cfa.
Economie budgétaire (2006-2013) publiée au JO du gabon en Mars 2014 : 652 milliards de cfa
Don de la chine au Gabon de Mai 2014, 440 milliards de cfa
Loi de finance rectificative de Juin 2014 : 2900 milliards de franc cfa.
Soit un total de recettes budgétaires en 2014 estimées à 4000 milliards de cfa.

Ce budget 2014 souffre d’un début d’exécution rapide or les impôts et recettes douanières sont collectées mensuellement.
Les ventes des matières premières sont alimentées dans des comptes d’opération à Paris tous les 3 mois en moyenne.
Lancer l’exécution du budget du Gabon tardivement en Juin 2014, c'est-à-dire au 6 ième mois d’exercice, est une humiliation séculaire, une absence de souveraineté, une prise en otage d’une république fusse t-elle proclamée, mais reconnue par l’ONU. Sachez que le placement de plus de 2000 milliards de francs du Gabon, dans un compte d’opération de la Banque de France ou à la BEAC à Paris rapporte beaucoup d’intérêts à ses initiés là. Il n’y a que les grèves qui les fonds peurs !

Revenons à nos moutons, depuis 2014, on nous informe de plusieurs vols budgétaires au gabon :
Indemnité d’arbitrage d’Addax Petroleum de 330 milliards non déclarée au budget.
Aucun report de l’excédent budgétaire de 2013 sur le budget 2014 et ce depuis 1967 (Sous Léon MBA tout budget non utilisé sur une loi de finance antérieure était reporté l’année suivante).
Les emprunts obligataires (1300 milliards) et les l’indemnité d’arbitrage non mentionnés sur la loi de finances rectificatives 2013 !
Mensonge sur le tonnage de manganèse vendu par le Gabon (3,7 millions de tonnes alors que nous étions à 5,3 millions de tonnes).
La loi de finance rectificative 2014 ne prend pas en compte les 652 milliards d’économie budgétaire réalisées entre 2006 et 2013 semble t-il ?
Le don de la chine de l’ordre de 440 milliards au titre de la protection de la forêt gabonaise n’est pas reporteriée dans la loi de finances rectificatives 2014, or la loi fondamentale stipule qu’une aide, un don, ou un emprunt, est interprété comme une recette financière budgétaire comptabilisable. Ne sommes-nous pas au moyen-âge ?. Citez-moi un pays au monde qui s’amuse avec les ressources financières d’un état souverain ?

L’observation des lois de finances rectificatives validées par le Conseil d’Etat montre qu’en 2013, près de la moitié du budget a été détourné.
Nous devrions porter plainte devant un tribunal international compétent afin de savoir l’utilisation que fait le gouvernement central de l’émergence avec les ressources financières 5 fois plus que celles de la RCA avec 5 millions d’habitants ou du Niger 12 millions d’habitants (1200 milliards de cfa de budget en 2013 pour chacun de ses deux pays là !).

Avec 17 000 milliards de cfa de recettes financières engrangées depuis 2010 par le Gabon (2200 milliards de cfa en 2010, 2450 milliards en 2011, 2850 milliards en 2012, 5600 milliards en 2013 et 4000 milliards en 2014, en sus des 1000 milliards d’aides mis à disposition par la BAD depuis 2010 pour le financement des microprojets au Gabon, nous pensons raisonnablement que seuls moins de 8000 milliards de cfa ont été véritablement utilisés au Gabon, voici notre approche macro :
Paiement des salaires des fonctionnaires de l’état gabonais 500 milliards par an x 4
Remboursement des dettes et cotisations aux organisations internationales 400 milliards x 4
Allocation aux 15 principaux projets pluriannuels de l’Emergence :
(Hopital Agondjé 90 milliards environs, Hopital Owendo 70 milliards environs, Hopital de LBV 50 milliards, Ngok 130 milliards, 3 Barrage hydroélectricité 200 milliards, logements sociaux 300 milliards, Pont de Mayumba 86 milliards, pont de kango 30 milliards, OLAM 130 milliards, rachat des parts dans comilog 300 milliards, remboursement avenant COMIBEL 50 milliards, Caisse noire du PDG 100 milliards, Forums et voyages présidentiels 100 milliards, CNAMGS 40 milliards, Marina de LBV 70 milliards, Grand marché de LBV 50 milliards, Routes 450 milliards, Réfection écoles et universités 100 milliards etc ..)

Faites en le calcul vous verrez que les gabonais sont encore considérés comme des esclaves…car voler plus de 10 000 milliards de l’argent d’un état républicain est un acte qui n’existe nulle part ailleurs au monde … Plus jamais ça, réveillez vous défendons l’avenir de nos enfants, chassons ensemble les énergies nocives du Gabon. Quelle que soit la durée de la nuit, le soleil se réveillera.

Restaurons ensemble la souveraineté du Gabon en 2016, soyons unis, fier d’être gabonais et bannissons la diversité ethnique. Nous sommes condamnés à vivre ensemble unis.

Contact des passionnés du Gabon en 2016 :
Lapassiondugabon2016@yandex.com

8.Posté par andjoua le 24/07/2014 13:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voilà, le gabonais, ou les gabonais.........il n'y a que les vieux dans le Front.

Et alors, s'agit-il ici que de ces personnes, (LE GABON EST EN DANGER, LE GABON EST DIRIGE PAR DES ÉTRANGERS AU VU ET AU SUIT DE CES PERSONNES QUI ELLES SONT JEUNES.....QUE FAITES VOUS POUR VOTRE PAYS ??? POUR L'AVENIR DE VOS, NOS ENFANTS ?? A VOUS ENTENDRE, C'EST MIEUX QUE CES ÉTRANGERS SOIENT A LA TÊTE DE MON PAYS.....QUELLE HONTE......JE CROIS RÉELLEMENT QUE C'EST VOUS QUI ETES LES VRAIS ENNEMIS DE NOTRE PAYS.)

QUE LA PERSONNE QUI EST JEUNE S'ALLIE AU FRONT ET CE SERA ELLE LE CANDIDAT DU FRONT,
POUR LE MOMENT, LE FRONT NE FAIT PAS ETAT DE L’ÉVENTUEL CANDIDAT, IL Y A DES PROBLÈMES A RÉGLER AVANT LA PRÉSIDENTIELLE DE 2016....

9.Posté par andjoua le 24/07/2014 13:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voilà, le gabonais, ou les gabonais.........il n'y a que les vieux dans le Front.

Et alors, s'agit-il ici que de ces personnes, (LE GABON EST EN DANGER, LE GABON EST DIRIGE PAR DES ÉTRANGERS AU VU ET AU SUIT DE CES PERSONNES QUI ELLES SONT JEUNES.....QUE FAITES VOUS POUR VOTRE PAYS ??? POUR L'AVENIR DE VOS, NOS ENFANTS ?? A VOUS ENTENDRE, C'EST MIEUX QUE CES ÉTRANGERS SOIENT A LA TÊTE DE MON PAYS.....QUELLE HONTE......JE CROIS RÉELLEMENT QUE C'EST VOUS QUI ETES LES VRAIS ENNEMIS DE NOTRE PAYS.)

QUE LA PERSONNE QUI EST JEUNE S'ALLIE AU FRONT ET CE SERA ELLE LE CANDIDAT DU FRONT,
POUR LE MOMENT, LE FRONT NE FAIT PAS ETAT DE L’ÉVENTUEL CANDIDAT, IL Y A DES PROBLÈMES A RÉGLER AVANT LA PRÉSIDENTIELLE DE 2016....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...