News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Plusieurs quartiers de Libreville sans en eau potable, où est le gouvernement de l'émergence ?

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Lundi 28 Décembre 2009 à 17:17 | Lu 1812 fois

Laquelle devrait interpeller les pouvoirs publics à prendre des mesures qui s’imposent car ne dit-on pas que l’eau est source de vie dans un pays où l’eau abonde dans tous les coins de la rue. .



Gabon : Plusieurs quartiers de Libreville sans en eau potable,  où est le gouvernement de l'émergence ?
Plusieurs quartiers de Libreville, la capitale du Gabon, font face à une importante pénurie en eau potable ayant conduit les riverains à poser des barricades sur la voie publique pour s’insurger contre cette situation qui perdure depuis des années. Ces coupures ont pour origines les délestages organisés par la Société d’Energie et d’Eau du Gabon (SEEG) apparemment devenu incapable de satisfaire la demande en eau et électricité au niveau de Libreville et ses environs.


Bacs à ordures sur la voie publique, pose d’épaves de matériaux, banderoles de protestation, sit in devant les bureaux de la gendarmerie nationale du Gros Bouquet ont été les moyens choisis par les populations de plusieurs quartiers de Libreville et ses environs pour s’insurger contre la pénurie en eau potable dans laquelle elles sont plongées depuis plusieurs jours.

En effet les habitants des quartiers Derrière la prison centrale de Libreville, Gros Bouquet, 3 Quartier dans le 1er arrondissement de Libreville, Kinguélé dans le 3e arrondissement ont recours à l’eau de puis pour certains et d’autres sont contraints de parcourir des kilomètres pour avoir de l’eau potable pour leurs besoins d’usage.

Cette pénurie serait notamment liée aux nombreux délestages de la société d’Energie et d’Eau du Gabon (SEEG) pour des raisons non encore connues jusqu’à ce jour obligeant les uns et les autres à user de tous les moyens pour cuire les repas, se laver et même blanchir leurs vêtements.

Au quartier Kinguélé par exemple où l’eau potable est une denrée rare depuis près de trois ans du fait que celle-ci arrive vers 00 heure le soir conduit certaines populations faire le guet jusqu’à l’arrivé du précieux liquide car dépasser ce temps il coule comme des urines. Et pour parer au plus pressant et éviter des soulèvements les pouvoirs publics ont dépêché le 26 décembre dernier un camion citerne du génie militaire pour soulager les uns et les autres.

Malgré cela les problèmes sont quasiment restés les mêmes car cette eau ne servant que pour la lessive et la vaisselle. A ces difficultés s’ajoute la décision des boutiquiers du coin d’augmenter les prix des bouteilles d’eau minérale ne permettant pas à ceux disposant de revenus modestes de s’acheter une bouteille d’eau pour soulager leur soif.

Une situation qui peu à peu va de mal en pire pour les populations car l’on assiste depuis lors à l’incapacité de la Société d’Energie et d’Eau de soulager à nos jours et comme par le passer la demande des populations de Libreville. Laquelle devrait interpeller les pouvoirs publics à prendre des mesures qui s’imposent car ne dit-on pas que l’eau est source de vie dans un pays où l’eau abonde dans tous les coins de la rue. qui vivra verra.

LVDPG




Lundi 28 Décembre 2009
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 1812 fois




1.Posté par Ibouango le 28/12/2009 21:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Putain,
ce pays va vraiment devenir un pays très misérable.
ceux qui ont participé à cette chute seront chatié quand le pouvoir reviendra au peuple.
Bongo était mieux.

by Ibouango

2.Posté par St. Michael le 28/12/2009 22:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand on se rend compte que les pays du désert ont l’eau et l’électricité, on ne peut expliquer comment le Gabon entouré des sources d’energie naturelles (l’Ogoue, le Komo, l’Ampassa, l’okano, l’AYina, le Woleu, le Ntem, l’Abanga…etc.) est le pays où les habitants veillent toute la nuit pour recueillir une goutte d’eau.

Les internautes qui viennent vociférer des aberrations telles que : Ya Ali est un bon PR, laisser du temps à YaAli il va transformer le Gabon en moins d’un an, j’ai deux mots à ceux là :
1-Ils ne sont pas gabonais et sont complices du plan machiavélique d’extermination des gabonais.
2-Ils ne sont pas humains et il aurait fallu être né Ovipare que de venir tenir des insanités de ce genre sur ce site.

No need to attempt a gratuitous distortion to my says as I am trying to be soft to people and tough to the issues faced my lovely country Gabon. Amen.

3.Posté par Chocoline le 29/12/2009 12:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Ibouango, je comprends ton désarroi mais ton affirmation de "Bongo était mieux" me surprend. Bongo n'estil pas le premier responsable de cette situation?Nous récoltons ce qu'il a semé.

4.Posté par gabonais fier le 29/12/2009 13:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le gouvernement prefere que le gabonais boive la biere a la place de l eau ,eh oui c est ca l emergence ABO

5.Posté par ADN le 29/12/2009 16:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je n'arrive pas à comprendre pourquoi l'électricité, l'eau potable, la voiture, le téléphone, etc. seraient encore un luxe au XXIe siècle pour le Gabon qui regorge des richesses inestimables.
L'opposition a vraiment intérêt à vite se reveiller si elle ne veut pas que nous, gabonais, sombrons encore plus dans la misère la plus totale.

6.Posté par Larévolte le 30/12/2009 03:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Ibouango,
Cette situation de pénurie d'eau potable dans certains quartiers de la capitale date de l'époque de Bongo père. Ma soeur aînée habite à Kinguélé et je vous assure qu'il lui est arrivé d'être privée d'eau potable pendant quatre jours. Sa salle de bain est comblée par de grandes bassines pour recueillir rapidement l'eau lorsqu'elle arrive enfin. Dans sa cuisine, des dizaines de bouteilles sont entreposées pour recueillir la denrée rare. Tout ceci existait même longtemps avant le décès de M. Bongo Ondimba.

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...