News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Plus de 300 fonctionnaires candidats à la retraite anticipée

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Dimanche 30 Juin 2013 à 07:55 | Lu 1202 fois

Plus de 300 fonctionnaires gabonais ont manifesté vendredi leur volonté de prendre une retraite anticipée ou un départ volontaire, selon le secrétaire général adjoint du ministère du Budget et de la fonction publique.






Gabon : Plus de 300 fonctionnaires candidats à la retraite anticipée
Ces fonctionnaires seraient flattés par les conditions mises en place par le gouvernement à travers son Programme de départ volontaires et de retraite anticipée (PDRA).

« C’est Compte tenu d’un certains nombres d’avantages et du mécanisme qui est mis pour le suivi après le départ à la retraite anticipée que les agents se manifestent», a dit le secrétaire général adjoint du ministère du budget et de la fonction publique, Jean Paul Eyébé Lendoye, clôturant vendredi les journées d’informations sur le sujet.

Par rapport à cette opération annoncée, le ministère du budget et de la fonction publique, a érigé dans le cadre des activités relatives à la 14ème journée africaine de l’administration et du service publique, instituée par l’Union africaine en 1999, des stands d’informations à l’esplanade du dit ministère du 24 au 28 juin dernier.

Selon M. Eyébé Lendoye, il y a des agents candidats au programme qui vont percevoir jusqu’à 80 millions de FCFA. Une cagnotte qui pourrait permettre à ces derniers de pouvoir se mettre à leur compte et répondre ainsi à l’émergence de la politique économique des PME prônée par les plus hautes autorités. Des principes économiques consignés dans le Plan stratégique Gabon émergent (PSGE), cher au président de la République.

Les fonctionnaires éligibles au départ volontaire, sont les agents de toutes les catégories. Ils devront avoir accomplis au moins 15 ans de loyaux services. Ces derniers doivent avoir également un âge qui varie entre 41 et 55 ans.

Les fonctionnaires éligibles au départ volontaire, sont les agents de toutes les catégories. Ils devront avoir accomplis au moins 15 ans de loyaux services. Ces derniers doivent avoir également un âge variant entre 41 et 55 ans.

Les agents contractuels hors statut et ceux de la main d’œuvre non permanente sont exclus à de programme.
Sont inéligibles aussi, les personnes ayant exercé des hautes fonctions telles que celles de président de la République, de Vice-président, de membre du gouvernement et du parlement.
Les fonctionnaires ayant exercé les fonctions de président d’un corps constitué et celles de membre de la Cour constitutionnelle ne sont pas aussi admis à ce programme.

La mise en place de ces stands d’informations rentre dans le cadre des activités de la 14ème journée africaine de l’administration dont le but essentiel est d’impulser la dynamique de performance, comme préconisé par l’Union africaine (UA) en 1999. Ces manifestations prennent fin vendredi.

Environ 70 000 fonctionnaires civiles et militaires sont concernés par ce double programme. Un programme qui va permettre à certains travailleurs de prendre un nouveau départ dans leur vie professionnelle.

Pour le volet relatif au départ anticipé à la retraite, les fonctionnaires candidats doivent remplir les conditionnalités que sont: être âgées de 51 ans et plus et ayant au moins 25 ans de services effectifs pour les civils. Les agents de force de l’ordre et de défense intéressés doivent avoir 20 ans de service pour les officiers et sous-officiers. Les militaires sous contrat doivent remplir 15 ans de carrière.

Ces départs volontaires et les retraites anticipées visent à procurer à la fonction publique un nouveau souffle. Une adhésion massive de fonctionnaires permettrait de recruter ensuite des agents de l’Etat dans les secteurs bien précis.

« Ce qui pousse les gens à partir parfois c’est la mauvaise gestion de agents dans certaines administrations », s’est confié à Gabonactu.com, K. M, fonctionnaire du ministère l’économie numérique et de la communication, candidate à la retraite anticipée après 32 ans de services. Selon des simulations effectuées sur son cas et tenant compte de son salaire actuel, cette fonctionnaire recevra 11 millions de FCFA le mois qui suivra son solde de tout compte. Sa pension sera déjà créditée dès son départ.


Source : Gabonactu

Dimanche 30 Juin 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1202 fois




1.Posté par Agnos le 30/06/2013 08:26 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
11 millions de CFA pr 32 ans de service. Quelle misère.
Après on mettra a la place parents et amis diplômes ds les écoles de quartier d' Abidjan , Lomé , Dakar ..... Gabon povre Pays ... Mer....

2.Posté par Agnos le 30/06/2013 08:27 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
11 millions de CFA pr 32 ans de service. Quelle misère.
Après on mettra a la place parents et amis diplômes ds les écoles de quartier d'' Abidjan , Lomé , Dakar ..... Gabon povre Pays ... Mer....

3.Posté par Akuna Matata le 30/06/2013 09:22 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les gabonais exultent des lois qui vont creuser leurs propres tombes ! Quel bilan +positif+ a-t-on fait sur ces 1er départs survenus à la SNBG, CNSS et autres: Rien. Les gens qui sont partis se sont appauvris, et certains ont même demandé à revenir.

4.Posté par Akuna Matata le 30/06/2013 09:28 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les gabonais ne comprennent pas que c'est accrombesile qui pousse ali bongo à chasser les gabonais pour les remplacer par leurs frères beninois et nigerians. Le benin et le nigeria étant frontaliers, ali et accrombessi ont donc des frères en commun.

5.Posté par Tueur de Franc-Ma-Cons le 30/06/2013 09:32 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce qui est effarant, c'est que ces lois sont prises sous les yeux et dans l'indifférence totale des syndicats, de la société civile et des opposants politiques ! Mais qu'est ce qui se passe même dans ce pays comme ça !? Qu'est ce qu'il ya mon Dieu !

6.Posté par Victor le 30/06/2013 17:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voilà 300 candidats à la précarité ; 300 potentilels cas sociaux, 300 personnes qui finiront par vendre les bouteilles pour arrondir leur fin de mois..

7.Posté par tarchidime le 30/06/2013 20:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Alors que le gouvernement peine à apporter définitivement des solutions au problème de l'apurement intégral de la dette liée aux rappels des fonctionnaires malgré de nombreuses assurances données en ce sens, voilà qu'il se lance à présent dans une opération transversale dite de départ volontaire et de la mise à la retraite anticipée d'une catégorie ciblée des agents de l'Etat qui nécessite, pour être menée à bon port,d'avoir recours à d'énormes ressources financières. La question est de savoir d'où l'Etat tirera l'essentiel de ses ressources pour financer cette opération si déjà il semble incapable de résoudre le problème des rappels. A moins que tout ceci ait été inscrit dans la loi de finances.

8.Posté par coudou le 01/07/2013 12:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
JE CROIS QUE LES GABOANAIS SONT ENVOUTES!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...