News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Ping et Adiahénot à l’Union nationale

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 25 Avril 2014 à 09:31 | Lu 2910 fois

Le conclave entre Jean Ping et le directoire de l’Union nationale (UN, parti dissout de l’opposition) a débuté ce jeudi au siège du parti à l’ancien SOBRAGA, a constaté un reporter de Gabonactu.com



Ping est accompagné de Jacques Adiahenot, un autre ancien baron du régime d’Omar Bongo Ondimba qui est passé à l’opposition quasiment au même moment que Jean Ping.

La rencontre est présidée par Zacharie Myboto assisté par Jean Eyeghe Ndong, Casimir Oyé Mba, Paulette Missambo, Jean Ntoutoume Ngoua et Gérard Ella Nguéma.

Les cadres de l’ex UN ont souhaité écouter les deux nouveaux prodiges de l’opposition avant de les adouber ou de leur tourner le dos.

Jean Ping, ancien président de la Commission de l’Union africaine (UA) doté d’un puissant carnet d’adresses se présente actuellement comme le principal adversaire d’Ali Bongo Ondimba, l’actuel chef de l’Etat gabonais, lors de la présidentielle de 2016.

L’ex UN qui a toujours misé sur son joker, André Mba Obame, tablerait sur un plan B au cas où ce dernier resterait indisponible pour des raisons de santé.

Une frange de militants et dirigeants de l’ex UN serait, cependant, opposée à un éventuel soutien à Jean Ping. Ce groupe serait plutôt favorable à Casimir Oyé Mba qui avait aussi abandonné ses privilèges en 2009 pour tenter de succéder à Omar Bongo Ondimba.

Ancien Premier ministre et ancien gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), Casimir Oyé Mba a l’avantage d’être membre fondateur de l’Union nationale dont il est l’un des nombreux vice-présidents.


Version : Gabonreview

Les derniers dissidents du Parti démocratique gabonais (PDG), Jean Ping et Jacques Adiahénot, ont été les hôtes, le 24 avril dernier, du bureau directoire de l’Union nationale (UN), parti politique dissous et passé à la semi-clandestinité. Il s’est agi d’une concertation en vue de l’unification des forces politiques de l’opposition dans l’optique d’un front uni pour la présidentielle de 2016.


Même si la classe politique gabonaise, opposition ou majorité, nourrit une certaine pudeur à reconnaître qu’elle planifie déjà la présidentielle de 2016, les manœuvres politiciennes, les communications et concertations initiées ici et là traduisent qu’elle y est entrée de plain-pied. C’est dans ce contexte que de retour au Gabon après un périple européen pour la promotion de son dernier livre, l’ancien président de la Commission de l’Union africaine, Jean Ping, et son acolyte Jacques Adiahénot, ancien secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) ont été les invités de marque du bureau de l’Union nationale, le 24 avril 2014.

C’est donc un bureau de l’Union nationale au complet à l’exception de son secrétaire exécutif, André Mba Obame, absent pour des raisons de santé, qui s’est entretenu sur près de quatre heures d’horloge, avec les derniers dissidents du parti au pouvoir, au siège de la formation politique de l’opposition prohibée, sis à l’ancien Sobraga. L’actualité nationale du moment et les perspectives, estimées fructueuses par les deux parties, étaient le substrat de ce commerce à huis clos.

«Depuis leurs démissions du PDG nous les avons félicité, notamment à travers nos déclarations, pendant le quatrième anniversaire de notre parti. Aujourd’hui, de vive voix et devant eux, nous leur disons que nous avons apprécié grandement leur départ du PDG et leur arrivée dans l’opposition, avec également cette volonté farouche de venir à bout du système avec celui qui l’incarne à la tête c’est-à-dire Ali Bongo Ondimba», a confié le président de l’UN, Zacharie Myboto, avant d’indiquer : «Nous avons eu une réunion d’échange très fructueuse qui se poursuivra. Nous avons arrêté un certain nombre de choses et nous estimons que ce n’est pas encore le moment de le dire. Nous allons poursuivre les concertations avec d’autres responsables de l’opposition et après vous serrez exactement ce que nous aurons décidé ensemble».

S’en tenant à sa stratégie de lutte dite pour le changement ou la chute du système au pouvoir, reposant entre autres sur la «consultation et la fédération» des différents acteurs de l’opposition gabonaise, Jean Ping, l’ancien ministre gabonais des Affaires étrangères, et Jacques Adiahénot, ancien secrétaire général du PDG et ancien ministre d’Omar Bongo, ont souhaité progresser dans leur tractation. «Je viens aujourd’hui voir l’Union nationale, le parti le plus important de l’opposition gabonaise, mais avant j’ai déjà rencontré d’autres leaders d’opposition toujours dans la même direction», a déclaré Jean Ping à la sortie de ses échanges avec l’archiconfrérie emmenée par Myboto.

«Nous sommes entrain de nous concerter dans l’opposition parce que nous pensons que cette opposition doit se réunir sur deux objectifs qui doivent être clair. Le premier est fondamental, c’est-à-dire que nous devions asseoir un système démocratique. Nous ne venons pas remplacer un homme par un autre, nous voulons l’alternance sur la base de l’instauration démocratique au Gabon. Donc, nous allons nous entendre sur cet objectif fondamental. Le deuxième pour sa part est celui de réunir le maximum de partis de l’opposition pour aller dans la même direction. Toutefois, nous ne sommes pas sans savoir qu’il y a des personnes de l’opposition qui décideront de partir en solo, le pouvoir également fabriquera des candidats bidon pour essayer de nous arracher des voix. C’est ça aussi la démocratie», a précisé Jean Ping.

«Soyons réfléchis dans les démarches que nous menons. Cette fois-ci l’opposition, de manière tout à fait responsable, trouvera les voies et moyens devant lui permettre d’arriver à son objectif principal qui est l’avènement de l’alternance dans notre pays. En 2009 nous n’avons pas eu le temps de nous préparer, maintenant nous avons le temps de nous préparer car les élections sont dans 30 mois», a renchéri Zacharie Myboto.



Vendredi 25 Avril 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2910 fois




1.Posté par 3ekale le 25/04/2014 22:03 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pink et Adiahenot a l'Union National pourkwa faire??? Le parti est dissout nn?

2.Posté par GABONLIBRE.COM CONTRE LA LIBERTE D'EXPRESSION DU PEUPLE GABONAIS OPPRIME ?? le 25/04/2014 23:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ESPERE QUE GABONLIBRE.COM N'EST PAS ENTRAIN DE RETOURNER SA VESTE. POURQUOI VOUS VOULEZ QUE L'ON FASSE NOS COMMENTAIRES SUR FACEBOOK? AVEZ-VOUS OUBLIE QUE NOUS SOMMES DANS UN REGIME DANGEREUX?

QUAND IL S'AGIT DE PARLER DE PING, LA RUBRIQUE COMMENTAIRES EST LIBRE D'ACCES. QUAND IL S'AGIT DE PARLER DES EMERGENTS ON NOUS DEMANDE D'INTERVENIR VIA FACEBOOK. MAIS ENFIN !!!!!

LAISSEZ LE PEUPLE OPPRIME S'EXPRIMER LIBREMENT ET SOUS ANONYMAT.



MERCI D'AVANCE

3.Posté par CYPRIEN le 26/04/2014 09:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous avons besoin de Gabonlibre pour nous exprimer et Gabonlibre a besoin de nos interventions pour exister. Si maintenant le propriétaire du site juge utile de se passer des échanges entre Gabonais, c'est son droit. GABONECO a agit de la même manière. Nous trouverons d'autres moyens pour nous exprimer librement et nul n'a le droit d'imposer à quiconque d'avoir un compte facebook.

4.Posté par Bouka Rabenkogo le 26/04/2014 09:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien dit Cyprien.

5.Posté par faucon bleu le 26/04/2014 16:06 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une grande nation, une grande démocratie ne se bâtissent pas dans la peur! Sans la peur, nous sommes libres. Sans la peur, nous nous exprimons quelles que soient les circonstances! Lorsque l'on n'a plus peur, l'ennemi et le danger deviennent minima! Exprimons-nous où que nous pouvons. Ne nous défaisons pas dans le choix du mode de combat de l'oppresseur (c'est plus avantageux sans la peur)!

6.Posté par Crocky le 26/04/2014 20:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour vous faire votre propre un avis --> http://youtu.be/bn3wSgjtnlU

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...