News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Pascaline Bongo face à la grève de son groupe de presse

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Samedi 20 Mars 2010 à 22:10 | Lu 2654 fois



Gabon : Pascaline Bongo face à la grève de son groupe de presse
Tv sat / Téléafrica, organe de presse aux mains de la fille aînée de feu président Omar Bongo Ondimba, Pascaline Mféri Bongo Ondimba, qui préside à son conseil d’administration, connaît un fonctionnement au ralenti depuis plus de deux mois, en raison d’un mouvement d’humeur de ses agents, effectif depuis près de deux mois, et dont l’annonce officielle à travers une conférence de presse, n’est intervenue qu’il y a quelques jours.

Une sortie, selon les agents en grève, qui résulte du refus d’entendre raison des responsables du comité de crise chargés de restructurer ce média. Certains d’entre eux, étant simplement soupçonnés par les grèvistes, de se complaire dans ce pourrissement, puisque tout retour à la normal, pourrait mettre à mal leurs acquis actuels, et pourrait leur dévêtir de certaines prérogatives leur faisant bénéficier d’une parcelle de pouvoir non moins importante.

Le mouvement de grève que mènent présentement les agents de ce groupe de presse, repose sur des revendications salariales et administratives, notamment le paiement de quatre mois d’arriérés de salaires, et la nomination d’un directeur général non fantoche, qui puisse bénéficier pleinement des prérogatives dues à son rang, contrairement à son prédécesseur, qui a été contraint à la démission, pour n’avoir voulu se prêter trop longtemps à un rôle de faire valoir.

De sources concordantes, le retard de paiement de salaires serait imputable à l’absence physique sur le territoire gabonais de la présidente du conseil d’administration, seule détentrice de la signature. Son récent retour au bercail après plusieurs mois aux Etats-Unis, est présenté par plus d’uns, comme le début du commencement de l’issue à cette impasse, qui n’a que trop duré.

Le calvaire est tel que, nombreux agents sont chassés avec femmes et enfants des maisons, et leurs différents effets, garde robe, vaisselles, meubles, documents administratifs etc…, réquisitionnés par les propriétaires de maisons, jusqu’au paiement intégrale du montant dû. Une situation qui à pour entre autre conséquence, de réduire certains à la précarité et la vulnérabilité, loin du concept ‘’d’émergence’’, malheureusement vécu par ces agents en grève, qu’au simple niveau du slogan politique, ce, en dépit de leur proximité on ne peut plus étroite avec le pouvoir. Après avoir été chassés des maisons, certains ont élu domicile au sein même de leur organe de presse, dormant à même le sol ou sur des chaises raides, en attendant l’arrivée du jour. Un calvaire, qu’ils souhaitent bien voir finir le plutôt possible.


Samedi 20 Mars 2010
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 2654 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

16.Posté par Larévolte le 23/03/2010 00:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ snt,
Qui vous a dit que vivre à l'étranger signifie toujours vivre bien? Vous connaissez les moments de galère que j'ai traversés?
Moi aussi j'ai dormi dehors sous le froid, moi aussi j'ai eu des impayés de loyer, j'ai fait des petits bouleaux tout en allant à la fac pour vivre car mon père, fonctionnaire moyen avec une famille nombreuse ( enfants nièces et neveux) comme on en rencontre en Afrique , était décédé seulement deux ans après mon arrivée en Europe, moi aussi j'ai connu la faim, l'angoisse du lendemain, l'état gabonais ne m'a pas aidée. Je ne suis pas pour autant allée me prostituer chez les Bongo. Nous le peuple gabonais, nous aimons la vie facile.
Ce sont les Bongo qui maltraitent les autres humains comme eux et c'est à moi que vous osez jeter l'opprobre? Ecoutez, je ne suis pas hypocrite, je ne vais pas faire semblant de m'émouvoir de la situation de ces employés qui je ne sais même pas s'ils sont gabonais et même s'ils le sont. Ces employés de TéléAfrica ont reconnu que tout va bien au Gabon quand il s'agissait des misères des autres , pourquoi changent-ils de refrain uniquement quand ça ne plus pour eux? Qu'ils continuent à faire la propagande des Bongo maintenant.
Et puis surtout, je voudrais que vous sachiez que je n'ai pas de leçon de morale ni d'humanisme à recevoir de vous. Allez plutôt blâmer et demander des comptes Pascaline et son frère Ali Ben Bongo Ondimba. De plus, si je m'apittoye sur leur sort, en quoi ça va changer leur situation? Vous qui avez de la compassion pour eux et qui êtes plus bon que Jésus-Christ et tous les saints, qu'avez-vous fait pour améliorer leur quotidien depuis que cette affaire a éclaté. Continuez à jaser, moi je m'en tape et je continue à me réjoiur de leur situation.
Maintenant cher ou chère snt, donnez-moi un peu d'oxygène!!!!

15.Posté par St.Michael le 22/03/2010 18:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le pain des indigents, c’est la vie des pauvres, celui qui les en prive est un meurtrier.

C’est tuer son prochain que lui ôter ses moyens de vivre
C’est verser le sang que de priver le salarier de son salaire.

Pédégistes arrogants, n’oubliez pas que notre Très-Haut est prompt à écouter mais lent à donner son verdict.

Lee évènements qui se sont déroulés autour de vous ces 12 derniers mois ne vous interpellent point et ne vous ont rien relevés….. ????

Be careful, you are going awkwardly and sinfuly too far.

Amen.

14.Posté par KINGA le 22/03/2010 09:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il semble que vendredi dernier Sieurs BONGO ASSELE Célestin (Célio) et le cabinais ou sao-toméen LAZO LAZRAD HABOURNEUR se soient rendus ai siège de Téléfrica pour livrer aux grévistes ce message croustillant:

En substance: Puisque vous n'êtes pas d'accord, prenez vos affaires et partez, on se fiche vous.

"Payez nous nos droits ont retorqué les grévistes". On en rien à foutre, vous serez remplacés rapidement.

En tout cas vous ne pouvez rien faire.

Les émetteurs auraient par la suite été démontés par un commando militaire, d'où les clips discontinus que vous regardez sur Télé Africa.

Laissez les avancer ohh!!!

13.Posté par Odjuan'a Mbédé le 21/03/2010 19:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est regretable de constater que ces compatriotes soientt victimes d'une situation aussi malheureuse. Eux qui par respect pour la ligne éditoriale de leur média sont restés la caisse de raisonnance du système ! car n'oublions pas le contexte de la création de ce média qui n'avait pour principal objet au départ que de faire la propagande de OBO en reponse à Radio liberté du RNB de MBA. Ce fut une idée de Fidèle Etchènda, recupérée par la famille Bongo et son spécialiste des télécommunications Sir Marrion tué avec sa femme dans des conditions jamais expliquées, pour détention d'informations compromettantes pour le système.


Soumettre des pères et des mères de familles à une galère de ce type est tout simplement inhumain j'allais dire diabolique.

Contrairement à ce qui se dit, la situation financière de cette boite n'est pas des plus reluisante car les repportages et autres couvertures médiatiques des évènement organisées par le système ne sont jamais payés et font un gros manque à gagner.
Lors de leur rencontre avec Mféri Bongo, le porte parole n'a pas manqué de rappeller la consigne qu'ils ont de ne couvrir aucun évènement de l'opposition et les pertes occasionnées par cette consigne.

Il est donc claire que ce n'est pas de gaité de coeurs que ces hommes et femmes jouent aux griot du PDG ! Il est même certain que parmi eux, se trouvent des alliés de l'opposition mais qui sont malheureusement tenus de respecter une ligne éditoriale qu'ils ne partage pas.

Qu'ils démissionnent ! dira-t-on mais pour se retrouver où? dans la rue à faire la manche ? Non je suis convaicu que plusieurs d'entre eux y sont pour leur bout de manioc .

12.Posté par Pala le 21/03/2010 18:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
SVP, Lire
Quelqu'un a bien dit qu'elle est sans coeur. Ne pensez pas qu'elle est là pour ses agents.

11.Posté par Pala le 21/03/2010 18:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pascaline Bongo est venue au Gabon parce que c'est la période des Assemblée Générales des sociétés un peu partout après le bilan 2009.
Quelqu'un a bien dit qu'est sans coeur ne pensez pas qu'elles est là pour ses agents. Elle va peut-être en profiter pour régler leur problème mais ne leurrez pas.

Elle vivra aux États-Unis où son mari siège au conseil de sécurité jusqu'à la fin de son mandat.

10.Posté par Serge le 21/03/2010 17:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ahahahahah EDGAR , tu me fais bien marrer. Maintenant tu l'appeles la Grosse alors que j'imagine que tu ne te le serais pas permis il y a encore quelques mois quand c'était elle qui gérait le pays.

9.Posté par ErIc le 21/03/2010 14:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CETTE FEMME EST SANS COEUR.
IL FAUT LA TRAQUER.
TOUS LES EMPLOYES DEVRAIENT SE DONNER RV CHEZ ELLE.
PASCALINE S'EN FOUT DE VOUS.
ELLE VIENT DE DONNER 3 MILLIONS D'EUROS A TELESUD QUI VIENT DE RECRUTER L'ANCIEN DIRECTEUR DE TF1.
LIRE L'ARTICLE : "QUE SE PASSE T-IL ENTRE PASCALINE ET ERIC CHESNEL" .
RV CHEZ PASCALINE.

8.Posté par EDGAR le 21/03/2010 13:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le titre qui sied à cet article serait plutôt :
"LES MANOEUVRES DE LA GROSSE POUR GENER L'EMERGENCE"

7.Posté par Mezzah le 21/03/2010 12:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@snt,

Ta prise de position peut paraître justifiée et dans une moindre mesure honnête et pleine de bon sens. Seulement nous ne sommes pas devant une situation de bon sens. J'ai envie de rappeler ce vieil adage : « qui 'sème le vent récolte la tempête ».

En ce qui me concerne je ne déplorerai pas leurs situations mais j’ai un petit pincement au cœur quand je pense à leurs enfants, femmes, maris, et autres qui n’ont pas choisi de se retrouver dans cette misère. Quant aux concernés, ils doivent assumer leur choix. Ils avaient une connaissance approfondie du système qu’ils servaient et qu’ils continuent à servir en effet, demain leurs salaires seront versés et tout repartira tranquillement pour ces femmes et hommes sans qu’aucun d’entre eux ne se dise que le temps est venu de changer. On ne peut pas se permettre de dire ici qu’ils n’avaient pas le choix.
Accepter de servir aveuglement le diable procure un plaisir de courte durée : train de vie ostentatoire, pouvoir illégitime, biens mal acquis, etc.etc.etc.

Cette intervention n’a rien avoir avec toi parce que je vois dans tes propos que tu es quelqu’un de bien éduqué, tu as un grand cœur et tu serais peut-être prêt à partager. Seulement les gabonais dans leur immense majorité ne comprennent pas qu’on soit du côté de ceux qui ont pris le pouvoir par la force et qui chaque jour qui passe sont arrogants, mentent (à affirmer dans tous leurs propos qu’ALI est le choix du peuple) et ne veulent pas faire profil bas. Cette situation qui est source de beaucoup d’incompréhension favorise un certain nombre d’excès pouvant aller jusqu’à la haine pour l’autre.

1 2

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...