News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Pas les moyens pour vous payer, on ne peut pas vous affecter à L'ENS

le Mardi 24 Novembre 2009 à 12:00 | Lu 3842 fois



Que vont faire les promotions 2009 de l'ENS?

Gabon : Pas les moyens pour vous payer, on ne peut pas  vous  affecter à L'ENS
Où va le gabon? ce que je relate dans cette histoire n'est pas une rumeur entendue mais un problème réel vécu par les élèves -enseignants de la promotion 2009. Monsieur MENGA M'ESSONO a d'abord refusé sous prétexte que certains élèves-enseignants lui auraient manqué de respect, d'organiser et d'assister à leur cérémonie de remise de diplômes(cas de l'ENS: elle n'a eu lieu).

Chaque élève-enseignant est allé retirer son diplôme à l'ENS. Ce qui est plus difficile à vivre pour ces futurs chômeurs formés, c'est que l'état ne soit pas en mesure de les affecter. En effet, dans la semaine du 16 au 20 novembre 2009, ils ont été reçus par l'actuel ministre de l'éducation nationale pour leur informer qu'étant donné que l'état n'est pas en mesure de leur payer les OP(pré-salaire), ils ne seront pas affecter.

Se pose alors la question, jusqu'à quand? ceux qui ont souvent pensé que le site LVDPG ne diffuse que des rumeurs peuvent vérifier ces informations chez n'importe quel étudiant de la promotion 2009 de l'ENS. Le gabon emploie plus de la moitié de professeurs étrangers recrutés sur la base de faux diplômes et n'est pas capable de prendre compte la situation de jeunes enseignants gabonais formés dans l'une des meilleures écoles de l'Afrique Centrale.

Et quant monsieur OVONO ABESSOLO Raoul a fustigé haut et fort à l'émission AGORA de dimanche 22 novembre 2009 le recrutement peu serieux de certains enseignants, on le taxe de tous les noms d'oiseaux, comme si son sens de patriotisme était à ce niveau un mal. Dans bientôt, ces expatriés entreront en grèvent pour réclamer la même de logement que les gabonais, la prime d'incitation à la carrière enseignante et quoi demain?


Mardi 24 Novembre 2009
Vu (s) 3842 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

22.Posté par Eboulou le 26/11/2009 18:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi des personnes ,comme vous Claire , semblent faire la sourde oreille ou pire encore, veulent culpabiliser tous les Gabonais qui ne font que crier à l' aide comme le fait Ibouango. Pourquoi voulez-vous chaque fois éluder la manifestation du mal-être éprouvé par nous Gabonais dans notre propre Pays .
Le Gabon est un pays riche avec un PNB par habitantt de plus de 4000 $ , à qui tout cela profite-t-il ?
Ma chère Claire , il est bien clair que le Gabon ne commence pas et ne finit non plus à LBV , que dites-vous de tous ces Gabonais qui peuplent nos régions .Mon Dieu ,Claire êtes-vous consciente des conditions inhumaines dont toute leur vie est menée ?
Quand avoir la nationalité gabonaise est un sésame pour tous les enfants étrangers , nos villages regorgent de petits Gabonais qui triment à long ueur de temps là-bas parce que soit ils n'ont pas pu s' inscrire dans un établissement scolaire car les parents sont pauvres, soit ayant obtenu son Bac il ' a pu bénéficier d' une bourse d'études, pour pouvoir continuer dans le supérieur , par manque de piston . Alors que les petits étrangers naturalisés , ayant leurs parents ou affiliés dans le système , sont les grands béneficiaires de toutes les opportunités qui peut offrir le Gabon .
Ce n'est pas que nous n' aimons pas les étrangers , la preuve ils pullulent chez nous nous parcequ' ils s' y sentent bien .La seule réalité est que notre hospitalité n' est pas reconnue . Mais s'ils sont ingrats , au moins ne méritons-nous pas juste un petit respect ? C'est leur comportement qui suscite en nous de la méfiance aujourd'hui . Nous appréhendons un autre OBI JEFFREY , que nous avons blanchiet nourri, comment nous remercie-t-il .
Ibouanga a raison , parcequ'au regard du mépris qu'ils maniffestent à notre égard , nous nous posons des questions primordiales suivantes:
- comment nous vivions avant que ces clandestins nomades envahissent notre espace vital , étant donné notre paresse et notre inertie , nous sédentaires Gabonais ,d'une part ?
- Que nous apportent-ils réellement , d'autre part ?
Quel avenir pour nos descendants , seront -ils à errer sur les routes inconnues à la recherche d'un point de chute , parceque ce qui se passe au Gabon maintenant n'augure pas un 'avenir serein pour eux .En effet , c'est bien beau les rapports humains , mais que tout se passe dans le respect mutuel .

-

21.Posté par St.Michael le 26/11/2009 17:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne fais pas la chasse aux étrangers en règles et bien qualifiés. Mais il y a flagrant délit au Gabon quand on voit les étrangers prendre le culot d’aller voter un candidat illégitime AliBen aux élections présidentielles au Gabon où tous les signaux étaient clairs que le gabonais avait décidé de tourner la page.
Je ne veux pas non plus ignorer que la plus part de ces étrangers fuient la misère dans leurs pays, mais ce que je refuse d’accepter c’est l’attitude de ces étrangers qui oeuvrent consciemment pour que le Gabon tombe comme leurs pays.
Ces étrangers seraient coopératifs s’ils retournaient d’abord chez eux pendant que nous cassons la vielle structure (le bongoisme) pour rebâtir une structure saine et solide (GABON d’ABORD aux Gabonais), car toute personne (étrangère ou pas) qui ferait entrave à ce chantier sacre de reconstruction du Gabon sera chassée avec toutes nos forces et nos droits légitimes. Amen.

20.Posté par Ibouango le 26/11/2009 14:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mlle Claire,

Apprenez que quand on est chez soit on peut mettre son pied dans sa casserole,on peut mettre ses chaussettes dans le frigo,on peut même rester "nu" au salon,on peut garder sa maison sale et dérangée.Mais,je dis Mais,un étranger qui rentrerait dans votre maison sans cogner(immigré sans papier),et qui malgré que vous lui laisser entrer après cogné ou pas se permet de mettre lui aussi son pied dans la casserole,ses chaussette dans le frigo.... Allez vous restez sans mot dire? je pense que non!!
Avant de venir condamner les gens qui défendent l'identité et la notoriété de leur pays,il faudra bien reflchir.
Dans tous les pays il ya des bons et des mauvais,mais il y a en a ou on trouve plus de Mauvais!!!
Les ouest africains par exemple ont une culture de Nomade,ils adorent l'aventure,et je ne crois pas que les gabonais adorent l'aventure.
Pour terminer si tu es mariée à un étranger,t'a qu'à lire mon précédent message,car c'est finalement ton oncle ou un de tes parents qui aura la charge de cet enfant,qui renvendiquera toujours sa natioanlité paternelle devant ses frères (enfants que tu auras fait avec des gabonais) et cela est pas souvent beau à voir.
Je parle peut être de façon haineuse pour certains,mais avez vous déja vu un "Patriarche" défendre sa famille d'une invasion avec un gang à caresse?
Il faut faire quelque choses pour réduire les étrangers au GaBon et confier les business à des gabonais.
Je connais une gabonaise qui a voulu ouvrir une petite entreprise au Togo de GAZ BUTANE,elle a été trainée et malmené par les autorités togolaises,qui voulais pas lui donner les papiers pour la boutique.Et un jour essayant quand même avec le courage d'exposer ces produits,c'est la police qui est venue l'arreter pour vente illégale,tout ca parce que elle est étrangère!!! Et quand on sait que ces gens arrivent sans papiers chez nous après ils terminent comme professeurs,vulcanisateur,maçon,vendeur.... On doit arreter ca,s'il faut même ramener IDRiss Ngari à l'Intérieur c'est mieux.
Le Gabonais quand il va à l'extérieur fait tout pour s'acquitter de ses redevances administratives.Il ne vient pas comme un Rat se cacher et après insulté les gens de paresseux,traiter les gabonaise de " Cuisse légère"...C'est pourquoi à mort de Bongo ils ont paniqué,certains sont même rentré,car ils savent bien qu'un jour la Force changera de camp,et tant pis pour eux.

par Ibouango

19.Posté par Ibouango le 26/11/2009 13:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon frère "Vrai Gabonais"
Je pense que tu as tout dit,ces parasites qui nous traitent de paresseux vont bientot quitter notre pays.
Regardez au Congo Brazzaville,quand la guerre a éclaté,tous ces Ouest-Africains ont fuit rapiement vers le Gabon ou vers leur pays d'origine.
Mais quand la guerre est terminée certains ont essayé de revenir,mais ils ont remarqué curieusement que ce sont des "CONGOLAIS" qui les avaient remplacé.Ils ont été obligés de repartir d'où ils revenaient .
Il ya une solution a tous ces problèmes,faire comme les ivoiriens,il faut les diaboliser ces étrangers afin qu'ils ne sente pas à l'aise et aient envie de partir chez eux comme ont fait dans certains pays d'europe.
Que tout parent gabonais n'accepte pas que sa fille aille épouser un étranger car après la charge reviendra à lui.
Il faudra aussi que nous arretions de penser qu'en Business l'étranger est mieu que le Gabonais "Niet" il est pas mieux,car s'il était vraiment plus sérieux et compétent il serait pas venu au Gabon,son pays a plus besoin de lui qu'au Gabon.
Il faut boycotter leur commerce.Par exemple pour acheter les légumes,nos mamans doivent aller uniquement dans des marchés où il ya des gabonaises.
Il y a possibilité des les "casser" avec une petite volonté politique de nationalisation du commerce.

18.Posté par claire le 26/11/2009 13:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est regrettable d'entendre des gabonais parlés ainsi!
Les mauvais comportements sont une affaire d'individu et non de nationalité ou de race.Partout dans le monde, vous rencontrerez des bonnes et des mauvaises personnes! C'est la nature de l'Homme.
Il ne sert donc à rien de stigmatiser l'étranger en lui attribuant tous les maux.
Le sujet de cet article est relatif aux enseignants fraichement sortis de l'ENS. Notre Etat n'a pas de ressources pour s'en occuper! Ce n'est pas une surprise car les caisses sont vides!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Maintenant que va faire cette main d'œuvre pendant que le gouvernement règle ses problèmes de trésorerie?
That is the question
Pour ma part je leur proposerais de partir à la conquête des établissements privés (écoles primaires, collèges et lycées) et des cours de soutiens. S'il est vrai tout le monde ne sera pas servi, le reste pourra toujours se trouver une occupation.
Mon message: FAITES TOUT POUR NE PAS RESTER DÉSŒUVRER
!

17.Posté par Vrai Gabonais le 26/11/2009 02:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher "Critique SUBJECTIVE" , ho pardon! Critique Objective (soi-disant).
Je pense, il n'y a aucun doute dessus, que vous n'avez pas véritablement compris le fond de l' intervention de Mr Ndjimba José, ce qui n'est pas étonnant du reste, vous êtes assurément étranger vous-même.

Sans vouloir revenir sur ce qui a étét dit, je vous renvoie à une relecture plus intelligente de sa réaction; si tant est que vous avez la capacité.

La question de la déviance ou de la dégradation des moeurs n'est pas propre au Gabon, n'engage pas que des étrangers; elle est présente sous tous les cieux; pas plus au Gabon qu'ailleurs; cependant, ce qu'on dénonce ici, c'est le fait que cette dégradation des moeurs soit arrivée très curieusement avec celle des ouest africains, des congolais et autres immigrés sur le sol gabonais. Avant votre arrivée, nos villages, villes et quartiers étaient plutôt paisibles. on pouvait aller où on veut à n'importe quelle heure de la journée ou de la nuit. Nous vaquions paisiblement à nos différentes occupations. Puis vint l'époque des cool mondjers, des viols, des braquages à la sauvette ou à main armée.

Sur le problème spécifique des moeurs, je sais par expérience que vous pouvez séjourner facilement 1 an au Mali ou au Sénégal sans voir la cuisse d'une femme; mais au Gabon, on n'a pas besoin de faire 2h. Pourtant ce n'était pas cela avant que bongomar ne fasse venir des contingents d'étrangers chez nous.

Il ne fait aucun doute qu'il y a eu et il y a encore ceux qu'on pourrait qualifier de "bons étrangers"; qui respectent nos valeurs, notre culture tout en faisant preuve de respect, de retenue et de responsabilité. Ceux là malheureusement ne sont pas bien nombreux et sont noyés par la masse de crapules, corrupteurs et autres intriguants. Si vous voulez fermer les yeux dessus (pour des raisons évoquées plus haut) et rejeter tout sur l'incapacité supposéedonc non avérée des gabonais, vous n'y êtes pas du tout. Faites un tour à la mairie pour assister à la procédure de délivrance des n° de taxi, vous serez édifiés. Ce sont des togolais et béninois qui servent d'intermédiaires pour l'obtention du fameux sézame. De même, allez au Trésor public, vous trouverez toujours soit un sénégalais soit un béninois qui puisse vous obtenir en quelques heures les visas auprès des différentes directions et faire aboutir très rapidement votre dossier, quel qu'il soit. Allez-y aux port ou à l'aéroport pour sortir votre marchandise de la douane, c'est encore des camerounais, congolais et autres. Vous voulez acheter du sable, ce sont des sénégalais qui vous le fournissent. ne parlons même pas des marchés ou du secteur de la vente, ce sont des béninoises, des camerounaises, togolaises sénégalais nigérians. Tiens à la gare routière par exemple combien de gabonais trouve-t-on reponsables d'un comptoir de vente de livres d'occasion (dont ceux issus du vol ou de l'incitation au vol)? Que nenni! Partout où vous irez, c'est la même réalité; mais bref, je ne vous apprend rien puisque comme je l'ai dit plus haut, vous êtes vous-même incontestablement un maillon fort de ce sytème.

Aujourd'hui, il n'y a pas de honte à dire et dénoncer que le gabonais n'a plus de place chez nulle part lui. Ce n'est pas l'expression d'un mépris pour les autres ou une quelleconque forme de chauvinisme malsain; il nous sommes véritablement envahis par vous; pourtant quand on observe le fond des choses, les gabaonais le niveau d'intelligence du gabonais est un cran au dessus de celui de ses voisins. Dans quel autre pays d'Afrique et même du monde a-t-on vu ça?

Hé bien parlons-en des petits métiers que l'on prétend à tort que les gabonais rechignent. La cordonnerie, la maçonnerie, le travail du bois comme la vulcanisation, il se trouve que là encore, ce sont des secteurs saturés par les mêmes parasites. Pourtant ce n'est pas faute d 'essayer. Pour illustration, le LNOB forme des jeunes; sans soublier ceux qui apprennent sur le tas mais qui ne trouvent pas des opportunités parce que vous autres avez déjà tout pris tout envahi comme des bandes de mange-mil, des sauterelles ou des vautours.

Vous avez ourdi un véritable complot contre nous autres et le peu que nous pouvons gagner dans l'administration, vous venez encore nous le soutirer avec mille et un subterfuges. Partez volontairement chez vous! Allez y vivre et on verra comment les secteurs que vous aurez délaissés vont tomber sans plus se relever. A la vérité, c'est chose quasi impossible puisque vous ne pouvez plus vous passer de notre pays et plus on aura des salauds comme ali bongo le biaffrais à la tête de ce pays, plus il y aura du marasme et et plus ça arrangera vos affaires pas vrai?

Alors si vous voulez vous voiler la face pour avoir bonne conscience et tenter de tromper et distraire le monde par vos argusties ou propos volontairement spécieux, je confirme moi aussi qu'il y a eu effectivement des drames (pas sûr que vous compreniez le sens de ce mot) et non des moindres, vécues avec la douleur qu'on peut imaginer, par la faute des ouest africains, des congolais nigérians, ghanéens dans des milliers de familles gabonaises. Ce qui en aucun cas n'exclut l'implication des gabonais de souche. Alors, avant de vous exprimer dans des forumms, prenez soin de bien comprendre le fond des choses. Mias je doute qu'un étranger soit aujourdh'ui capable de reconnaître le tort que sa présence a causé et cause encore au Gabon. Parce que c'est frnachement ahurissant qu'un individu entré frauduleusement sur notre territoire parviennent à nous revendre quelques mois après notre propre sable; un produit naturel de notre pays. Comment a-t-il fait pour s'en approprier? Q'une togolaise ou une béninoise vienne nous revendre la banane et l'arachide plantées dans nos villages. Le comble est que non seulement vous nous revender à des prix fous nos propres produits obtenus pour des miettes, mais encore, vous prenez notre argent et vous nous méprisez en disant que nous ne savons rien faire. J'ai étudié avec la plupart des ouest africains et des congolais, jamais aucun n'a été devant moi et je sais que mon cas n'est pas isolé. J'ai été intervenir dans nombre de ces pays, et j'ai vu en direct la bêtise et l'abrutissement. Quelle alchimie peut donc expliquer qu'on vienne à nous berner flouer et narguer dans notre propre pays??? La réponse est simple. Des CONNARDS comme aliben le biaffriais ou sont défunt père adoptif bongomar avec l'appui de la France. Mais cela va s'arrêter car nous vouons une haine sans fin à ces gens là. Les étrangers n'ont donc qu'à bien se tenir en attendant le vent dévastateur du changement. Trêve donc d'arrogance cher "machin subjectif"!

16.Posté par KALOGOMA le 26/11/2009 01:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Non Doukdouk,je suis bien gabonais et mon épouse,gabonaise à 100%.Concentrons nous seulement et sincèrement sur ces profs étangers qui nous ont permis de sortir de l'ignorance de la science,quelqu'en soit la forme.Ainsi nous nous épargnerions d'une diabolisation généralisée des enseignants étrangers.Je ne doute pas cependant que la corruption se soit répandue depuis belle lurette sur ce plan là.

15.Posté par Ibouango le 25/11/2009 22:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon ami St.Mickael,
tout le plaisir était pour moi,j'espère que certains parasites à notre développement venus de l'afrique de l'Ouest comme :
Assogba,Emile,Dossou... vont être expulsés par le premier vol ou seront Lynché par la population.

14.Posté par St. Michael le 25/11/2009 20:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Ibouango,

Bonne analyse comme l'ont déjà fait d'autres compatriotes.

The question is: WHAT'S THE NEXT STEP??

13.Posté par IBouango le 25/11/2009 19:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chers amis,
je vous le dis en réalité nous les gabonais sommes lâches.Comment peut on placer des étrangers partout dans des postes clés? c'est le Bongoisme qui a favorisé cela.C'est pourquoi vous les avez vu trember à la mort de celui qui les protégeait (Bongo).Car si un Mamboundou ou Mba Aubame venait au Pouvoir,vous aurez vu beaucoup fuir le pays allez faire leur vaudou pour essayer de subjuguer les esprits des gabonais.
Regardez, en regardant le site du zoom du Gabon ref:"taper sur google ZOOM HEBDO GABON,dans la section "SERVICES" " j'ai vu un groupe de camerounais se faire passer pour des master en informatique.Ils prétendent former des gens en compatibilité et en informatique et disent aussi intervenir dans des intreprises,de quelles intreprises parlent t-ils ,des cybers?.
En voyant leur site internet,qui ressemble,à un ensemble de photos collé sur "dreamweaver" accompagné de texte cela me fait pleurer.On voit des gens qui ont des visages d'escroc et de démarcheurs avec des Pc pour essayer de flatter les idiots.
D'autres exemples de professeur étrangers sont visibles,ils ont souvent (pas tous heureusement) des faux diplmômes,des comportement indécents envers des élèves.Les gabonais aussi l'ont rassurez vous.Mais les Gabonais sont chez eux,donc quand je suis chez moi,je peux mettre mon pied même dans ma casserole,j'ai des comptes à rendre à moi même.Mais un étranger n'a pas les même droits.Si nous au Gabon nous leur donnons ces droits c'est parce que on est des laxistes.
Même le maraboutage,des gabonais se font escroquer chaque jour par ces pseudos marabout venu de l'autre côté de l'Afrique.Alors que dans nos villages on a des puissant féticheurs qui ne demandent qu'à aller les voir.heureusement que MINVOUL reste encore un des rare lieux au Gabon ou on trouve des puissants.
Concernant l'entreprenariat des gabonais,c'es vrai que le système est vérouillé des étrangers,mais quand un étranger à en face de lui un gabonais déterminé à bosser et à investir,il panique et fait parfois appel àla corruption pour "casser le gabonais " ou la magie noire pour baisser son endurance et sa détermination.
Concernant ,les paroles,les étrangers passent la moitié de leur temps à injurier les gabonais à nous maudir à nous salir,mais est ce que ils se rendent bien comptent qu'ils sont venus chez nous en pirogue? car les gabonais montent en pirogue pour faire la pêche au LAC,mais le voyage en pirogue d'un pays à un autre ca j'ai jamais vu!!!!
Au sujet des petites filles qui vont se faire "coucher" pour un morceau de pain,c'est la misère du bongoisme qui est responsable de cela,et parfois l'irresponsabilité de certains pères gabonais.Ceci conduisant les gabonaises à faire des enfants avec des étrangers,ces enfants sont par la suite des véritables "casse-têtes" pour les familles gabonaises qui doivent les garder.
Pour les bourses et stages,il est incroyable que c'est seulement en terminal qu'un enfant étranger veut se naturaliser,pour quelle raison? juste pour la bourse gabonaise,et après cet enfant il reviendra un jour ne fusse qu'investir au gabon? non!!!
Nous ne devons pas donner notre nationalité comme cela juste pour 500 000 ou 800 000,car c'est l'état qui perd.
Pour finir cette politique étrangère,évoque de fort soupçon sur les vrais nationalités de nos chefs d'état ,sont ils vriament des gabonais?

Par Ibouango

1 2 3

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...