News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Pas de trêve hivernale pour les «Résistants» de France

l'info réelle 7J/7 - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 26 Décembre 2016 à 07:42 | Lu 1096 fois

Ce samedi 25 décembre, veille de Noël, et comme c’est désormais de coutume depuis la réélection contestée d’Ali Bongo Ondimba à la tête du pays, des Gabonais vivant à Paris et ses environs se sont retrouvés à quelques encablures de leur ambassade pour «dénoncer l’imposture au sommet de l’Etat» et «exiger que la vérité des urnes soit rétablie».



Suite au contexte et aux mesures sécuritaires du moment, les marches hebdomadaires ont été provisoirement remplacées par un sit-in. Bien que moins nombreux que les semaines précédentes, ils étaient tout de même bien présents pour rappeler aux uns et autres ainsi qu’à l’opinion publique la nécessité de s’inscrire et maintenir une «résistance active». Les différents intervenants qui se sont succédés sur la tribune n’avaient qu’un seul mot d’ordre : «Ne pas céder au découragement et rester mobilisés jusqu’au bout».

Pour ce faire, une «Résistante» arrivée récemment de Libreville et «témoin de l’attaque du Q.G. de Jean Ping» a été invitée à partager à l’auditoire ses souvenirs de cette nuit et des jours qui ont suivi. Après un bref récit de cette «nuit d’horreur» et de «l’ambiance de guerre» qui a prévalu, d’après elle, à Libreville et à l’intérieur du pays à la suite de la proclamation officielle des résultats de la présidentielle d’août dernier, elle a affirmé que les «tensions sont toujours latentes, quoi qu’on en dise».

«Il y a beaucoup de traumatisme, beaucoup de mal pour tourner aussi facilement la page. Sans haine, nous devons continuer ce combat. Nous ne nous battons pas pour Ping, ni pour Paul, ni pour Jacques, mais pour ce à quoi nous aspirons : un Gabon libre et démocratique», a-t-elle précisé. Comme pour remotiver les troupes, elle leur a demandé de «rester mobilisées» avant de conclure en ces termes : «les gens sont fiers de vous. Vous êtes un modèle pour beaucoup des gens au Gabon, comme ailleurs en Afrique. Tous mes encouragements à la diaspora gabonaise de France.»

L’hymne national, «La Concorde», entonnée, une minute de silence a été ensuite observée en «hommage à tous les martyrs».

Rendez-vous, enfin, a été pris pour le 31 janvier à la même heure, au même endroit. Comme quoi, pas de trêve hivernale pour le «Conseil gabonais de la résistance» en France.

Auteur : Orphé Boutet, depuis Paris (France)

Lundi 26 Décembre 2016
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1096 fois



Politique | Société | Economie | Jean Ping Président élu | Ali Bongo Réélu !!! | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame









Les Articles les plus lus

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée