News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : PROCÈS EN VUE POUR DEUX ANCIENS FONCTIONNAIRES DE LA BEAC

Le site de la Liberté - LVDPG - Presse Gabonaise & Internationale le Lundi 18 Avril 2011 à 20:25 | Lu 662 fois



Les fonctionnaires gabonais impliqués dans le scandale financier de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) seront présentés à la justice. L’ancien comptable du Bureau extérieur de la BEAC à Paris de 1992 à 2009, Armand Brice Nzamba, en détention provisoire depuis le 6 octobre 2009, sera jugé pour «abus de confiance aggravé, faux et usage de faux». Son épouse, quant à elle, sera présentée devant la justice pour «recel».

Elle devrait s’expliquer au tribunal sur la provenance des fonds destinés à la gestion des multiples sociétés de son époux. Incarcéré depuis le 13 juillet 2010, l’ancien directeur de la comptabilité au siège de la banque à Yaoundé, au Cameroun, Maurice Moutsinga, quant à lui, sera jugé pour «complicité, abus de confiance aggravé et recel». Les autres ressortissants gabonais cités dans cette affaire pour avoir profité des fonds issus de cette pompe à finances hors normes, s’en tirent à bon compte. Des non-lieux ont été requis.

L’instruction a démontré qu’ils ignoraient que les fonds remis ou versés dans leur compte par Armand Brice Nzamba, avaient une origine frauduleuse. Les résultats de l’enquête menée au sein de la banque depuis la mise en lumière de ces malversations, ont relevé qu’entre 2004 et 2009, 16,5 milliards de francs CFA ont été détournés au bureau parisien de la BEAC au profit de 139 personnes. Ces sommes ont été détournées «au moyen de chèques, virements, retraits en espèces et titres de transport» frauduleux, selon ce rapport d’enquête.

L’ancien gouverneur de la BEAC, Philibert Andzembe, avait été démis de ses fonctions le 17 janvier 2010 et remplacé par l’Équato-guinéen Lucas Abaga Tchama, qui était, selon certaines sources, venu évoquer à Libreville le 29 janvier de cette année, le cas des fonctionnaires gabonais avec le président Ali Bongo. On ignore toujours, cependant, quel sera le sort de Philibert Andzembe.


Lundi 18 Avril 2011
LVDPG - Presse Gabonaise & Internationale
Vu (s) 662 fois




1.Posté par Titof le 19/04/2011 11:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IL FAUT BUTER LE BIAFRAIS . /

2.Posté par UNITE le 19/04/2011 11:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faut buté léquato(AMO)

3.Posté par UNITE le 19/04/2011 11:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Joel nous attendons ta fameuse réaction rien de nouveau je ne vois pas comment tu vas convaincre les gens ici en tout cas je t'attend

4.Posté par des giffles se perdent le 19/04/2011 13:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@UNITE tu as pris le soin de mettre (AMO) entre parenthèse pourquoi est ce dire que c'est pas connu ou nouveau????
TiTO lui n'as pas eu besoin de prendre cette peine car nous connaissons tous qui est le Biaffra qui a un acte de naissance qui date de 2009. Donc ....j'ai plus rien à ajouter , Je me demande quelle unité tu dis prôner au lieu de nous rassembler, tu nous fais sortir de nos gonds, les vérités vont jaillir

5.Posté par Noé le 19/04/2011 14:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les gabonais préfèrent toujours les étrangers à leur compatriote.
Voilà un béninois et somalien qui mettent la République à genoux à la présidence mais ils n'osent pas en parler. Mais lorsqu'ils auront en face d'eux un fang ou un punu vous verrez combien de fois, ils peuvent être virulents

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...