News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : PM à l’aéroport international Léon Mba par une foule de militants enthousiastes

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre pour tous le Lundi 22 Novembre 2010 à 09:52 | Lu 3403 fois



Gabon : PM  à l’aéroport international Léon Mba par une foule de militants enthousiastes
Le président de l’Union du peuple gabonais (UPG-opposition), Pierre Mamboundou, a regagné Libreville dimanche au terme d’un séjour médical de plus de six mois en France.

Mamboundou a été accueilli à son arrivée aux environs de 18h00 (17HGMT) à l’aéroport international Léon Mba par une foule de militants enthousiastes, qui s’étaient massivement rassemblés sur les lieux plus de deux heures de temps auparavant.

Après un bain de foule à l’aéroport, l’opposant gabonais et ses sympathisants, tout de rouge vêtus (les couleurs de l’UPG), ont entamé une marche triomphale, au pas de charge, en direction du siège de l’UPG, distant de plusieurs km de l’aéroport.

Malgré la pluie battante et la nuit qui avait déjà déroulé son manteau noir, une véritable ’’marée rouge’’ s’est ébranlée en direction du quartier Awendjé, causant un embouteillage monstre qui a mis plusieurs minutes à se résorber sur ’’la voie express’’, la ceinture de Libreville, reliant le nord et le sud de la capitale gabonaise.

Le véhicule à bord duquel se trouvait ’’l’opposant historique" a adapté sa vitesse à celle de la foule des militants inconditionnels qui l’encadraient. Tandis que plusieurs groupes de militants ouvraient la "longue marche", d’autres, le gros des troupes, suivaient derrière le "command car", chantant et scandant des slogans à la gloire de leur champion.

"Il est vivant, il est vivant’", clamaient en chœur des groupes de jeunes de l’UPG, lancés en éclaireurs sur la route menant au siège de l’UPG.

De temps en temps, Mamboundou descendait de voiture, faisait quelques pas avec les siens, puis remontait à bord. La scène a duré tout le trajet menant de l’aéroport au quartier Awendjé, le siège de l’UPG, où Manboundou est arrivé aux environs de 21H00 pour une conférence de presse.

Annoncé à grand renfort de publicité, ce rendez-vous avec la presse n’a pas tenu ses promesses, le leader de l’UPG l’ayant placé sous le signe des retrouvailles.

Candidat à l’élection présidentielle anticipée du 30 août 2009, remportée par le candidat du Parti démocratique gabonais par un coup d'Etat électoral (PDG), Mamboundou, arrivé en seconde position selon les résultats définitifs du scrutin, rendus publics par la Cour constitutionnel, a renvoyé à plus tard ses déclarations politiques.

Celles-ci sont censées éclairer l’opinion publique, et même ses propres partisans, sur le positionnement actuel du leader de l’UPG, après sa rencontre à Paris avec Ali Bongo Ondimba, qui a donné lieu à diverses interprétations.

En dépit des déclarations de l’état-major politique de l’UPG confirmant l’ancrage du parti dans l’opposition, une sortie de Mamboundou lui-même est fortement attendue, même si, dimanche, il s’est dit prêt à reprendre la ’’bataille’’ politique.

L’UPG n’a pas pris part au meeting suivi d’une marche, organisé samedi à Libreville, par l’opposition gabonaise, pour réclamer l’introduction de la biométrie lors des élections législatives de 2011.


Lundi 22 Novembre 2010
LVDPG - Média Libre pour tous
Vu (s) 3403 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

37.Posté par gabon2025 le 25/11/2010 00:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ceux qui continu à croire PMM est tjrs dans l'opposition, bon courage. Mais j'aimerai vos tetes quand il ira à la soupe. Et comme vous etes tres fort pour trouver les explications et les excuses, je me fais pas du soucis de coté!!!
Pr les frais de santé de PMM, la confirmation de cette info m'aurai étonné!
Affaire a suivre
Pour le reste donnons nous RDV au prochain remaniement ministériel.

36.Posté par expression libre le 24/11/2010 11:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Gabon2025

Vous racontez n'importe quoi.
D'abord Mamboundou a lui même déclaré que ses soins médicaux ont été pris en charge par la france à la demande de Nicolas Sarkozy himself. Et je crois que Mamboundou dit vrai car il ne peut pas prendre le risque de mentir sur le Président francais dans une déclaration publique.

C'EST DONC PAS LES BONGO QUI ONT PAYE POUR QU'ON SOIGNE MAMBOUNDOU.

Ensuite, quand on parle d'un sujet, il faut le maitriser. La Constitution gabonaise ne prévoit pas de bornes supérieures pour les candidats à l'élection du Président de la République, la seule borne qui existe est la borne inférieur, soit 40 ans, c'est-à-dire qu'on doit au moins avoir 40 ans pour prétendre à la magistrature suprême.

Mais même si la limite d'age était à 73 ans, Mamboundou peut toujours être candidat puisqu'en 2016 il n'aura que 69 ans.

Quelqu'un disait qu'on ne parle pas de quelques choses dont on a pas science

35.Posté par gabon2025 le 24/11/2010 01:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En lisant tous vos messages , on se rends compte très rapidement que nous sommes tous dans le même bateau.
Comment peux t-on se poser la question sur la ligne politique de PMM aujourd'hui ? Pr les gens qui suivent l'actualité politique du Gabon, PMM reste un opposant de façade au régime des bongo, de père en fils.
Les bongo ont très souvent réglé les factures hospitalières de Mamboudou depuis les decenis. Et c'est qu'est venu faire le fils Ali la dernière fois à paris.
De 2 choses l'une, voici le scénario qu'on est appelé à voir dans les jours avenir au Gabon:
1/ Soit PMM reste opposant à Ali mais avec un certains nombres de contraintes que va poser PMM au régime. Principalement PMM pourrait demander les moyens financiers à Ali pour continuer à jouer son "role" d'opposant historique. ( role qu'il apprécie bcp d'ailleurs)
2 / soit il accepte d'aller à la soupe comme les autres en allant occuper le poste Vice président. Poste qui a fait l'objet d'une révision constitutionnelle en vue de donner plus de pouvoir au VPR.

Je note au passage que PMM sait qu'il a participé à ses dernieres élections présidentielles car la constitution limite l'age des candidat à 73 ans si cela n'a pas été modifié comme d'habitude.
En résumer chers compatriotes, il faut comprendre que PMM n'a plus beaucoup de marche de manœuvre et il est fort probable qu'il lâche le peuple gabonais pour s'offrir un peu de bon temps et assurer l'avenir de ses enfants en allant rejoindre les autres sorciers du pouvoir. Il nous dira très certainement que le fait pour le Gabon , mais ce discours va ressembler à une certaine " opposition conviviale" qu'on a connue autre fois.
Affaire à suivre..................;

34.Posté par thedude94 le 23/11/2010 22:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Allez un peu de patience PM premier ministre sera forcément bénéfique pour le Gabon...J'aurais voulu qu'il accepte le poste de vice-président à la sortie du coup électoral, mais cet arrangement ce serait fait avec l'aide de Sassou, ce qui ne devait pas être du gout de PM.
La France ne connaissait pas PM, c'est pour cela qu'elle a préféré Ali, mais la faut à Pierrot de ne pas avoir voulu rencontrer les grandes instance Françaises.

33.Posté par kokorondh le 23/11/2010 02:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
http://www.over-blog.com/profil/blogueur-1388263.html



http://www.over-blog.com/profil/blogueur-1388263.html

32.Posté par La Gabs (ancienne La Gabonaise) le 22/11/2010 23:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@la gabonaise ( non La Gabonaise)

Il y a deux courant

D'un cote ceux qui veulent le bien du peuple gabonais et prie pour que Mamboundou ne se fasse pas avoir aves les Bongo CFA et que l'opposition reste unie

D'un autre cote, ceux qui veulent Ali president a vie et apres lui un autre Bongo et ainsi se transformera le Gabon en une monarchie bien huilee et pronent la division de l'opposition ACR et UN, division ethnique et l'alliance Mamboundou-Ali..


Les prochains jours nous edifierons.

31.Posté par LAVÉRITÉ le 22/11/2010 21:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
la gabonaise ( non La Gabonaise)

Tout cela c'est du bla-bla l'UPG n'est plus dans l'opposition depuis Omar Bongo le séjour de mamboundou à Paris a servit pour seller le partage du gâteau Gabon. Il n'y a que les naïfs pour le croire à une opposition de l'UPG.
Réveillez-vous c'est la déclaration que va vous faire mamboudou dans quelques jours

Qui vivra verra

30.Posté par la gabonaise ( non La Gabonaise) le 22/11/2010 21:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il faut savoir ce que l'on veut, j'ai du mal à suivre. Vous parlez, d'opposition unie et souhaitez aussi que l'UPG s'allie au PDG dans un prochain gouvernement, je suis perdue!

29.Posté par atilano le 22/11/2010 20:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous attendons la déclaration de Pierre MAMBOUNDOU. Les Gabonais du Nord et du Sud attendent votre déclaration et votre visite. Visitez les gabonais qui vous ont fait confiance. Allez dans le Nord, je sais des milliers de woleuntemois vous attendent Atirnzamaaaaaaaaaaa,AkieeeeeeeeeeeAMaboundou, nous t'attendons ici à Oyem et à Bitam

28.Posté par atilano le 22/11/2010 20:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Chers frères gabonais,

Je regrette de lire vos commentaires. Vous vous dites intellectuels parce que vous possedez un simple papier qui ne vous met pas à l'abri de vos archétiques regionalistes, éthniques et partisanes. Au lieu de parler language "Gabon" pour marquer la sollidarité nationale, vous donnez l'impression de vouloir diviser le pays en deux : Nord et Sud. Les dernières élections présidentielles l'ont démontré. Au sud, ils ont voté MAMBOUNDOU, au nord ils ont voté MBA OBAME. C'est le pays que voulez -vous construire avec MBA OBAME même s'il est président demain? C'est dommage, de constater avec amertume que vous n'êtes pas sorti de l'auberge, de vos schemas traditionnalistes et culturelles. Il faut voir plus pour être d'avantage. Voir plus c'est voir le Gabon. Voir le nord comme meilleure puissance du Gabon, c'est désolant, voir le sud comme puissant, `c'est désolant. Qui devra chasser qui du Gabon? Le pays souffre, je veux le peuple souffre, mettons-nous ensemble pour faire face au mal qui est la famille de Bongo. L'opposition doit se préparer pour les élections, laissez les dessous de vos ceintures, vos rivalités, vos jalousies...Du côté de l'UN comme de l'ACR, c'est le pognon, c'est le pouvoir que vous cherchez, vous n'allez rien vous faire pour le Gabon. Ils sont pour la majorité dans la Franc-maçonnerie, ils se connaissent. MBA est parrain d'un des enfants d'Ali, ils ont un pacte commun, il ne peut pas vous le dire.
Les élections de 2009 sont passées, ne restez pas là à pleurnicher, cherchez voix et moyens pour amener le pouvoir à organiser des élections transparentes et dignes dans notre pays. Ali Bongo, si tu lis par inadvertance ce message, je te demande de reorganiser les élections présidentielles, abdique et nous te serons réconnaissants et comme ça tu rentreras dans l'histoire du pays et du monde. À Pierre MAMBOUNDOU, je sais que tu ne vas nous decevoir. Nos frères sont morts à Port-gentil, mon propre frère est mort à Port-gentil, son corps est enterré à Tchibanga. Nous ne voulons plus de la famille Bongo au pouvoir. Ne rentre pas, n'accepte pas d'entrer dans ce gouvernement. Demandez à BOA d'organiser une nouvelle élection.
Soyons unis peuple Gabonais. Pour le retour de MAMBOUNDOU, nous diaspora de Belgique le saluons. Demandons aux uns et aux autres de s'asseoir et de priviligier le dialogue. L'UN comme l'UPG vous avez fait ce week-end une démonstration en regroupant au tant de monde. Le peupele a beoin d'une opposition forte, audessus des ambitions provincialistes et éthniques. Courage, Zacharie Myboto, MBA OBAME, MAMBOUNDOU; accordez-vous vite et mettez-voua au travail. La critique de la rencontre entre Mamboundou et le chef de l'executif gabonais en France n'a aucun issu politique. BOA qui cherche la reconnaissance, vous rentre une visite à un compatriote gabonais, qui était sorti du Gabon dans un état critique. Il voulait juste savoir comment allait Mamboundou. Il vous le dira Pierre Mamboundou. La critique a été forte. Vous vous êtes pressés à tirer sur Mamboundou sans savoir pourquoi BOA est allé le visiter. Cette rencontre a été facilitée par le Président français également contesté par les français.
Courage mes frères. Gabon D'ABORD, ni punu, ni fang, ni nzembi, ni mwene, ni gisira....tous unis pour un Gabon fort.

1 2 3 4
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...