News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : PDG - Simplice Guédet Manzela : l’homme seul

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 28 Juillet 2014 à 06:32 | Lu 2832 fois

L’ancien secrétaire général du PDG vient d’être débarqué du poste de conseiller politique du président de la République. Malade et affaibli, il vit aujourd’hui reclus. Toujours au pouvoir, le parti qu’il a dirigé et incarné assiste, dans l’indifférence, à sa quasi-déchéance.



Il est tellement modeste et effacé que sa mise au placard est passée inaperçue. Et pourtant, il fait partie du cercle fermé de ceux qui ont incarné le PDG. Sa récente éviction du poste de conseiller politique du président de la République n’est pas faite pour rassurer quant à la capacité d’Ali Bongo à manier les symboles. Secrétaire général du PDG entre 1994 et 2008, Simplice Guédet Manzela est aujourd’hui sans activité et, à la limite, sans le sou. Une situation qui porte à réfléchir et ne devrait nullement inciter les barons du PDG à passer la main aux jeunes générations. Le pas lent, abattu, amaigri, l’homme ne comprend pas trop bien ce qui lui arrive.


Simplice Guédet Manzela, 3e à partir de la gauche, avec Guy Nzouba Ndama et Faustin Boukoubi. © D.R.
Les adeptes du jeunisme et tenants de l’émergence à la gabonaise s’empresseront sans doute de dire qu’il incarne une époque révolue. Mais, il est un fait : plus que quiconque, l’ancien député de Mulundu symbolise le PDG de l’ère moderne. «Sur les 24 années de vie multipartite, le PDG a vécu 14 sous sa direction», note un journaliste de l’hebdomadaire partisan Dialogue, précisant : «Les Locales et législatives de 97 et 2002, les présidentielles de 98 et 2005, les sénatoriales de 2001 et 2006, toutes ces élections, toutes ces victoires ont été engrangées par son équipe».

Diplômé d’économie, enseignant de carrière, Simplice Guédet Manzela a toujours vécu par et pour la politique. Ancien membre de l’AGEG (Association générale des étudiants du Gabon), il rallie le PDG sitôt rentré au Gabon. Longtemps proche d’Etienne-Guy Mouvagha-Tchioba, il s’émancipe sitôt que ce dernier prend ses distances avec le PDG. Candidat malheureux au poste de président du groupe parlementaire PDG en 1991 face à Guy Nzouba-Ndama, il retrouve le même adversaire trois (3) ans plus tard dans la lutte pour la conquête du secrétariat général du PDG. Mais, cette fois-là, il sort vainqueur.

Parvenu au poste de secrétaire général du PDG, il entreprend de le décomplexer. Très vite, il ramène l’appellation PDG au lieu de «PDG-nouveau» à la mode à cette époque-là. Dans la foulée, il réhabilite la fête du 12-mars et reprend avec les grand-messes pour son anniversaire. C’est aussi lui qui suggère, en 1998, de transformer les députés et/ou sénateurs en autant de responsables locaux de la campagne présidentielle d’Omar Bongo, donnant de fait à cette élection nationale des allures de scrutins de proximité. Débarqué du secrétariat général du PDG en 2008, Simplice Guédet Manzela est d’abord nommé président du conseil d’administration de Gabon Poste mais, les péripéties de cette entité qui devient très vite La Poste SA vont le plonger dans la tourmente. Ne lui restait alors que son mandat de député.

Membre du comité permanent du PDG en 2009, il se prononce d’abord pour une candidature de Casimir Oyé Mba, avant que des pressions multiformes ne le contraignent à soutenir Ali Bongo. Dès lors, son influence au sein du PDG n’a cessé de décroître. En 2011, il fait le choix de passer la main au bénéfice de Romain Mikanga-Semba, l’actuel député. Nommé conseiller politique du président de la République, il croit alors pouvoir mettre son expérience au service des siens.

Très vite, il va déchanter. «Durant toute la période où il est resté à la présidence, on ne lui confiait aucun dossier», révèle un de ses proches, qui indique : «Parfois on lui envoyait des demandes d’audiences pour qu’il dise si oui ou non la personne peut être reçue». Et de s’indigner : «Le plus grave est que même les éléments de rémunération auxquels il avait droit ne lui étaient toujours pas octroyés, Accrombessi et Gondjout estimaient qu’il n’est pas fiable». Pas fiable, l’ancien secrétaire général du PDG ? Aux yeux de qui ? Il y a assurément quelque chose qui a changé au sein de l’ex-parti unique ou plus largement de la majorité au pouvoir.

Malade, affaibli, Simplice Guédet Manzela, qui goûte très peu aux intrigues et combinaisons d’appareil, est aujourd’hui un homme seul. Au bord du désœuvrement et pas toujours à son avantage financièrement, il se demande encore comment et pourquoi en est-il arrivé là ? Certes, ses problèmes de santé n’incitent guère à lui confier des tâches nécessitant trop d’investissement physique.

Mais, son expérience, sa capacité d’analyse et de synthèse et le lien étroit entre sa personne et le PDG auraient pu justifier un meilleur traitement. «Pour ce qu’il représente ou a représenté, on ne devrait pas le traiter comme ça», assène un député, qui poursuit : «Vu son état de santé, on aurait mieux fait le soutenir». Et de trancher : «Pour le symbole ce n’est pas du meilleur effet». Au PDG, le maniement des symboles semble très compliqué. Et pourtant, la politique c’est aussi la gestion des symboles…

Gabonreview

Lundi 28 Juillet 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2832 fois




1.Posté par Claircommloderoch le 28/07/2014 12:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voici un diplômé d’économie qui n’aura pas su faire d’économie personnelle en pensant à ses vieux jours !
Convaincu que le PDG le protègerait éternellement, la cigale ayant chanté tout l’été se trouva fort dépourvue lorsque la bise fut venue …

2.Posté par luth le 28/07/2014 15:27 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout se paie ici bas les pauvres petite filles des différent lycée de la place sans parler de celles des quartier sans boulot ont ete contaminé par lui

3.Posté par Okoss le 29/07/2014 08:58 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ils finiront tous comme ça et que ça serve de leçon a tous ces agents vecteurs du VIH.
Finalement l argent mal acquis est in venin comme disait le poète

4.Posté par andjoua le 03/08/2014 21:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi je dirai aujourd'hui, ceux qui t'ont contraint de soutenir ali en 2009, doivent en ce moment te soutenir, surtout que c'est un cas de force majeur, tu es malade. ali, lui, il n'a rien a faire de vous, je me demande même si cet ingrat vous connait tous avec vos noms??????????

un biaffrrrra avec tous ces noms du gabon, il s'y perd là dedans.

BONNE GUÉRISON !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

5.Posté par andjoua le 03/08/2014 21:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi je dirai aujourd'hui, ceux qui t'ont contraint de soutenir ali en 2009, doivent en ce moment te soutenir, surtout que c'est un cas de force majeur, tu es malade. ali, lui, il n'a rien a faire de vous, je me demande même si cet ingrat vous connait tous avec vos noms??????????

un biaffrrrra avec tous ces noms du gabon, il s'y perd là dedans.

BONNE GUÉRISON !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

6.Posté par Claude Bekale le 31/01/2015 21:51 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis triste pour ce qui arrive au voisin Simplice,comme j''avais ete triste,mais bien plus pour cette pauvre famille de derriere la prison dont la fille a eu un enfant avec lui.A cette epoque la fille etait eleve au lycee technique Omar Bongo.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...