News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - PDG : Héritage et Modernité assure sa détermination à exister et à agir

Le site de la Liberté - source : gabonreview le Lundi 27 Juillet 2015 à 04:28 | Lu 3461 fois

Saisissant l’occasion du compte rendu de ses travaux parlementaires, le 25 juillet 2015, le député du 1er siège du 4e arrondissement de Libreville a, au nom de l’ensemble des membres du mouvement «Héritage et Modernité», garanti leur détermination à aller de l’avant pour défendre l’intérêt des Gabonais.



Contrairement à la décision du «Distingué camarade» visant à dissoudre les différents courants de pensée créés au sein du Parti démocratique gabonais (PDG), le rassemblement baptisé Héritage et Modernité, continue d’exister et compte poursuivre son élan jusqu’à l’atteinte des objectifs visés par ses membres. Notamment : la modernisation de leur parti politique à travers la démocratie interne, la justice, la crédibilité des institutions, la bonne gouvernance, les retombées sociales réellement perceptibles, le respect de l’état de droit, l’égalité des chances… «Qu’ils soient assurés de ma détermination à me battre avec mes amis. Qu’ils mesurent le risque de me pousser vers une radicalisation qui ne donnerait pas cher leur avenir», a lancé Alexandre Barro Chambrier à l’endroit de ses détracteurs qu’il dit tapis dans l’ombre.

La détermination et l’engagement qui se dégagent des déclarations des membres d’Héritage et Modernité traduisent un phénomène de ras-le-bol de la gestion du pays décriée depuis bientôt six ans, aussi bien par la population, les opposants que les acteurs de la société civile libre. «Ma liberté d’expression n’est pas à négocier», a souligné le porte-parole du mouvement. Ajoutant qu’il «faut parfois compter avec certaines situations qui sont nécessaires à la prise de conscience collective. Tous ces excès de pouvoir, tous ces abus qui sèment la souffrance, la tristesse et le désespoir parmi nos paisibles compatriotes n’ont que trop duré».

Le peuple au cœur du combat d’Héritage et Modernité ?

C’est l’argument que tente de défendre ces parlementaires et hauts cadres de l’administration qui ne voudraient pas que leur posture soit assimilée à un problème d’ambitions personnelles ou la quête d’une situation sociale confortable. Pour Barro Chambrier et ses compagnons, «les Gabonais méritent mieux que ce spectacle de désolation au service des intérêts bassement égoïstes. Et les commanditaires qui cherchent à nous diviser, après avoir mis nos finances et notre économie en coupe réglée, croient vivement ou par ignorance pouvoir bâillonner tout un peuple et imposer leur loi.»

«Après avoir mis nos finances et notre économie en coupe réglée, trompé et trahis les Gabonais, ils veulent qu’on les laisse continuer leur mangement tranquille», a-t-il déclaré. En venant aux intrigues ourdies contre sa personne, Alexandre Chambrier a laissé entendre : «Pour eux il suffit de m’abattre, il faut en finir avec le soldat Barro au propre comme au figuré. Le caricaturer, le noircir, le diffamer, le couvrir de tous les péchés d’Israël pour avoir osé dire tout haut ce chuchotent tout bas tous les gabonais ainsi que la communauté internationale. En somme, après avoir trompé et trahis les gabonais, ils veulent qu’on les laisse continuer leur ’’mangement’’ tranquille.» Assurant qu’ils «se trompent. Nous ne les laisserons pas faire sans réagir, car nous ne leur devons rien. Nous devons tout à Dieu. De lui seul vient le pouvoir et lorsqu’il nous le donne, il nous commande d’aimer les hommes et pratiquer la justice».

Pour Barro Chambrier, les conseils de ministres délocalisés ont fait beaucoup de promesses. Il y a des réalisations dans certains domaines, mais globalement plusieurs choses restent à revoir par rapport aux engagements pris par les autorités politiques et les perspectives définies par le PSGE. «La démagogie ne sert à rien. Les mensonges ne produisent rien. Pas plus que la communication pour la communication ne trompe pas longtemps», a-t-il souligné. Assurant que «tôt ou tard les réalités rattrapent les démagogues. Et la réalité est la souffrance que chaque Gabonais vit dans sa chair et dans sa famille chaque jour».

Difficile d’être insensible face à certaines choses ?

Refusant d’afficher son indifférence par rapport à ce qui se dit, çà et là, sur sa personne, le député du 1er siège du 4e arrondissement s’est offert quelques minutes de son après-midi du 25 juillet dernier pour se pencher sur le cas Frédéric Ntera Etoua et sa récente déclaration, l’«Appel des Akébé» faite le 19 juillet courant. Répondant aux récriminations selon lesquelles, Alexandre Barro Chambrier «feint de (leur) dire l’ampleur de son vandalisme financier au ministère du pétrole, raison de son éviction du gouvernement, mais aussi d’assumer son manque de valeur en politique», le professeur d’économie, qualifiant ses détracteurs de «vils personnages» a indiqué qu’il «ne laissera pas des olibrius de cet acabit juger de ses capacités au plan administratif et au plan politique». Ironisant qu’«un olibrius chômeur de luxe, qui a trouvé un point de chute quelque part, qui a voulu être sénateur mais qui a échoué, qui écrit des tracts pensant pouvoir me discréditer, pense m’exclure du PDG». Un peu avant, Barro Chambrier avait indiqué : «les tentatives d’intimidations, les allégations diffamatoires et malveillantes, les menaces qui viennent de certaines personnes bien identifiées sont contre productives.»

Lundi 27 Juillet 2015
source : gabonreview
Vu (s) 3461 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

13.Posté par yaranguimina le 27/07/2015 22:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ABC, je vous soutiens de toutes mes forces, les signes ne trompent pas, il faut aller jusqu'au bout, ceux qui croient au biafrais payeront de leur entêtement, tous ces pédés qui tuent le Gabon sont bien identifiés, le changement est en marche.

12.Posté par charly le 27/07/2015 18:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ABC, grâce a MR PING, hier, et grâce a vous aujourd'hui, nous retrouvons l'espoir de la libération du pays, et la fierté d’être GABONAIS.

11.Posté par motema le 27/07/2015 17:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
j'espère qu'il ne viendra pas dans mon arrondissement nous lui lancerons les pierres et comprendra qu'on ne se moque pas des Gabonais pauvres comme ils aiment bien nous qualifier, cher frères ne cherchez pas à savoir comment le père de ce voleur là traitait le gabonais dans ses chantiers, d'ailleurs il payait selon ses humeurs et quand il voulait. En tout cas on les attend

10.Posté par Leïla le 27/07/2015 16:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand Eloi Rahandi Chambrier, père de l'actuel frondeur du pdg, avait parlé de déployer le rouleau compresseur contre les gabonais en 2009 pour soutenir le boa national, il ne savait pas qu'un jour son fils sera écrasé par le même rouleau compresseur.

9.Posté par Leïla le 27/07/2015 16:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand Eloi Rahandi Chambrier, père de l'actuel frondeur du pdg, avait parlé de déployer le rouleau compresseur contre les gabonais en 2009 pour soutenir le boa national, il ne savait pas qu'un jour son fils sera écrasé par le même rouleau compresseur.

8.Posté par desi le 27/07/2015 16:09 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si votre technique amener la destructiondu pouvoir bbongo,j dis bravo et ne vous arretez pas

7.Posté par MOULAMBA BONIFACE le 27/07/2015 10:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moutema laisse lui venir,il a certainement oublié comment son père traitait les gabonais dans ses chantiers forestiers de kango;il a aussi oublié les factures fabuleuses de leur clinique au dépend du meme gabonais qu'il tente de clamer aujourd'hui;n'importe quoi

6.Posté par motema le 27/07/2015 09:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est bien de venir parler de la souffrance des Gabonais , ABC ton père et toi étiez au pouvoir qu'avez vous apporté aux Gabonais ne serait ce que ceux qui habitent votre arrondissement, évitez de nous mentir et de nous distraire Ton père et toi aviez travaillé avec OMAR BONGO nous connaissons comment vous avez géré le pays qu'avais tu dit ou fait? le Gabonais souffre depuis 2009? Arrête tes bêtises avec ta bande de voleurs.

5.Posté par Ezangoma le 27/07/2015 08:16 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis pas contre ABC mais les techniques de PDG sont multiples ils sont capables de tout ces émergents.Alors mon ami Barro Si tu tiens reelement aux Gabonais .Passe à la télé et Quittes le navire PDG et après Aligne toi derrière le candidat unique que l'opposition va présenter et c'est valable pour tes accolites .Dans le cas contraire , Profite de l'argent du Gabon en paix au même titre que tes compères du PDG et c'est cette abondance que vous ne voulez pas laisser pour de bon

4.Posté par Le biggy le 27/07/2015 07:51 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voici un pdgiste courageux. On te soutient.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...