News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : On signale un “vol de sexe” au quartier Nkembo !

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 28 Mars 2012 à 01:39 | Lu 1184 fois

Après avoir disparu, non sans avoir alimenté la chronique il y a un bon nombre d’années, le phénomène de voleur de sexe est à nouveau signalé dans le deuxième arrondissement de Libreville. Par un simple toucher certaines personnes prétendent faire disparaitre le sexe de leur cible. Magie blanche ou noire pour les uns, berlue ou simple rumeur de panique pour les autres.



Stéphane M., jeune Gabonais âgé de 17 ans vivant au quartier Derrière l’hôpital de Nkembo, à Libreville, assure avoir été victime d’un vol de sexte, par un riverain de la zone. Les faits, qui se seraient déroulés le dimanche 25 mars dernier vers 9 heures, ont été relatés par le grand frère de la victime. Celui-ci soutient qu’il a d’abord cru à une blague de mauvais goût lorsque des amis sont venus lui annoncer qu’on venait de voler le sexe de son petit frère.

Le narrateur retrouvera son petit frère qui revenait du commissariat de Nkembo où il était allé présenter l’affaire. Assurant avoir tenu à vérifier ce qui lui avait été raconté, l’aîné aurait constaté que le sexe de son petit frère avait quasiment disparu. Autrement dit, il était devenu plus petit que celui d’un bébé, de plus il ne pouvait plus uriner. L’infortuné aurait constaté une lourdeur au niveau de son appareil génital après avoir tendu la main, pour le saluer, à quelqu’un qu’il ne connaissait que vaguement et qui insistait pour lui offrir à boire dans un bar.

«Je suis rentré à la maison. Je me sentais de plus en plus mal. C’est ainsi que je ressentais plus mon sexe. Au moment où j’ai baissé mon pantalon, j’ai constaté que mon sexe avait quasiment disparu et je ne pouvais plus uriner. Étant donné que j’étais seul avec ma sœur, j’étais obligé d’aller l’expliquer cela au voisin. C’est ainsi que je suis allé au commissariat signaler cela et je suppose que derrière le voisin à appelé papa», a raconté la victime.

La prétendu voleur de sexe a été retrouvé par la suite et n’a nullement nié avoir salué le jeune homme. Brutalisé et conduit au domicile de la victime, il a fini par reconnaitre les faits, a demandé quelques minutes pour prier et la jeune victime a retrouvé sa virilité. Étant une connaissance du père de la victime, le présumé voleur de sexe a été relâché. Il aurait assuré que ce n’était pas la première fois qu’il posait un acte du genre.

Maintes fois présenté comme un fait vérifié, dont on serait tenté de sourire si cela n’avait entraîné souvent le lynchage du présumé voleur de sexe, ce « crime » semble renaître par à coups, même si jusqu’à ce jour, aucune réelle preuve formelle n’a jamais été présentée. Le récit même que nous en faisons aujourd’hui est de « seconde main » puisque c’est un proche de la supposée victime qui raconte l’histoire et non la victime elle même. Enfin, autant que nous puissions savoir, aucune affaire de ce genre n’ayant été jusqu’au tribunal ni soumise à une véritable enquête policière, il est difficile de croire sur parole ce qui ressemble furieusement à une rumeur, sinon à se demander quelle terreur plus ou moins inconsciente cela dévoile chez les personnes qui la colportent.


Gabonreview


Mercredi 28 Mars 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1184 fois




1.Posté par parapsychologue le 28/03/2012 08:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@TOUS,
écoutez moi très bien,
il est bien mentionné noir sur blanc que l'accusé(coupable) reconnait les faits.Il a donc demandé de prier pour arrêter le mauvais sort.
Que diront alors ceux qui doutent de tout? Ces choses existent et il n'y a qu'un niais pour essayer de nier ce qui est vrai.Mefiez vous.
La force du Diable c'est d'essayer de faire douter de son existence aux néophytes.

mefiez vous!!
magickalement votre
parapsychologue

2.Posté par ON VA ENCORE FAIRE COMMENT'''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' le 28/03/2012 08:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'EST POURQUOI DONNEZ VOS VIE A CHRIST QUI VOUS PROTEGERA DE TOUS CES ESPRITS DU MAL. CAR VOTRE CORPS DEVIENDRA SON CORPS. ET C'EST LUI PROPRIETAIRE AUCUN DEMONS N'A LE DROIT DE LE TOUCHER COMPRIS ALORS CHER JEUNE HOMME DONNE TON COEUR ET TOUT TON TOUT A CHRIST MAINTENANT. CELUI TON SAUVEUR LES PETITS ESPRITS ENVOYE POUR NUIRE NE SONT RIEN DEVANT LUI.

3.Posté par parapsychologue le 28/03/2012 13:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ poste 2
Pourquoi beaucoup de pasteurs sont victimes d'attaque occultes?
Jesus seul ne suffit pas.Faut aussi équilibrer votre être et vous purifier de vos(jalousie, souillures,mauvaise langues,critiques, ambitions démésurées,...).Comment quelqu'un qui ne vit pas selon les principes christiques peut il être protégé par Jesus sois disant parce qu'il est miséricordieux?
Si tu n'es pas en phase avec la divinité, tu as beau jeûner, tu as beau faire toutes les prières dans toutes les bibles du monde Dieu ne te regardera pas.Et, si tu crois être répondu par Dieu, c'est ton propre égrégore qui t'aura répondu.

Mefiez vous!!

Magickalement votre
parapsychologue

4.Posté par Ayacoma des Hayacomaa le 28/03/2012 15:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IL FAUT BUTER LE BIAFRAIS ET SES SBIRES!

5.Posté par Mata Hari le 28/03/2012 20:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lire : Les voleurs de sexe : Anthropologie d'une rumeur africaine [Broché]
Julien Bonhomme (Auteur)

C'est en mars 2001 au Gabon que Julien Bonhomme entend pour la première fois parler des « voleurs de sexe ». Des individus sont accusés d'avoir fait disparaître les organes génitaux d'inconnus dans la rue, à l'occasion d'une banale poignée de mains. Les incidents se multiplient et plusieurs voleurs présumés sont lynchés. Il ne s'agit pas d'un cas isolé : les vols de sexe ont déjà touché à différentes reprises une vingtaine de pays d'Afrique subsaharienne depuis les années 1970. Comment rendre compte d'un tel phénomène, inédit par son ampleur spatiale et temporelle, sans tomber dans le cliché d'une Afrique perçue sous l'angle de l'altérité exotique ? Critiquant la conception péjorative qui surdétermine le regard savant sur les rumeurs, l'auteur de ce livre n'envisage pas le vol de sexe en termes de pathologie ou de superstition, mais s'attache à mettre au jour les facteurs qui expliquent le succès culturel de cette rumeur singulière sur une si vaste échelle. Il articule vue d'ensemble et vue de détail afin de rendre compte tant de la diffusion internationale de la rumeur que des situations d'interaction au sein desquelles surviennent les accusations. Plutôt qu'une anecdote prêtant à rire, le vol de sexe ne serait-il pas une affaire exemplaire permettant de comprendre l'Afrique urbaine contemporaine, les formes de sociabilité et les modes de communication qu'elle suppose ?





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...