News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : «On est assis sur un volcan», alerte Mba Obame Version audio ci- dessous

Le site de la Liberté - les jeunes de l'UN Source RFI le Vendredi 9 Juillet 2010 à 21:17 | Lu 4525 fois

« Toute élection est toujours incertaine donc je me suis battu et malgré les tentatives de fraudes et d'intimidation, tout ce qui a été mis en place par le pouvoir pour m'humilier, les populations de chez moi m'ont renouvelé massivement leur confiance; je leur remercie pour ça »



André Mba Obame, le 6 juin dernier à l’issue des législatives partielles vous avez reconquis votre siège de député êtes vous satisfait ?

«Oui absolument, vous savez toute élection est toujours incertaine donc je me suis battu et malgré les tentatives de fraudes et d'intimidation, tout ce qui a été mis en place par le pouvoir pour m'humilier, parce que c’était ça l’objectif. Mais les populations de chez moi m'ont renouvelé massivement leur confiance; je leur remercie pour ça.

Alors ce jour là il y avait cinq partielles, l’opposition a gagné deux sièges à la Chambre en votre bénéfice et à celui de Jean Eyeghé Ndong. En revanche elle en a perdu trois, et Casimir Oye Mba a donc été battu. Est-ce que vous êtes déçu ?

Ecoutez, je suis déçu par le comportement du pouvoir en place, avant le 6 juin l’Union nationale et l’opposition, l’ACR, on avait attiré l’attention sur les fraudes qui se préparaient. On nous disait qu’on exagérait et que c’était des élections sans enjeux et que le pouvoir ne trouvait pas l’utilité d’aller jusque là, mais tout le monde reconnait que effectivement à Ntoum, à Mulundu, et à Bendjé il y a eu beaucoup des fraudes, d’énormes fraudes, même de nature inconnue jusque là : falsification massive des faux récépissés des cartes d’identité pour faire voter de faux électeurs. Tout le monde sait maintenant que le PDG ne peut pas gagner d’élections au Gabon sans frauder.

Mais tout de même un ancien ministre de l’Intérieur comme vous sait bien qu’il est plus difficile de frauder dans une élection locale que dans une élection nationale non ?

Oui mais c’était cinq partielles, donc vous pouvez déplacez massivement des populations d’un siège à un autre en leur donnant des fausses pièces d’identité. Ce qui est difficile lorsqu’il y a 120 sièges en jeu le même jour. Mais bon il y a trois recours, donc on attend que la Cour dise enfin, je dis bien, enfin, le droit.

A la lumière de ces partielles, que faut-il faire pour que les législatives de la fin 2011 soient transparentes ?

Il y a beaucoup de chose à revoir. Nous avons nous, demandé une révision profonde du Code électoral (…) La loi sur la biométrie a été votée, qu’on introduise les données biométriques dans la confection des listes électorales, les cartes d’électeurs. Nous l’avons dit au Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, nous l’avons rencontré que l’ambassadeur de France, l’Union européenne… nous leur disons que tout doit être fait pour que les élections de 2011 soient transparentes sinon elles n’auront pas lieu, ça c’est clair ! Parce que les Gabonais sont fatigués d’aller voter et que leur vote ne soit pas pris en compte. Et vous savez très bien que lorsque les populations ne croient au bulletin de vote, ils cherchent d’autres moyens, or nous ne devons pas en arriver. C’est pour cela que 2011 est l’élection de la deuxième chance.

Alors quand Ban Ki-Moon est passé chez vous le 1er juillet, vous lui avez remis un mémorandum très sévère contre Ali Bongo. Vous accusez le président d’avoir confisqué le pouvoir et vous le mettez en garde contre la colère des citoyens, mais n’y a-t-il pas des efforts de sa part notamment dans le domaine économique ?

Ce que l’on remarque c’est qu’il y a une gestion calamiteuse des deniers publics. Vous êtes en France, vous savez ce qui se dit : des achats d’hôtels particuliers à 100 millions d’euros, c’est inimaginables. Même le président Bongo n’a pas été aussi loin.

Vous savez ce que le Pouvoir répond, grâce à cet hôtel particulier les ministres de passage en France ne sauront plus obligés d’aller à l’hôtel à grands frais.

Donnez-moi un exemple d’un pays qui ait un hôtel particulier en France où les ministres et les hauts fonctionnaires de passage sont logés ! Ca ne se passe pas comme ça et ça ne se passera pas comme ça. De toutes les façons les opérateurs économiques au Gabon vont vous dire, la dette privée n’est pas payée, les entrepreneurs attendent d’être payés, on nous dit qu’il n’y a pas d’argent et pendant ce temps-là, on voit effectivement des dépenses à grands frais. Vous voyez l’industrie forestière, en 2009 une décision abrupte, irréfléchie, brutale, est prise pour arrêter les exportations du bois et tout le secteur forestier est maintenant sinistré.

Alors il y a des projets, notamment l’électricité dans le Woleu-Ntem chez vous, pour l’eau potable à Libreville, l’éducation. Est-ce que ce n’est pas du concret ça ?

Vous me parlez d’électrification du Woleu-Ntem. Vous savez, ce Pouvoir ce caractérise par des effets d’annonces. Depuis huit mois, les Gabonais ont assisté une avalanche d’annonces. Et d’ailleurs, le journal le quotidien L’Union a fait dernièrement un récapitulatif sur les mesures annoncées depuis huit mois et qui n’ont pas connu de début d’exécution. C’est impressionnant, actuellement le climat est à la désillusion totale.

Alors, tout de même le régime a décidé de recenser les fonctionnaires pour distinguer les vrais des faux, est-ce qu’il n’y a pas une vraie lutte contre les gabegies des années passées ?

Mais vous avez les résultats ? Ca c’est un serpent de mer ! Qu’on nous donne les vrais résultats du recensement. Là on ne fait que différer la publication des résultats. Aujourd’hui, personne ne peut vous dire exactement le nombre de fonctionnaires fantômes.

Alors monsieur Mba Obame, monsieur Ali Bongo et vous avez été de très bons amis. Depuis la présidentielle du mois d’août c’est la rupture, est-ce que vous vous êtes revus ces derniers temps ?

Non, monsieur Ali Bongo et moi, nous ne nous sommes pas revus, il n’y a pas urgence à ce qu’on se voit. Mais lui, il sait l’acte qu’il a posé, c'est-à-dire le coup d’état électoral, il en connait les conséquences. Aujourd’hui, sur la vie de tous les jours des Gabonais, on est assis sur un volcan qui peut entrer en éruption à tout moment. Les Gabonais sont des gens patients, mais il ne faut pas en abuser. Je compte sur lui parce que je sais que quelque part, c’est quelqu’un qui aime son pays. Alors qu’il fasse ce qu’il faut pour éviter que les Gabonais continuent à subir la situation explosive que nous connaissons aujourd’hui».

mba_obame_1.mp3 Mba obame.mp3  (2.53 Mo)



Vendredi 9 Juillet 2010
les jeunes de l'UN Source RFI
Vu (s) 4525 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

42.Posté par Amoïste le 11/07/2010 23:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Odjuan'a Mbédé
Bassééééééééééééééééééééééééééééééééé!
C ça ki è la veriT!
Parents d'AMO ou pas,y a des choses à ne pas dire.
@Les jeunes de l'nion nationale
Ce sont les tonneaux vides qui font le plus de bruit!
Aussi grand neveu que vous soyez,votre oncle ne vos a rien confié!Menteur!

41.Posté par MBA ASSOUME le 11/07/2010 17:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
D'après André Mba Obame: "Même le président Bongo n’a pas été aussi loin" dans le gaspillage des deniers publics. Vrai ou faux? Si les gabonais adhèrent à cette affirmation, ça veut dire que le peuple gabonais est dupe et maladivement dupe. Mais, je pense que les gabonais ont suffisamment une bonne mémoire pour constater que les louanges continues d'André Mba Obame envers son "père" spirituel et son référent Omar Bongo (le Satan en chef) frisent l'escroquerie politique et l'irrespect à l'encontre des 80% de la population gabonaise qui vivent dans l'extrême misère dans notre cher pays. Les gabonais doivent redoubler de vigilance car il y a, à nouveau, une odeur d'arnaque qui se repend tout doucement dans l'atmosphère politique de notre pays. Tant pis pour les aveugles politiques!

40.Posté par Nguema le 10/07/2010 22:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Non Monsieur Hummm!!,

le gabon a présidé pendant le mois de mars le conseil de sécurité en tant que membre non permanent. pour cette catégorie de membre, le mandat dure 6 mois et la présidence est tournante. le Gabon ne siège plus depuis le 30 juin puisqu'il avait été élu comme tous les autres membres pour une durée de 6 mois. je sais qu'au PDG on n'est pas tenu d'être compétent. mais avant de raconter des âneries, tu peux au moins t'informer.

39.Posté par 241 le 10/07/2010 22:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salut,
Je crois qu'à l'issu des propos tenu par "les jeunes de l'union national" , le debat à tous simplement été dérouté.Je comprend aujourd'hui pourquoi un seul petit mots déplacer peux changer le sens d'une phrase.En comparaison,l'avenue sur ce site de tout un chacun est de commenter tout en respectant une chronologie bien déterminer.
Il a suffit ç ce qu'un compatriote s'amuse à dire des choses,pour que le debat soit décentralisé,et sa je pense que ce n'est pas correcte.
Je pense pour ma part que le dénommé AMO,dennonce des faits eu été à l'egards du pouvoir.En effet,en ecoutannt le dit communiqué ,l'on se rend compte que c'est l'histoire d'un homme qui est deçu du fait que sa propre machine à fraude est utiliser à mauvais escient vue que bon gabonais 'reveur' que je suis ,se souvient encore des propos tenu du dénommé AMO qui disait je cite .
Il faut dire que j'etais choqué par ces propos!!bref, je voudrai dire que ce n'est pas un homme au passé mignon,mais au passé dangeureux,car delà meme à dire que le pouvoir est assis sur un volcan qui pourra faire erruption à tout moment,c'est dire que le Gabon peux explosé à tout moment c'est sa?!
Alors j'invite tout un chacun a se deverser vers youtube et à taper tutsi vs hutu et de là a se faire une idee sur une veritable erruption volcanique!
En tout cas,pour moi quoi ,pauvre mackaya ?! mon manque de reseau me laissera certainement affronter mon frere pour survivre vue que ce qui ont les reseau puissants quitteront mon GABON cherie!!!
Je suis triste Dame Gabon et je paierai le prix cher pour devenir historiens et chercher à savoir exactement ce que tu as fais auparavent pour que tes fils se comporte de manière aussi cruelle en semant la violence et la haine!
Et pourtant tu as en ton sein des richesses enormissime,mais encore une fois certains de tes fils laisse croupir ses freres dans la misère et la honte!
Et pourtant lorque tu nous berce avec ta chansson dites ' la concorde' tout le monde se met au pas pour t'ecouter mais ignorant et mechant que nous sommes nous desobeillisons à ta voix et ne faisons meme pas fi du cri que tu lance.
Pardonne nous!
Que celui dont le nom est ' JE SUIS ' qui m'a permis de constaté que en réalité lorsqu'on renverse la carte de l'AFRIQUE tu deviens en ce moment là,la gachette,me donne espoir car d'ici peu lorsque cette gachette se declenchera,tu propulsera au loin tous ces malfrats en costumes cravattes !
En essuyant mes larmes,je te reitère mes sincères excuses pour tout le mal qu'on t'a fait,et je te presente ces excuses au nom de tous ce qui se reconnaitront dans mes propos.
JE T'AIME GABON!!!

38.Posté par Ngone le 10/07/2010 20:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hou là là ! "les jeunes de l'un" est presqu'entrain de réussir son pari : distraire, confondre, manipuler. Si vous êtes réellement de l'UN et parent d'AMO, vous êtes bête et vous le desservez. Dans le cas contraire, vous êtes bête tout simplement et vous ne trompez personne.
Faut être plus intelligent que ça mon vieux, pour jouer au perturbateurs professionnels qui d'ailleurs ne passent pas inaperçu non plus. Vous pouvez être n'importe qui et passez pour n'importe qui. Quelques gabonais sont de plus en plus éveillés.

37.Posté par bombardier le 10/07/2010 16:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
vive l'opposition c'est le plus important

36.Posté par la gabonaise (pas La Gabonaise) le 10/07/2010 16:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ceux qui se font passer pour des jeunes de l'union nationale, vous racontez n'importe quoi et je doute fort de votre appartenance à ce parti. Vous venez semer la confusion ici, pour qui nous prenez-vous? Vous pensez qu'AMO peut permettre que des secrets ou stratégies soient véhiculés sur le net?

35.Posté par Une passante le 10/07/2010 16:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Aux jeunes de l'union nationale,
je pense que vous exagérez tout de même. Comme cela AMO vous donne certaines informations qui logiquement ne devraient pas sortir d'un cercle proche et vous sous permettez de les divulguer sur internet.
Franchement je pense que vous êtes à côté de la plaque. Réflechissez un peu, ce qui est rendu public est le plus souvent loin de la réalité.

34.Posté par bombardier le 10/07/2010 15:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
2006 ai je dit que l'ONU n'est jamais venu au Gabon mais plutôt avait elle reçu l'opposition entière
et demandé des élections libres et transparentes

vous avez raison mais vous ne m'avez pas lu jusqu'au bout

33.Posté par bombardier le 10/07/2010 15:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comme pour vous l'opposition n'est pas forte allez au PDG

moi je crois en la libération de ce pays. UN-ACR aujourd'hui opposition forte
le SG de l'ONU au Gabon en quelle année?
A reçu quels opposants?

1 2 3 4 5

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...