News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Nouvelle secousse à la tête de la Sécurité pénitentiaire

l'info réelle 7J/7 - Info juste & Utile : News 7J/7 le Lundi 13 Janvier 2014 à 07:06 | Lu 7045 fois

Arrivé à la tête de la Sécurité pénitentiaire en septembre dernier, dans un climat surréaliste, le général Sharif Mandza vient d’en être limogé.



Depuis quelques jours, Libreville bruissait de rumeurs de toutes sortes au sujet du climat à la sécurité pénitentiaire. Assurant la tutelle de ce corps, la Garde des Sceaux avait même fait l’objet d’un boycott de la part de ses administrés. Ne voulant pas s’en laisser conter, Ida Réténo Assenouet a réagi. Et avec vigueur. Le verdict de cet acte est donc sans appel : à peine installé dans ses fonctions de commandant en chef de la Sécurité pénitentiaire, le général Mohamed Sharif Mandza a été débarqué vendredi dernier.

Il faut dire que l’année 2013 n’aura pas été de tout repos pour la Garde des Sceaux. D’abord privée de son service de sécurité elle a ensuite été accusée de bloquer les avancements et promotions des officiers et sous-officiers de ce corps paramilitaire qui compte environ 800 agents. Ne voulant sans doute pas revivre les épreuves de l’année écoulée, Ida Réténo Assénouet est montée au créneau le 6 janvier dernier pour attirer l’attention sur la situation au sein de ce corps. Visiblement remontée, elle eut tout le mal du monde à contenir sa colère au cours de l’entretien qu’elle avait accordé à la presse en présence d’agents de ce corps. Dès lors, il semblait évident que le climat devait aller se détériorant.

Le limogeage du général Mandza semblait donc couru d’avance. Et pour cause : détachés au sein de la sécurité du ministre de la Justice, certains de ses hommes avaient déserté leur position une nuit, laissant le ministre sans défense. Un manquement qui avait contraint la ministre à convoquer une réunion de recadrage à laquelle fut convié tout le gotha de la Sécurité pénitentiaire. Le commandant adjoint, l’inspecteur général, les officiers supérieurs, sous-officiers et agents de rang furent réunis autour du ministre pour rechercher les voies et moyens de sortir de cette situation de crise dont on l’accusait d’être à l’origine.

En effet, de sources proches du dossier, il semble que la liste des agents proposés à l’avancement à l’occasion de la nouvelle année soit à l’origine de ce malaise. «La liste proposée par le commandant aurait été bloquée par la ministre, étonnée de constater la très grande vague de promotion dans un corps où les mutineries des détenus ont quasiment battu le record en 2013», indique notre confrère Gabonactu.com. Un argument que corroborent les propos de la ministre qui, le 6 janvier dernier, déclarait : «La situation qui prévaut actuellement [à la Sécurité pénitentiaire] n’est pas sereine. Un gros malaise s’est installé. Certains attribuent ce malaise au fait qu’à ce jour le tableau d’avancement et de promotion en grade des agents ne soit pas conforme aux promesses diffusées avant la tenue des travaux de la commission. Mais bien plus, ce malaise résulterait de ce que le ministre en charge de la sécurité pénitentiaire est accusé de bloquer les promotions des avancements». Et Ida Réténo Assénouet de nuancer cependant : «Ces contre-vérités diffusées ne sont mues que par un seul intérêt, purement populiste».

Ayant pris les rênes de la Sécurité Pénitentiaire le 23 septembre dernier, Sharif Mandza semblait pourtant avoir été désigné pour remettre de l’ordre dans un milieu dont la gestion a été marquée par le scandale des trafics en tout genre au sein de la prison centrale de Libreville mais aussi par la mention de sévices régulièrement infligés à certains détenus par ceux d’entre eux bénéficiant de quelque protection, notamment des gardes pénitenciers. Il n’aura pas eu le temps de faire ses preuves.

Gabonreview

Lundi 13 Janvier 2014
Info juste & Utile : News 7J/7
Vu (s) 7045 fois




1.Posté par la nouvelle republique le 15/01/2014 00:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mettez les Hommes qu'il faut a la place qu'il faut il y'a certains qui ont fait leur preuve dans ces corps et qui ont été toujours mi a l'écart de manière abusive je prend à titre d exemple le General ancien préfet de police dégager de ses fonctions parceque des agents de la bac bri avaient pris en chasse le petit frere du president et l'auraient tabasses pour refus d'optenperer franchement on est dans quel pays la?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Flash Info Résistance | Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Voyages | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame





Les Articles les plus lus

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...



Incroyable !