News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Nouvelle montée au créneau de Seraige Kombile

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 22 Mars 2013 à 02:09 | Lu 837 fois

Seraige Kombile, frère aîné de Stackys Seraige Ditengou Maganga, l’étudiant auquel on doit les dos d’âne de l’Université Omar-Bongo (UOB) devant lequel il avait été mortellement accidenté dans la nuit du 11 juin 2011, revient à la charge, avec l’objectif qu’un nouveau procès soit organisé.



Gabon : Nouvelle montée au créneau de Seraige Kombile
Posté devant le portail du palais de Justice de Libreville, à côté d’une toile cirée sur laquelle on peut lire, « Le bas peuple réclame la justice », Seraige Kombile a tenu à manifester une fois de plus son mécontentement, suite au silence qui lui est opposé par la justice gabonaise depuis une vingtaine de mois. Sur les lieux de son sit-in ou stand-up solitaire, il brandi une photographie de son défunt frère et montre, à qui le veut bien, celles du corps accidenté de son défunt frère, de la moto réduite en carcasse après le violent choc ainsi que différents documents lui permettant de soutenir son combat. Gabonreview, alerté, n’a pas manqué de lui posé quelques questions.

Gabonreview : Après avoir manifesté une première fois sur le même lieu, vous y avez été reçu par un procureur. Quelle a été la conclusion de votre entretien ?

Seraige Kombile : La première fois, j’ai manifesté devant le palais de justice de Libreville dans l’objectif de rentrer en possession de certains documents constituant le dossier inhérent au procès que nous avons intenté à Mlle Greta Koumba Mboussou [la personne qui conduisait le véhicule - ndlr], principale responsable de l’accident qui a couté la vie à mon frère, Stackys Ditengou Maganga. Le dossier ayant été bloqué dans le bureau du président du tribunal, 19 mois après la tenue du procès, il m’a donc semblé nécessaire de manifester, et cela a été productif puisque j’ai pu récupérer ces documents constitués pour l’essentiel du procès verbal de la première audience et des photos prises sur le lieu de l’accident. Mais après mon entretien avec le procureur de la Cour d’appel de Libreville, rien de conséquent n’a été entrepris. Il m’a fait des promesses qui ne se sont pas réalisées jusqu’à ce jour.

Pourquoi cette nouvelle manifestation ?

J’ai engagé cette nouvelle manifestation à cause du silence du tribunal. En effet, après avoir été reçu par le procureur de la Cour d’appel, je n’ai pas eu de suite par rapport à la discussion que nous avons eue, et le silence a duré trois semaines. Face à cela, j’ai donc décidé de revenir sur le lieu de ma première manifestation, dans l’espoir que l’ensemble de mes revendications soient prises en compte et qu’un véritable constat de police soit fait car nous ne baisserons pas les bras tant que la vérité n’aura pas été établie sur cette affaire.

Aussi, nous exigeons qu’un autre procès soit organisé en bonne et due forme, en tenant compte de tous les documents que nous avons introduits dans le dossier, et qui aura la particularité de faire entendre aussi bien les différents témoins ayant assisté à l’accident, cette nuit du 11 juin 2011, que l’un des accusés de cette affaire qui, pour l’heure n’a jamais été interrogé : le petit ami de la dame qui a ôté la vie à mon petit-frère.

Gabonreview

Vendredi 22 Mars 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 837 fois




1.Posté par Feu-PDGiste-A-Mort le 22/03/2013 17:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
M. Seraige Kombile,

Je conseillerais quelques actions suppélementaires :

1. L'Assemblée Nationale regroupe les élus du peuple. Contactez-y le député de l'Opposition Mme Albertine Maganga-Moussavou, afin qu'elle plaide personnellement votre cas devant ses pairs députés en pleine cession, quel que soit le sujet débattu. Vous vérifierez ensuite si elle tient parole, en allant y assister dans les tribunes réservées au public. A défaut de quoi, plantez votre toile cirée au milieu du Boulevard Triomphal en face du portail du Palais-Léon-Mba et convoquez-y la presse.

2. Pensez à vous présenter de vous-même à la CNAMS pour tenter d'y rencontrer le père de la criminelle de votre défunt frère, M. MICHEL MBOUSSOU. Et demander son intervention en faveur d'une résolution de cette affaire "à l'amiable". Qu'il paie tout ce que sa traînée de môme doit, et qu'on n'en parle plus ! Et surtout que vous puissiez faire votre deuil.

3. Si aucune de ces suggestions ne porte de fruits, il vous restera la solution ultime : planter votre toile cirée en plein jour, en face de La Présidence.

Quant à nous dont moi-même, ici sur notre ste préféré, nous écrirons et réécrirons sur la carrière serial-killer de l'enfant maudit Greta Mboussou Koumba. De telle sorte que nos prières rassemblées jettent cette "Missnyanga du cul" dans les bras d'un ditengou.

2.Posté par NTCHORERE NADINE le 23/03/2013 13:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bruno Ben Mounbamaba est ou ?
Lui qui aime bien parler, si c’était une affaire qui met ali ojoukou en cause comme les biens mal acquis ,il devait monter au crenau .Tout compte fait PLO n'est pas seul à faire des appels de pieds à ojoukou ali .Voila une occasion de soutenir ton frère de sang Gabonais au lieu de passé ton temps à trouver des circonstances atténuantes à l'affaire Biens Mal Acquis, mr BBM
Tous unissons nous pour dénoncer l'injustice criarde qui sévis au Gabon ,surtout à l'endroit de l'assassinat de frère Seraige Kombila qui a été tuer pas grette mboussou miss Nyanga .

3.Posté par NTCHORERE NADINE le 23/03/2013 13:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BRUNO BEN MOUBAMBA
NOUS VOULONS TE VOIR AU CRENAU POUR SOUTENIR AUSSI TON FRERE SERAIGE KOMBILA QUI A ETE TUER PAR GRETTA MBOUSSOU LA MISS NYANGA ALI N'A PAS BESOIN DE TON SOUTIEN POUR LE DÉFENDRE DANS LES BIENS MAL ACQUIS CAR IL PEU PRENDRE TOUT LES MEILLEURS AVOCATS DU MONDE AVEC TOUT L'ARGENT QU'IL VOLE AU GABONAIS.

4.Posté par Tueur de Franc-ma-cons le 26/03/2013 11:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ben Moubamba, Richard Moulomba, Gaston Mayila, Claver Maganga-Moussavou... aucun de ces griots du sud ne daigne venir au secours de leur frère du Sud !
Une vraie bande de branleurs, voilà ce qu'ils sont tous. Des grandes gueules qui ne servent qu'à boire le moussoungou et à supplier ali bongo de les (re)intégrer dans la mangeoire !

Seraige Kombile, mon frère. Va à Sogam Equip et achète-toi une chaîne et une cadenas. Ensuite rends-toi au portail de la présidence, enchaîne-toi y et jette la clé à la mer. Ali bongo finira bien par interrompre sa sieste avec Accrombessi pour venir te détacher et enfin écouter ce que tu as à envie de dire à Sidonie Flore Ouwé depuis 20 mois. Je suis sûr que lui au moins saura comment aller parler à notre chère procureure de notre république bananière...

5.Posté par Ngone le 26/03/2013 17:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous pouvez aussi vous adresser à la cour de justice africaine, puis internationale si le Gabon, votre pays ne veut pas vous entendre.
Bon courage.

6.Posté par Boudzanga le 27/03/2013 21:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que le Seigneur Jésus qui a donné sa vie pour détruire l'injustice, pour que les hommes s'éloignent de la méchanceté et apprennent à veiller au bien de leur prochain soit avec toi, SERAIGE KOMBILE! Si ceux-là qui doivent rendre la justice au Gabon avaient Jésus comme Seigneur, ils s'armeraient de courage pour que la lumière paraisse dans cette affaire, sans même que tu n'aies à te manifester ainsi! Ils s'armeraient de courage car je sais qu'il en faut pour déjà s'affranchir de la pensée que rendre la justice à celui qui y a droit est forcément de nature à blesser la personne contre laquelle elle est rendue. Qu'on soit chef ou ouvrier, la conscience que l'Eternel a mise en chaque homme enseigne que l'on doit réparer le mal qu'on a commis, quitte à obtenir exemption de la part de celui qui a subi le préjudice. Il n'est pas bon de s'exempter soi-même de la justice, même en manipulant les magistrats qui sont censés rendre la justice de la part de l'Eternel! Et, même quand le fautif exerce une pression, il faut s'armer du courage pour se reposer entièrement sur le Dieu de justice qui soutient quand les forces du mal se liguent contre ceux qui défendent son nom, son intérêt sur cette terre...Le système est très fort. Le Seigneur l'est encore plus! Ce sont les gabonais qui rendent vains les desseins heureux qu'il a à leur sujet! Et les méchants les y excitent comme Balak - enseigné par Balaam - excita Israël au péché, de même que Jéroboam poussa Israël à l'idolâtrie, craignant de les voir repartir à Juda s'ils s'attachaient de nouveau à l'Eternel!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...