News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Nouvelle découverte dans l'affaire des "biens mal acquis"

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 8 Novembre 2011 à 19:51 | Lu 2064 fois



Gabon : Nouvelle découverte dans l'affaire des "biens mal acquis"
PARIS (Reuters) - L'ancien président du Gabon et sa famille ont dépensé des centaines de milliers d'euros en espèces pour l'achat de costumes, selon une enquête judiciaire à Paris pour détournement de fonds publics révélée par le Canard enchaîné.

Cette instruction déclenchée contre l'avis du parquet par un arrêt en 2009 de la plus haute juridiction française vise les biens détenus en France et les dépenses de plusieurs chefs d'Etat de pays africains stratégiques pour la France.

Le président gabonais Omar Bongo, mort en juin 2009 après 41 ans à la tête de cette ancienne colonie française, a dépensé 344.000 euros en espèces le 30 octobre 2007 pour l'achat de costumes de marque dans une boutique de luxe parisienne, montre une note de Tracfin, cellule anti-blanchiment de Bercy, versée aux dossiers des juges, selon l'hebdomadaire.

Son fils Ali Bongo, qui lui a succédé, a acheté en 2010 pour 88.000 euros de costumes à Pape N'Diaye, couturier renommé, et les factures ont été réglées par un tiers, selon une autre note de Tracfin.

Une troisième note de Tracfin montre que Pascaline Bongo, fille aînée d'Omar Bongo, a acheté en mars 2009 pour plus de 158.000 euros d'Armagnac. Sa demi-soeur Flore a dépensé 1.037.500 euros entre avril 2010 et avril 2011, relève aussi Tracfin.Les juges ont obtenu au total la transmission de 11 notes dans lesquelles cet organisme officiel que les banques doivent obligatoirement informer faisait la liste des dépenses suspectes.

L'hypothèse de l'instruction française est que les fonds proviennent de détournement de fonds publics de ces Etats africains. Les responsables concernés le nient et voient l'enquête comme une atteinte à la souveraineté de leurs pays.

Une première phase de l'enquête en 2007 avait recensé 39 propriétés immobilières de luxe et 70 comptes bancaires détenus par la famille Bongo et ses proches, 24 propriétés et 112 comptes bancaires pour la famille Sassou N'Guesso, président du Congo-Brazaville.

L'instruction s'alimente régulièrement de nouveaux éléments, comme dernièrement une note des Douanes de mars 2011 montrant que Teodorin Obiang, fils du président de Guinée équatoriale, a affrété en 2009 un avion ayant fait escale en France avec à son bord 26 voitures de luxe, dont sept Ferrari et cinq Bentley.

Il a aussi été découvert qu'il avait dépensé 18 millions d'euros lors de la vente aux enchères de la collection d'Yves Saint-Laurent et de Pierre Bergé en mars 2009.

Thierry Lévêque, édité par yves Clarisse



Mardi 8 Novembre 2011
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2064 fois




1.Posté par King le 08/11/2011 21:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et on vous trompe avec des slogans vides!
et vous parlez de partage à vous de juger!
Convertissons un peu en f fcfa!

Ali bongo=88.000 EUR = 57,724.22 millions de Fcfa
Euro Central Africain CFA Franc BEAC

pascaline bongo=158.000 EUR = 103,641.21 millions de Fcfa
Euro Central Africain CFA Franc BEAC

soeur bongo=1.037.500 EUR = 680.227 millions de Fcfa
Euro Central Africain CFA Franc BEAC

Mais pour les conditions de transparences notamment la mise en place de la biométrie pas d'argent!
pour l'achat des médicaments pour nos centres de santé pas d'argent!
pour l'achat de tables bancs pour nos écoles pas d'argent!
Pour la construction des nouvelles salles de classe pas d'argent
la liste est longue. À vous de juger
pas de biométrie pas d'élection.

2.Posté par 5000 logements par an le 08/11/2011 21:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voilà donc où sont passés l'argent prévu pour les 5000 logements/an.

100% aux législatives pour mieux nous b...

Ah non, Ça suffit comme ça, la famille BONGO doit PARTIR

3.Posté par King le 08/11/2011 21:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et on vous trompe avec des slogans vides!
et vous parlez de partage à vous de juger!
Convertissons un peu en Fcfa!

Ali bongo=88.00 EUR = 57,724.22 millions de Fcfa

pascaline bongo=158.00 EUR = 103,641.21 millions de Fcfa

flore bongo=1.04 EUR = 680.227 millions de Fcfa

Mais pour les conditions de transparences notamment la mise en place de la biométrie pas d'argent!
pour l'achat des médicaments pour nos centres de santé pas d'argent!
pour l'achat de tables bancs pour nos écoles pas d'argent!
Pour la construction des nouvelles salles de classe pas d'argent
la liste est longue. À vous de juger
pas de biométrie pas d'élection.

4.Posté par monpays le 09/11/2011 00:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La détermination des militants de base de l'UPG à faire triompher la dernière volonté de feu Pierre Mamboundou, à savoir: "pas de biométrie, pas de transparence, pas d'élection" vient d'atteindre son apogée. En effet les primaires que devaient tenir l'UPG fantôme des "a...ssassins" de Pierre Mamboundou n'ont plus eu lieu . renvoyées à deux reprises à cause de l'opposition des militants qui ont investis le siège du parti depuis vendredi dernier jusqu'à ce jour pour empêcher leur tenue, les membres du secrétariat exécutif de cette faction de putchistes ne se sont même plus présenté ce mardi 08 novembre au siège du parti où les militants les attendaient de pieds fermes pour régler leurs comptes, si ces derniers persistaient dans cette voie de liquidation du parti. Officiellement, aucun candidat ne se présentera aux législatives prochaines sous la bannière de l'UPG. Fidèle Waura et Mathieu Mboumba Ndziengui doivent chercher les voies et moyens d'aller rembourser l'argent qu'ils ont pris du pouvoir usurpateur établi au Gabon. Pour les militants de l'UPG, le mot d'ordre de l'ensemble de l'opposition gabonaise et la société civile reste d'actualité et sera scrupuleusement suivi sur le terrain; à savoir, "pas de biométrie, pas d'élections" ça suffit comme ça !!!

Bravo Upgistes de Librevile et upgiste de la diaspora. Quant a Waura, Mboumba Nzienguy et Mobamba, revenez a la maison. Vous etes perdu.

5.Posté par Larévolte (pas la révolte) le 09/11/2011 01:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Autant d'argent pour l'achat des costumes waoooooooooo!

Et pour quel physique ma foi !!!!!!!!!!!!

Quand on se souvient à une époque que le couturier Smalto avait dit ceci:" le président Bongo avec son petit corps et sa grosse tête est inhabillable" en parlant d'Omar Bongo. En effet, le couturier Smalto avait avoue qu'il avait beaucoup plus du mal à confectionner les vêtements de Bongo parce que les formes (sa silhouette) de ce dernier étaient dispropotionnées.

Quant à son hippopotame de fils, j'imagine la souffrancce de ses habilleurs.

En fin de compte, ce n'est pas si étonnant que la confection des vêtements du père adoptif et du fils adopté chez les Bongo Ondimba soit si onéreuse.

Quant à l'équato-guinéen qu'on appelle Teodorin Obiang Nguéma, il est inutile de s'attarder sur son cas parce qu'il est tout simplement un attardé mental.

Et pour les filles de Bongo, ce sont des femmes, celles qui sont censées donner la vie mais elles ont fait le choix de la détruire alors bon vent!

S'il y a plusieurs vies comme certains le disent, peut-être que ces familles présidentielles maudites ont connu une vie misérable dans leur vie antérieure alors elles se rattrappent dans l'acctuelle vie..

6.Posté par Gaspillard le 09/11/2011 05:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BBM qui imagine qu'en allant arpenter les murs du palais Leon Mba ,il va arreter l'hemorragie qui fait saigne a mort le Gabon/Non ,il veut seulement aller remplir a son son ventre..

7.Posté par OBAPMIKO le 09/11/2011 10:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai toujours soutenue que c'etait ni plus ni moins qu'une bande de voleurs; Aujourd'hui le fils (soit dit), vicieux qu'il est, decouvre qu'il y a tant à faire au Gabon; mais ou etait il quand son père et ses copains ecumaient le pays? il en a tiré des avantages (ministre plusieurs fois) je l'aurais bien vu rejoindre, l'opposition avec son projet pour un avenir en confiance, ou le soucis de l'autre, celui du bien commun, soit son cheval de bataille; l'homme au centre du cercle, en veritable franc maçon, qu'il pretend être avec la complicité de ses copains vereux. Ce que nous vivons aujourd'hui est une vaste parodie; dommage que la cupidité, la depravation, la mediocrité, la peur, et toutes les fausses valeurs d'une pensée unique, erigés en règle de vie, inibent la lucidité des Gabonais, face à un horizon obscursit par une tragedie à venir; elle arrivera forcement; la gabegie ne peut être la base du progrès; l'exemple des logements et la nouvelle citée d'angondjè: a t on recensé le nombre de gabonais en manque de logement ou mal logés suffisament solvables pour acquerrir ces logements? et les pauvres sans emploi et sans formation de venez voir, les cochons etc... des quartiers sous integrés qu'en fait on? ou seront ils logés? Libreville , le manathan de l'emergence, n'est ce pas là le nouveau soporifique pour nous envoyer dans les bras de morphé et mieux nous prendre ce qui nous reste: notre dignité. Jeune, c'est à vous d'y reflechir! hier omar en accedant au pouvoir à 32 ans, le plus jeune à l'epoque nous avons eu l'espoir d'un avenir radieux pour tous, compte tenue de nos ressources, helas, force est de constater aujourd'hui, la grande misère de la majorité de cette generation; nous avons eu droit à la perversité, la depravation, au nepotisme qu'un homme mediocre au savoir mais empiriquement rusé, nous a servi pendant pres d'un demi siècle, creant ainsi une generation perfide, des mutants, qui n'ont de cesse, que de paraitre,et d'eclore leur egocentricité; ali bongo ondimba heritier de cet univers n'a qu'un objectif: protégé son monde, le developper d'avantage; outre tombe, son père en sera ravi ainsi que ceux de sa race. Personne ne viendra nous liberer de ce Babylon, nous n'aurions pas notre Darius, pas même la comunauté internationnal; Mes chers compatriotes, seules notre volonté et notre courage, notre desir d'être debout et digne, pourraient nous promettre l'embellit dont le pays a tant besoin; NE VOTER PAS ENCORE UNE FOIS POUR EUX./.

8.Posté par Ngando le 09/11/2011 21:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un président de la république est un gardien de la sécurité et du bien être de la nation . Or a partir du moment ou s'est au peuple de s'assurer de la sécurité et de l'enrichissement personnel du président , il devient ainsi un vrai danger pour sa nation (Philosophe pakistanais).

Merci

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...