News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Nouvelle Promesse : Les autorités promettent l’eau potable pour tous avant 2017

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Mardi 23 Mars 2010 à 10:54 | Lu 1122 fois

En prélude à la célébration de la Journée mondiale de l’eau ce 22 mars, le ministre gabonais de l’Energie et des Ressources hydrauliques, Régis Immongault, a annoncé un ambitieux projet de renforcement des capacités d’adduction d’eau devant permettre d’atteindre 100% d’accès à l’eau potable sous sept ans.



Gabon : Nouvelle Promesse : Les autorités promettent l’eau potable pour tous avant 2017
Les promesses de l’«émergence» tombent comme les pluies en ce moment à Libreville, où les autorités de tutelle viennent d’annoncer un plan de développement du réseau d’adduction d’eau devant permettra à tous les Gabonais d’avoir un accès constant à l’eau potable d’ici 2017.

«100% d'accès à l'eau potable» en sept ans, c’est l’objectif du gouvernement, annoncé le 21 mars par le ministre de l'Energie et des Ressources hydrauliques, Régis Immongault.

Mais à l’heure de la célébration de la Journée mondiale de l’eau ce 22 mars, de nombreux quartiers de Libreville et localité de l’intérieur du pays sont encore privés d’eau potable. Constat amer pour les autorités gabonaises qui disposent pourtant d’une abondante pluviométrie et d’un important réseau hydrographique.

La situation est tendue entre le gouvernement et la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), récemment mise en demeure d’assurer un service public de fourniture d’eau et d’électricité efficient.

Ali Bongo «a donné mandat au gouvernement pour que dans un délai de deux ans, on sente une amélioration très claire au niveau de la distribution de l'eau à Libreville et dans les principales localités, avec comme objectif que sur une période de sept ans, on puisse arriver à un niveau de 100% d'accès à l'eau potable pour tout le Gabon», a déclaré Régis Immongault à la télévision publique.

«Nous avons un potentiel de 6.000 mégawatts (MW) en hydroélectricité. Nous avons en puissance installée en matière d'énergie électrique 374 MW. (...) Instruction a été donnée au gouvernement de se lancer dans une politique de construction de barrages», pour avoir «une énergie propre et bon marché», a-t-il poursuivi, citant notamment le barrage hydroélectrique de 36 WM qui doit être construit sur le fleuve Okano, à Mitzic, par la filiale du groupe français Bouygues (EDTE).

«La demande d’eau est importante, mais il y a de gros problèmes de distribution. Les quatre stations de Ntoum fonctionnent normalement, avec trois maillons opérationnels : l’unité de traitement et de captage de Ntoum, le transport et le stockage et enfin la production. Le deuxième maillon pose véritablement problème en raison des difficultés observées au niveau des conduites d’eau», a expliqué le ministre de tutelle.

Avec une évaluation de 20 à 25 m3 d’eau gaspillés par jour par l’administration, «nous allons procéder à une opération coup de poing qui consiste à vérifier les fuites dans les bâtiments et ensuite procéder aux réparations», a-t-il annoncé.

Et pour l’intérieur du pays, face aux pannes mécaniques survenues sur quelques unes des 1600 pompes manuelles installées dans les villages, «il est prévu une dotation pour soulager les populations».

De beaux lendemains en perspectives pour les Gabonais, qui peinent pourtant encore à croire à ces promesses, face à l’échec patent des autorités pour pallier le problème d’eau depuis de nombreuses années.

«Des fois, nous, on fait deux semaines, un mois sans eau!», se plaint Jeannine Bibila à la fontaine publique de Kinguélé, dans le Nord-est de Libreville, un des 85 quartiers «sous intégrés» de la capitale.

«Ils parlent, ils parlent seulement. Il y a tout le temps des coupures d'eau. Ca fait neuf ans que je suis là et c'est toujours comme ça», ajoute Aïcha. Le rendez-vous est pris pour 2017.

Source : Gaboneco


Mardi 23 Mars 2010
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 1122 fois




1.Posté par ADN le 23/03/2010 12:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qu'est-ce que le pouvoir PDG a fait pendant 42 années de règne sans partage au Gabon?
Nous sommes au XXIe siècle et la plupart des Gabonais sont privées d'eau dans leurs logements. C'est triste

2.Posté par Doom le 23/03/2010 13:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que dire de plus, un aveu d'échec patent du parti état au pouvoir depuis 42 ans au Gabon, le PDG. Affaire à suivre.

3.Posté par OLAME le 23/03/2010 14:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Régis IMMONGAULT se moque de lui même et de ses mentors.

Lui qui a été membre du Conseil d'Administration de la SEEG sait très bien que l'Etat a la bouche pleine au point de ne faire que des annonces vis-à-vis de Véolia.

Les parts de responsabilité peuvent être évaluées à 75% Etat et 25% Véolia.

Que l'Eta respecte ses engagements consigné dans le contrat e concession et les choses iraient mieux.

4.Posté par OLAME le 23/03/2010 15:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La SEEG est certes incapables mais que fait le gouvernement depuis 1997 date de la privatisation?

L'Etat dispose d'une action en or c'est-à-dire liberté d'effectuer tous les contrôles nécessaires visant à faire respecter les procédures et les engagements pris.

Depuis 1997 on a eu comme membre du conseil d'administration:

1- Feu Jean Paul DIRAMBA (Ministère des mines)
2- Charles BARRIER ALLELA (Ministère des Mines)
3-MEYE BEKOUROU (Finances)
4- Régis IMMONGAULT (Finances) Actuel ministre de tutelle
5-Philippe OSSOUCAH (Mines).

Vous savez sans doute comme moi que dans une société anonyme le conseil d'administration est l'organe principal de gestion.

Art.435.- Le conseil d’administration est investi des pouvoirs les plus étendus pour agir en toutes circonstances au nom de la société.
Il les exerce dans la limite de l’objet social et sous réserve de ceux expressément attribués par le présent Acte uniforme aux assemblées d’actionnaires.
Le conseil d’administration dispose notamment des pouvoirs suivants :

• 1° il précise les objectifs de la société et l’orientation qui doit être donnée à son administration;

• 2° il exerce un contrôle permanent de la gestion assurée, selon le mode de direction retenu, par le président directeur général ou par le directeur général ;

• 3° il arrête les comptes de chaque exercice.
Les dispositions des statuts ou de l’assemblée générale limitant les pouvoirs du conseil d’administration sont inopposables aux tiers.

Art.436.- Dans ses rapports avec les tiers, la société est engagée, y compris par les décisions du conseil d’administration qui ne relèvent pas de l’objet social, dans les conditions et limites fixées à l’article 122 du présent Acte uniforme.

Art.437.- Le conseil d’administration peut conférer à un ou à plusieurs de ses membres, tous mandats spéciaux pour un ou plusieurs objets déterminés.

Après lecture de ces textes en vigueur dans notre pays et sous lesquels fonctionne la Société anonyme SEEG au capital de 15 Milliards FCFA, vous aurez votre opinion.

Répartition du capital de la SEEG.

Etat gabonais: 1 action.

Véolia eau: 51%

Sociétés: 26,3%

Particuliers: 22,7%.

L'action de l'Etat dans le capital de la SEEG est dite en or car elle lui donne le loisir de procéder aux contrôles jugés nécessaires.

Parmi les sociétés on retrouve la Compagnie du KOMO et la BGD toutes des entreprises "présidentielles".

Alors que dans les particuliers, le clan présidentiel est bien représenté.

Le représentant de la Compagnie du Komo, M. kerangal a démissionné du conseil d'administration, il a été remplacé immédiatement par la COMILOG.

Le représentant de COMILOG n'est personne d'autre que Marcek ABEKE.
Monsieur ABEKE marque son retour dans ce conseil siègera désormais en lieu et place de KERANGAL.

Le conseil d'administration qui validera les comptes de 2009 se réunit ce vendredi 25/03/2010 àdans la salle du conseil sisie au septième étage de l'immeuble de la SEEG.


QUE FONT LES ADMINISTRATEURS REPRESENTANT L’ETAT DANS CE CONSEIL?

5.Posté par St.Michael le 23/03/2010 18:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand on n'a pas des ‘credentials’ pour diriger un pays on ne s’aventure pas.
Quand on n’a pas des compétences pour un poste on se met à sa la place (vendeurs des pistons traffiqués à la GR) et on laisse ceux qui savent faire diriger le pays.

Au lieu de continuer à chanter comme les oiseaux laichez nous avancher, Il est temps de dire LAISSER FAIRE CEUX QUI CONNAISSENT ET SONT CAPABLES.

Où est la construction du Stade pour la CAN ?
Où sont les débuts des constructions des échangeurs annoncés avec des hauts parleurs retentissant jusqu’à à Bongolo et Ebolewagha?

Y a-t-il encore un Pédé-Giste dans les parages pour nous faire le vampire des effets du biafrais submergé ?

Depuis le 8 Juin 2009 (date de la mort du diable père??) et depuis que le diable fils roule le pays avec les milices, quel est le bilan ?

ZERO, NEGATIF à part la destruction des TV+, GO-Africa et assassinats des innocents gabonais et tentative de meurtre échouée de PMM et AMO.

Peut on continuer ainsi ? les 90% au NON à la monarchie inhumaine disent NON, on ne Peut pas continuer ainsi. Il faut agir avec tous les moyens et toutes les stratégies pour éliminer le mal du Gabon et de l’Afrique à la racine.

Just bear with us for while as we move towards our ultimate Goal = Free and Democratic Gabon for and with all Gabonese.

Amen.

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...