News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Nommé au ministère de la défense, le vice-président du RJPG décline l’offre

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 25 Décembre 2015 à 09:00 | Lu 7103 fois

Le vice-président du Rassemblement des jeunes patriotes gabonais (RJPG), Rollins Théodore Ayembe, plus connus par le pseudonyme « Etudiant » a décliné « respectueusement » l’offre d’une nomination au cabinet du ministre de la Défense en qualité de Chargé d’étude, indiquant lors d’un point de presse, précisant que son mouvement réclame des actions en faveur de tous les jeunes du « Mapane ».



« Je remercie sincèrement les plus hautes autorités pour avoir choisi ma modeste personne et reconnu par là que je peux jouer un rôle dans l’administration gabonaise. Et c’est tout aussi respectueusement que je décline cette offre en réaffirmant la philosophie du mouvement auquel j’appartiens », a déclaré Rollins Théodore Ayembe, le vice-président du Rassemblement des jeunes patriotes gabonais (RJPG), nommé Chargé d’étude au cabinet du ministre de la Défense lors du denier conseil des ministres.

« Nous sommes engagés dans un combat pour que le Mapane disparaisse, au moins en partie dans notre pays. Or, cette proposition n’apporte rien à mes frères du Mapane. Ce que nous réclamons ce sont des actions en faveur de tous les jeunes du Mapane et non en faveur d’une, deux ou dix personnes », a-t-il clamé regrettant qu’il y ait eu par le passé « des jeunes qui ont représenté le Mapane » mais « qui se sont contenté changer uniquement leurs propres conditions de vie ».

Passé par l’Université des sciences et techniques de Massuku (USTM), Rollins Théodore Ayembe technicien en informatique, ancien agent de Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) au chômage, ce jeune du Pont d’Akebe a expliqué la portée de son action.

« Il faut que les gens comprennent que RJPG est un mouvement qui veut montrer que les jeunes peuvent prendre leur devenir en main. S’ils sont utilisés pour obtenir les victoires électorales au Gabon, alors ils sont capables de décider de qui sera président de République, député et même maire », a ajouté Etudiant dont le refus de rejoindre le cabinet du ministre de la Défense montre les convictions et la détermination.

Remerciant les plus hautes autorités il a rappelé que l’essentiel pour lui est la capacité de ces autorités à améliorer les conditions de vie de tous les jeunes gabonais, surtout ceux du Mapane.

Pour sa part, le président du RJPG, Gaël Koumba Ayouné, qui se présente comme le « général des Forces armées du Mapane » a affirmé que « la prise de conscience des jeunes des quartiers défavorisés est réelle ».

« Nous pouvons l’affirmer car nous travaillons au quotidien dans ces quartiers, je puis vous l’assurer, la sensibilisation passe très bien. L’Important pour nous est de mener notre combat tout en canalisant les énergies », a-t-il déclaré.

« Voyez-vous, le Mapane n’a pas les moyens de vous inviter dans les salons feutrés, car nous n’avons pas d’argent. C’est pourquoi nous préférons vous recevoir chez nous, parce que le Mapane c’est notre univers. Rappelez-vous le livre de l’auteur Hubert-Freddy Ndong Mbeng, Les Matitis, nos pauvres univers en bois, en contre-plaqué et en carton », a-t-il souligné rappelant les conditions de vie choquantes de nombreux jeunes des quartiers sous-intégrés, dont certains sombre dans la violence et la délinquance, véritables fléaux de cet habitat urbain précaire.

« Nous voulons faire une démonstration de force dans les urnes, donc notre travaille dans les Mapanes se fait dans le calme et la sérénité », a-t-il a jouté même si reconnait-il « on n’efface pas les mauvaises habitudes acquises en près de 40 ans avec une gomme».

Très critique vis-à-vis du pouvoir et des anciens barons du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) passés dans l’Opposition, le Rassemblement des jeunes patriotes gabonais (RJPG), se présente comme un groupe de pression des jeunes des quartiers défavorisés, «les Mapanes», déterminés à peser sur les résultats de la présidentielle et des législatives de 2016.

Né suite à un accident de la route, à la hauteur de la station service de Plein-Ciel qui avait tué six membres d’une même famille. Le RJPG exige du gouvernement, entre autres, la construction de passerelles piétonnes, pour éviter pareils drames.

Lors d’une sortie samedi au Pont d’Akébé, le RJPG avait demandé à Ali Bongo Ondimba et autres anciens baron du PDG dont Jean Ping, qu’ils jugent responsables du devenir actuel du Gabon, de ne pas se présenter à la présidentielle de 2016.

Vendredi 25 Décembre 2015
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 7103 fois




1.Posté par marshal le 26/12/2015 10:50 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tres bien dit c facile ca!!!!!

2.Posté par Gabonitude le 26/12/2015 20:26 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Kia kia kia kia!!!

3.Posté par Rtg1 le 27/12/2015 05:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Joyeux Noël et Bonne Année à tous !

L'année 2015 s'achève sur un bilan très positif, la transition est en marche... L'année 2016 nous réservera beaucoup de surprise, retournement de veste, intrigue de tous genre mais qui finiront par une transition ou alternance.

Tout dépendra des éléments des corps habillés qui sont profondément divisés actuellement... ;-)

4.Posté par le lucide le 27/12/2015 08:40 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi jean ping ne se présenterait-il pas en 2016? Jean ping est-il le seul baron sorti du pdg qui a l''intention de se présenter en 2016?pourquoi retenir votre attention sur jean ping?pour Ali ça se comprend,il n''est pas gabonais si c''était le cas

5.Posté par le lucide le 27/12/2015 08:48 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si il était gabonais il aurait fait le test d''ADN. Le RJPG demanderait plutôt à Ali de faire un test d''ADN et de nous présenter son vrai acte de naissance.En tant que jeune,demandé à jean ping de ne pas se présenter c''est être coupé de la réalité.

6.Posté par le lucide le 27/12/2015 08:58 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le RJPG finira comme tous les autres mouvements de jeunes, soutenir la candidature de ya Ali. "tout le monde est corromptible,il suffit d''augmenter la somme" c''est cela la philosophie du PDG.les jeunes du mapane sont sous le contrôle du pdg....

7.Posté par @zr le 17/01/2016 09:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C est une veritable erreur de sa part.

8.Posté par @zr le 17/01/2016 09:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il aurait accepté le poste et prouver qu on peut mieux faire et apporter ensuite des solutions idoines à ceux qui sont aupres de lui au detriment du rejet dont il a fait montre. Je qualifie ce acte d amateur et non d une quelconque bravour.

9.Posté par Otounga le 20/01/2016 21:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voici un Gabonais qui sait ce qu'il veux. Tchoooo!!! La corruption n'a pas fait son effet.

10.Posté par Gervilien Maboti MA Bulongu le 23/01/2016 00:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...