News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Nomination : voici un exemple vraiment sale ! Emergence d'Ali Bongo Ondimba

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24 le Vendredi 22 Octobre 2010 à 19:22 | Lu 20303 fois

Après l'extraordinaire annulation des nominations du conseil de ministre pour crime ethnique : voici un exemple vraiment sale !



Gabon : Nomination : voici  un exemple vraiment sale ! Emergence d'Ali Bongo Ondimba
Ci-dessous un exemple des nominations de Seraphin Moundounga :

Conseil des Ministres du Jeudi 12 août 2010


MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE, DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE L’INNOVATION, PORTE-PAROLE DU GOUVERNEMENT

CABINET DU MINISTRE :

- Directeur de Cabinet : Mr Samuel MBADINGA, Maître de Conférences, cumulativement avec ses fonctions d’enseignant à l’U.O.B. (ethnie du ministre)
- Chef de Cabinet : Mr Jean MBADINGA MBADINGA, Ingénieur de Techniques Informatiques, diplômé de l’Ecole Polytechnique de Masuku. (ethnie du ministre)
- Secrétaire Particulière : Mlle Armelle BADJINA MOUSSAVOU, B.T.S. en Communication des Entreprises et des Organisations. (ethnie du ministre)
- Secrétaire Particulière du Directeur de Cabinet : Mlle Huguette NZAMBA. (ethnie du ministre)
- Secrétaires de Cabinet : Mmes
o Marie Hélène KENGUE MASSALA ; (ethnie du ministre)
o Ernestine MOUSSAVOU MOUKAGA. (ethnie du ministre)
- Chef du Protocole : Mme Clarisse Marie SOUGOU.
- Attachée de Presse : Mme Yolande Octavie MVEY.
- Chauffeur Particulier : Mr Anicet MAKOSSO. (ethnie du ministre)
- Aide de camp : Jean Noël LEMABA, brigadier chef, en service à la FOPI. (ethnie du ministre)
- Agents de Sécurité : MM.
o Eder Shilton NZAMBA, sous - brigadier, en service à la Préfecture de Police ; (ethnie du ministre)
o Armand MAVIOGA MOUSSAVOU. (ethnie du ministre)
- Agent du Protocole : M. Michel MUDJABUNU. (ethnie du ministre)

CONSEILLERS DU MINISTRE :

- Mme Léa Béatrice NDOUNOU OBOUNOU, Administrateur Civil ; (ethnie du ministre)
- Mme Lydie NZAMBA, Master en relations et stratégies internationales ; (ethnie du ministre)
- Mme Christiane Marlyse Soda REVENO LEATIS VALETTE, magistrat de l’ordre Judiciaire ;
- Mr NZIGOU IBOUANGA, Inspecteur Pédagogique ; (ethnie du ministre)
- Mr Eustache MEBIAME – TOUTOUME, Docteur en Sciences de Gestion, cumulativement avec ses fonctions d’enseignant chercheur ; Mr Bernard BOUSSOUGOU MOUNGONGA, chercheur au CENAREST ;
- Mr Raymond Paul KOHO WALLA, Inspecteur Pédagogique ;
- Mr Guy Roger BOUASSA BIBALOU, Professeur Certifié du second degré. (ethnie du ministre)
- Conseiller en communication : Mr Aimé MOUDJEGOU MOUSSAVOU, Docteur en Sociologie, cumulativement avec ses fonctions d’enseignant à l’U.O.B.

CHARGES D’ETUDES :

- Mme Clarisse AMVENEBE ;
- Mme Bernadette MBOUMBA ép. KOMBILA ;
- Mr Macaire BOUTAMBA MBOUMBA, Ingénieur en Télécommunications ; (ethnie du ministre)
- Mme Gwladis MAGANGA MAGANGA, Maîtrise en Sciences du Langage ; (ethnie du ministre)
- Mme Marlène NYINDONG ESSOUE, maîtrise en Lettres modernes.

CHARGES DE MISSION :

- Mr MBEMBO NGOUNGA ; (ethnie du ministre)
- Mr Joseph MOUKAGNI NGUEMBI ; (ethnie du ministre)
- Mr Jean Pierre BOUNDENGUI ; (ethnie du ministre)
- Mr MOUZEO MAGANGA. (ethnie du ministre)

UNIVERSITE Omar BONGO

RECTORAT : l'hécatombe continue ...encore plus en dessous avec les recteurs, directeurs etc


Vendredi 22 Octobre 2010
LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24
Vu (s) 20303 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

89.Posté par OLAME NDONG le 12/11/2010 08:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne voudrais heurter la sensibilité des uns et des autres mais je me vois obligé de poser une question qui paraitra pour certains insensée.

Un tsogo, un punu, un vili, un nzebi, un ndoumou peuvent-ils être considérés comme étant de la même ethnie.

Vous êtes rigoureux mais votre faible connaissance des noms gabonais font que vous confondez toutjours tout.

MOUNDOUNGA ou MOUNDONGA c'est selon est de quelle ethnie?

S'il est punu, les noms qui suivent ne sont pas du tout des noms punus.

1- Aide de camp : Jean Noël LEMABA, brigadier chef, en service à la FOPI. (Ethnie du ministre) Faux

2- Chauffeur Particulier : Mr Anicet MAKOSSO. (Ethnie du ministre)

3- Marie Hélène KENGUE MASSALA ; (ethnie du ministre) Faux

4- Mme Léa Béatrice NDOUNOU OBOUNOU, Administrateur Civil ; (ethnie du ministre) Faux


5- Mr MBEMBO NGOUNGA ; (ethnie du ministre) Faux

6- Mr Jean Pierre BOUNDENGUI ; (ethnie du ministre) Faux

7 - Mr MOUZEO MAGANGA. (ethnie du ministre) Faux

En revanche les deux noms suivants le sont.

Mr Bernard BOUSSOUGOU MOUNGONGA, chercheur au CENAREST

Conseiller en communication : Mr Aimé MOUDJEGOU MOUSSAVOU, Docteur en Sociologie, cumulativement avec ses fonctions d’enseignant à l’U.O.B.

Pour conclure MOUNDOUGA, sans le défendre fait exactement ce que font touts les ministres de tout le temps au Gabon y compris ABO lui même.

J'espère que vous ne découvrez pas cette pratique sinon vous erez considérez comme un étranger.

88.Posté par un patriote le 08/11/2010 21:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pauvre Gabon..... les vrais questions ne sont jamais traitées... pitié de NOUS

87.Posté par la pensee gabonaise le 08/11/2010 15:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Monsieur snt

"Finalement qui a raison tort puisque tout le monde à raison? Si vous avez raison, et que les autres n'ont pas tort, qui à raison en définitive? C'est toujours le même principe.
Si personne n'évolue dans sa position en se disant: "j'ai peut être tort...", dans quel sens allons nous? ". A ces questions, les reponses sont contenues dans la premiere partie du post du dernier post qui vous etait adresse. En effet, par rapport a un probleme pose, tout le monde ne peuvent pas exactement un meme solutions, mais celles-ci (les solutions), different dans leurs principes, aboutissent a des effets similaires..Prenez l'exemple des problemes que l'on nous donnait a resoudre au primaire, chaque eleve empruntait un chemin bien precis, mais arrivait a un meme resultat. Mais le probleme ce trouve, ici, sur le chemin emprunte, selon que l'un soit court, donc effectif; ou que l'autre, soit tres long,...Alors peut-on dire que l'un ayant emprunte une methode plus longue que l'autre, est tord par rapport a celui dont la methode soit plus courte? Non, les deux ont raison, mais leur diference se situe sur les methodes differentes employees.

"Si personne n'arrive réellement à se dire, je fais confiance à mon voisin, à mon frère, à mon compatriote... comment nous étonner d'un tel climat de suspiscion? Parce que en vérité, le repli identitaire n'est rien d'autre que la peur de l'autre. " . Je suis entierement d'accord avec vous... Mais, le probleme n'est pas en tent que tel le manque de confiance, c'est comme vous l'avez dit: "la peur de l'autre"! C'est justement, cette "peur de l'autre", donc ne pas accepter l'autre, ne pas connaitre l'autre finalement, qui a souvent conduit aux genocides, a l'exclavage, a la marginalisation,... Donc, ne vous etonnez pas que j'insiste sur ce point!

"Finalement, le problème reste le même. Vous dites qu'il y a des esprits tordus: s'ils le sont alors pourquoi perez vous votre temps à converser avec eux? Pensez vous réellement qu'un "esprit tordu" cherche à comprendre quoi que ce soit? ". Ces questions ne devraient plus etre, car, je me suis deja explique a ce sujet sur un de mes tres recents posts (post#74)....Relisez le et vous comprendrez le but recherche dans cette demarche qui est la mienne,bien que, a premiere vue, pratiquement incohente et inefficace comme vous la pensez a raison...

86.Posté par la pensee gabonaise le 08/11/2010 14:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Cessez de prendre cet espace pour un défouloir où vos diatribes ressemblent plus à une envie de décompression aprés des journées harassantes que ce vous pensez véhiculer comme assertions.. ": si cela est votre cas, ne le prenez pas pour une generalite!!!

85.Posté par la pensee gabonaise le 08/11/2010 14:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Monsieur MEKENG
Quand rien de constructuf ne peut sortir de votre tete delirante et insultant, le seul refuge pour vous, c'est le silence!!! Si, vous ne l'aviez pas compris, je ne peux rien pour vous...!! L'aeration, doit commencer dans votre tete !!! Le doit m'est donne ici d'exprimer mes idees tout en respectant la charte de ce site, donc, c'est pas un individu qui se croit le plus intelligent qui pourrait me l'enlever, d'ailleurs qui vous a donne ce droit?! Et au nom de qui vous parlez?! Vous pouvez tout empecher, sauf l'expression de mes idees et ma pensee! Donc regagnez le trou ou vous revenez, SVP...Ne venez plus marcher sur mes droits, si vous s'avez ce que ce mot veut dire....Rien ni personne, ne vous force a me lire....

84.Posté par snt le 08/11/2010 14:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@la pensee gabonaise ,

Finalement qui a raison tort puisque tout le monde à raison? Si vous avez raison, et que les autres n'ont pas tort, qui à raison en définitive? C'est toujours le même principe.
Si personne n'évolue dans sa position en se disant: "j'ai peut être tort...", dans quel sens allons nous?
Si personne n'arrive réellement à se dire, je fais confiance à mon voisin, à mon frère, à mon compatriote... comment nous étonner d'un tel climat de suspiscion? Parce que en vérité, le repli identitaire n'est rien d'autre que la peur de l'autre.
- D'un côté les Fangs qui ont peur du TSF
- D'un autre les Tékés qui ont peur d'une revanche si ils perdent le pouvoir
- D'un autre les Punus qui pensent qu'ils sont écartés systématiquement
- D'un autre le Kotas qui pensent qu'ils ne seront pas considérés
- Etc.

Dans tout ça, si personne ne fait l'effort de se dire, je fais confiance à mon compatriote, quel que soit son ethnie, comment allons nous nous en sortir?
Finalement, le problème reste le même. Vous dites qu'il y a des esprits tordus: s'ils le sont alors pourquoi perez vous votre temps à converser avec eux? Pensez vous réellement qu'un "esprit tordu" cherche à comprendre quoi que ce soit?
En fin de compte on revient au point de départ. Comme un éternel recommencement. Comme il y a des esprits tordus de l'autre côté, alors je dis ceci, ou je fais cela. Du coup, en vous adressant aux esprits tordus, vous suscitez une réponse tout aussi tordue, d'"esprits divers et variés". C'est le principe d'action réaction, qui malheureusement finit en boule de neige.
Et come d'habitude, on restera au même pied. Pour qu'il y ait une guerre, il faut un énemi. Et un énemi, lorsqu'il n'existe pas, on le crée, comme cela s'est fait pour l'IRAK. Aujourd'hui au gabon, il n'y a aucune ethnie qui soit l'énemie d'une autre. Alors s'il vous plaît, soyons heureux de ce fait là, plutôt qu'être malheureux du fait que quelques "esprits tordus" se plaisent à semer la pagaille.

83.Posté par MEKENG le 07/11/2010 22:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dites plutôt vous préférez dire " vos vérités" , car ce que vous avancez n'engage que vous. C'est quoi cette manie itérative de penser que votre logorrhée et votre penchant compulsif à l'écritoire sont gage de vérité et d'objectivité.
Aérez de temps à autre le site. Cessez de prendre cet espace pour un défouloir où vos diatribes ressemblent plus à une envie de décompression aprés des journées harassantes qu'à ce vous pensez véhiculer comme assertions..
http://n

82.Posté par MEKENG le 07/11/2010 22:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dites plutôt vous préférez dire " vos vérités" , car ce que vous avancez n'engage que vous. C'est quoi cette manie itérative de penser que votre logorrhée et votre penchant compulsif à l'écritoire sont gage de vérité et d'objectivité.
Aérer de temps à autre le site. Cessez de prendre cet espace pour un défouloir où vos diatribes ressemblent plus à une envie de décompression aprés des journées harassantes que ce vous pensez véhiculer comme assertions..

81.Posté par la pensee gabonaise le 07/11/2010 15:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Monsieur snt
Sans vous contredire, je dirais que le probleme ici n'est pas un manque de souplesse, mais plutot que plus les verites sont crues, plus elles sont dures a avaler!!! Comme vous l'avez deja constate, je ne fais pas dans la langue de bois parce que, cette attitude est tout simplement une attitude hypocrite: je dis les choses telles qu'elles le sont et cela derange plus d'un, c'est tout!
Comprenez que l'on ne fait pas un debat intellectuel pour s'attirer la sympathie de ceux avec qui ont debat...Je prefere mieux dire la verite telle qu'elle est, meme si cela me voudrait les foudres de ceux qui se montrent retissant a ces verites souvent perceptibles dans notre societe gabonaise; je ne voudrais pas tout simplement me mentir a moi-meme en fermant les yeux sur ce que je vois et le danger que cela represente car, ce serait en meme temps de la naivete et de la lachete!!!
Si mes idees sont dans l'optique d'un raisonnement objectivite, je ne vois pas pourquoi, je descendrais d'un cran pour etre, non pas comprehensible a l'egart des esprits tordus, mais pour comme les inciter a contituer. Le ton sec de mon discours est la pour montrer combien de fois je suis conscient des problemes avenir qui decouleraient si, nous a notre niveau nous laissons progresser cette mentalite au sein de notre societe par la negligence!

Allez parler de souplesse a ceux ou les conflits ethniques battent de plein fouet et, je verais ce qu'ils vous repondraient! La souplesse doit etre autre part, non pas ici, Monsieur car, rappeller vous combien de morts y a-t-il eu des juifs et pas seulement dans les 2 Guerres Mondiales, au Rwanda, au Congo, au Nigeria, pour ces memes raisons que vous semblez ne pas accorder au tant d'importance...Le sourire que vous cherchez en moi en ce moment se remplirait de remorts, de sanglots, de regrets, de pleurs non seulement chez-moi, mais egalement chez-vous des que l'occasion serait propice a ces esprit tordus: vous et moi, n'aurions que les larmes pour pleurer!!!

J'espere m'etre fait comprendre pour une fois...

80.Posté par snt le 07/11/2010 13:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@la pensee gabonaise,

Sans vouloir prendre la part de qui que ce soit: avec un peu de recul, et en relisant vos posts, vous ne trouvez pas que vous en faites un peu trop? Je crois que ce n'est pas la première fois qu'on vous le signale, vous avez tendance à démarrer au quart de tour...
Un peu de sourire, ça ne tue personne!!!!! Décoincer un peu vos propos, ils manquent de souplesse, et malheureusement favorisent la division.

1 2 3 4 5 » ... 9
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...