News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Nguia Banda victime d’une cabale…

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Jeudi 28 Janvier 2010 à 16:23 | Lu 3732 fois

Un nouveau feuilleton alimente les conversations des Gabonais dans tout le pays « diffamations contre Alfred Nguia Banda » après celui de l’ancien ministre de l’éducation nationale Michel Menga.



Gabon  : Nguia Banda victime d’une cabale…
Depuis plusieurs mois, des personnes politiques et non, s’activent à ternir l’image des compatriotes qui, pour autant, ont servi dignement le Gabon dans leurs fonctions respectives.



L’ancien directeur général du Conseil Gabonais des Chargeurs M. Alfred Nguia Banda, actuellement secrétaire général du Fonds National pour l’Habitat est victime d’une cabale d’accusations du meurtre de son successeur au CGC feu René Nziza, au lendemain de sa prise de fonction.



Une cabale d’accusions perpétrée, par un journaliste du quotidien national l’« Union ».
On assiste ainsi au Gabon, à des actes qui n’honorent pas la profession quant on sait que les missions premières du journaliste sont de « éduquer, sensibiliser, informer » le peuples et non, de l’abrutir en diffamant sur un individu, qui lui, ne se reproche de rien dans sa conscience.



Le feuilleton prend son envole le 28 novembre 2009 dans le journal l’Union, dont un article écrit par M. Jonas Moulenda appuyé par son directeur Albert Yangari, impliquant pleinement le DG sortant du CGC dans l’assassinat du DG entrant, plus loin, d’un trou financier de 1 milliards 600 millions de francs CFA.



Cependant, l’opinion nationale et internationale, a besoin d’une clarté dans cette affaire, faisant couler beaucoup d’ancre et de salive au moment ou, le pays semble connaître une amélioration des conditions de vie et travail. Concernant les fameux 1 milliards 600 millions, cette somme a existé c’est vrai, mais, pour une raison unique la « construction du nouveau siège du CGC » d’autant que l’ancien ne répondant plus aux normes et aux commodités de travail de ses agents.



En rappel, c’est BGFI banc qui fait un prêt de 3 milliards au CGC pour la construction du siège, et n’en donne que 1 milliards et demi mis sur bail dans un compte, géré par un notaire délégué par la banque « Alfred Bongo Ondimba ». Après cet accord, l’expert de BGFI « Serge Otsaghé » fera une expertise sur le site à Owendo, avec annotation « très bonne gestion ».



Sous la gestion du notaire, plus de 1 milliards fera sortir de terre le bâtiment du CGC comptant, trois annexes. Au passage, eu égard aux besoins que présentait cet édifice sur le plan financier, le DG a mis la main à la pâte, en sortant des fonds propres de l’entreprise plus de 200 millions.



Selon les preuves présentés par Nguia Banda, on comprend qu’il n’a jamais géré, ni touché de près ou de loin cette somme allouée pour le siège, encore moins, il rejette toute hypothèse qu’il aurait commandité la mort de son successeur.



En somme, un procès est prévu le 22 février prochain à Libreville, où les confrères devront répondre de leurs actes. Nguia Banda confiant de sa plainte se dit très serein, et fustige entre autre, que le droit soit bien lu, et que la justice fasse son devoir en vue d’amener les uns et les autres à respecter la loi, surtout savoir où s’arrête sa liberté. L’émergence passe aussi par une justice responsable.



Jeudi 28 Janvier 2010
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 3732 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

14.Posté par paysan le 30/01/2010 12:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous nous foutons de qui a bien pu commettre ce meurtre. pourquoi on nous fatigue avec cette connerie? qui tente de faire la lumière sur l'assassinat citoyens makaya de pog? personne! qui enquête sur les meurtres des gabonais qui ne sont pas dans le cercle des Bongo? personne! donc qu'on ne nous fatigue pas avec leur règlement de compte. Les gabonais ont d'autres problèmes plus important que celui des règlements de compte du cercle au pouvoir.

13.Posté par ombalolabalance le 30/01/2010 11:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La vérité sur ce crime se trouve ici:
http://ombalolabalance.over-blog.com/#fromadmin

12.Posté par St. Michael le 30/01/2010 04:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au commencement le Gabon était un pays de droit, un pays ou les meurs étaient respectées, un pays ou l’amour régnait entre tout être humain vivant au Gabon. Le Gabon était un pays d’excellence, un pays ou l’effort et les compétences étaient valorisés ce que nous appelons (Meritocratic Socity : All Rewards are based on the merit and true performances).

Cependant, depuis un certain temps qui coïncide avec les crises de folie de bongo Omar et les crises d’adolescence de son fils adopté importé du Biafra, on assiste à non seulement aux phénomènes exceptionnellement exceptionnels, mais aussi à un Gabon en perdition complètement déboussolé ne retrouvant plus ses valeurs morales :

•Des gabonais hautement diplômés et qualifiés rampent sous les bottes des bongo, certains l’appelant même demi dieu, dieu soleil qui les éclaire…
•Le system éducatif du Gabon (l’un des plus quottés d’Afrique) a été contaminé par l’affaire des MST qui s’est exacerbé par le cancer venu d’Afrique de l’Ouest se rependant dans notre system éducatif.
•L’éruption des ‘’oolmongers’’ avec la décapitation de Fantomas qui a suivi l’exécution des innocents à Hollando sans dire aux gabonais que c’était des actes rituels et maléfiques pour des buts diaboliques.
•Des crimes commis à ciel ouvert sans suite comme l’assassinat de Redjambe et les 50 Héros tombés sous les balles à POG le 04/09/09
•Falsification et fabrication de la fausse monnaie à grande échelle par les biafrais/nigérians protégés par les imposteurs immigrés détenant le pouvoir politique, judicaire et militaire
•Holdup des banques et des élections au Gabon sans justice car l’appareil judiciaire est démantelé et la haute cours de justice la CC est devenue la basse cours d’injustice et s’est désintégrée par des performances de canapés.

1-A-t-on besoin de terminer avec une mention TB en PhD pour comprendre l’origine de ces maux qui minent ce beau pays crée par le Vrai Dieu et donné à ces créatures bénies que nous sommes ?
2-A-t-on besoin d’avoir le QI d’Einstein pour imaginer qui sont les deux responsables principaux de cette abominable situation au Gabon ?
3-Devrait on extraire son cerveau et le soumettre à un traitement laser pour comprendre qu’aussi longtemps la racine pivotante du mal gabonais ne sera pas coupée et brulée, le Gabon et les Gabonais seront encore ici pour 40 ans entrain de spéculer qui a tué qui ???

Let’s not try to defend the truth since the truth does not need to be defended. Amen.

11.Posté par LE MESSI le 29/01/2010 18:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis étonné des commentaires que je lis sur ce site.S'il fallait condamner NGuia juste parce-qu'il a contribué et pactisé avec les Bongo dans le délabrement de ce pays,alors il faut également condamner Mba Obame,Casimir Oyé Mba,zacharie Myboto....bref ,tout ces milliardaires qui se disent aujourd'hui opposant alors qu'ils ont pillés chacun à son tour et comme il le voulait les caisses de l'état.
Je pense que ne pouvait faire autrement que de laisser tous ces milliardaires avec cet argent détournés,vu que lui même n'étant pas crédible en temps que premier voleur.Laissons la justice faire et arrêtons de balancer stupidités.Cet affaire ,à mon avis est loin d'être aussi simple,je ne pense pas que Nguia avait interet à tuer Ziza,vu qu'il serait tout de suite soupçonné.C'est trop fastoche.Il faut un peu voir du coté de sa femme,il parait qu'il était assassiné chez sa copine,il parait qu'il était aussi endetté.Il y a plein de pistes à cette histoire.
Enfin,je pense que cet affaire ,ALIBONGO n'en a rien a foutre,vu que c'est pas un de ses proches qui à été assassiné

10.Posté par Larévolte le 29/01/2010 18:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On doit à tout prix innocenter M. Nguia Banda même s'il est coupable. Vite grouillez-vous, il faut sauver le Soldat Ryan, non je veux dire le soldat Nguia.

Et M.ZIZA, qui fera la lumière à propos de son assassinat? Personne bien sûr, son nom ne résonne pas altogovéen. De plus si les mafieux qui squattent le palais du bord de mer sont les commenditaires .....

Ecoutez M. Nguia, dans la fable du loup et de l'agneau, il y a un passage où le loup dit à l'agneau ceci: "si ce n'est toi c'est donc ton frère ou quelqu'un de ta famille" . Si ça ne tenait qu'à moi, on vous jetterait en prison pour les crimes commis par votre famille Bongo. Il faut bien un coupable.

9.Posté par sebdepog le 29/01/2010 17:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une chose est sûre, si ce n'est pas sieur Nguia Banda qui a fait assassiner son successeur à la tête du CGC, la justice doit au moins chercher à savoir comment il a fait pour s'enrichir autant et en si peu de temps. Mais je ne crois pas ce soit le soucis de l'Emergent Biafrais.
Les gens apprennent par ci par là que quelques réseaux maffieux ont été démantelés depuis qu'Ali a pris le pouvoir, mais avez-vous appris qu'un gros bonnet est tombé dans les mailles de la PJ? Non!
Les gens comme les Nguia Banda, les milliardaires que le Gabon compte à la pelle, vont continuer à jouir des biens mal acquis sans être inquiétés. En continuant à commanditer des crimes dans l'ombre.
Et on nous parle d'émergence.

8.Posté par Biboulou le 29/01/2010 14:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La vérité sur l'assassinat du DG du Conseil Gabonais des Chargeur est le premier test grandeur nature à propos de l'émergence dont on nous bassine les oreilles à longueur de temps. Après le crime, on nous a dit qu'Obi Jeffrey suivait en personne le déroulement des enquêtes et qu'il tient à ce que toute la lumière soit faite. Des mois après, nous en sommes aux rumeurs, comme du temps de son père adoptif. Que faut-il en dire.
Quant à Nguia Banda, il n'est pas à plaindre. Cet honnête citoyen qui ne vit que de son salaire, a pû s'offrir un chateau de milliardaire à Angondjé, sans jamais confondu volontairement sa poche et celle du CGC; c'set pourquoi les audits commandés par le DG assassiné ne pouvaient nullement l'inquiéter. Il faut le croire vraiment.

7.Posté par luc le 29/01/2010 11:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nguiabanda n'est certainement pas un ange,comme tous les démons qui gravitent autour d'ALI BONGO le diable en personne. Même s'il n'a rien fait ,il faudra qu'il paie quand même pour tout le mal qu'il a contribué a perpétué au peuple gabonais en travaillant avec Bongo père et maintenant avec Bongo fils.

6.Posté par aborigene le 29/01/2010 09:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis stupefet de la tournure de cette affaire qui reste tout de meme étrange.Voici un dg a peine ses fonctions prises est assassiné.Son prédécesseur est immédiatement accusé de l'avoir fait assassiné.C'est vous montrer un peu la mentalité gabonaise qui consisiste à fabriquer le coupable idéal.Il est plus que temps que les compatriotes a prenne à avoir un peu de lucidité mais surtout a prenne a reflechir.Vs me direz effectivement que le reigime bongo a tellement abruti ce peuple qu'il ne fait plus la difference entre la réalité et la fiction

5.Posté par Le Sceptique le 29/01/2010 08:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce site est vraiment aux antipodes d'un site d'informations. Les articles sont déposés sans signatures, mais qui accusent de manière formelle des parties dans une affaire qui est en ce moment en jugement.
Et plus déplorable encore est la qualité médiocre du français ( des fautes que même des gamins du CM2 ne feraient pas).

S'il vous plaît, arrangez cela, votre rédaction (s'il en est une), se discrédite.

1 2

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...