News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Ndongou brandit la chicote

Le site de la Liberté - La Révolution LVDPG le Samedi 26 Septembre 2009 à 16:25 | Lu 4554 fois

Alors que de nombreuses voix s'élèvent pour dénoncer le «coup de force» électoral et les exactions policières à Port-Gentil, durant les émeutes post-électorales, le ministre de l'Intérieur chargé de la Défense nationale, Jean François Ndongou, a lancé un sévère avertissement aux instigateurs de ces dénonciations. Dans un communiqué diffusé ce 26 septembre que nous publions in extenso, Jean François Ndongou menace notamment André Mba Obame et Jean Eyeghe Ndong, membre et porte-parole du «Front de refus du coup de force électoral», de poursuites judiciaires s'ils persistent dans leurs déclarations qu'il considère comme des «appels à la violence».



Gabon : Ndongou brandit la chicote
«Dans ses parutions des samedi 19, mercredi 23 et jeudi 24 septembre 2009, le journal l’Union a mis gravement en cause l’intervention des Forces de défense et de sécurité dans le rétablissement de l’ordre à Port-Gentil.

Outre que ces articles font état d’informations mensongères, de montages orientés, ils distillent en plus et en réalité un appel des populations à la révolte, au soulèvement.

Devant cette situation grave et inquiétante, monsieur Albert Yangari, directeur de la publication du journal l’Union, a été entendu ce jour 25 septembre 2009 par les services compétents (…). Monsieur Albert Yangari a regagné son domicile, libre de tout mouvement.

Sur un autre plan, le 17 septembre 2009, dans une autre déclaration publique, monsieur André Mba Obame a tenu des propos désobligeants et menaçants à l’endroit d’une partie de la population gabonaise et des responsables des institutions de la République. Il appelle délibérément une partie du peuple gabonais à se préparer à des actions de violence et de déstabilisation.

Le 24 septembre 2009, c’est au tour de monsieur Jean Eyeghe Ndong de lire une autre déclaration reprise par les médias nationaux et internationaux. Dans cette déclaration, qui s’inscrit dans le même esprit que celle de monsieur André Mba Obame, monsieur Jean Eyeghe Ndong a en particulier menacé individuellement les membres de la Cour constitutionnelle en rapport avec le traitement des recours déposés auprès de cette haute institution.

Le gouvernement de la République condamne avec la dernière énergie les déclarations et les intentions de messieurs André Mba Obame et Jean Eyeghe Ndong. Le gouvernement les met vigoureusement en garde et avec eux leurs confrères s’agissant de ces graves manquements.

D’ores et déjà, le gouvernement les rend responsables des éventuels dérapages qui pourraient survenir du fait de leurs déclarations et autres appels à la violence, dont par ailleurs ils répondront devant la justice gabonaise conformément aux dispositions en vigueur.

Le gouvernement prend solennellement à témoin l’opinion nationale et internationale sur les agissements irresponsables et anti-républicains plusieurs fois manifestés par ces deux compatriotes».

Auteur : Gaboneco

Samedi 26 Septembre 2009
La Révolution LVDPG
Vu (s) 4554 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

12.Posté par 10bale le 28/09/2009 17:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lorsque j'étais à l'école primaire, j'ai des amis qui arrachaient des chicotes à l'enseignant, puis ils chicotaient ce dernier (l'enseignant) avec.
Donc, que Ndongou brandisse sa chicote, il se fera chicoter lui-même avec.

Ce que nous semons, nous finissons toujours par le récolter


11.Posté par Lepatriote le 28/09/2009 13:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce NDONGOU je le hai tellement que je pourrai le buter de mes propres mains! Tout simplement parcequ'à chaque de ses interventions il veut nous faire croire que nous somme un peuple asservi et inintelligent qui ne reflechi pas. Mais je dis bien, le temps ou les Gabonais se laissaient berner est terminé, nous disons NON à l'abrutissement! C'est pourquoi moi j'ai decidé de n'est plus écouter ces discours incohérent à la RTPDG 1 et 2

10.Posté par yorick2 le 28/09/2009 02:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce n'est pas de safaute à mr Ndoungou,il doit se shooter à une drogue encore rare dont les effet ne font que commencer à se faire sentir.

9.Posté par koumbe le 27/09/2009 15:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
GABON D`ABORD!
Ndongou Juda a sa famille a POG, precisement en face de Duponnette, entre l`eglise CRN et le Canal! pour ce qui connaissent POG la BELLE ET SAUVAGE que j`aime
!
il veut des menaces il en aurra! ce chien!

8.Posté par ngayila Martin le 27/09/2009 00:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonsoir la famille

Je viens donner un conseil à ceux là qui pensent que le Gabon leur appartient. Je suis un gabonais du haut ogoué vivant en France. Je conseil aux membres du gouvernement d'être sage pendant qu'il est encor temps. les gabonais se préparent à leur rendre la vie dure. Qu'ils ne pensent pas que les gabonais ont actuellement besoin du mot d'ordre de qui que ce soit pour les atteindre, Non. Personne ne marchera dans les rues mais les gaboanais s'attaqueront aux membres de leurs familles et à leurs biens. En guise de petits exmples: Ndougou a son petit frère même père et même mère qui travaille à Port gentil, sa famille, pour la plus part se trouve à Mandji..., Mborantso a un établissement à ESSASSA qu'elle vient de construire et un grand appartement ici à paris et il en est de même pour les autres membres de gouvernement qui sont protégés mais leurs familles non. Faisons tous très attention car nous sommes en train de glisser vers une guérilla jamais connue dans le monde. Le peuple connait les "putcheurs" mais ces derniers ne le connaissent pas. Les éléments que les membres du gouverment doivent craindre c'est le peuple meurtri qui est près à tout pour (.....) avec ou sans l'opposition. Un conseil: Dialoguez avec l'opposition qui vous aidera à maitriser le peuple déjà surchauffé. A Bon entendeur salue sino, vous même là-bas!!!

7.Posté par sebdepog le 27/09/2009 00:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ali avait cru qu'il suffisait de truquer les chiffres et le tour était joué. Il se rend compte que son imposture a du mal à passer et que les opposants n'abdiquent pas. Alors le sieur Ndongou, deuxième personne la plus haïe du Gabon après Ali du Biafra, menace, agite le bâton. Cela prouve que le régime est aux abois.
Amo, Mamboundou, Jean Eyeghe Ndong, continuez, vous faites du bon boulot. Bravo aux femmes qui manifestent quotidiennement devant l'Assemblé Nationale. Les PDGistes ne doivent plus jamais dormir tranquille. On doit leur pourir la vie.

6.Posté par MICKALA le 26/09/2009 23:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
NDOUNGOU on se demande où est votre cerveau ?

Vous avez la mémoire très courte.

Quelle drôle de façon de dire MERCI à une personne qui vous a sorti de l'ombre.

GRACE a EYEGHE NDONG que vous sortez du trou.

LA MISE EN GARDE - L'OPINION INTERNATIONALE ET NATIONALE A PRIS BONNE NOTE QUE VOUS ALLEZ ELIMINE PHYSIQUEMENT "AMO et EYEGHE"

TOUTES CES MENACES VONT ETRE RELAYEES A LA PRESSE INTERNATIONALE ET TOUT LE MONDE EST PRIS A TEMOIN.

QUEL QUE SOIT CE QUI PEUT ARRIVER A UN OPPOSANT, VOUS SEREZ LE PRINCIPAL RESPONSABLE AVEC VOTRE ORDURE ALI.

VOUS AVEZ AUSSI UNE FAMILLE - NOUS NOUS CONNAISSONS TOUS

IL N'Y A JAMAIS EU DE LIBERATION SANS RISQUE - TOUS LES GABONAIS PRENNENT LE RISQUE DE LIBERER LE GABON.





5.Posté par filldupaysédusystèm le 26/09/2009 20:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J 'ai rien à rajouté très chers

Mamadi Apanga Brou de Makokou ET Mapaga Badinga Fabrice Marcolino de Port-Gentil

MERCI DE TOUT COEUR ET QUE VIVE LES FORCES D'OPPOSITIONS DU GABON

NOUS VAINCRONS QUELQU'EN SOIT LE TEMPS QUE CA PRENDRA ILS REPONDRONT DE LEURS ACTES MEME A LA DIZIEME GENERATION PREUVE QU'ILS N'AIMENT PAS LEURS GOSSES QU'ILS SACRIFIER A TOUT MOMENT A DES RITUELS ........( pitié)

4.Posté par Mamadi Apanga Brou de Makokou le 26/09/2009 19:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
b[Bien, Mr Ndongou je crois bien que vous n'avez aucun droit de menacer la main qui vous a donné à manger c'est ingrat de votre part ,j'ose esperer qu'on vous enterrera avec le Gabon au dos...
Essayez de toucher l'un des opposants, je sais où se trouve votre famille, votre niece principalement en France serait en danger, alors soignez vos actions et vos dires.
Je vous rappelle également que c'est vous avec votre maudit parti qui aviez engagé des dérapages au Gabon, en volant à ciel ouvert la victoire des gabonais sans scrupule, si vous voulez la guerre sachez que nous sommes prets à riposter, le peuple gabonais gagnera.
Vous avez des membres de votre famille au Gabon, Etats-Unis, au Canada, Senegal et même Eyeghe Ndong votre beau pere, vous le menacez pour des miettes qu'Alain Bongo le nigérian vous donne, vous n'avez pas honte, je dépleure votre épouse, comment peut-elle accepter de dormir sous un même toit avec vous(crétin)...
Je vous le conjure, en ce moment nous avons des armes réelles un peu partout dans le Gabon, vous seriez la premiere cible si nous ne changez pas de camps...
Et quand à la France ses repersentations diplomatiques seront brûlées sans mépris comme nous l'avions dejà fait Port-Gentil, que les français au Gabon sachent qu'ils sont tous en danger si leur merde de pays ne modifiait pas son statut...

QUE DIEU BENISSE LE GABON ET LE DIABLE BENISSE ALI BONGO, LE PDG ET LA FRANCE
]b

3.Posté par Mapaga Badinga Fabrice Marcolino de Port-Gentil le 26/09/2009 19:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien, Mr Ndongou je crois bien que vous n'avez aucun droit de menacer la main qui vous a donné à manger c'est ingrat de votre part ,j'ose esperer que vous enterrera avec le Gabon au dos...
Essayez de toucher l'un des opposants, je sais où se trouve votre famille, votre niece principalement en France serait en danger, alors soignez vos actions et vos dires.
Je vous rappelle également que c'est vous avec votre maudit parti qui aviez engagé des dérapages au Gabon, en volant à ciel ouvert la victoire des gabonais sans scrupule, si vous voulez la guerre sachez que nous sommes prets à riposter, le peuple gabonais gagnera.
Vous avez des membres de votre famille au Gabon, Etats-Unis, au Canada, Senegal et même Eyeghe Ndong votre beau pere, vous le menacez pour des miettes qu'Alain Bongo le nigérian vous donne, vous n'avez pas honte, je dépleure votre épouse, comment peut-elle accepter de dormir sous un même toit avec vous(crétin)...
Je vous le conjure, en ce moment nous avons des armes réelles un peu partout dans le Gabon, vous seriez la premiere cible si nous ne changez pas de camps...
Et quand à la France ses repersentations diplomatiques seront brûlées sans mépris comme nous l'avions dejà fait Port-Gentil, que les français au Gabon sachent qu'ils sont tous en danger si leur merde de pays ne modifiait pas son statut...

QUE DIEU BENISSE LE GABON ET LE DIABLE BENISSE ALI BONGO, LE PDG ET LA FRANCE

1 2

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...