News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Ndong Sima, le fardeau de la responsabilité !

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 27 Mai 2013 à 07:42 | Lu 874 fois

L’actuel Premier ministre gabonais Raymond Ndong Sima semble faire les frais de sa qualité de premier ministre chef du gouvernement tant on lui impute les manquements de son équipe gouvernementale, et donc de chacun de ses ministre. Une sorte de responsabilité du chef de famille pour les fautes et bévues de ses enfants mineurs. Ce qui serait une comparaison excessive avec des ministres de la République.



Gabon : Ndong Sima, le fardeau de la responsabilité !
Mais à y regarder de près ce torpillage orchestré contre Raymond Ndong Sima n’est-il pas pour l’interpeller à revoir les choses, lui qui selon la constitution, propose l’équipe gouvernementale à la nomination du Président de la République ?

En effet, rien qu’au vu du nombre de ministères dont l’action est déficitaire comparativement aux projets et affaires à régler, un remaniement se justifierait, si tant est que lui et le Chef de l’Etat ont constaté comme bon nombre de gabonais que certains ministères après plus de la moitié du septennat tardent à mettre en œuvre le pan du projet de l’émergence qui les concerne.

Il faut le dire clairement, les échecs des ministères et des ministres qui sont aujourd’hui imputés au Premier ministre, le seront plus sévèrement à l’égard du Président Ali Bongo Ondimba en 2016.

D’où qu’il faut réagir. Il faut corriger ce qui ne va pas. Bouger les ministres qui ne font pas des résultats dans leurs départements. Certes, des gens compétents peuvent être confrontés à des difficultés indépendantes de leur volonté ou compétence. Mais il faut pourtant faire des résultats. A l’exemple de l’Habitat dont les difficultés tenant à l’alambic du régime foncier gabonais et au mode de financement, seraient contournés par les résultats concrets que seraient les villas préfabriquées et des nouvelles constructions de la SNI.

Au nom de la real politique, soit on booste les ministres, soit on les remplace par d’autres qui ont fait leurs preuves dans ces domaines. En dépit de la pesanteur de la géopolitique qui semble compromettre ce leitmotiv de la compétence et des résultats.

C’est ainsi que le ministère de la justice pourrait revenir à un juriste, rompu aux procédures judiciaires et capables de booster les magistrats et officiers de police judiciaire.

Car ce ministère à lui tout seul est aux prises à deux maux qui divisent et choquent l’opinion nationale, de même qu’ils salissent l’image du Gabon à l’échelle international. Il s’agit du crime de sang et du crime rituel.

La responsabilité du Premier ministre est interpellée par la presse sur la parenté du ministre de la justice avec un suspect de crime de sang, en la personne de l’Adjudant-chef Ogoula. Il serait le neveu de la ministre. En milieu judiciaire, on parlerait de cause de récusation d’un juge par le justiciable ou ses représentants. Une certaine éthique politique pourrait très bien s’en inspirer pour récuser ou muter l’actuel ministre de la justice pour que l’instruction du crime de l’adjudant Mayombo avance jusqu’au jugement.

On peut en effet se demander pourquoi l’Adjudant-chef Ogoula qui se retrouverait à Bangui, n’est pas rapatrié à Libreville par ses supérieurs hiérarchiques. Il s’agirait d’une simple formalité administrative de remplacement d’un militaire en mission à l’étranger. Ceci pour les besoins d’une enquête criminelle. Le besoin de son audition par le juge d’instruction est réel. Surtout qu’il n’existe pas d’immunité pour les militaires. Et l’autorisation du ministre de la défense requise par le code de justice militaire n’est pas assimilable à une immunité. De sorte qu’il n’existe pas d’interdiction des poursuites ou encore d’audition contre un militaire, comme il en est contre un parlementaire.

Et cette éthique politique qui s’inspirait du droit de récusation des juges, devrait amener le Premier ministre et le chef de l’Etat à ne surtout pas remplacer l’actuel ministre de la justice par une personne qui aurait quelques relations avérées avec certains ministres présumés coupables de détournement de deniers publics et dont les poursuites pour crime économique restent curieusement bloquer en l’absence d’une immunité des ministres.

Certes, la ministre de la justice a été félicitée par l’opinion lorsqu’elle a obtenu la levée de l’immunité du sénateur de Kango. Néanmoins, en portant une plainte fallacieuse et dilatoire pour diffamation contre l’assassin, Gabriel Eyeghe Ekomie a ainsi réussi à bloquer l’instruction du crime de sang dont il est poursuivi.

Du reste, la responsabilité du ministère de la justice dans ces affaires de blocages des poursuites contre des crimes de sang et des crimes économique, n’est pas que politique, elle pourrait même être administrative et couter financièrement à l’Etat car la responsabilité de l’Etat gabonais peut être engagée pour fonctionnement défectueux de sa justice.

Néanmoins, pour l’heure c’est la responsabilité politique du ministre de la justice dont le bilan est plutôt un peu négatif en nombre de crime de sang et de crimes économiques enregistrés et présumés, mais et non jugés à ce jour.

En tant que Premier ministre, Raymond Ndong Sima porte le fardeau des bilans négatifs de certains de ses ministres, cela s’entend et il doit trouver des solutions à son niveau.

Cependant, le fait qu’il a récemment confié au ministre l’économie Luc Oyoubi, la gestion des négociations syndicales avec le personnel du ministère du pétrole, de l’énergie et des ressources hydrauliques, est la preuve patente qu’il y a besoin de remanier ce gouvernement.


Copyright Infos Gabon

Lundi 27 Mai 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 874 fois




1.Posté par Moussavou le 27/05/2013 12:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ALi, le Présiadent des maquettes et des annonces. Où sont les échangeurs, la ROUTE N1 deux fois deux voies, les villas. En Guinée à côté, OBIANG a construit des HLM modèle européen pour la population et non des villas cancérogènes implortées de TURQUIE.
l'émergence reste un reve pour ALI. vivement 2016, on te fera ça encore plus duuuuuuuuuuuuuur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...