News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Ndjambé déplore la sanction de l'opposition à la mairie de Port-Gentil

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Vendredi 18 Décembre 2009 à 16:37 | Lu 906 fois

Après le boycott du budget 2010 par la coalition majoritaire de l'opposition au sein du Conseil municipal de Port-Gentil le 11 décembre dernier, le maire PDG de la cité pétrolière, André Jules Ndjambé, a déploré cette décision qui constitue un frein au développement de la capitale économique.



Gabon : Ndjambé déplore la sanction de l'opposition à la mairie de Port-Gentil
Alors que l'accord de cogestion de la commune de Port-Gentil est au bord de l'implosion avec la coalition majoritaire de l'opposition qui demande la démission du maire PDG et de ses deux adjoints, ce dernier, André Jules Ndjambé, rappelle à l'ordre les conseillers municipaux devant l'intérêt supérieur de la commune et de ses habitants.

Au cours d'une conférence de presse tenue le 15 décembre dernier dans la capitale économique, le maire a expliqué aux notables et chefs de quartiers la situation qui prévaut au sein du Conseil municipal.

Après le boycott du budget 2010 le 11 décembre dernier par la coalition formée par l'UPG de Pierre Mamboundou et l'ANB de maître Séraphin Ndaot, majoritaire avec 40 sièges sur 63, pour dénoncer une «mauvaise gestion des ressources humaines et des moyens de la municipalité par le maire», celui-ci rappelle les conseillers aux termes de l'accord de cogestion signé sous l'égide du défunt président Omar Bongo.

Cet accord stipulait notamment, rappelle André Jules Ndjambé, le respect d'un cahier des charges pour l'amélioration des conditions de vie des populations et le règlement des crises par le dialogue pour préserver le développement normal de la commune.

«C'est dommage que des gens prennent la deuxième ville du pays en otage au moment où son budget passe de 7 à 9 milliards de francs CFA», a déploré l'édile de Port-Gentil. «Arrêtons de faire de la politique politicienne, laissons la capitale économique poursuivre son développement», a-t-il fustigé.

Concernant enfin la polémique sur la perception d'un double salaire par le maire, celui-ci s’explique : «lorsque j'ai pris mes fonctions à l'Hôtel de ville, j'étais en attente de la retraite dans ma société. Cela me donne certains droits inaliénables. A la mairie, je n'ai pas de salaire, mais une indemnité».

Avec le soutien de l'UGDD (opposition), de l'indépendant Tchango et de l'ADERE (ex-majorité), le maire PDG espère ramener le calme dans la capitale économique du pays, qui doit finir de panser les plaies des émeutes post électorales pour poursuivre son développement.

Source : Gaboneco

Vendredi 18 Décembre 2009
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 906 fois




1.Posté par sebdepog le 18/12/2009 18:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Djambé, c'est plutôt toi qui prends la deuxième ville du Gabon en otage. Tu es devenu maire de notre cité par accident. Il est temps que tu débarrasses le plancher! Maître Ndaot va poursuivre le boulot qu'il avait si bien commencé.

2.Posté par St. Michael le 19/12/2009 01:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce vote est l’équivalent d’une motion de censure.
Quand ont est désavoué par la majorité et qu’on devient minoritaire, on quitte les choses dans le respect des hommes et des règles républicaines. Sinon on devient un imposteur et on est traite comme tel.

Mr. Ndjambé, It’s time to quit and exit…Amen.

3.Posté par Odjuan'a Mbédé le 19/12/2009 10:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Yobvé!!!
J'avais déjà dit ici que la présence de Ndaot aux cotés de PM n'avait pour objectif que la mairie de port-gentil. Voilà que nous y sommes.
Un proverbe de chez nous dit: "Quand tu tues l'enfant de l'autre, il faut mettre de coté son vampire"

Avant de prendre une position dans ce faut bras de fer, il nous faudrait être objectifs et rechercher la vérité. La valeur de la démarche des conseillers UPG ANB ne mérite d'être soutenu que si elle l'actuel bureau du conseil municipal de pog ne respecte pas les points de l'accord de cogestion signé pour 5 ans par UPG et les autres. Tout autre argument qui ne soit pas lié au protocole d'accord rel_ve purement et simplement de la manipulation politique dont les victimes ne seraont que les population de POG qui ne sont pas au fait des intentions des boycotteurs.
En comptabilité, une augmentation de buget justifie une bonne gestion et l'upg à participé à ce résultat. Il semble que c'est un des objectif visé par l'accord.
En renonçant au mandat de député, Ndaot comptait sur son ami OBO pour demeurer à la tête de la mairie de POG vu qu'il avait bien accompli sa mission; celle de détruire le PGP. Ceux qui connaissent des anciens membres du conseil municipal de POG devraient se renseigner sur sa gestion pour comprendre que le dévéloppement le la ville de POG ne passera pas par lui et que l'accord de cogestion est le mode de gestion qui évite que les autorités municipales en fassent à leur tête. Ce qui se trame aujourd'hui, semble n'être que de la politique politiciène qui consiste à noyer le poisson.

ça c'est un manque de considération pour le peuple. On ne peut pas signer un accord le justifier au près de ses militants pour les convaincre du bien fondé et se lever un beau matin, sans motif valable pour l'ignorer parce que l'on veut plaire à un allié politique. c'est un manque de sérieux et un mépris pour les militants. Et vous voulez qu'on nous prenne au sérieux.
Quel pays!!!!

4.Posté par sebdepog le 19/12/2009 13:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Odjuan'a Mbédé, tes postes sur ce site sont souvent sensés. J’aime beaucoup à lire tes réactions.

Comme tu l’as dit l’alliance Namboundou-Ndaot reposait principalement sur la « récupération » par Maître Ndaot de l’Hotel de la ville de Port-Gentil. Mais j’aimerais te faire remarquer deux choses :
Primo que les Port-Gentillais dans leur majorité n’ont pas eu à se plaindre de la gestion de la ville par le chef de file des Bâtisseurs. Bien au contraire. Le visage de Port-Gentil a changé positivement du fait de la présence de Maître Ndaot à l’Hotel de ville. Nous avons tous été surpris de constater, suite à une entente incestueuse entre le PDG et l’UPG, pompeusement qualifiée de cogestion, que le groupe majoritaire était empêché de diriger la ville. Plusieurs raisons ont été avancées pour expliquer l’éviction de l’avocat. Entre autres son arrogance.

Segundo, le B.A.BA en démocratie veut que lorsqu’on est minoritaire (St Michael l’a rappelé), on s’efface. Djambé vient de recevoir un désaveu de la part du conseil municipal, le bon sens voudrait qu’il démissionne. On ne va pas passer des heures à épiloguer sur les raisons de ce revirement de l’UPG. La raison principale tout le monde la connaît : l’UPG ne veut plus rien partager de commun avec le PDG. De toutes les façons, qui s’en plaindrait ? C’est bien le Parti Démoniaque Gabonais qui, en violant la loi tous les jours dans ce pays, manque de considération au peuple. La dernière élection présidentielle est encore vivace dans nos mémoires.

5.Posté par St. Michael le 19/12/2009 17:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quelques soient les accords passés avec le tyran, il est claire que d’après ce qui s’est passé depuis le 30/08/09 et surtout ce que POG a vécu le 04/09/09, tout accord (convivialité, bons sens, esprit d’équipe…etc, you name it) avec le Satan bongo/pdg-francafrique ne peut survivre car la vie et les intérêts des Port-Gentillais sont au dessus de tout accord stratégique/politique soit-il.

I will reiterate my message: Mr. Ndjambé, you have been disapproved, It’s time to quit and exit…Amen.

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...