News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Mystérieuse intrusion chez Mike Jocktane

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 23 Avril 2012 à 08:19 | Lu 2132 fois

Le logement, à Libreville, de Mike Jocktane, religieux proche de l’opposition, a été le théâtre d’une mystérieuse intrusion. Dans la journée du dimanche 22 avril, un ou des inconnu(s) ont réussi à pénétrer puis à ressortir, après effraction, du domicile du leader de l’église Christ révélé aux nations. Le mobile de cet acte reste inconnu.



Gabon : Mystérieuse intrusion chez Mike Jocktane
Le domicile de Mike Jocktane, Evêque Évêque pentecôtiste et ancien conseiller personnel du défunt président Omar Bongo Ondimba, a été forcé et saccagé dans la journée du dimanche 22 avril 2012. Selon les photos diffusées sur Twitter par un proche du religieux, les portes ont été forcées, les placards fouillés et le mobilier mis sens dessus dessous. Ce qui a été confirmé par l’Evêque joint au téléphone : les intrus ont «cassé une porte arrière en vue d’entrer dans la maison. L’habitation a été fouillée comme si ceux qui s’y sont introduit cherchaient quelque chose, vu que même les lits ont été soulevés.»

Les premiers constats effectués alors que la petite famille remettait de l’ordre dans la maison, laissent penser que les visiteurs importuns n’ont rien emporté. Sans emphase, le religieux indique que ni les téléphones qui étaient restés à la maison, ni les bijoux ou autres objets de valeurs n’ont été emportés, «du moins en l’état actuel de nos constations. Peut-être en saurons-nous un peu plus, au fur et à mesure que nous évoluerons dans le rangement.»

Comme tous les dimanches, les occupants de la maison s’étaient rendus au culte et n’y sont revenus qu’en milieu d’après-midi après quelques visites familiales. Alors que le portail n’avait nullement été forcé, ils ont été étonnés de constater que les lumières étaient allumées et les portes laissées ouvertes. Aucun indice ne permet pour le moment d’appréhender les mobiles d’une telle incursion. A moins de chercher dans les antécédents de l’homme d’église et opposant.

En effet, le 5 février dernier, encore un dimanche, des personnes roulant à bord d’une camionnette à double cabine et assurant être des agents de la Police judiciaire (PJ), avaient intimé l’ordre à l’Evêque et opposant de descendre de la voiture dans laquelle il se trouvait en vue d’être emmené au poste. Le pasteur n’y avait échappé que parce qu’il s’était embarqué dans la voiture du sociétaire de la défunte Union nationale (UN), Paul Marie Gondjout qui avait refusé d’obtempérer avant d’être l’objet d’une course poursuite, avec éruption d’armes à feu, sur le boulevard du bord de mer.

Le Procureur de la République et les services de la police, contactés par Zacharie Myboto, président de la défunte Union nationale, avaient alors assurés n’en rien savoir. Cette fois encore, le procureur de la République, par personne interposée, n’y comprend rien et a demandé à Mike Jocktane de rédiger une plainte en vue de l’ouverture d’une enquête.

Pour rappel, le militant de l’Union nationale, parti de l’opposition dissout et passé à la clandestinité, fait l’objet procès en correctionnelle pour «trouble à l’ordre public, et destruction de bien public». Appelé à comparaître le 2 février dernier au tribunal de Libreville, son audience a été reporté sine die du fait de la récusation du tribunal par sa défense.

Au cours d’une conférence de presse donnée deux après la course-poursuite sus citée, Mike Jocktane avait laissé entendre que «mon soutien à André Mba Obame, mon appartenance à l’Union Nationale et mes déclarations dans un livre sur les relations françafricaines me valent depuis un an le courroux du régime en place.» A ce jour, Mike Jocktane demeure le seul opposant poursuivi en justice pour les émeutes synchroniques à la prestation du serment présidentiel par André Mba Obame et son exil dans les locaux du PNUD à Libreville.


gabonreview


Gabon : Mystérieuse intrusion chez Mike Jocktane

Lundi 23 Avril 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2132 fois




1.Posté par alban le 23/04/2012 11:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous savons tous que ali le biafrei est un voyou ...malade de l afrique !!!

2.Posté par marshall le 23/04/2012 11:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un acte de vandalisme, il faut à tout prix mettre la police dessus, c'est la solution qui reste possible et c'est ce qui reste règlementaire.

3.Posté par Orema le 23/04/2012 17:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ils profitent du déplacement de la famille à son lieu de culte pour s'introduire comme de bons vandals et mettre à sac la maison de Mike Jocktane. Dimanche est le jour du Seigneur et ça ces bandits d'Ali goûteront à a justice de Dieu et regretterons leurs actes.

4.Posté par MANBOUNDOU MOUNBAMBA le 23/04/2012 17:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

AAAAALI OJOUKOU ONDIMBA DIABLE CONTINUE A FAIRE LA LOI MAIS SA FINIRA UN JOUR JE VOUS LE DIT CAR LES VOIES DE DIEU SONT INSONDABLES

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...