News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Myboto calme le jeu chez Ndongou, le pouvoir illégitime cherche la petite bête

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Mardi 16 Mars 2010 à 19:50 | Lu 815 fois

Le président de l’Union nationale (UN, opposition), Zacharie Myboto, a été reçu le 15 mars par le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, pour faire la lumière sur la vive polémique consécutive aux déclarations ambigües du secrétaire exécutif de l’UN, André Mba Obame, à Paris. Ces allégations portant «atteinte à l’ordre public» pour le gouvernement, le ministre de l’Intérieur a rappelé au président Myboto les dispositions légales qui peuvent amener les autorités à refuser ou retarder l’octroi du récépissé définitif à un parti politique.



Gabon : Myboto calme le jeu chez Ndongou, le pouvoir  illégitime  cherche la petite bête
Les déclarations d’André Mba Obame à Paris pourraient-elles entraver le processus de légalisation de son parti ? Le président de l’Union nationale (UN, opposition) a été reçu le 15 mars par le ministre de l’Intérieur pour faire le point sur la levée de bouclier du gouvernement après les déclarations du secrétaire exécutif du parti en séjour en France.

«Si ça continue comme ça, on va au coup d'Etat avant la fin de l'année. Un coup d'Etat à la nigérienne», avait lancé André Mba Obame dans une interview accordée au journal français l’Express. Des propos qui avaient soulevé l’ire à Libreville, où le gouvernement avait consacré une bonne partie du Conseil des ministres du 12 mars à un réquisitoire salé sur les déclarations «irresponsables» de l’ancien ministre de l’Intérieur.

Mais pour le président de l’UN, «nul n’est inscrit dans cette logique et sur cette voie, du reste anti démocratique, pour imposer l’alternance et/ou prendre le pouvoir».

«Je suis extrêmement gêné par l’extrapolation qui est faite sur ces déclarations», ajoute Zacharie Myboto.

Jean François Ndongou n’a pas manqué à cette occasion d’alimenter le réquisitoire du gouvernement contre le nouveau parti de l’opposition, arguant que «l’Union nationale semble inscrire son action sous le sceau de l’invective, de l’appel à la désobéissance civile, au non respect de l’autorité établie».

Des motifs qui pourraient, selon le ministre de l’Intérieur, venir perturber le processus de légalisation du parti en vertu de l’article 29 de la loi sur les partis politiques, qui prévoit «la dissolution d’une formation politique en cas d’inobservation des dispositions légales et réglementaires en vigueur, a fortiori lorsque celle-ci ne dispose pas encore du sceau de la légalité, comme c’est le cas présentement», a rappelé Jean François Ndongou.

«Le ministre de l’Intérieur peut se réserver le droit de surseoir à la procédure de reconnaissance d’un parti politique, ou de lui refuser lorsque les velléités de troubles à l’ordre public sont avérées», a-t-il conclu.

Le président de l’UN devrait bientôt faire une déclaration à Libreville pour donner les positions du parti sur cette polémique.

Mardi 16 Mars 2010
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 815 fois




1.Posté par ADN le 16/03/2010 20:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi faire tout un tapage lorsque AMO parle de coup d'état, alors qu'il y a d'autres, comme Dr Daniel Mengara, parlent de faire un coup d'Etat?

2.Posté par The truth le 16/03/2010 22:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ils ne comprennent pas qu'AMO est au contraire en train de les aider à eviter le pire pour leur régime. les conditions de blocage actuel ont entrainé d'autres pays dans les coups d'etat d'où l'exemple du Niger. Alors si Ali Ben veut eviter cette situation qu'il renonce au pouvoir car avec lui il n'y aura pas de paix n'en deplise ses griots.

3.Posté par Ali7 le 17/03/2010 18:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ndongou, ce vieux cocu ne comprend pas le français. Comme ils sont malades ces pédézozo.

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...