News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - Multipress: Soupçons de racisme chez la hiérarchie

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 3 Août 2013 à 07:12 | Lu 675 fois

Mohamed Garando, Chef du service journal à la société Multipress, afficherait, d'après les dires de ses employés, un comportement raciste et xénophobe à l'endroit du personnel gabonais. Une situation qui entraine la colère de ces derniers.






Gabon - Multipress: Soupçons de racisme chez la hiérarchie
Selon des confidences recueillies auprès d’agents de la société Multipress, plus un seul jour ne passe sans qu'un employé du service journal ne se fasse rabaisser par leur chef Mohamed Garando.

« Fils de p…, je vous aurai tous autant que vous êtes. Vous savez bien que je peux renvoyer quiconque. Même ceux qui avaient trente ans d'expérience n'y ont pas échappé ».

Voici le genre de propos insupportables, pour ne citer que ceux-là, que sont contraints de supporter les employés de cette entreprise qui ont exprimé leur ras-le-bol en demandant de façon unanime le départ de Mohamed Garando.

Demande à laquelle, malgré le climat délétère qui règne au sein l’entreprise, le directeur technique, Philippe Terraché, ne semble pas vouloir accéder.

En effet, lors d’une réunion tenue le 30 juillet dernier, au cours de laquelle les employés ont dénoncé le harcèlement dont ils faisaient l’objet de la part de leur chef de service, le directeur technique n’a pas voulu envisager un éventuel départ de ce dernier.
Amenant les employés à se demander de quel parapluie bénéficiait Mohamed Garando pour que la société se dise prête à se séparer d’une bonne partie du personnel pour le garder, lui.

Une situation déplorable malheureusement assez fréquente dans certaines entreprises au sein desquelles certains dirigeants expatriés continuent de pratiquer des méthodes de management colonial.

Complètement dépassés, certains employés de Multipress préfèrent désormais rester chez eux plutôt que subir les foudres de sieur Garando, tandis que d’autres comptent sur une intervention de la direction générale, pour un retour à la normale de leurs conditions de travail.


Publié le 03-08-2013 Source : Gaboneco.com

Samedi 3 Août 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 675 fois




1.Posté par bibi le 03/08/2013 15:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
vous aussi gabonais arrêtez d'avec on va encore faire comment? trouvez une solution radicale je vous propose une la voilà : séquestrez- le, toute une journée dans son bureau avec une boite d'allumettes et un bidon d'essence, libérez-le que s'il est prêt à partir de multipress, qu-es-ce- que ça veut dire et puis quoi encore, déja on a du mal avec l'accroimbécile et il faut encore nous imposer un autre chien de rue sans maître, trop c'est trop

2.Posté par ALPHA le 03/08/2013 19:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oh putain les gabonais, vous êtes quelle espèce d'être humain? Etes-vous de vrais africains? Vous vous faites dominer à ce point par un rigolo que sa femme baise mal, qui a ses soucis existentiels et qui vient vous les déverser sur le dos?! Vous ne dites rien, fichtre!

BASTONNEZ LE!!!

3.Posté par MUGABE le 04/08/2013 00:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PLUS LE GABONAIS VA A L'EGLISE OU LA MOSQUEE, PLUS IL DEVIENT MOU. INCAPABLE DE SE DEFENDRE DANS SON PROPRE PAYS. IL ATTEND QUE JESUS OU MAHOMET VOLENT A SON SECOURS.
IL A PERDU LE COURAGE DES ANCETRES.

DONC C'EST BIEN FAIT QU'ON LES VIRE TOUS. C'EST LA CONSEQUENCE DE LEUR LACHETE. SI C'ETAT AU ZIMBABWE, JE PENSE QUE MOHAMED ET PHILIPPE SE SERAIENT DEJA SUICIDES; MAIS COMME ILS SONT CHEZ LES MABOULES, ILS ONT ENCORE UN BEL AVENIR DEVANT EUX

"SEULE LA LUTTE LIBERE"

4.Posté par Giap Effayong le 04/08/2013 08:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour appréhender l'origine des malheurs du peuple gabonais,il suffit pour cela de faire une observation minutieuse de la psychologie de chacune de ses composantes ethniques.Depuis presque cinquante ans,le pays est dominé exclusivement par les batékés,ombambas et tous les autres sous-hommes qui leur sont apparentés.Or,connaissant le complexe qui les caractérise vis-à-vis des autres peuples,il n'est pas étonnant que cet atavisme ait fini par déteindre sur la moitié du corps social gabonais.Ha! Si seulement la waffen SS avait mis les pieds dans ce pays pendant la deuxième guerre mondiale,je crois qu'ils auraient fait du bon travail en séparant le bon grain de l'ivraie.
Les Gabonais semblent ignorer les notions de nationalisme,de patriotisme et de dignité.

5.Posté par Saïd Bouhajeb le 13/08/2013 16:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je trouve lamentable et impardonnable le comportement de Mr Garandon qui était mon collègue à MG et mon élève à l'institut supérieure d'arts graphiques au Maroc.
Il ne faut pas que ce comportement souille les relations d'amitié et de solidarité existant entre peuples gabonais et marocain et que des hommes ont pu tisser depuis des années.
A mon avis, il faut passer à table et connaître le dessous de cette histoire, Garando ne peut se comporter de la sorte s'il n'y a pas un truc derrière. Parez-en au patron il peut régler le problème facilement. Il se peut aussi qu'il soit pousser par les français

tous mes amitiés aux amis, collègues et anciens de multipress

Un ancien de Multipress Gabon

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...