News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Mobilisations importantes à Paris, contre le coup d'état électoral d'Ali Bongo

Le site de la Liberté - La Révolution LVDPG le Dimanche 13 Septembre 2009 à 10:44 | Lu 1372 fois



Gabon : Mobilisations importantes à Paris, contre le coup d'état électoral d'Ali Bongo
Les Gabonais et amis du Gabon étaient très mobilisés le 12 septembre sur le parvis des Droits de l'Homme, place du Trocadéro, à Paris, afin de condamner le coup d’Etat électoral et militaire qui ont suivi les élections du 30 août au Gabon.

L’indignation et la révolte étaient deux sentiments contradictoires qui revenaient dans la bouche des participants. L’opposition unie a entonné à plusieurs reprises l’hymne national, » la Concorde », et les intervenants se sont succédés dans un ordre impeccable : Yolande BAZEGUE, organisatrice de la manifestation, Jean Félix MOULOUNGUI, responsable de l’UPG France, MENGUE M’EYAA, présidente du Mouvement civique du Gabon de retour du Gabon, Mme MAMBOUNDOU, qui a rappelé le combat de son mari, François NKIZOGUE, représentant de André MBA OBAME, Mme MOUBAMBA, puis le soutien de partis politiques français, le Parti socialiste, Helmut BONNET, conseiller municipal délégué, membre de la commission nationale Afrique du Parti socialiste, le Parti communiste, et le Nouveau parti anticapitaliste.

De retour de Libreville, Mme Mengue M’Eyaa a indiqué qu’au delà de ce qui est déjà connu, Bongo ne peut avoir été élu par les Gabonais, car ils vivent au quotidien les 42 années de sous-développement de leur pays, en matière de santé, d’éducation, d’environnement, d’habitat et de transport. Il faut savoir, a t’elle indiqué, que tous les Gabonais n’ont pas accès à l’électricité et à l’eau potable. Au quotidien, ceux qui ont l’eau potable sont rationnés. Une insécurité alimentaire est désormais visible au Gabon, en quantité comme en qualité. Un dramatique appauvrissement des Gabonais est réel. Au plan des libertés individuelles, celles ci sont en régression constante comme on l’a vu avec les charges récentes sur Pierre MAMBOUNDOU et sur André MBA OBAME,

Pendant l’élection, les Gabonais se sont mobilisés dans tout le pays et ont voté en masse pour le changement. Il fallait donc détourner et confisquer leurs votes.

Tous les participants ont condamné l’interruption des travaux de dépouillement de la commission nationale indépendante et le coup d’Etat. Les chiffres connus aujourd’hui sont faux et Bongo n’est pas reconnu comme chef de l’Etat. Il n’a aucune légitimité et essaie de s’en trouver à l’extérieur.

La répression menée à Port Gentil a donné lieu à plusieurs minutes de silence pour rendre hommage aux citoyens gabonais tués par le régime et aux 300 jeunes arrêtés qui protestaient contre l’imposture.

Il est inacceptable que les leaders de l’opposition soient interdits de déplacement et que le principal factieux, Bongo, ne soit pas soumis aux mêmes contraintes. Il faut préciser que tous les médias honnêtes du Gabon sont empêchés de travailler : mitraillage de TV + au Gabon par des individus cagoulés le jour de l’élection. Par qui ont ils été payés ??? La télévision, France 24 est brouillée dès que l’opposition apparaît à l’écran. On ne reviendra pas sur les intimidations multiples sur les journalistes.

Une surveillance des communications téléphoniques, des SMS, est organisée par le régime.

Le point de vue de Sarkozy est le sien propre et ne reflète pas celui des Français, y compris ceux du Gabon.

Tout au long de l’après midi, à l’extérieur comme à l’intérieur du Gabon, il a été constaté une véritable détermination des Gabonais à en finir avec ce régime liberticide et illégitime.

Puis, par la suite, certains Gabonais ont rejoint une manifestation devant le Palais de l’Elysée contre la reconnaissance par la France du régime issu du coup d’Etat militaire et électoral. La soirée s’est poursuivie par une manifestation devant l’ambassade du Gabon à Paris.

Prochaine étape de la mobilisation au Gabon: journées villes mortes les 14, 15 et 16 septembre!

Paris, le 12 septembre 2009


Dimanche 13 Septembre 2009
La Révolution LVDPG
Vu (s) 1372 fois




1.Posté par Isis le 14/09/2009 12:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le roi répondit durement au peuple. Il laissa le conseil que lui avaient donné les vieillards, et il leur parla ainsi d`après le conseil des jeunes gens : Mon père a rendu votre joug pesant, et moi je vous le rendrai plus pesant ; mon père vous a châtiés avec des fouets, et moi je vous châtierai avec des scorpions.

1 Rois , Chapitre 12, versets 13-14

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...