News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Même combat pour L’UPG et Ndongou Ministre de l'intérieur d'Ali Bongo

Le site de la Liberté - Source : Gaboneco le Lundi 8 Août 2011 à 19:35 | Lu 2230 fois

Précédant le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, le Conseil du Secrétariat exécutif de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition) s’est réuni 6 août à Libreville, où il s’est «indigné de la prolifération des fanions qui arborent le drapeau gabonais incluant les armoiries de la République». Rappelant que «les attributs de la République ne doivent nullement être édulcorés pour quelque raison que ce soit», le parti souhaite que ces «fanions soient retirés de la circulation».






Gabon : Même combat pour L’UPG et Ndongou Ministre de l'intérieur d'Ali Bongo
Présidant le conseil du Secrétariat exécutif de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition), le 6 août à Libreville, Pierre Mamboundou s’est indigné de «la prolifération des fanions qui arborent le drapeau gabonais incluant les armoiries de la République», rappelant que «les attributs de la République ne doivent nullement être édulcorés pour quelque raison que ce soit».

A cet effet, le président de l’UPG «interpelle solennellement le Président de la République pour que ces fanions qui violent les dispositions de la loi fondamentale en son article 2 et de la loi n° 54/60 du 15 août 1960, soient immédiatement retirés de la circulation». Le parti, pourrait, le cas échéant, «utiliser les voies de droit pour restaurer les symboles de la République».

Une position qui a précédé celle du ministre de l’Intérieur, de la Sécurité publique, de l’Immigration et de la Décentralisation, Jean François Ndongou, qui a mis en garde, dans un communiqué publié le 7 août, les «vendeurs à la sauvette commercialisent des drapelets aux couleurs nationales», non sans avoir ordonné le «retrait pur et simple du marché de ces drapelets». Le ministre a également annoncé des sanctions contre les fabricants de ces «drapelets contrefaits».

Par ailleurs, conseil du Secrétariat exécutif de l’UPG s’est penché sur l’opération de collecte des dossiers d’enrôlement en vue du renouvellement ou de l’établissement des Cartes nationales d’identité (CNI) à caractère biométrique.

«Le conseil s’interroge sur la légalité de cette opération alors qu’il est de notoriété publique que la loi sur la protection des données à caractère personnel n’a pas encore été promulguée par le Président de la République. Le conseil s’indigne que la loi portant dispositions communes à toutes les élections politiques en République Gabonaise n’ait pas encore été modifiée pour prendre en compte les données biométriques, cachant mal la volonté du Gouvernement d’organiser les élections sans la biométrie, pour s’octroyer encore une majorité introuvable à l’Assemblée nationale», a conclu l’Union du peuple gabonais.


Source : Gaboneco



Lundi 8 Août 2011
Source : Gaboneco
Vu (s) 2230 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

15.Posté par MEBALE le 12/08/2011 10:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Volcanic,

Je vis bien à Libreville et j'ai été au coeur de la Présidentielle 2009 jusqu'au passage en force de l'autre.

Je n’ai pas l’habitude de faire dans la spéculation et le voyeurisme.

Je reste constant sur le fait que AMO a piégé tout le monde. Il ne pouvait pas ne pas prévoir une réaction du pouvoir que tout le monde juge de dictatorial. Il a été Ministre de l'Intérieur violent sous OBO. L'opposition dont x UGDD l'a subi.

Oui il a déclaré être parti avec la clé de la fraude et que les autres ne pourront plus frauder. Ce qui signifie qu'il la detenait lors de sa présence machiavélique sous OBO.

Le pardon du meeting de la sorbone près de la gare routière c'est du banditisme de grand chemin puisque maintenant il a réussi à déboussoler l'opposition qui semblait être sur la bonne voie.

Il était le candidat de l’interposition en 2009 au cas ou vous l’avez oublié car l’amnésie sélective c’est l’apanage d’un bon nombre de gabonais quand ils sont dos au mûr à défendre tout et n’importe quoi.

Or s’interposer c’est se mettre entre deux forces. Il s’est mis au milieu pour faire bénéficier à ABO du pouvoir tel que les choses se sont passé.

En 2009 les gabonais ont cru en l’alternance c’est-à-dire le changement de gouvernement par voie légale, c’est pourquoi ils ont voté massivement.

Mais les transfuges du PDG pensaient qu’on pouvait changer en ramenant les vieux chevaux dans un nouveau champ de courses. En réalité le PDG a eu plusieurs têtes et voulait à tout prix conserver le pouvoir. C’est ce qu’ils appellent le changement dans la continuité.

Vous avez sans doute compris ce jeu cupide qui a donc divisé l’opposition et provoqué le repli identitaire comme observé en août 2009.

C’est là la première victoire de AMO.

Lors de l’interruption du décompte à la CENAP ce 03 septembre 2009, je réitère que cinq provinces avaient été dépouillées : Estuaire, Ogooué Maritime, Woleu-Ntem, Moyen Ogooué, Ogooué Ivindo.

A ce stade et ce n’est pas Gabriel NZEMBI qui me contredira, PMM était en tête suivi de MBA OBAME, ABO était disqualifié par son score.

C’est alors que les fossoyeurs se rendent compte que la poursuite du dépouillement des quatre autres provinces à savoir Ngounié, Nyanga, Ogooué Lolo et Haut Ogooué confirmera sans bavure la victoire éclatante de PMM vont décidé d’interrompre et de faire ce que vous savez.

Je mets au défi ABOGHE ELLA (Président CENAP) et Gabriel NZEMBI (VP représentant l’opposition) de dire le contraire par conférence de presse interposée. NZEMBI vient de donner de la voix dès qu’on veut l’évincer, le parti qui l’a placé ayant été dissous. Son coup de gueule c’est pour protéger ses perdiems et tous les avantages inhérents à ce poste.

Entre le 29 août et la proclamation par la CC de MBORANTSOUO, AMO qui savait avoir perdu dans les urnes se braque et choisi de distraire tout le monde y compris son camp. Mais EYEGHE NDONG veillait au grain sinon NDO Antoinette avait déjà réussi à convaincre l’homme de Medouneu.

Volcanic, la détermination d’un militant de vouloir découdre avec un pouvoir peut avoir pour frein le directoire du parti qu’il soutient. Retenez le bien une bonne fois pour toute.

AMO avait organisé l’attaque du siège de UPG en mars 2006 et brandit les armes à la télé ! La suite c’est pssssssssssshh !!
MAMBOUNDOU avait-il prêté serment et formé un gouvernement un an après le scrutin et de surcroît après avoir participé à une élection dont le collège électoral a été convoqué par celui là même que tu contestes ?


Non AMO est le frère siamois de ABO les plus avertis l’ont compris et le PDG se frotte les mains en se moquant de ceux là qui sont abusés par les néo opposants.

AMO a dissous UN pour laisser la voie au PDG dès les prochaines législatives ce qui présage d’un long règne du PDG dans notre pays si nous ne nous levons pour dire ça suffit comme ça !

MEBALE

14.Posté par Volcanic le 11/08/2011 19:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Mebale, je me demande bien si vous intervenez depuis le Gabon!!! j en doute, il ya une partie de verite dans vos ecrits, mais comme tous ceux qui vivent hors du pays, ceux comprennent ou imterpretent mal les declarations d AMO ou ceux qui avalent toutes les declarations autour d un verre de mussungu, AMO n a jamais declare detenir les cle de la fraude, mais avoir tout fait pour que la fraude ne passe pas,donc sur le processus electoral...resultat, lautre est passe en force en violant tout sur son passage...
et je profite pour vous eclairer sur l autre declation du pardon, il a demande pardon pour le mal que le pdg a fait au gabonais et non pour le mal qu il a fait,...vous comprendrez par la que les petits esprits donneront toujours des beaux jours a la dictature emmergente. N en deplaisenet aux egoiste, UN ne peut pas mourir, c est notre ideal pour le Gabon de nos petits enfants.

LES ETRANGERS DEHORS

13.Posté par St.Michael le 11/08/2011 17:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Alibenbongo/PDG-Francafrique étant bien la racine du mal au Gabon et en Afrique, il n’en demeure pas moins que la stupidité intelligente est une des ramifications du mal gabonais.

C’est quoi la stupidité intelligente ? C’est la profession de foi selon laquelle : Si ce n’est pas PMM on préfère se jeter dans les bras souillés du biafrais qui a copieusement fouetté PMM en publique le 03/09/09 avant de conclure par un carnage sans précédent le 04/09/09....It's anobrainer

It’s a no-brainer…Anything else to clarify ?

12.Posté par MEBALE le 11/08/2011 10:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Volcanic,

Pour moi la dissolution de UN est le fait de l’amateurisme de ses dirigeants qui ont agi comme des pucelles.

Et c’est là que ces dirigeants et non les militants posent problème.
La création de UN comme force politique de l’opposition a suscité de l’espoir dans les cœurs de beaucoup de gabonais nonobstant leur passé lourd dont nous vivons les stigmates jusqu’à ce jour.

Si certains militants voulaient bine en découdre avec le pouvoir, d’autres y étaient pour avoir perdu les avantages non mérités qui faisaient d’eux des hommes forts intouchables et que sais-je encore.

Nous sommes d’accord sur un point : Ali a fait un passage en force.

Mais après le contentieux de la présidentiel, des élections législatives anticipées ont été organisées sur un certain nombre de sièges dont Medouneu (AMO), Ntoum (OYE MBA), 1ER siège du 2ème arrondissement LBV, (JEN), Lastourville (MISSAMBO).

Tous ces gens sont des hiérarques de UN et ex hiérarques du PDG avec de hautes fonctions : Premier Ministre et Ministre.
L’un d’entre eux se targuait être le détenteur de la clé de la fraude aux élections. Vous imaginez la portée d’une telle déclaration ?

Je vous rappelle que c’est le Président de la République qui convoque le collège électoral pour organiser le scrutin. Tous s’y sont soumis et ont participé avec les résultats que nous connaissons.

N’est ce pas là une façon claire de reconnaître le régime ? Sauf cécité politique ou intellectuelle, on devrait au moins s’arrêter sur cet aspect pour dire : « mais c’est quoi ce bordel ? »

Ceux qui ont été élus siège au parlement, perçoivent leur salaires et leurs fonds de souveraineté : sous quel Président ?

Pourquoi personne ne démissionne de l’Assemblée Nationale au motif que ABO n’est pas la Président ? Qui a renoncé au fric au nom de l’intégrité et de la contestation ?

Réponse : Personne. Allez y comprendre.

Un an plus tard en s’appuyant sur un sulfureux documentaire, AMO prête serment comme « Président élu puis forme un gouvernement parallèle avant de se cacher au PNUD avec les hiérarques de UN sauf OYE MBA.

Ils savaient donc qu’ils avaient enfreint la loi. AMO a été Ministre de l’Intérieur et vous l’avez vu géré ce Ministère avec toute l’incompétence qui est la sienne. Oui un vrai incapable qui a choisi de pourchasser l’opposition : MYBOTO en sait quelque chose.

J’assume et Réponse à une imposture, ça vous dit ?
AMO est Secrétaire Exécutif de UN, il prête serment au siège de UN, il forme un gouvernement avec des militants de UN, ils vont se cacher au PNUD : MYBOTO, EYEGHE, MYBOTO, NTOUTOUME NGOUA et j’en passe.

Vous ne faites aucun lien de causalité entre l’acte posé et la décision du gouvernement puis du Conseil d’Etat ?

C’est quoi cette élite qui n’a pas prévu une réaction du pouvoir ?
UN était une force politique par les militants pas par le directoire.

AMO a fait l’interposition pour émietter les voix de l’opposition et permettre à son frère siamois de faire ce qu’il a fait : Il a gagné.
Voyant que le regroupement de l’opposition peut faire vaciller le pouvoir de son frère, il pose un acte regrettable qui amène la dissolution de UN. Là encore il a gagné.

Oui on aura des candidatures indépendantes si on allait aux élections et si vous ne le savez pas, les indépendants sont victimes de discrimination dans les scrutins au Gabon car leur représentativité dans les structures électorales est quasiment refusée par le pouvoir.

Ce mécanisme là AMO le connaît par cœur.
Il a donc agi en âme et conscience simplement pour entériner ce que je dis depuis plusieurs mois AMO est un saboteur et un voyou.
MYBOTO et les autres ont servi de marche pied pour votre génie de Medouneu, tricheur, fraudeur et manipulateur né qu’est André MBA OBAME.

AMO présente l’image d’une femme honnête qui tient un bordel.

Le chien ne changera jamais sa mauvaise façon de s’asseoir.

UN est mort vive AMO

MEBALE

11.Posté par Volcanic le 11/08/2011 02:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Mebale, Mr Mebale, nous ne critiquons pas a cause de UN, mais parce que nous nous gabonais et des vrais, et malheusement, la confirmation de la dissolution de UN, confirme et legitime encore une fois toutes ces critiques. C est vraiment triste de prendre pour parole d evangiles tout ce qui sort de la tele, mais dommage, UN exite et exitera toujours a travers notre determination...aujourdhui, le gabon aucune institution credible, rien qu a cause de cette mascarade au conseil d etat.

10.Posté par MEBALE le 10/08/2011 13:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
St Michaël,
Il faut à mon sens arrêter de critiquer tout et rien car le parti que tu soutiens est dissous.

Pire encore les membres qui le composait ont brillé par leur incompétence notoire pendant des decennies et tout le monde le sait. Il semble que tu découvres le Gabon.

Tu peux me citer un seul exemple de bonne gestion de chaque membre du directoire de Ex UN?


L'articile parle de drapeau, c'est une vérité. Moi également j'ai interpellé un officier supérieur de police et un substitut du Procureur pour attirer l'attention du Ministre de l'Intérieur aux fins d'interdir la vente de ce drapeau.

C'est fait et je m'en réjouis. Que vois tu de louche derrière çà?

Tu crieras toujours sur le net et absent sur l'essentiel, c'est un signe de pauvreté intellectuelle.

AMO a fait ce que j'avais prédit, détruire l'UN. MYBOTO a servi de marche pied. Allez pleurnicher ailleurs après ce coup de pouce de AMO à ABO.

9.Posté par Ménélick III le 10/08/2011 12:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
…C’est pas fini.
C’ est au Gabon que le vol est légitimé.
C’ est encore au Gabon qu’ un biafrais est devenu Président.
C’ est toujours au Gabon ou les renseignements généraux sont contrôlés par des expatriés.
C’ est encore au Gabon où des hommes avec une taille de 1.57 sont devenus policiers militaires, et gendarmes par des moyens que nous connaissons.
C’ est au Gabon aussi que l’ on peut tuer un humain sans s’ inquiéter, il suffit d’ appartenir à la famille X Y et Z…
C’ est au Gabon que l’ Etat a du mal à organiser ½ CAN avec autant d’ argent…

8.Posté par MAO le 10/08/2011 12:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hé oui Mr Mboumba c'est ça le Gabon!
C'est au Gabon où les recettes pétrolières sont géré par une famille!
C'est au Gabon où les ports appartiennent à un clan et non à l’état!
C'est au Gabon où l'armée dit ouvertement être au service d'un clan!
C'est au Gabon où on vend de la bière dans les lycées!
C'est au Gabon où les populations acceptent de vivre dans la misère!
C'est au Gabon où toute une population est plongé dans l'alcool!
C'est au Gabon où les fous ont des femmes!
C'est au Gabon où les populations acceptent de vivre dans des huttes!
Ceux qui volent au Gabon sont fière de voler
ceux qui volent au Gabon chantent et font danser!
la liste est longue.
c'est insupportable.

7.Posté par MBOUMBA le 10/08/2011 10:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est vrai MAO,
La liste est vraiment longue:
- c'est au Gabon où des anciens bourreaux devient comme par enchantement des messies
-c'est au Gabon, alors que le dépouillement n'est pas terminé on a trois vainqueurs à l'élection présidentielle (là encore ça va)
-c'est au Gabon où on a deux prestations de serment alors que les résultats ne sont pas connu.
-c'est au Gabon qu'un voleur devient sain parce qu'il se met à genoux devant les cameras
-c'est au Gabon où on est taxé de tribalisme parce qu'on ne partage pas le même point vu
-c'est au Gabon où on se fait reélir député après avoir perdu la presidentielle et après on se souviens qu'en fait on l'a remporté et on prête serment en qualité de président.
-c'est au Gabon où un président de la république demande à son "collègue" président qu'il dit ne pas reconnaitre, l'autorisation de quitter le territoire
-c'est au Gabon où des partis politiques disant ne pas reconnaitre une autorité négocie avec elle comme si effectivement cette autorité était véritablement l'autorité établie et reconnue de tous.
-c'est au Gabon où près de 80% de personnes sont pour quelque chose mais une bande d'ami (qui gère la scène politique depuis les indépendances, de père en fils) se disant de la majorité et/ou de l'opposition font de tractations pour berner le peuple.
-c'est au Gabon où pour les prochaines élection le peuple dira non aux politiciens de tout bord avec un peu plus de 20%de taux de participation aux législatives et on nous servira un taux compris entre 45 et 55%
St.Michael, continue ton boulot de désolidarisation, ça marche très bien, Expert pd-giste.
le 17 aout 2011 nous allons célébrer le 51e anniversaire d'un peuple berné, en somme c'est la fête de la duperie nationale.


6.Posté par St.Michael le 09/08/2011 21:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mauvais analyste….est ce encore une plaisanterie ?

Tout homme né avant 1994 sait très bien que les accords de paris ont eu un seul objectif : Retarder la libération du Gabon amorcée avec la défaite de bongo en Décembre 1993.

Tout homme politique qui se veut sérieux sait très bien comment le Gabon a été partage avec les accords de Paris et qu’aujourd’hui ce serait une illusion basée sur une désillusion de venir venter les mérites fictifs de ce que ce Schizophrène PMM aurait signé sur le dos des Gabonais…et en tant que qui un vulgaire gabonais prendrait des engagements qui auront un impact négatif sur me enfants et mes petits enfants ???

C’est ça pmm grand opposant ??? Jeter l’éponge, se renier et capituler quand la température augmente et le masque en cire fond ???

PMA nous a servi la même homélie à l’époque, mais les choses ont changé : Les traitres qui faisaient 75% d’électorat ne représentent plus que 0.1 % et il n’y aura pas d’exception.

This is the bottom line !

Amen !

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...