News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Mécontent, Ali Bongo recadre les magistrats

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 10 Juillet 2013 à 07:17 | Lu 1116 fois

Ali Bongo a présidé, le 8 juillet à Libreville, la session ordinaire du Conseil de la magistrature. Des assises au cours desquelles, en tant que président de ce Conseil, il s’est montré très remonté contre certains magistrats.



Gabon : Mécontent, Ali Bongo recadre les magistrats
A l’entame desen effet, le président Ali Bongo a tenu à exprimer son mécontentement face à deux récents évènements judiciaires : le mouvement d’humeur déclenché le 27 juin par certains magistrats du tribunal de première instance de Libreville et la libération de prisonniers présumés coupables de crimes.

Dans le premier cas, le président du Conseil suprême de la magistrature a rappelé que «la magistrature est un corps particulier qui obéit à des règles tout aussi particulières, et qu’en état de cause, un mouvement d’humeur, pour normal qu’il soit, doit cependant obéir au respect des principes élémentaires que les magistrats doivent respecter comme les toutes les autres professions, à savoir le préavis», indique le communiqué ayant sanctionné ces travaux.

S’agissant de la libération par des magistrats de prisonniers présumés criminels, sous le fallacieux prétexte que leur détention préventive était arrivée à expiration, «le président du conseil supérieur de la magistrature dit considérer cet acte comme scandaleux et inadmissible et a instruit le ministre Garde des Sceaux, en vue de faire toute la lumière sur les regrettables manquements qui ont conduit à cette libération scandaleuse, en vue de tirer tous les enseignements pour que de telles situations ne se reproduisent plus jamais», poursuit le texte.

A ce titre, le président Ali Bongo a tenu à rappeler aux magistrats qu’ils étaient appelés, de par leurs fonctions, plus que tous les autres citoyens, à montrer l’exemple, à montrer la voix, en s’abstenant de comportements qui sont susceptibles de ruiner l’image de respectabilité que le peuple est en droit d’attendre de celles et de ceux qui rendent la justice en ce nom.

Passant en revue les activités des cours et tribunaux, le président du Conseil supérieur de la magistrature s’est appesanti sur le bilan des sessions criminelles. A ce sujet, il a «solennellement tenu à féliciter les magistrats pour leremarquable et exemplaire qu’ils ont accompli et les a encouragé à poursuivre sur cette voix». Par ailleurs, «fidèle à son engagement pris devant le peuple gabonais», souligne le communiqué, «le président du Conseil supérieur de la magistrature a réaffirmé sa détermination à faire de la justice gabonaise une justice crédible, indépendante, responsable et proche du citoyen»

C’est pourquoi il a instruit dès à présent madame le Garde des Sceaux à tout mettre en œuvre pour le compte de l’année judiciaire 2013-2014 : l’augmentation des effectifs des élèves magistrats de l’ordre judiciaire à 50, soit le double de l’effectif des années précédentes ; la nécessaire et désormais inévitable réforme de l’Ecole nationale de la magistrature ; le processus visant à compléter la carte judiciaire du Gabon.

Enfin, le président du Conseil supérieur de la magistrature a invité les magistrats à se mettre en première ligne dans l’application stricte de la législation en matière de trafic d’enfants, indiquant «l’urgence de la question en déplorant des situations inacceptables survenues dans notre pays en raison justement de la faiblesse de notre législation et des accords avec les pays voisins inexistants»

Gabonreview

Mercredi 10 Juillet 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1116 fois




1.Posté par milangmissi le 10/07/2013 09:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est l’hôpital qui se fout de la charité , parce que c'est pas comme si toi tu faisais job.
A moins que président la republique c'est président des maquette, des motos, de JO, de la champions league, de la distraction...
-Rappelles toi que si les magistrats faisaient leur travail toi et celui qui avez établi ton acte de naissance vous seriez en prison.
-Ton oncle jean Boniface qui a séquestré le pauvre camion depuis plus 3ans serait en cabane
-Ta cousine qui au mépris de la justice a dépouillé le blanc du golf club serait à "sans famille"
-Ta mère qui s'est arrogé le marché de Libreville idem elle serait à "sans famille"

Tu vois très cher ROI ALI BONGO si la justice faisait son travail tu serais moins roi donc de grâce arrête ton cinéma

2.Posté par BIBI BEN MOUNBAMBA le 10/07/2013 22:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ALI MOUF MOUF MOUF MOUF , C'EST TOI QUI VEUT RECADRE LES MAGISTRATS ? UN VOLEUR, TUEUR, PEDE , ETC...............................
MOUF , HEUREUSEMENT QUE TU AS EN FACE DES CORROMPUS

3.Posté par Tchougoudja Le Fils le 10/07/2013 22:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Recadrage de quoi? De ton C... Arrête-moi ta comédie là. Vilain comme la chique, sodomite...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...