News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Me Paulette Oyane Ondo primée par le Département d’Etat américain

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 25 Février 2013 à 08:49 | Lu 2455 fois

Proche de l’opposition et membre de la société civile, l’avocate Paulette Oyane Ondo va séjourner aux États-Unis durant une vingtaine de jour en vue d’y recevoir une distinction dénommée «Femme leader politique» et donner une série de conférences sur l’état de la démocratie au Gabon.



Gabon : Me Paulette Oyane Ondo primée par le Département d’Etat américain
Après Marc Ona qui avait reçu, en 2009, le Prix Goldman de l’Environnement, l’avocate Paulette Oyane Ondo va recevoir, cette fois du département d’Etat, la distinction de «Femme leader politique». Pour certains, cette distinction sonne comme un pied de nez des USA envers les autorités du Gabon auxquelles elle a souvent porté plainte, aussi bien devant les juridictions gabonaises qu’étrangères.

Présidente du Comité gabonais de défense des droits de l’homme (CDDH), l’avocate s’est en effet faite remarquée ces trois dernières années dans la défense des droits de l’homme et la promotion de la démocratie. On l’a notamment remarqué dans la défense des populations de Moanda contre la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) et des commerçantes, délogés manu-militari, du marché de Mont-Bouët, dans le procès des manifestants du 15 août 2012 au quartier Cocotiers mais aussi lors de conférences de presse ou avec une mémorable lettre de protestation au ministre gabonais de l’Intérieur, pour non-respect des normes démocratiques dans la mise en place de biométrie à des fins électorales.

Ancienne député du canton Woleu sous la bannière du Parti démocratique gabonais (PDG), elle a été exclue de la formation politique au pouvoir pour avoir émis des réserves et évoqué la question du retour au scrutin à deux tours lors de la révision de la Constitution, approuvée en janvier 2011. Quelques temps après, sa résidence secondaire dans le Woleu-Ntem sera violée et saccagée par des individus parmi lesquels des voisins avaient reconnu quelques membres des forces de l’ordre de la localité.

Alors qu’elle était encore députée du PDG, Paulette Oyane Ondo avait été sevrée des fonds versés chaque année aux élus de cette formation politique (25 millions de francs CFA). Elle se fendra d’une mise en demeure de payer au président de son groupe parlementaire d’alors à l’Assemblée nationale, Luc Marat Abyla. Mais rien n’y fit. La révision d’un alinéa de la loi 7/96, un peu avant les législatives de 2011 dans des conditions contestées par l’opposition l’empêchera de se porter candidate à ces élections comme candidate indépendante ou au nom d’un autre parti. Elle est passée depuis lors à l’opposition.

Parce qu’on l’a parfois vu défendre des causes perdues, comme celle du journal Echos du Nord contre le Conseil national de la communication ou contre la Police judiciaire, et qu’on lui avait demandé si elle était une avocate engagée, à l’instar de Me Verges, Me Paulette Oyane Ondo répondit : «Je ne sais pas pour Me Verges, mais oui, je suis une avocate engagée. Je suis résolument engagée pour les droits de l’homme, je suis résolument engagée pour que le Gabon soit une république. Dès qu’il y a une action qui concerne les principes républicains, les valeurs de démocratie, les principes des droits de l’homme, je monte au front, c’est aussi simple que ça».

Pour recevoir son prix le 4 mars, elle arrivera à Washington le 2 mars et séjournera aux USA jusqu’au 22 mars pour un cycle de conférences, dans les universités du Colorado et de New York, portant sur l’état de la démocratie au Gabon.

Gabonreview

Lundi 25 Février 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2455 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

33.Posté par Mélanie le 27/02/2013 15:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
éé kiéé !

Une bordelle comme ça avec son gros cul en l'air et son silip à l'envers. é kiiiéééééé

32.Posté par Mélanie le 27/02/2013 15:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
éé kiéé !

Une bordelle comme ça avec son gros cul en l'air et son silip à l'envers. é kiiiéééééé

31.Posté par Estelle Ondo le 27/02/2013 10:12 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Maitre Oyane, tu fais la fierte du gabon et de la femme gabonaise. Les jaloux on s'en fou ils n'ont rien dans la tete que l'injure ce sont des aigris. Nous sommes derrière toi, le woleu ntem te soutien et est fiere de toi

30.Posté par Le maboule qui a ecrit ce texte le 27/02/2013 00:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Adiahénot
ok maintenant supposons qu'elle s'est retrouvé au lit avec Bongo j'ignorais que Bongo n'avais pas de bite au fait dis nous pendant qu'on y est ta bordelle de maman pouvais refuser les avances de Bongo? ou tous simplement tu aurais souhaiter être a la place de Bongo? dans tous les vas te faire sucer le rhum de cul ailleurs ici les attardés mentaux on les égorge vifs contrairement à Melene ou on vous serre les purées

29.Posté par julie OWANGUA le 26/02/2013 19:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ADIAHENOT
Propose qui doit aller à cette rencontre les autres quand ils sont pas content font des manifestations et dénonce et nous au Gabon on critique .
En tout cas elle est la voix des sans voix même si cette dernière a papoter avec les démon ondimba, ne dit on pas qu'une faute avouer est a moitie pardonner ou tu préférerais qu'elle fasse comme mari mado mbourantsouer? cad ventre le Gabon jusqu'au bout

28.Posté par Adiahénot le 26/02/2013 18:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Le maboule qui a ecrit ce texte

Vous croyez que quoi ? Obama c'est qui ? Les Américains de mes fesses. Ils ont tué Kadhafi, emprisonné Gbagbo et financé les djuhadistes en Syrie. C pas parce qu'on s'invite à dîner avec le diable qu'on devient un ange.

Si Paulette n'était pas sorti avec tous les gens qu'on connaît on allait la respecter. Non pardon, on voit bien que son prix là c'est juste pour animer la galerie et faire oublier aux gens que l'ambassadeur Benjaminsson des USA au Gabon est un grand soutien d'Ali Bongo, que Bongo Ali a versé des milliards à son université de l'Oregon après avoir payé cher une maison des Kennedy pour financer les démocrates américains en cachette.
Faut pas prendre les Gabonais pour des cons vus aussi. Que Paulette aille faire sa maligne et on s'en fout. Nous on veut voir d'autres têtes et pas des gens qui étaient au conseil des ministres et dans le lit de Bongo. Akewa.

27.Posté par Adiahénot le 26/02/2013 18:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Le maboule qui a ecrit ce texte

Vous croyez que quoi ? Obama c'est qui ? Les Américains de mes fesses. Ils ont tué Kadhafi, emprisonné Gbagbo et financé les djuhadistes en Syrie. C pas parce qu'on s'invite à dîner avec le diable qu'on devient un ange.

Si Paulette n'était pas sorti avec tous les gens qu'on connaît on allait la respecter. Non pardon, on voit bien que son prix là c'est juste pour animer la galerie et faire oublier aux gens que l'ambassadeur Benjaminsson des USA au Gabon est un grand soutien d'Ali Bongo, que Bongo Ali a versé des milliards à son université de l'Oregon après avoir payé cher une maison des Kennedy pour financer les démocrates américains en cachette.
Faut pas prendre les Gabonais pour des cons vus aussi. Que Paulette aille faire sa maligne et on s'en fout. Nous on veut voir d'autres têtes et pas des gens qui étaient au conseil des ministres et dans le lit de Bongo. Akewa.

26.Posté par Bruno Vécarte le 26/02/2013 06:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Encore un SIGNAL FORT envoyé par l'Administration Obama à l'endroit de ceux qui dirigent le Gabon par la fraude électorale, la dictature, le détournement de fonds publics et le non-respect des droits de l'homme.

La société civile gabonaise prouve une fois de plus son efficacité, dans un pays qui peine à trouver des hommes et femmes politiques crédibles, capables de se doter d'une aura internationale.

Nous souhaitons à notre compatriote de nous revenir plus forte et déterminée que jamais, et être celle qui va enfin faire triompher le DROIT au Gabon !
Car c'est à partir de cet hexagone qu'elle mérite d'être reconnue par ses pairs, et aussi par ceux qui revêtent la justice Internationale de sa noble tâche de traquer, où qu’ils se trouvent dans le monde, tous les délinquants-criminels politiques et économiques, qui s'imposent à leur peuple par la force, les affament et les privent de leurs droits fondamentaux.

Par son courage, sa pugnacité et sa sagacité - qui ont sans aucun doute contribué à cette récompense -, nous savons notre compatriote Maître OYANE ONDO outillée de toutes les preuves qu'il faut pour dénoncer ce qui se passe au Gabon depuis bientôt un demi-siècle. Nous l'encourageons fortement à le faire connaître aux hommes politiques, aux dirigeants de demain, aux décideurs économiques, ainsi qu’au peuple américain tout entiern , par le biais des conférences qu'elle donnera. Nous l'invitons activement à faire en sorte que LA Justice Internationale se penche enfin sur le cas du Gabon, et plus précisément sur celui des bongo, de leur famille et de tous leurs complices, qui ont pillé et mis notre pays à plat.

Nous disons donc merci au Département d'état américain, ainsi qu'au Président Obama, pour la place qu'ils accordent au combat sociétal mené au Gabon par ces quelques hommes et femmes courageux.

Nous espérons désormais que la France, pays des droits de l'homme, dirigée par le socialiste François Hollande, emboîtera le pas du département américain, afin que toutes les grandes puissances puissent témoigner de leur indéfectible solidarité à l'endroit de tous ceux et celles qui se battent contre des dictatures, et pour l’émancipation de leur peuple.

Nous encourageons Maître OYANE à MENTIONNER EXPLICITEMENT les noms d'ali bongo, de mexent accrombessi, de marie-madeleine mborantsuo, de guy nzouba ndama... et de tous leurs complices, comme premiers responsables de la criminalité politique et économique au Gabon, ainsi que principaux artisans du non-respect des choix électoraux et des droits de l’homme gabonais.

NOUS ESPÉRONS VIVEMENT QU'A L’ISSUE DE CETTE CAMPAGNE AMÉRICAINE, QUE L'ON ESPÈRE ETRE INTRODUITE SOUS FORME DE PLAIDOYER PAR L’UNE DE NOS PLUS ACTIVES ET BRILLANTES AVOCATES, UNE PLAINTE, SUIVIE D’UN MANDAT D’ARRÊT INTERNATIONAL, SERONT ADRESSÉS à ali bongo, premier responsable de cette criminalité.

Encore Bravo à Madame OYANE ONDO.

Bruno VECARTE

25.Posté par Bruno Vécarte le 26/02/2013 05:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Encore un SIGNAL FORT envoyé par l'Administration Obama à l'endroit de ceux qui dirigent le Gabon par la fraude électorale, la dictature, le détournement de fonds publics et le non-respect des droits de l'homme.

La société civile gabonaise prouve une fois de plus son efficacité, dans un pays qui peine à trouver des hommes politiques crédibles, capables de se doter d'une aura internationale.

Nous souhaitons à notre compatriote de nous revenir plus forte et déterminée que jamais, et être celle qui va enfin faire triompher le DROIT au Gabon !
Car c'est à partir de cet hexagone qu'elle mérite d'être reconnue par ses pairs, et aussi par ceux qui revêtent la justice Internationale de sa noble tâche de traquer, où qu’ils se trouvent, tous les délinquants-criminels politiques et économiques, qui s'imposent à leur peuple par la force, les affament et les privent de leurs droits fondamentaux.

Par son courage, sa pugnacité et sa sagacité - qui ont sans aucun doute contribué à cette récompense -, nous savons notre compatriote Avocate Maître OYANE ONDO outillée de toutes les preuves qu'il faut pour dénoncer ce qui se passe au Gabon depuis bientôt un demi-siècle. Nous l'encourageons fortement à le faire connaître, par le biais des conférences qu'elle donnera, aux hommes politiques dirigeants de demain, aux décideurs économiques, ainsi qu’au peuple américain tout entier. Nous l'invitons activement à faire en sorte que LA Justice Internationale se penche enfin sur le cas du Gabon, des bongo et de tous leurs complices, qui ont pillé et mis notre pays à plat.

Nous disons donc merci au Département d'état américain ainsi qu'au Président Obama, pour la place qu'ils accordent au combat sociétal mené au Gabon par ces quelques hommes et femmes courageux.

Nous espérons désormais que la France, pays des droits de l'homme, dirigée par le socialiste François Hollande, emboîtera le pas du département américain, afin que toutes les grandes puissances puissent témoigner de leur indéfectible solidarité à l'endroit de tous ceux et celles qui se battent contre des dictatures et pour l’émancipation de leur peuple.

Nous encourageons Maître OYANE à citer nommément les noms d'ali bongo, de mexent accrombessi, de marie-madeleine mborantsuo, de guy nzouba ndama... et de tous leurs complices, comme premiers responsables de la criminalité politique et économique du Gabon, ainsi que du non-respect des choix électoraux et des droits de l’homme en général au Gabon.

u[NOUS ESPÉRONS VIVEMENT QU'UNE PLAINTE, SUIVIE D’UN MANDAT D’ARRÊT INTERNATIONAL, SERONT ADRESSÉS à ali bongo, premier responsable de cette criminalité]u, A L’ISSUE DE CETTE CAMPAGNE AMÉRICAINE QUE L'ON ESPÈRE ETRE INTRODUITE SOUS FORME DE PLAIDOYER PAR L’UNE DE NOS PLUS ACTIVES AVOCATES ET BRILLANTES AVOCATES.

Encore Bravo a Madame et Maître OYANE ONDO.

Bruno VECARTE

24.Posté par Feu-PDGiste-A-Mort le 26/02/2013 01:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Me Paulette Oyane-Ondo : belle plus que très, du métier à en revendre, de la poigne d'Amazone, toujours le mot qu'il faut, un visage qui sourit même lorsqu'elle ne sourit pas...que de motifs d'émerveillements !!!

1 2 3 4
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...