News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Mbeng-Ntam au bonheur des Québecquois

Le site de la Liberté - Source : Gaboneco le Mercredi 29 Septembre 2010 à 16:13 | Lu 1001 fois

La compagnie gabonaise de danse "Mbeng-Ntam" est de retour au bercail après avoir, durant les mois écoulés, émerveillé et littéralement envouté le public québecquois sur quatre festivals différents. Une fierté pour le Gabon. Un exploit pour ce groupe qui a presque obtenu ses visas par miracle. Petit aperçu des prouesses canadiennes de Mbeng-Ntam, un groupe bien de chez nous.



Gabon : Mbeng-Ntam au bonheur des Québecquois
Mbeng-Ntam. Un nom dont la résonance renvoie quelque peu à des onomatopées : métallique pour la première syllabe et tambourin pour la seconde. C’est le nom d’une compagnie gabonaise de danse qui a émerveillé le public lors de la cérémonie de lancement de la gamme de boissons Booster à Libreville. Ceux qui les découvraient pour la première fois à cette occasion ne savaient pas que le métier de ces filles est l’émerveillement.

Un peu avant la cérémonie Booster à Libreville, la troupe n’a d’ailleurs pas manqué de méduser le public canadien durant une bonne partie des mois de juillet et d’août dernier. Car, entre le 8 juillet et le 16 août 2010, Mbeng-Ntam a participé à quatre festivals organisés au pays de l’érable : "Mondial des cultures" à Drummondville, "Journées d’Afrique" à Québec, "Rythmes du monde" à Saguenay et "Traditions de monde" à Sherbrooke.

Sans doute portée par l’esprit du Bwiti, leur présence au festival "Mondial des cultures" à Drummondville tient du miracle. Un couple canadien qui a été ébloui par le talent et l’énergie de Mbeng-Ntam lors d’un séjour à Libreville, en a parlé à Hugo Letarte qui dirige l’entreprise Management LMC Musik à Drummondville. Celui-ci décide de les introduire dans le festival de sa ville. Mais tout était déjà bouclé, fini, dès le mois de mars et il n’était plus possible à Mbeng- Ntam d’y prendre part.

Miracle bwitiste : deux pays africains invités désistent au dernier moment. On fait donc appel à Mbeng-Ntam qui peine alors à obtenir ses visas. Après un imbroglio interminable qui s’est dénoué grâce à l’intercession de l’attaché politique de Roger Pomerleau, député de Drummond à la Chambre des communes, Mbeng-Ntam obtient, in extremis, ses visas le jour même du départ programmé. Le Bwiti, esprit du Gabon, fonctionne.

La famille Mbeng-Ntam compte une soixantaine d’artistes mais seuls 16 filles et 14 garçons ont effectué le déplacement du Canada où la foule, sidérée, en redemandait à chaque représentation. C’est ainsi qu’en marge des festivals sus cités, la troupe a donné entre temps une représentation pour les enfants de Drummondville dans un collège nommé au Collège St Bernard, un spectacle au "Bistrot de la Gare" de la même ville et une veillée traditionnelle en forêt avec ses nombreux amis Québecquois.

Les Canadiens ont été fascinés par le fantastique scénario chorégraphique composé de la danse des masques, de la danse Elone (Nord du Gabon), des danses Bwiti Missoko (Sud du Gabon) et Bwiti Dissumba (Centre du Gabon). Ce panorama est élargi par d’autres chorégraphies représentant les rites féminins de différents horizons du Gabon.

Le maquillage ethnique et la beauté des danseuses, leurs costumes traditionnels, leur agilité et souplesse, auront littéralement hypnotisé les festivaliers. De même, les pas de danse masculins, faits de pirouettes, de bonds, de jeux de jambes et surtout de taquineries et jongleries avec le feu ont médusé les Québecquois, au point qu’ils qualifiaient Mbeng-Ntam de «manipulateurs», «dompteurs de feu» et n’ont pas tari d’exclamations admiratives.

«Spectaculaires Gabonais !», «ils aimantes les foules !», «en plus ils manipulent le feu !», entendait-on un peu partout dans les conversations.

Au Gabon, Mbeng-Ntam est un groupe socioculturel régenté par un couple d’initiés franco-gabonais. Il s’est formé autour d’un noyau de six sœurs. Ses objectifs sont, pour l’essentiel, la préservation de l’authenticité du «Bois sacré» à travers les rituels initiatiques ; la revalorisation des danses traditionnelles au moyen de spectacles, vidéo clips et veillées traditionnelles à but de découverte touristique ; le développement et la promotion de l’artisanat gabonais par la fabrication et les expositions d’objets rituels authentiques. La compagnie offre régulièrement des spectacles sur commande (anniversaires, mariages, comité d’entreprise, manifestations diverses). C’est Broadway sous les tropiques. Exportable en plus !


Mercredi 29 Septembre 2010
Source : Gaboneco
Vu (s) 1001 fois




1.Posté par Elijah le 30/09/2010 00:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pas de video sur youtube???

2.Posté par PABO KABANGU Jacob le 30/10/2010 20:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je suis tres content,mais veuillez m'aider car je suis congolais ,refugie en R.S.A contact 0027786566062 je fus etudiant au pays

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...