News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon: Mba Obame estime que "se battre pour ses droits" n'est pas "ridicule"

Le site de la Liberté - LVDPG - News le Vendredi 28 Janvier 2011 à 19:18 | Lu 1816 fois



LIBREVILLE — L'opposant André Mba Obame, qui s'est autoproclamé président du Gabon et réfugié depuis le 25 janvier dans une agence onusienne de Libreville, a répondu vendredi a Ali Bongo, estimant qu'il n'était pas "ridicule de se battre pour ses droits".

"Il nous trouve +ridicule+ parce que pour lui, c'est ridicule de se battre pour ses droits. C'est un monarque qui trouve ridicule que des gens, des Gabonais puissent vouloir se lever pour leurs droits", a affirmé à l'AFP M. Mba Obame au téléphone, un blocus policier empêchant tout étranger ou journaliste de s'approcher du bâtiment du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).

M. Mba Obame a encore insisté: "Si nous sommes ridicules, alors pourquoi dissoudre notre parti? On ne dissout pas un parti, une mesure antidémocratique parce qu'il est ridicule. On ne radie pas des fonctionnaires parce qu'ils ont participé à un projet ridicule. On ne suspend pas une télé parce qu'elle est ridicule (...) Quand le peuple se soulève, tout pouvoir illégitime commence par trouver ça ridicule, par avoir une attitude condescendante. Nous en reparlerons dans quelques temps".

Jeudi, Ali Bongo Ondimba avait affirmé: "Je préfère être un +amateur+ de la politique qu'un professionnel du ridicule".

Mardi soir, le ministre de l'Intérieur Jean-François Ndongou avait estimé que M. Mba Obame et son équipe avaient "violé gravement la Constitution" et commis "un crime de haute trahison puni par la loi". Ils encouraient selon lui: poursuites judiciaires, levée de l'immunité parlementaire, dissolution de l'UN et radiation de la Fonction publique.

TV+, la chaîne de Mba Obame, a été suspendue par le Conseil national de la Communication (CNC) pour trois mois.
Par ailleurs, interrogé sur l'activité normale du Gabon depuis mardi, M. Mba Obame a répondu: "Notre but n'a jamais été de bloquer la vie des Gabonais".

Vendredi 28 Janvier 2011
LVDPG - News
Vu (s) 1816 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

13.Posté par TINTIN le 29/01/2011 14:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le diplôme ne fait pas l'homme, et ce n'est pas Mba Obame qui puisse le démentir, encore moins les pseudo" vraies élites" dont parle St Michael nuit et jour.

Lorsque j'ai appris que Mba Obame, le plus "intelligent" du Gabon, selon ceux qui lui ressemblent (c'est-à-dire nuls) s'est autoproclamé président du Gabon, j'ai cru me retrouver dans un autre monde tellement, l'acte posé par AMO est plus que ridicule.

Ma maman me disait souvent que lorsque tu entends une femme crier sur les toits que sa fille est la plus belle, dis-toi que c'est pas vrai. De même, lorsque quelqu'un se vante être le plus intelligent, ce que c'est le plus nul. J'avais lu quelqu'un traiter Tintin (Newton), petit donné par mes collègues, de stupide, j'ai du coup fait lire le message à mon camarade qui a seulement crié, ah s'il pouvait le savoir! les apparences sont trompeuses.

A beau crier que les fangs sont les plus intelligents du Gabon, ils ne seront jamais. Que ça soit clair pour tous ceux qui se masturbent l'esprit chaque jour avec les affirmations nulles. Pour preuve, Bongo dit Bilop par nos amis, n'a jamais été un intellectuel. Pourtant, il a dirigé le Gabon pendant près d'un 1/2 siècle sans que nos plus intelligents du Gabon ne disent mot.

Aujourd'hui encore, pendant que le docteur en science du ridicule pleurniche et salit la renommé du Gabon, ABO traité de bête nous démontre que c'est pas le diplôme qui fait l'homme.

Mes amis, AMO est réellement intelligent? peut-être mais je m'interroge. Soit, AMO=ABO donc les deux travaillent pour appliquer la politique de leur defunt père, celle qui consiste à diviser pour mieux règner dans ce cas, il est intelligent et fait passer ses fans (St Michael, la révolte, Diaz, CHE2, la gabonaise (pas La Gabonaise, Boutelesi, Mengue M'eya (sa copine)...) pour des plus idiots pour n'avoir pas vu le jeu de l'homme de Medouneu, soit il est réellement sérieux dans ses betises, dans ce cas c'est lui le plus nul et idiot. Comment comprendre que quelqu'un sait que les législatives sont pour quelques mois puisse se permettre de telles idioties?

AMO fait honte! le pire c'est que même son gouvernement virtuel est composé que des bras cassés. Vous avez dit Ongoundou Michel ministre de la défense d'AMO? non, non, non je rêve! quelle abération!! avec son comédien de ministre de la faim, tous que des nuls. Pardon, un peu de dignité!

J'ai pleure pour Jean Eyeghe Ndong, quelqu'un d'assez intelligent mais qui se laisse avoir par des idiots de l'union de nuls. MONSIEUR JEN, avec tout le respect que j'ai à votre égard, je vous prie de ne pas tomber dans leur bassesse. Ils sont tous maudits, autant qu'ils sont. Je compte sur vous!


AKIééééééééééé! ndzenguè momoh! ils sont devenus fous?

12.Posté par PourmaCOTED'IVOIRE le 29/01/2011 10:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Slt
Peuple Gabonais ton avenir t'appartient. Si tu te sens opprimé, lève-toi comme beaucoup d'autres peuples l'ont fait face à leur dirigeant sinon TAIS-TOI A JAMAIS.
Ici à Abidjan, il y a un proverbe qui dit que "LE PEUPLE CONFIRME DANS LA RUE CELUI QU'IL A DÉSIGNÉ DANS LES URNES."
A bon entendeur, salut...

11.Posté par fred Allooumba( mbayiste!!!!) le 29/01/2011 03:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je trouve déplorable que certains compatriotes ne lisent pas à assez la scène politique du pays et donne des conclusions hatives sans réflexions profondes sur les actes posés par Dr Andre Mba Obame. Je pense pas que les membres de L'UN, connaissant leurs potentialités politiques ,intellectuelles et leurs expériences puissent poser des actes sans fondement. Au contraire par cette acte il démontre quand réalité le pouvoir ne respect pas les fondamentaux. Arrêtons d'être pésimistes ,sceptiques et sujectifs. Mes fréres ne restons pas sous nos draps leurs est venue où nous devons nous lever et agir. Il suffit de regarder l'emplacement des forces de l'ordres devant le PNUD pour se rendre compte qu'on assiste à une vrai violation du respect des régles démocratiques.Il en hésiste bien d'autres, Par cet acte l'UN nous interpel sur la gravité de la situation politique afin de destabliser tout actes odieux. Enfin je crois qu'il est grand temps de faire le ménage cessons de juger inutilement de trops parler passons au fouet.

10.Posté par lepatriote le 29/01/2011 01:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
aux petits PDGistes, vous acceptez que votre pays le Gabon soit dirigé par une dictateur de 43ans, c'est votre choix, par des imposteurs c'est votre choix...
alors partez de ce site, Ali a son site internet. allez y deposez vos commentaires sur ce site...

9.Posté par DIMITRI MIR le 28/01/2011 23:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
AUX SOLDATS DU POUVOIR UNE CHOSE EST SURE LE MONDE VOUS OBSERVE SACHEZ QUE BIEN DE SATELITES SONT AU DESSU DU PNUD ET A UN MICRON PRES RIEN NE PASSERA EN MODE FURTIF RIEN AMUSER VOUS VOUS SIGNER LACTE DE MORT DE VOTRE POUVOIR PDG

Belfast .

8.Posté par e le 28/01/2011 22:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Gabon, très Urgent: attaque du siège du PNUD cette nuit à Libreville par les forces armées pro-ALI BONGO?

Une source de la Direction de l’Union Nationale affirme avoir été informée qu’une attaque du siège du PNUD sera organisée cette nuit à Libreville au GABON par les forces armés pro-ALI BONGO. Objectif: enlever l’opposant André MBA OBAME et Mr MYBOTO, le Président de l’Union Nationale. Prière de faire une très large diffusion.


http://www.lepost.fr/article/2011/01/28/2386794_gabon-tres-urgent-attaque-du-siege-du-pnud-cette-nuit-a-libreville-par-les-forces-armees-pro-ali-bongo.html

7.Posté par Ngone le 28/01/2011 22:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et si la farce était écrite d'avance pour bousiller le semblant d'opposition véritable au Gabon. De Léon Mba à nos jours, nous n'en sommes pas à un scénario près. Mais évidemment, la masse qui en a marre, n'a pas le temps de se poser des questions. Alors, à quoi joue-t-on réellement au Gabon ?

6.Posté par LeGabonais le 28/01/2011 21:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Du n'importe quoi, cet article dans le post de DIAZ!!!

Ce n'est certainement pas avec ce genre de personnes que les Gabonais seront libérés de la tyrannie des Bongo!

Vous dites:
Au Gabon, si quelques compatriotes sont amnésiques, il faut rappeler que la Cour Constitutionnelle a validé les résultats de la CENAP et qu’’elle a étudié, un mois durant, tous les recours introduits par les candidats malheureux à cette élection.

Si vous étiez honnête, vous auriez dû vous rappeler que la fameuse ( pour ne pas dire "infamous") cour constitutionnelle est dirigée par la belle-mère d'ALI BEN; elle-même dans l'illégalité puisque son mandat est expiré depuis longtemps et elle a fait fi de la Constitution en restant toujours en poste jusqu'à ce jour et s'assurer que les Bongo continuent de piller le Gabon!

Bref, votre mémoire est évidemment très sélective et on vous comprend.

Alors, que l'auteur de cet article continue à vociférer avec son attitude méprisante à l'endroit des Gabonais qui choisissent la voix du combat pour la liberté! Comme les BEN ALI ont fui leur pays, tous ces bavards d'ALI BEN iront demander asile à Kim Jon IL ou le Prince d'Arabie bientôt!

Continuez avec votre arrogance, le peuple vous sautera au nez! Vous aurez alors le choix de tuer tous ces Gabonais (j'en doute) ou alors d'accepter ce qui est une évidence: quitter le pouvoir et libérer le Gabon de vos discours et votre tyrannie!

"Nous en reparlerons dans quelques temps"!!!




5.Posté par DIAZ le 28/01/2011 21:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Gabon : A force de comédie on devient hérétique
– 28 janvier 2011Posted in: A la Une, Politique

Libreville, 28 janvier 2011 (Infos Gabon) – A force de faire le comique, plutôt que de devenir un comique, l’Union Nationale (UN) montre à la communauté nationale et internationale qu’on fait pire : on en devient fou. Tragique destin de multiplies figures qui ont, pourtant, autrefois dénoncé les travers anticonstitutionnels. Cette fois-ci, ils en sont les acteurs et, déjà, on est au comble de l’hérésie.

Mardi donc, le député du 1er siège de Medouneu, André Mba Obame, a franchi le rubicon en s’autoproclamant président du Gabon au mépris des règles d’un état de droit. Il a juré sur la Bible de défendre et de respecter les lois du pays, on se demande bien lesquelles. Car toutes les institutions nationales et l’ensemble de la communauté internationale reconnaissent la présidence du Gabon exercée par Ali Bongo Ondimba.

Il est allé jusqu’à nommer une fantastique équipe ministérielle. Il y a près d’une vingtaine d’années, un scénario similaire avait eu lieu. A l’époque, André Mba Obame, Zacharie Myboto, Casmir Oyé Mba, Paulette Missambo, Eyéghé Ndong… étaient soit membres du gouvernement de Casimir Oyé Mba, soit membres du PDG. A l’époque, ils défendaient tous le droit. Aujourd’hui, faute de pouvoir demeurer des hommes respectables, on se demande bien comment des personnes qui ont été hissées au sommet de la strate sociale et politique du pays en viennent à s’inscrire dans une logique de hors la loi ? Comment, un juriste de renom tel que Jules Aristide Bourdes Ogoulinguendé s’est laissé embarquer dans un tourbillon aussi irrationnel qu’’illégal ?

Qu’est-ce qui motive donc ainsi Mba Obame qui, par ailleurs, déteste voir le Gabon évoluer et mener de grands chantiers sans lui ? Ce qui sous tant sa démarche, c’est primo, la Côte d’Ivoire. Là-bas, Gbabo prétend qu’il a gagné la dernière élection présidentielle contre Ouattara ; il va même plus loin en feignant de s’étonner qu’’au Gabon, Ali Bongo Ondimba n’est pas inquiété alors qu’’il n’aurait pas gagné l’élection présidentielle anticipée d’Août 2009.

Secundo, un documentaire réalisé par Benquet et diffusé sur la chaîne française France 2. Un document dont la réalisation s’est faite sous les conseils d’Antoine Glaser, patron de la Lettre du Continent. Dans une récente édition, Glaser a, en effet dit l’ineptie de comparer la situation du Gabon à celle de la Côte d’Ivoire.

Au Gabon, si quelques compatriotes sont amnésiques, il faut rappeler que la Cour Constitutionnelle a validé les résultats de la CENAP et qu’’elle a étudié, un mois durant, tous les recours introduits par les candidats malheureux à cette élection.

Le même Glaser n’a-t-il pas enfoncé le clou en indiquant que l’élection d’Ali Bongo Ondimba a bien été reconnue par l’ensemble de la communauté internationale ? Oui, Ali Bongo Ondimba, en tant que premier-vice président de l’Union Africaine, et le Gabon, en qualité de membre non permanent du conseil des sécurités des Nations Unies, est associé à tous les grands débats, pour décider de l’avenir des relations afro-arabes, afro-européennes, la lutte contre les changements climatiques, domaine dans lequel le Gabon est devenu un des leaders.

Mieux encore, on s’étonne de ce que ce même André Mba Obame n’ait pas hésité à se présenter aux élections législatives partielles organisées six mois après la présidentielle par le gouvernement formé par Ali Bongo Ondimba. Ce qui prouve bien que, réélu député du département du Haut-Como, à Medouneu, le député André Mba Obame avait conscience qu’’il n’avait pas pu remporter le scrutin présidentiel. Le sénateur Léonard Andjembé avait décliné avec force arguments les raisons dans une interview à Gabon Matin qu’il est bon de lire et relire.

Il ne faut pas être sorti d’une grande école de Sciences-po pour le comprendre. Il est donc inutile de plonger les Gabonais et nos partenaires au développement dans des discutions vaines, tardives et inopportunes. Les Gabonais ne veulent plus être des otages d’une caste d’acteurs politiques nostalgiques des arrangements politiciens et ne veulent pas voir leur avenir être sacrifié sur l’autel des manœuvres de personnes incapables de se présenter en alternative crédible.

Les pitreries d’André Mba Obame et sa compagnie ne font pas rire et leur imposture est une anarchie dont l’objectif est de ruiner la stabilité du pays. Bien sûr, on imagine que les acteurs de ces enfantillages voudraient se rendre martyrs, qu’il soit traduit en justice pour prétendre être des héros. Mais les enfantillages ont un autre espace de vie que celui de la République Gabonaise, où l’on ne peu les laisser prospérer s’ils signifient qu’on est des attardés mentaux.

Dans un état de droit, le droit est pour le peuple. Oui c’est évident. Dans le cas du Gabon, le peuple est souverain. C’est d’ailleurs en raison de cette souveraineté qu’il a plébiscité Ali Bongo Ondimba pour conduire le Gabon vers les cimes du développement.

A l’heure où notre pays ouvre de grands chantiers, qu’il prépare la CAN 2012 et qu’’une espérance nationale se rend palpable, jour après jour, André Mba Obame et ses complices fournissent à la face des Gabonais une preuve d’irresponsabilité qui cache mal leur frustration d’être à la touche, hors des projeteurs nationaux.

Fort heureusement, pour la nation, le peuple Gabonais a montré la grandeur de son âme, le prix qu’’il attache à la paix et la maturité nécessaire à la vitalité démocratique. Nul doute que l’action engagée par les hérétiques de la République n’entraînera pas le peuple dans la rue. Nous travaillons pour un avenir prospère en toute confiance, et plus rien n’arrêtera cet élan. Demain peut-être aurons-nous un asile de fous, et nous y planterons tous les bouffons qui, à défaut de faire rire, font pitié.

4.Posté par 9G+ le 28/01/2011 21:09 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne retiens qu'une phrase, qui résume pour moi beaucoup de paroles non dites par AMO: "nous en reparlerons dans quelques temps"

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...