News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon, Mba Obame Andre le grand bluff ou et la « révolutionnette » d’un apparatchik.

Le site de la Liberté - dworaczek-bendome le Vendredi 4 Février 2011 à 13:28 | Lu 2276 fois



Gabon, Mba Obame Andre le grand bluff ou et la « révolutionnette » d’un apparatchik.

La suffisance d’une élite politique qui vit et évolue qu’en fonction de ces besoins et de ces attentes, hors des réalités du commun des citoyens du pays, sinon comment comprendre la démarche hasardeuse et aventureuse de Monsieur André Mba Obame, même si avant lui, Messieurs Mba Abessole et Pierre Mamboundou s’y étaient essayés.

La population Gabonaise sort grandit de ce cirque abracadabresque, la population a fait preuve de sa maturité, Il faut lui rendre hommage, elle n’ a pas été dupe dans son ensemble, à part quelques égarés et le groupuscule des convaincus d’avance, il n’y a pas grand monde, qui est pris au sérieux cette'auto-proclamation', qui s’approche plus de l’ acte de désespoir, d’un homme égaré, qui a longtemps vécu dans les beaux palais de la république, des maisons luxueuses, choyé et recevant tout ce qu’il pouvait souhaiter ou désirer, se réveillant hors de cette belle cage doré.

En effet, L’opération d’auto proclamation, relève plus d’un 'contentieux familiale' que politique, entre deux fils, héritiers supposés. Monsieur André Mba Obame et Monsieur Ali Ben Bongo Ondimba, les deux anciens jeunes 'Rénovateurs' du Parti démocratique Gabonais, grands amis, il y a encore moins de deux ans, ayant comme but chacun, devenir un jour 'président du Gabon'.

Le jour tant attendu arrivé, le choix final se posant sur Ali et pas sur André, persuadé du contraire, même s’il n’a jamais donné aucune preuve pour étayer ses dires, que la victoire lui aurait été volée, il n’a cessé de tout faire pour inverser la situation à son avantage.

Et puis ' miracle', voilà qu’un documentaire, de surcroit Français vient le conforter, avec les commentaires de celui qui a pensé et mis sur pied les pratiques pas très catholiques qui rongent les anciens pays africains du pré-carré français, plus un ancien Ambassadeur de France au Gabon et les deux grands journalistes français auto proclamés spécialistes de tout ce qui se passe dans les palais africains. D’ailleurs, ils sont présent partout (radios et les télévisions) qui parlent de la France - Afrique, requinqué, il croit que son jour de gloire arrive enfin.

La peuple lui n’a pas suivi, pour une seule et bonne raison, il a compris que ce n’était pas pour lui, ce n’était pas pour un projet commun de changement, mais pour lui seul et ses amis de circonstance. Les gabonais savent bien, qu’il n y a pas une grande différence entre les deux hommes, André Mba Obame Président, il n’y a aucun doute que le Gabon aurait eu à sa tête les mêmes Ministres, le même entourage parce qu’il appartient et fait parti du même et unique moule.

Les Gabonais ne sont pas cons, ils ne sont pas plus bêtes que les autres, ils n’ont pas suivi, par qu’ils en ont marres. Ces populations ne connaissent depuis des années que des désillusions et des déconvenues, des taudis, les routes nids de poules, un système éducatif en totale déconfiture, un système de santé en faillite, une économie dont l’emprise leur échappent globalement, une culture que le premier venu peut se permettre de mettre à la sauce qui lui chante, une identité nationale dévalué, le chacun pour soi tient lieu de règle de base pour survivre, dans ce cas, à quoi bon se prendre dans la tête avec les niaiseries comme cela.

Aujourd’hui, que l’on peut commencer à prendre du recule, tout repose désormais sur les épaules du Président élu et reconnu par tous, sur sa réaction et la suite qu’il compte donner à cet acte très grave :
- soit, il minimise les évènements et laisse la justice tirée au claire les actes de chacun,
- soit, il durcit le ton, au risque de faire passer ces gens pour des martyrs, et lui passer pour un monstre, ce qui est aussi leur but. La victimisation ne fonctionne que trop bien avec les médias !!

En tout état de cause, cet évènement place et redessine les contours avenir de l’action du président du Gabon, son Excellence Ali Ben Bongo Ondimba. La direction qu’il prendra scellera à tout jamais son mandat.


A.M. Dworaczek-Bendome
http://www.dworaczek-bendome.org/

Vendredi 4 Février 2011
dworaczek-bendome
Vu (s) 2276 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

11.Posté par Le maçon le 04/02/2011 20:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
blablablablablalalalalalalalaaalal!

Nous sommes des poltrons , nous les gabonais !
On nous a tellement torturé qu'on n'ose pas se soulever contre Ali Odjuku pour le bouter dehors!
Alors on attendra longtemps avant que Dieu envoie jésus pour nous libérer de la dictature triomphante !

10.Posté par nkare le 04/02/2011 17:39 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
#la voix du peuple silencieux et Diaz=une seule et meme personne.touter ces manifs auront bel et bien lieu très cher car les institutions auxquelles tu fais allusions,tu ny crois meme pas!la . Haute de notre pays n'a cessé de narguer le peuple en déclarant le contraire de ses décisions.ton discours est d'une incohérence notoire,sans objectivité parce qu'il ne cadre pas avec la réalité.cordialement fille du pays.DIEU BENISSE L

9.Posté par NYANGO le 04/02/2011 17:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les intimidations ne marchent, les arrestations ne marchent; c 'est vrai les gabonais ne sont plus cons parce qu'ils reconnaissent ici les envoyés spéciaux d'ali bongo pour décourager les ames sensibles; la révolution est en marche; dites à ali ben de revoir rapidement la constitution s'il veut espérer comme son hommonime de la tunisie, que le nigéria lui accorde l'asile quand la foudre du peuble bantou va se jeter sur lui; ouvrez les yeux et regarder le monde. MBA OBAME a le mérite de revendiquer sa victoire et nous donner le courage de chasser bongo;45 ANS N? quand meme! c'est pas la seule famille capable de diriger au GABON; qu'on aime ou pas MBA OBAME, lui au moins a les couilles. Les autres sont ou? Les mba abessolo; les mamboundou? je peux comprendre ; trop vieux pour tenir aujourd'hui; ils n'ont plus que leurs yeux pr pleurer, place aux cinquantenaire, c'est l'air du temps; la mondialisation veut des présidents pas trop gros, beau, ayant des vrais diplomes avec camarades de classes connus, etre capable de bloguer, twitter, facebooker etc; le reste hors service; NB parler sa langue maternelle aux anciens quand cela est necessaire sinon on DEGAGE

8.Posté par NYANGO le 04/02/2011 17:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LES ENVOYES SPECIAUX DE ali ben bongo ondimba sur cette toile perde leur temps; ce n'est pas MBA OBAME qui a tiré sur les gabonais de port gentil en 2009, ce n'est pas MBA OBAME qui empeche ali ben de commencer à mettre sur pied ne serait ce qu'une maison depuis 17MOIS qu'il est au pouvoir , et pourtant il en avait promis 5000 logements an; il s'est empresséd'aller acherter une résidence en France pour 60MILLIARDS de francs avec cette somme on aurait pu sortir quelques makayas des mapam; alors aller au diable vous tous ces nigéraian, béninois, libanais,qui bouffez l'argent du gabon depuis 43ans, le sang versé des vrais enfants gabonais vous montera au cerveau eyt ce jusquç à la libération du peuple; nous n'avons rien gané avec le père bongo gabonais ce n'est pas avec le f;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;; qu' aura quelque chose; ali ben bongo DEGAGE

7.Posté par G8 le 04/02/2011 16:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour moi ce n'est pas un bluff.
La strategie de AMO est de montre a la communaute international que le Gabon a un tres grand probleme avec la dictature du PDG et qu'il est temps que l'on aide les Gabonais a mettre hors du pour le PDG.

6.Posté par aline le 04/02/2011 16:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Entre la peste (ABO) et le choléra (AMO) le peuple de l'opposition réelle a longtemps compris qu'il n'y a pas de choix à faire. Si AMO et ses partisans délogent ALI c'est très bien. Mais les 2 seront trainés devant les tribunaux et condamnés pour les mêmes délits et crimes envers le Gabon.
Qui protège AMO? Comment un député de la république peut se permettre de passer plus de 7 mois de vacances à se pavaner à l'étranger sans être sanctionné pour abandon de poste! Alors que pour le petit makaya de professeur le salaire est coupé pour 3 jours de grèves !
Pourquoi AMO est allé dissimuler et maquiller ses biens mal acquis ?
Le peuple vaincra !

5.Posté par Un PDGiste le 04/02/2011 15:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Avis à tous gabonaises et gabonais partisans du changement, ne tenez pas compte du discours des membres du PDG : poste 4, les manifestions sont bien maintenues, il y en aura demain à Rio pour le Gabon, et un autre demain 5 février à Paris: de la palce de la Bastille à la place de la République, de 14h à 18h.
Ne baissons pas les bras, nous ne le faisons pas pour X ou Y, mais pour notre pays, pour instaurer une vraie démocratie, pour pouvoir nous exprimer librement sans avoir peur des arrestations arbitraires, un pays où nous pourrons choisir librement nos dirigeants. C'est normal que le parti état sème la zizanie, car ce ne sera pas de gaité de coeur qu'ils accepteront la démocratie. Ils veulent être maître à vie au Gabon. Disons NON à cette DICTATURE qui n'a pas de nom; NON à la MONARCHIE au GABON; NON Aux ASSINATS; NON au PARTI ETAT; NON à la LAPIDATION de nos richesses, NON à la gestion du pays comme si c'était une EPICERIE FAMILIALE. NON à la VIOLENCE, et OUI à la DEMOCRATIE et LA LIBERTE.
C'est maintenant ou jamais

4.Posté par LA VOIX DU PEUPLE SILENCIEUX DU GABON le 04/02/2011 14:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est porté à la connaissance de La Diaspora Gabonaise de France et aux Gabonais vivant à Libreville qu'il n’y aura pas de manifestations organisées à Paris ou Libvreville ce Samedi 05 Février 2011. Car d'abord, cet événement a été unilatéralement décidé et conspiré par un groupe de personnes s'exprimant à tort, au nom de tous les Gabonais de la Diaspora, laquelle est pourtant constituée de milliers de concitoyens et répartis de manière disciplinée à travers plusieurs associations légalement reconnues.

Un tel acte honteux, posé dans la parfaite illégalité, a été de suite interdit par la préfecture de police de Paris qui n'entend pas laisser quelques agitateurs perturber la tranquillité des Parisiens et l'ordre public en République française.

De plus, aucune association gabonaise n'ayant été officiellement consultée dans ce sens et les gabonais de la diaspora ne se reconnaissant guère dans ladite démarche, cette manifestation est considérée comme clandestine, que ce soit à Paris ou à Libreville.

Nous recommandons vivement à nos compatriotes de ne point défier les autorités et les institutions légalement et internationalement reconnues comme telles.Car un tel affront les exposerait à des mesures privatives de libertés dès lors que Force Restera à La Loi, et donc aux autorités judiciaires.

Lorsque le Président OBAMA au cours de son désormais célèbre discours à Accra, avait appelé à une fortification des Institutions, à la place d'hommes forts, cet tel appel visait notamment à dénoncer les attitudes de ces "Chefs de Guerre" ou "Présidents autoproclamés", prêts à tout pour accéder au pouvoir, aux moyens d'agitations, d'enrôlement des jeunes et de bain de sang, exposant ainsi de nombreuses vies humaines à une véritable chasse à l'homme. La récente autoproclamation d'un de nos compatriotes gabonais, père de famille et ancien haut cadre de la République, au mépris de nos institutions gabonaises légalement établies , est un exemple parfait de ce que le Président américain avait clairement dénoncé.

Ces mêmes responsables politiques usent de l'intox, de la manipulation des consciences et la rumeurs pour semer la panique au sein des populations alors qu'il n'y a aucune raison aujourd'hui de penser que le Gabon est en danger, puisque la Vie y suit normalement son cours.

Aussi, la dernière blague en date, on nous apprend que Alexis Bengone, fils de Monsieur Jean Eyeghe Ndong aurait été enlevé alors qu'après une vérification de l'information ce dernier est bel et bien chez lui et est surpris par la tournure d'une telle rumeur sur sa personne.Sans oublier les fausses rumeurs sur de soit disant "milliers de personne" qui protesteraient alors que c'est TOTALEMENT FAUX

Et tout cela,dans le but d' incriminer nos autorités et retourner les gabonais contre eux.

Nous crions notre Ras-le-bol Contre les auteurs de ces mesquineries et en avons MARRE! Oui, Marre que l'on insulte l'intelligence des Gabonais et qu'on veuille les prendre pour des IDIOTS! Marre d'être la risée de l'opinion publique internationale qui rigole de voir certains de nos compatriotes se comporter en délinquants civiques!

CE PAYS EST CELUI DU PEUPLE GABONAIS !

http://4.bp.blogspot.com/__g1FuBUZpXs/TBiEoPF1goI/AAAAAAAAAac/noOeQWZfrno/s1600/gabon.pnghttp://4.bp.blogspot.com/__g1FuBUZpXs/TBiEoPF1goI/AAAAAAAAAac/noOeQWZfrno/s1600/gabon.png

C'est pourquoi:

Nous disons NON à l'instrumentalisation politique de la société civile gabonaise et la Majorité silencieuse du Peuple Souverain du Gabon.

Nous disons NON à la substitution par un groupe de partisans échaudés, au Peuple Gabonais!

Nous disons NON à l'Ingouvernabilité et la déstabilisation de nos Institutions!


Nous disons NON à l'instrumentalisation médiatique d'un coup de force raté orchestré par une minorité avide de pouvoir à tout prix!

Nous disons NON à des responsables politiques prêts à sacrifier leur jeunesse pour assouvir leurs basses besognes!

Nous disons NON aux Violences et agressions contre les Forces de l'Ordre, de Défense et de Sécurité Qui ont en charge la sécurité de notre pays et la préservation de l'Ordre Public!

Nous disons NON aux dissidents d'hier devenu opposants occasionnels d'aujoud'hui!

Nous disons NON à la violation de la Légalité dans notre pays!

Nous disons NON à la Haute Trahison commise contre les symboles de la République Gabonaise!
Nous disons NON à la Violence contre d'autres citoyens gabonais du seul fait de ne pas penser comme l'opposition ou d'appartenir à une région différente!


Par ailleurs, il est porté à la connaissance de tous les gabonais que plusieurs sites, blogs, faux profils dans des réseaux sociaux tels que facebook et twitter inondent actuellement le web de contrevérités et de fausses informations , d'intox totalement erronées et destinées à faire croire en une insurrection au Gabon alors que la réalité est totalement différente.

Nous tenons à faire savoir à nos compatriotes que la situation au pays est bel et bien stable et que les Gabonais continuent de vaquer à leurs occupations habituelles. En revanche, plusieurs jeunes ont reconnu avoir été enrôlés et payés par des mains invisibles, en leur demandant de s'opposer frontalement aux forces de l'ordre et entretenir un climat d'instabilité dans les principaux quartiers populaire de la capitale.

Ces attitude d'irresponsabilité manifeste n'augure rien de bon ni pour l'image du Gabon à l'échelle internationale, ni pour leurs auteurs, lesquels sont pour la plupart comptables de la situation qui fut chaotique dans ce pays.

Aujourd'hui, l'objectif de faire émerger le Gabon est la seule aspiration de chaque gabonais. Le sang ne coulera jamais dans ce pays et ceux qui veulent s'en rendre les précurseurs seront confondus et répondront de leurs actes devant la justice.

Nous invitons par ailleurs l'opposition républicaine et respectueuse des institutions à dialoguer avec les autorités légitimes en tête desquelles le Président de la République ALI BONGO ONDIMBA qui a reçu le soutien unanime de la Communauté Internationale et pourtant recherché sans succès par le camp d'en face. C'est ainsi qu'après les Etats-Unis, la France, la Chine, l'Union Africaine, les Nations Unies et la Russie ont ce jour fait connaitre également leurs positions respectives en faveur du Président ALI BONGO ONDIMBA.

Nous disons oui au dialogue, mais dans le respect scrupuleux des institutions républicaines. Aucun gabonais n'acceptera qu'un groupuscule d'individus avides du pouvoir puisse tenter de prendre en otage la Nation toute entière en privilégiant la violence à la sérénité.

Le Gabon est un pays béni, et cette situation ne saurait changer par la simple volonté d'un agitateur reconverti.

Fait à Kemper, le 04 Février 2011

Auteurs: Jeunesse Consciente du Gabon, La Jeune Garde, en collaboration avec Soumbouya les Pacifistes d'un GABON Qui Change Sans Violence.

3.Posté par EKOOLL le 04/02/2011 14:19 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cet article reflète la mentalité de celui qui l'écrit. Tu es vraiment nul! Pour toi, l'avenir du Gabon passe par les BONGO au pouvoir. Si on admet un temps soit peu, comme tu le dis, que MBA OBAME et ALI BEN c'est du pareil au meme, pourquoi tu n'as pas suivi MBA ABESSOLO en 1993, et Pierre MAMBOUNDOU en 1998 et 2005? Tu reconnais pourtant que les gabonais croupissent dans la misère depuis 45 ans! Et si on fouille bien, tu es un crève-la-faim qui, pour vivre se prostitue. Ta critique est stérile. N'importe

2.Posté par kounabéli le 04/02/2011 14:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je le repète encore une fois : Patience Dabany et la famille de Mba Obame doivent tout mettre en oeuvre pour réconcilier Ali Ben et André Mba Obame. C'est le Gabon qui en sortira grandi. André n'est pas obligé de retourner au PDG. Mais cela aura l'avantage de les amener à discuter, à s'écouter et à prendre de bonnes décisions pour le Gabon.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...