News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Mba Abessole réclame la «restauration de la démocratie»

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Mardi 27 Octobre 2009 à 23:21 | Lu 2270 fois

Le président du Rassemblement pour le Gabon (RPG, opposition), Paul Mba Abessole, est sorti de son mutisme, le 26 octobre dernier, pour dénoncer la perte des acquis nationaux cautionnée par le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir). Il a appelé les leaders politiques à renforcer l'unité nationale, de plus en plus en fragilisée par le repli identitaire,



Gabon : Mba Abessole réclame la «restauration de la démocratie»
L'opposant historique Paul Mba Abessole, président du Rassemblement pour le Gabon (RPG), est sorti du silence pour fustiger la «perte des valeurs de notre pays» à travers ce qu'il nomme «appel du 26 octobre», lu devant la presse.

Quelques figures de l'opposition ont fait le déplacement en vue de prendre part à cette première sortie officielle depuis la proclamation des résultats de la présidentielle du 30 août dernier. Notamment, Luc Bengone Nsi et Jean Ntoutoume Ngoua, tandis que d'autres comme André Mba Obame ou Jules Bourdès Ougouliguendé se sont fait représentés.

Dans cet entretien avec la presse, le leader du RPG dénonce notamment la perte de la liberté d'expression des personnes et des des médias, de la libre circulation des citoyens ou encore des droits syndicaux et leur exercice effectif.

«Nous ne pouvons pas accepter que ce processus vers l'éclatement de notre pays arrive à son terme. Si l'unité est cassée, rien ne sera plus possible», a déclaré Paul Mba Abessole.

«Nous avons assisté aux atermoiements, aux hésitations et au refus catégorique de l'institution chargée de procéder à un véritable réexamens de vote», avance-t-il, estimant que cette situation a entraîné une «violence disproportionnée des mercenaires appelés à réprimer nos manifestations légitimes de mécontentement».

Le chef de file du RPG explique que cette situation «pourrait favoriser l'avènement d'un climat insurrectionnel et déboucher sur une véritable guerre civile entre Gabonais, tant les antagonismes entre les deux blocs sont sévères», percevant ainsi les «signes avant-coureurs d'une dérive suicidaire».

Concernant le «tsunami administratif» du 20 octobre dernier marqué par un véritable «nettoyage» de l'administration, monsieur Mba Abessole estime encore que les «nominations intempestives» qui s'en sont suivies conduiront à une paralysie de l'administration car «inspirées par une volonté secrète de règlements des comptes».

Face à cette crise, le président du RPG préconise la «restauration de la démocratie», qui seule permettra selon lui, de «réconcilier les Gabonais».

«Nous devons bâtir l'unité de tous les Gabonais, quelles que soient leurs provinces d'origine, leur condition, leur profession, leur confession religieuse», estimant qu'«il faut faire appel à un homme qui se situe au-delà des clivage culturels, religieux et au-dessus des partis politiques».

Le leader du RPG s’est ainsi déclaré prêt à faire équipe avec chacun de ses pairs de la coalition, afin que «le pays redevienne une nation ambitieuse et généreuse».

Source : Gaboneco

Mardi 27 Octobre 2009
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 2270 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

15.Posté par ouais!!! le 03/11/2009 00:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Abessole opposant historique peut être mais je me souviens qu'il avait été hué en 2005 à port-gentil il devrait avoir honte moi à sa place j'aurais fais comme juda ou ne plus jamais apparaitre sur la scène quelle kilo!!!!

14.Posté par espoir le 30/10/2009 08:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MAKOYE franchement et entre nous arrêtons de nous contenter de la médiocrité ksk ses ministres ont fait ki a fait koi rien personne n'a travaillés avec tous ce kil on comme budget chak année .non mon frere pour ma part aucuns ministres n'est a félicité ken on sait kil n'ya des réalisations k tout les 3 ans ou a la veille des législative arrêtons ce genre de discours ils on trop volé et n'on pas satisfait le peuple .regarde today la guinée équotoriale il n'a pa suffit de 5 ans pour voir le pays changé ché nous c chak 7 ans kon construit un édifice et on est content pitiéééééééééééééé arretons avec il a ken meme fait ca car il aurait fait mieux .mba abessole n'est pa alléau gouvernement travaillé mais comme les autres il est allé prendre sa part du gateau today il exploite notre foret arretons

13.Posté par Odjuan'a Mbédé le 29/10/2009 12:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il aurait du commencé par convoquer un congrès extraordinnaire du RPG pour poser sa démission de la présidence du parti afin que les militants procèdent à son remplacement!

12.Posté par Odjuan'a Mbédé le 29/10/2009 12:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis vraiment surpris par notre expression ici face à une déviation dont Mba Abessole est passé maitre depuis 1990. Pour mémoire :
Fraichement débarqué de Paris où en tant que représentant du MORENA dont les fondateurs : OYONO ABA, Luc BENGHONO NSI, croupissaient à la prison centrale de gros bouquet, et d’où il tirait à boulet rouge sur le système Bongo, il concocte avec ce dernier la création d’un autre parti, le RSDG (Rassemblement Social Démocratique Gabonais).

Aux assises devant aboutir à la mise en place de ce nouveau parti unique, les leaders de l’opposition non associés à ce complot, exigent que ces assises soient transformées en conférence nationale en vue instaurer le multipartisme intégral et immédiat. Au nombre de ceux là, Adrien NGUEMA, OYONO ABA, Joseph RENDJAMBE, Luc BENGHONO NSI, Pierre Louis AGONDJO OKAWE, Serge MBA BEKELE, MUKAGNI MUETSA et bien d’autres.
Se sentant à découvert, MBA ABESSOLE renverse sa veste abandonnant son complice Bongo, pour intégrer le FUAPO (Forces Unies des Associations et Partis de l’Opposition) animé par feu RENDJAMBE.

Suite au premier tour des législatives pluralistes de 1991, alors que le PDG était en ballotage défavorable, Il prône le boycotte prétextant qu’il ne peut accepter de gouverner au coté de bongo ; redonnant ainsi du poil de la bête au Parti Dictatorial Gabonais qui par forfait rafle le plus grand nombre de sièges.

Vainqueur de l’élection présidentielle du 5 décembre 1993, avec le soutien de la majorité des Gabonais, Il accepte la paix des braves que propose Maitre AGONDJO OKAWE mandaté avec d’autres leaders par Bongo. Prend l’avion pour participer aux négociations qui vont aboutir aux accords de Paris, accords que la majorité des Gabonais n’ont pu ni lire, ni recevoir des explications et qui n’ont rien apporté au peuple ; sinon accentuer sa misère.

Lors du référendum du 25 juin 1995, Il se met à battre campagne en faveur du OUI pour la ratification desdits accords par l’assemblée et la modification de la constitution visant à ramener le mandat présidentiel de 5 à 7 ans, Condition exigée par Bongo pour appliquer lesdits accords dont l’essentiel ne sera appliqué qu’en faveurs de la classe politique.

Ce sont ces actions de sabotage des actions de l’opposition qui lui vaudront plus tard, le poste de Maire de la Commune de Libreville, Bongo ne pouvant le céder qu’à un allier, de Ministre puis, Vice premier ministre. Viendront alors pêlemêles, la convivialité, la majorité républicaine, la démocratie participative etc.

Aujourd’hui, il nous sert à nouveau une de ses recettes. Celle qui consiste à lâcher ses amis pour la soupe. En décidant de se mettre en marge de la République, à qui fait-il allusion quand il dit : «il faut faire appel à un homme qui se situe au-delà des clivage culturels, religieux et au-dessus des partis politiques» ???

AH AH AH SACRE MBA DES BOIS ! QUEL MALIN QUE MBA ABESS !!!

11.Posté par Tiffy le 28/10/2009 23:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il ne faut pas abrutir les gens et les innocents...C'est maintenant que Mba Abessole vient clamer haut et fort pour la democratie!!!
Des personnes innoncentes avides de changement, avides de liberte d'expression et de liberte sont mortes ou ont ete indexees pour la cause! Il s'est empresse d'aller rejoindre une cause en laquelle le peuple ne croyait plus...Maintenant Il s'en prends a un systeme avec qui il a longtemps flirte au detriment des nombreux supporters qui ont cru en lui....
Bon Vent...il n'a qu'a s'en aller!!! Ca nous fera un cas en moins a gerer!

10.Posté par St.Michael le 28/10/2009 16:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Croire que c'est PM, ou AMO ou Mba des bois qui vont délier les chaînes que le biafrais a mises autour de nos pieds-bras-coups c’est de la naïveté.
Seule solution : Emboîter le pas des enseignants et amorcer la REVOLUTION qui est notre arme fatale et personne ne doute que ce régime sanguinaire tombera en moins d’un mois.

May God protect Gabonese people in this battle.

9.Posté par mokoye le 28/10/2009 13:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le gabonais, tu dis bien Hormis le marché de Nkembo et la fête des cultures, qu'est qu'il a fait???
Dieu donné berre a fait combien de temps à la mairie quels sont ses réalisations???
vous pouvez detester l''homme pour ce qu'il représente mais de grace reconnaissez lui au moins le mérite d'avoir mis son empreinte ou essayé de mettre son empreinte sur la ville de libreville! les paneaux publicitaire à lbv, Mba Abess est le précurseur, les décorations de noel ds la capitale, c lui... pour moi c le meilleur maire de libreville depuis kala kala....
et en plus il a le droit de s'exprimer, si vous ne voulez pas lire ce qu'il a dit vous n'y etes pas forcé non???

8.Posté par ECS le 28/10/2009 12:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout le monde connaît son passé dit-on, pourquoi Mba Abessole prendrait-il le risque de faire naître la défiance sur sa personne en faisant ce genre de déclaration ?

Je crois que nous assistons avec joie à la résurrection d’un homme d’Etat.

Bravo Mr Mba-Abessole, aujourd’hui les menaces pesant sur le Gabon et ses authentiques citoyens sont de loin plus graves que les vicissitudes passées d’un Mba-Abessolo ou bien d’un AMO …

En ce moment ce qui se joue c’est que nous risquons bientôt de n’être plus traité comme citoyen gabonais chez nous. C’est aussi simple et terrible que ça.

Un régime policier mis en place par une puissance étrangère (La France méprisant les africains noirs en général et les gabonais en particulier … ce n’est pas nouveaux), est en train de se doter de tous les moyens afin de nous supprimer nos droits fondamentaux d’êtres humains et de citoyen du Gabon.

L’instauration de cette dictature à la solde des pillards français, se fait avec la complicité silencieuse des organisations internationales et des puissantes nations racistes blanche qui soutiennent la France raciste blanche dans son complot visant à détruire l’homme noir dans sa dignité et à détruire son lieu de vie.

Nous sommes en danger de mort chez, et, je ne peux qu’être satisfait de la résurrection de Mba-Abessole après celle de Mba Obame nous attendons celle des autres …

En ce moment le Gabon a besoin de tous ses enfants pour affronter l’ennemi et ses complices dans nos murs.

ECS

7.Posté par le martyr le 28/10/2009 12:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tant que le PDG vivra le peuple gabonais ne sera jamais liberé kant à toi Mba des bois tu fus un grand leaders,mais helas,tu t'es fais avoir par OB en 1990, en allant toi os6 a la soupe oubliant au passage tes conviction,la confiance que le peuple gabonais t'a accordé. frère d'arme,unissons nos force et surtout ne nous detournons pas de l'adversité: LE PDG
QUE DIEU BENISSE LE GABON ET MAUDISSE LE PDG

6.Posté par Zabel le 28/10/2009 10:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MBA Abessole a raison, la démocratie doit être réinstaurée au Gabon! On ne veut pas d'un état militaire. Si ALi veut asseoir son pouvoir, ce n'est pas en intimidant avec ses berets rouges le paisible citoyen Gabonais qu'il y arrivera. C'est pas la méthode à utiliser, on va pas fonctionner à la baguette. C'est les militaires qui iront dans les hopitaux soigner les malades, dans les écoles enseigner, etc. En décidant de couper les salaires des enseignants grévistes, il attise les haines, fracture d'avantage le tissu sociale. Ca peut pas durer comme ça. Il y a un ral le bol général. On veut un Gabon moderne sur le plan économique ET DEMOCRATIQUE! On est en 2009, la révolution des télécommunications est passée par là, il n'est pas question de nous faire vivre comme des prisionniers, privé de nos droits de circuler librement, d'empêcher les journalistes de travailler librement, et les syndicats d'exercer leur droit à la grève. Le Gabon, c'est 1,5 millions d'habitants, si il est incapable de discuter avec un millions d'âmes aux opinions diverses et variées, c'est qu'il n'a pas les capacités pour diriger ce pays!

1 2

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...