News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - Maixent Accrombessi : Le bouc émissaire !

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 20 Février 2014 à 06:13 | Lu 3519 fois

Dans des pays comme le Gabon, la raison et le sens de l’objectivité sont encore, hélas, prisonniers de nos fantasmes xénophobes nourris par un repli bassement identitaire et des calculs égoïstes.



Ne jugeons pas l’étranger parce qu’il est coupable d’une différence de patronymie ou parce qu’il nous revient d’ailleurs. Un ailleurs pas comme les autres, ceux dépouillés de tout cliché réducteur et autres à priori stupides savamment entretenus par quelques bornés pour qui l’ouverture au monde est une arme chimique capable de destruction de très grande ampleur.

Je me fiche qu’à un poste, se trouve un Coulibaly. Ce n’est pas sa tronche qui m’intéresse encore moins sa plastique voire son nom, des matériaux qui ne peuvent guider une analyse objective. Il doit être soumis au devoir de résultat. C’est un peu comme Maixent Accrombessi qui devient la méga star de l’émergence, s’il induit Ali en erreur, celui dont il est le sherpa sera simplement sanctionné en 2016 faute de n’avoir pas tenu les engagements pris en 2009. Pourquoi alors en faire une fixation, voire un bouc émissaire alors qu’il ne fait qu’obéir à une feuille de route tracée par son patron.

Nous sommes, sans le savoir, en train de faire le lit d’un désastre aux conséquences incalculables. Avons-nous seulement pensé au nettoyage ethnique au Rwanda, à l’extermination des Juifs dans l’Allemagne hitlérienne, dont les prémices puisent leur source dans la propagande médiatique menée par ceux qui ne voient pas plus loin que le périmètre de leurs intérêts ! Nous sommes sur la corde raide et le monde nous regarde ! La nationalité gabonaise, si vous connaissez un endroit où l’on passe le concours pour être gabonais pur sucre, eh bien, dites-le-nous. Les Gabonais d’adoption ont fait le choix de s’établir dans ce pays qu’ils ont aimé et qui les a adopté. Nous vivons l’ère des brassages des cultures et des peuples. Si le monde devient un village, c’est la tendance vers l’universalisation des sociétés humaines.

Donc, c’est sans succès que les forces réactionnaires et autres forces d’inertie voudront maintenir l’ordre ancien dont les fondements sont en train de sauter par pans entiers. Faire le contraire, c’est ramer à contre-courant. Et puis, c’est quoi ces micros Etats ? Attention! pensez aux panafricanistes, à ceux-là qui voient l’Afrique comme un tout homogène, loin de la vision des colons qui en 1885, lors de la conférence de Berlin, saucissonnèrent ce pauvre continent. Barthélemy Boganda, W.E.B Du Bois, Kwamé Nkrumah, Jomo Kenyatta, Mouammar Kadhafi, Félix Houphouët-Boigny, ne les tuez pas une seconde fois !

Le rêve de cette Afrique unie doit être gravé dans l’inconscient collectif. Qui sait si dans un demi-siècle le Gabon n’existera plus en tant que Nation pour devenir une partie d’un tout africain ?

Il est temps de tirer la sonnette d’alarme avant que tout ne saute, car le sentiment anti-étrangers n’est plus qu’un fait résiduel, il ne s’exprime plus de façon subtile lors de petites conversations de comptoirs bien arrosées. Entre deux verres, on dit des choses parfois insensées, car l’alcool a ceci de particulier qu’il déforme et dilate les faits. Et dans cette ivresse obsessionnelle de la haine de l’étranger dont les symptômes ne sont autres que cette pathologie anti-Accrombessi, il y a lieu de prendre du recul et de regarder froidement la marche de ceux dont l’ambition est de porter le pays vers le Kilimandjaro de l’émergence.

Le sentiment anti-étrangers pollue désormais les colonnes de nos journaux qui deviennent le réceptacle de la haine raciale mieux, des instruments d’incitation à la guerre totale contre l’étranger devenu le mal du pays. La haine de l’étranger, contre toute attente, s’est décomplexée et irradie les colonnes des journaux au point de devenir tout un programme de pensée. Elle devient même structurelle, diront certains observateurs!

Comment en est-on arrivé là, lorsqu’on sait que l’histoire de ce pays s’est nourrie d’apports extérieurs. Les Diop, Moctar, Ping, Ibrahim, Alassan, Keita, ne datent pas d’aujourd’hui pour que l’on s’en offusque outre mesure.

L’on apprend qu’il y a un Gabonais ayant de mauvaises origines. Il devient très célèbre tellement la presse brode autour de ce nom et lui donne des pouvoirs spéciaux qu’il n’a pas. Accrombessi par-ci, Accrombessi par-là, on le voit partout. Il devient le fantôme qui hante nos sommeils et nous torture au quotidien. Un pont s’est brisé quelque part, c’est de la faute d’Accrombessi, un mariage s’est disloqué, c’est Accrombessi, quelqu’un n’a pas su planifier son salaire de fin de mois au point de se retrouver en rade, c’est encore Accrombessi, mais franchement ce n’est pas si simplistes de tels raccourcis qui, en réalité, déplacent les vrais centres d’intérêts ?

Cet homme est un simple soldat qui exécute les missions conformément à la vision de celui dont il est le collaborateur. Il faut arrêter de nous gaver d’histoires à dormir debout, du genre : « c’est le vrai président de la République qui décide tout à la place d’Ali ». Même le plus bête des Gabonais aura du mal à avaler pareilles sornettes. Donc Accrombessi peut engager le pays sans l’onction de son chef qui l’a nommé et qui, à tout moment, peut le destituer ? Arrêtez de nous prendre pour des cancres. La haine anti-Accrombessi Nkani, s’est amplifiée avec la vigilance qui est désormais de mise dans le milieu des finances publiques. Ce n’est plus ce robinet financier continuellement ouvert comme au bon vieux temps du père Omar.

Lequel a été désabusé par ces mêmes sorciers qui aujourd’hui crient au loup et parlent de lui en des termes peu courtois. En fait, Accrombessi énerve, c’est parce qu’il devient le verrou. Je vous explique : des nostalgiques des 10% à chaque marché passé avec l’Etat gabonais ; des sociétés écrans et autres prébendes voient en ce compatriote originaire du Bénin, l’empêcheur de bouffer tranquille. Ils auraient aimé perpétuer le système mafieux dont ils tiraient d’énormes profits au détriment du pays et de son peuple.

Lorsqu’il est lancé des audits dans le milieu des finances, du pétrole, des mines, ( notre espace portuaire sous peu), l’on se rend bien compte que des concessions avec des multinationales, voire des contrats ont été passés au détriment de l’Etat. Lorsque certains citoyens avaient des pourcentages dans la production pétrolière sans justification aucune, d’où leur position de petits nababs effrontés et aujourd’hui opposants ; lorsque certains citoyens ont empoché 7 mille milliards de fonds destinés aux fêtes tournantes, fallait-il oui ou non laisser pourrir ?

Je le confirme, même si je vous sors par tous les trous, Maixent Accrombessi Nkani, est ce verrou qui devient le cauchemar de tous les magouilleurs qui croyaient que les choses resteraient en l’état. Aujourd’hui, ça se rue dans les brancards surtout dans les milieux des régies financières. Pourtant, Il faut voir plus clair dans ce secteur qui devient la vache à lait de vilains en col blanc. Et dire que les institutions internationales nous demandent de maîtriser la dépense publique, n’est-ce pas opportun de tout arrêter et voir plus clair, quitte à retarder le paiement des primes et autres avantages spéciaux et les fonds communs ?

Si Accrombessi avait été un blanc, la réaction de certains aurait-elle été la même ? Ne serait-elle pas plus nuancée surtout venant de ces mêmes gens qui vont prendre leurs ordres à Paris chez l’ancien maître Blanc et qui, comme un boulet, traînent encore des complexes du nègre colonisé ?

Bolloré, Addax, Sinopec et autres multinationales, parce que leurs petites combines sont mises à nue et stoppées, on se lance dans des sordides manoeuvres pour discréditer le Gabon et ses gouvernants par presse interposée. La mauvaise campagne médiatique contre le Gabon à l’échelle internationale, n’est pas un fait isolé.

Les régies financières sont la chasse gardée de certaines personnes, quand Ali a démocratisé ce secteur, ses problèmes ont commencé. En 4 ans plus de 1400 KM de routes bitumées. Plus de 42 ans de règne, 900KM de routes bitumées à peine. Qui dit mieux ? Ne perdons pas notre lucidité au nom de nos petits intérêts.

Gabonéco

Jeudi 20 Février 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 3519 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

19.Posté par Akounamatata le 26/02/2014 15:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je doute fort que ce discours soit celui d’un Gabonais, mais mon Dieu où allons-nous ??? Gabon libre mon œil !!! Et vous vous dites vraiment libre!!! Mais vous vous exprimez comme celui-là qui est bâillonné et qui laisse échapper de sa bouche que les quelques mots qui lui sont insufflés par son bourreau. C’est triste et désolant, rien que le fait d’imaginer que vous puissiez être gabonais, quelle indignation ?!?!?! Le pays est pris en otage toutes hautes personnalités « d’origine d’ailleurs »comme vous dites et dont je suis sûr que vous en faites partie, vu votre article. Vous faites allusion au génocide du Rwanda et de l’extermination des juifs, serez-vous entrain de chercher à intimider le Gabonais, LE VRAI ??? On n’est pas idiot et le jour viendra où toutes ces choses seront mises à nus.

18.Posté par Pala le 26/02/2014 02:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quel nettoyage ethnique ? Les béninois vont nettoyer qui ? Celui qui met en valeur tous les étrangers au lieu des gabonais n'est coupable de rien ! Mais ceux qui le dénoncent sont taxes de xenophobes. Donnez-nous les noms de gabonais qui occupant des postes de souveraineté au Bénin et autres !!! Faisons attention à la corruption.

17.Posté par lepigeur le 25/02/2014 14:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Non les Gabonais ne sont pas xénophobes. Ils sont simplement excédés par les agissements de certains non Gabonais. La situation économique des uns et des autres étant par ailleurs catastrophique, toutes ces frustrations peuvent produire des réactions négatives. A vue d'oeil, on peut se rendre compte du nombre importants d'étrangers présents au Gabon. Certains quartiers deviennent des enclaves. Prenez les zones comme Atong Abè où on entend désormais parler plus pidgin qu'un langue locale. Voyez du côté de la Peyrie etc. Le Gabon n'a pas le monopole de ce type de comportement. Quand on est invité chez les autres, on se tient tranquille.

16.Posté par mwan mu lumb le 23/02/2014 13:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis convaincu que le monsieur de Gabon éco là ne vit pas au Gabon. Qu'il sache que les gabonais, contrairement à ce que ce défenseur d' Accrombessi pense, ne sont pas xénophobes. La plupart des gabonais dont moi ont été formés par des enseignants expatriés sans que cela ne dérange qui que ce soit. Le problème avec Accrombessi c'est qu'il en fait un peu trop au point de faire croire aux gabonais que le président de la république c'est lui. Monsieur de Gabon eco,acceptez-le ou non, le souci du Gabon en ce moment c'est Accrombessi.Vive le Gabon pour que vivent les gabonais.

15.Posté par TICK le 21/02/2014 22:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ELI

JE VOUS PRECISE QU'ON N'A PAS BESOIN DE VIVRE EN FRANCE POUR SUBIR VOTRE RACISME PAUVRE LEUCODERME..LES GABONAIS SUBISSENT LE RACISME AU GABON ,LE BEL EXEMPLE EN DATE C'EST VOTRE AKANDA QUE VOUS VENEZ DE CREER DE TOUTE PIECE PARCE QUE VOUS NE VOULEZ PAS VOUS MELER AUX NEGRES...SIC...QUE FAITES VOUS DONC LA BAS...IL N'Y A PRESQUE PLUS DE PETROLE.QU'ESPEREZ-VOUZ ENCORE.LE GOUVERNEMENT OBLIGER D'EMPRUNTER 40MDS(=60.9MILLION D'EUROS) DE CFA A LA BQUE AFRICAINE DE DEVELLOPPEMENT DE VRAIS CACOUETTES POUR UN PAYS DIT EMMERGEANT..SIC..

LA FRANCE EST D'AILLEURS UNE DESTINATION QUE NOUS DECONSEILLONS AUX GABONAIS.. LES VRAIS .CAR IL N'Y A RIEN EN TIRER...

REVENANT SUR LE COUPLE D'ABOMINABLES GAYS AU POVOIR AU BORD DE MER ILS DISPARAITRONT AUSSI RAPIDEMENT QU'ILS SONT ARRIVES AU POUVOIR PAR LA PETITE PORTE.

UN COUPLE D'INDIGENOUS ACCROBESS ET SON FION QUI VOLENT LES RAPPELS DES PAUVRES SALAIRES DE FONCTIONNAIRES GABONAIS QUI ONT TRAVAILLER TRES DUR POUR MERITER LEURS SALAIRES....VOILA COMMENT VOUS VOYEZ LE GABON AVANCER .EN TOUT CAS VOUS AVEZ DE DROLES DE LUNETTES DE LECTURE...SIC...

QUE CELUI OU CELLE QUI A DES COMPETENCES PARMI VOUS QU'IL LES FASSENT VALOIR DANS SON PAYS EN FRANCE SI VOUS ETES LEUCODERME VENANT DE CE TERRITOIRE ACTUEL ET ANCIENNE COLONIE ALLEMAMDE ET D.......AU BENIN SI VOUS ETES CAPABLES ....OU ENCORE DEVENIR VENDEUR AMBULANT A LAGOS.IL Y A BEAUCOUP DE CHOSES A FAIRE DANS VOS PAYS RESPECTIFS...

LES GABONAIS VOUS ONT SERVIE AVEC LEURS MAINS ..MAINTENANT VOUS VOULEZ PRENDRE NON SEULEMENT TOUT LE BRAS VOIR LES FAIRE DISPARAITRE.

APRES LA BASTONNADE D'ACCROM LE PIRE EST A VENIR ET PERSONNE NE PEUT GARANTIR VOTRE SECURITE NI AU GABON NI AILLEURS DANS LE MONDE .

14.Posté par Larévolte le 21/02/2014 21:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand il s'agit de sauver le "soldat Accrombessi" grand chasseur des richesses du Gabon, certains osent parler d'africanisme et osent citer le nom de Kadhafi. Où étaient ces fameux africanistes quand la fameuse communauté internationale décida d'assassiner Kadhafi aux yeux de tous les habitants de la terre pour que les Etats-Unis d'Afrique ne voient jamais le jour? En tout cas, quand Kadhafi a été assassiné, il a emporté dans sa tombe toute possibilité d'une union de tous les états d'Afrique, il ne reste donc plus en Afrique et plus précisément le chef du Gabon que des bouffons assoiffés de sang. Et d'ailleurs Alain Bongo, le grand ami de du "pauvre" Accrombessi "le bouc émissaire du Gabon" sniff" faisait partie des bourreaux qui avaient signé l'arrêt de mort de Kadhafi. Aujourd'hui un énergumène se lève pour défendre je ne sais quoi et vient souiller sa mémoire. Défendre l'indéfendable c'est une chose mais vouloir utiliser les noms de ceux qui faisaient et font encore la fierté d'une certaines catégories d'africains comme moi est scandaleux. Citer le nom de Kadhafi comme il est cité dans l'article ci-dessus est une façon de le tuer deux fois tout comme les autres vrais martyrs africains que l'auteur cite dans son torchon.

13.Posté par Eli le 21/02/2014 15:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ TICK
TICK pendant que tu sue la haine au Gabon, la moindre réflexion sur ta couleur de peau en France te ferrais rugir....alors arrête d'être stupide. Si tu continue comme ça...tu mourras du poison de ta propre haine...Non les vrais Gabonais ne sont ni racistes ni xénophobes.
LAISSE LE GABON AVANCER

12.Posté par TICK le 21/02/2014 12:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ELI

STUPIDE REACTION..

L'ARTICLE N'EST PAS DE GABONLIBRE MAIS DU MACHIN NOMME GABONECO QUI EST FERME AUX COMMENTAIRES. GABONLIBRE REPREND JUSTE L'ARTICLE POUR PERMETTRE AUX GABONAIS DE COMMENTER CET ARTICLE ENVOYE PAR L'ACCOMBESSE.

QU'IL AILLE SERVIR SON PAYS SI SES COMPETENCES SONT SI AVERES.....NOUS N'EN VOULONS PAS CHEZ NOUS AU GABON .

DE PLUS NOUS NE SOMMES PAS PASRESPONSABLES DE LA GUERRE DU BIAFFRA.

QUE LES VICTIMES DE LA GUERRE DU BIAFFRA AILLENT DEMANDER DES DEDOMMAGEMENTS(COMPENSATIONS) A LA FRANCE (DEGAULLE QUI A FAIT TUER LEURS PARENTS POUR DU PETROLE AVEC COMME VALET OMAR BONGO ONDIMBA ALORS ALBERT BERNARD BONGO).

ILS SONT AVERTIS APRES LA PREMIERE BASTONNADE PERSONNE NE PEUT GARANTIR LA SECURITE D'ACCOMBESSE NI CELLE DE SA COPINE OU COPIN DE PRESIDENT AU GABON ET AILLEURS.....

11.Posté par Eli le 20/02/2014 22:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BRAVO POUR LA PERTINENCE DE VOTRE ANALYSE.... RAREMENT SUR GABONLIBRE, UN ARTICLE N'A ETE AUSSI CLAIRVOYANT.

CE MONSIEUR EST UN TRAVAILLEUR ACHARNE AU SERVICE DU GABON, MON PAYS OU PENDANT LONGTEMPS LES GARS ETES HABITUES A LA FACILITE DES PRÉBENDES.
RECONNAISSONS A Mr ACCROMBESSI CELA ET ARRÊTONS NOS SORNETTES NAUSÉABONDES.

10.Posté par Grand-Maître Maçon Hiram Abif le 20/02/2014 14:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vos 1400 km de routes bitumées partent d'où à où? Certainement de Porto Novo à Abomey et ainsi de suite au Bénin. 2016 arrive et nous ferons le bilan. Vos mensonges avec Attias et consorts ne passeront pas.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...