News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Madame Christiane Bekalé estime que ces résultats sont ‘’Une honte pour tout un pays’’

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24 le Mercredi 21 Juillet 2010 à 10:41 | Lu 1975 fois



Gabon : Madame Christiane Bekalé estime que ces  résultats sont ‘’Une honte pour tout un pays’’
La présidente de la fédération nationale des parents d’élèves du Gabon (Fenapeg), Christiane Bekale, a reconnu, mardi au cours d’un entretien avec la presse, que les responsabilités de cet échec sont partagées.

La présidente de la fédération nationale des parents d’élèves du Gabon (Fenapeg), Christiane Bekale, que nous avons rencontrée, hier à son lieu de travail, a réagi sur les mauvais résultats enregistrés cette année en affirmant que ‘’ce taux d’échec était prévisible. Il fallait s’y attendre, compte tenu des perturbations enregistrées, durant la période scolaire par les enseignants, suite à leurs revendications’’.

‘’Ces résultats sont une catastrophe, une honte pour tout un pays ! Le contraire nous aurait étonné. Le cahier de charges émis par les enseignants au gouvernement, n’a pas été respecté. Les enseignants ont levé leur mouvement de grève, de façon voilée. Les cours ont été arrêtés plus tôt, au mois de Mai, au lieu de Juillet comme prévu, et on nous a laissés entendre que le programme avait été achevé normalement. J’estime qu’ils n’ont pas respecté le calendrier scolaire ’’, a indiqué Mme Bekalé.


Pour elle, les responsabilités de cet échec sont partagées. Les enseignants devraient se remettre en cause, suite à ces mauvais résultats, cette responsabilité leur revient, d’autant plus qu’il n’est plus évident que les élèves reçoivent des enseignements de qualité. N’en demeure que la plus grande responsabilité revient au gouvernement.

Selon Mme Bekalé, le gouvernement devrait tout mettre en œuvre pour rétablir de l’ordre dans l’enseignement, en répondant aux revendications des enseignants, étant donné que ces derniers se sentent maltraités.
Toutefois, elle a souhaité que l’on mette en application les décisions prises lors des derniers états généraux de l’éducation.

‘’Nous, parents d’élèves, abattus, lançons un cri d’alarme au gouvernement. Ce dernier doit prendre toutes les dispositions possibles pour remédier à cet obstacle; ce sont les parents d’élèves et élèves qui sont les véritables victimes de cette catastrophe, et chaque année, c’est la même chose. Toutes les composantes de l’éducation nationale ne doivent pas en être fières, c’est une hécatombe pour la république’’, a conclu la présidente de la fédération des parents d’élèves.


Mercredi 21 Juillet 2010
LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24
Vu (s) 1975 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

16.Posté par espoir le 26/07/2010 10:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il est vrai que le gouvernement et les enseignants sont responsables de cette situation
mais quand dira t'on que les parents sont les premiers responsables de cet échec ?
pour ma part les premiers responsables sont les parents d'élèves .vraiment je n'ai jamais vu un pays ou on attend tjrs tous des enseignants et ou on accepte toujours tous du gouvernement sans broncher .
alors que l'admissibilité au bac est passé à 8 de moyenne l' ont ils su moins ou ont ils cherchés a savoir pourquoi ? lorsque le ministre de l'éducation impose une 3eme langue pour nos enfants ( le swahéli ) ont ils cherchés à savoir pourquoi et quelle serait l"utilité pour leur enfants d'apprendre cette langue ? lorsque les élèves font 4 mois de cours et 2 mois à la maison que disent ils ? les années blanches à répétition à l'uob quel parent s'est déjà plaint? le gouvernement malmène vos enfants et vous , vous regardez passivement en attendant que les enseignants fasse tous pour vous au risque de voir leur salaires coupés pendant que vous vos salaires ne sont pas du tout inquiétés .
vraiment tous cela reflète la mauvaise foi du gabonais tjrs attendre tous des autres .le gouvernement prend des mesure tous les jours et ce à l'encontre des populations pire encore il ne gouverne maintenant que par décrets et que font les gabonais ? ils regardent en boudant dans leurs cases, hé! bien bonne continuation chers parents . c'est vrai c'est trop vous demandez mais ayez un jour le courage de prendre vos responsabilités .
car à cette allure le gouvernement ne cessera jamais d'abuser de vous , il ne cessera jamais d'abuser de vos enfants et les enseignants également ne cesseront jamais d'abuser de vos enfants à l'école .

15.Posté par ADN le 25/07/2010 04:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Odjuan'a Mbédé (Le Guerrier Mbédé), bonne intervention. Je suis tout à fait d'accord avec toi.

14.Posté par BINDZA le 22/07/2010 23:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
aaaaaaaaaaaaaah
Vous avez honte d'aller à l'étranger étudier, voila pourquoi vous vous pavanez fièrement avec vos maillot GABON, comme pour dire, on n'a pas d'écoles chez nous
même dans la bêtise vous êtes vantards
en rentrant les vacances, vous dites "je reviens de....
c'est votre maître mot
Pitié, il y'a une malédiction au GABON, qui s'arrêtera sous peu,
Voila ce qui arrive, dans un pays où les gens vieux jeunes, draguent les même filles, où les parents couchent les amies de leurs filles, où les amis couchent les petites soeurs de leurs amis, juste pour le plaisir d'essayer un nouveau préservatif.
Père mère enfant, dans le bistrot, pour fêter le BAC.
Un évènement, au lieu de rendre grâce au créateur, on court à CK2 acheter des casiers de bières et carton de 36 bières.
Que voulez vous.
Où les gens vont à l'église pour draguer.
Un pays où un enfant, manque de respect à celui qui lui a payé ses études,
parce que de retour de l'étranger
l'impolitesse règne en maître mot.
Un pays, où seul le diplôme permet d'identifier et de respecter quelqu'un. Or nous avions tous droit au respect.
Un pays où le terme villageois est considéré comme péjoratif par la pseudo élite
Un pays où s'exprimer en langue maternelle est une honte, ou encore passer les vacances au village est dénigrant.
Que voulez vous, connais toi , toi même, disait SOCRATE.
Nous sommes en perte de vitesse, voila pourquoi le vide est compassé par la turpitude.

Cette association sort d'où, qui en est membre, qui les connait?
Où tenez vous vos AG, est un regroupement des personnes qui viennent étaler leur 4x4 neuf, acheter à crédit ou réformé dans un ministère.
Un pays du paraitre, où on se plait à masquer la pauvreté. On a honte et peur de reconnaitre sa pauvreté!!!!!!!!!!!

que les religieux prient pour nous.

13.Posté par Paysan le 22/07/2010 19:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon cher frère Odjuan'a Mbédé (Le Guerrier Mbédé), tu as raison dans tout ce que tu dis. Ton analyse ne souffre d'aucune méconnaissance du sujet.

C'est maintenant que Mme Bekale vient crier et commenter les résultats. Où était-elle lorsque les enseignants combattaient, seuls, le gouvernement? Elle se pavanait, surement, dans les rues de Lbv croyant que les enseignants ne se proccupaient que de leur sort. Eh ben non Mme! Vous êtes, pour moi, la première responsable de cet échec. En aucun cas vous n'avez montrez votre soutient aux enseignants, vous craigniez surement votre limogeage, ce que je comprends parfaitement. Ce n'est que maintenant que vous venez montrer au monde qu'une association des parents d'élèves existe au Gabon. Qu'avez vous proposé pour résoudre ce problème? Rien du tout! vous ne faites que critiquer, comme il est toujours facile de critiquer et de rejeter l'échec sur les autres. Voici la période de vac et après le bac, je parie que ne va plus jamais entendre parler de vous et de votre association. Vous ne menerez aucun combat durant les vacs. On vous revera rien qu'en début d'année scolaire pour vous plaindre, comme de coutume, du prix des uniformes scolaires et de l'exigence d'une rame de papier aux élèves. A croire que vous n'avez été votez rien que pour ces raisons. Il est temps que vous rendiez votre tablier et faire de la place aux autres car, vous nous avez déjà montré votre incompacité à gérer une telle association.

Ah, Pauvre Paysan!

12.Posté par Zyon le 21/07/2010 22:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
donnez le site ou je peux consulter les admis et echoués du bac 2010

11.Posté par Odjuan'a Mbédé (Le Guerrier Mbédé) le 21/07/2010 20:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pauvre Mme Békalé !

C’est maintenant qu’elle comprend qu’ils auraient du, son syndicat et elle, monter au créneau pendant que les enseignants se tiraillaient avec le gouvernement ?

Maintenant que les carottes sont cuites, il faut simplement assumer les conséquences ! Les parents d’élèves et les élèves sont aussi responsables que ce gouvernement de voyous irresponsables. Laissons les enseignants tranquille ; parmi les victimes, il y a aussi leurs propres enfants.

Nous avons tous sacrifié nos enfants reconnaissons le au lieu de nous laver les mains. Nous crions pour le bac alors que les résultats du BEPC ne sont pas meilleurs. Avons-nous les résultats des passages en classe supérieur ?

Un Gouvernement qui veut mieux faire n’aurait pas forcé les choses dès lors qu’il voyait la détermination avec laquelle les enseignants leur tenaient tête.

Ils ont cru avoir trouvé la formule miracle en confiant la confection des épreuves aux conseillers pédagogiques qui durant toute l’année n’ont mis les pieds dans aucune salle de classe pour s’assurer que le programme annuel des cours avait été effectivement bouclé sur l’ensemble des établissements.

Ailleurs, on annulerait purement et simplement ses résultats et on invaliderait cette année scolaire bâclée et qui causera beaucoup de tort même à ceux qui son déclarés admis car leur niveau ne leur permettra de tenir dans aucune université. Une année scolaire dure neuf mois et non cinq.
Je plein les parents qui se réjouissent du succès de leurs enfants à un bac aussi mal préparé.

Mme Békalé devrait exprimer au gouvernement le mécontentement des parent d’élèves et appeler à une marche de protestation pour dénoncer l’irresponsabilité du gouvernement et exiger que le cahier de charges des enseignants soit traité dans son entièreté avant la rentrée prochaine, Faute de quoi, les parents n’enverrons pas leurs enfants perdre leur temps dans les établissements scolaires pour un enseignement saboté.

En définitif, nous parents, sommes complices du gouvernement, pour avoir envoyés nos enfants au casse pipe alors que nous savions l’année scolaire perdue.
Le calendrier annoncé par l’équipe de voyous n’avait pour but que de nous tromper et nous avons bêtement mordus.

Le serpent vient de mordre au premier pied plongé dans la rivière ; nous plongerons surement le second !

C'est bien ça le Gabonais.Il citera la nouvelle devise du pays : « On va encore faire comment ? »

10.Posté par Reggie Belafonte le 21/07/2010 19:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
non c'est pas une honte pour tout un pays, mais pour le gouvernement seulement... Arrêtez de rependre les échecs du gouvernement sur les populations... elles n'y sont pour rien!!!

9.Posté par Ngone le 21/07/2010 19:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout ça parce qu'ils envoient leurs enfants étudier à l'étranger ! C'est un véritable crime commis contre le pays que de sacrifier aujourd'hui ce qui devrait constituer l'élite de demain pour notre jeune pays. C'est une honte ! envoyer ses enfants étudier à l'étranger est une honte qui prouve que l'on ne peut garantir l'éducation chez nous. Mes neveux sont au Mali ! Au Mali, vous vous rendez-compte ! le Mali aurait de meilleures infrastructures et l'éducation y serait meilleure ! tout comme au Sénégal ! Pauvres gabonais, va falloir arrêter de regarder le malien du quartier de haut. La honte ne tue vraiment pas.

8.Posté par biboulou le 21/07/2010 18:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Arrêtez vos pleurs sans objet. Depuis quand on a eu besoin de diplômés dans ce pays? Depuis quand l'école a préoccupé les gouvernements successifs de ce pays? Bongo Albert Bernard n'a pas eu besoin du CEPE pour être président de la République; Obi Jeffrey n'a pour seul qualification professionnelle que la guittare et le micro, et il est président de la République. Et l'actuel Minsitre de l'Education? Un Instituteur, imposé par Nzouba Ndama au Biafrais, qui n'a jamais enseigné pendant plus d'un an, et dont la seule occupation est de courir les marabouts et les féticheurs. Le poisson ne pourit-il pas par la tête?

Vous osez mettre en cause les d'enseignants. Connaissez-vous un pays avec des effectifs comme au Gabon où il y a la qualité? Connaissez-vous un pays où le gouvernement décide de réduire drastiquement la qualité et la durée de formation des enseignanst où il y a la qualité? Un pays où il n'y a pas de manuel pédagogique et du matériel didactique, où il y a la qualité? Un pays où les étrangers recrutés sans aucune vérification de diplômes où il y a la qualité? Un pays où la médiocrité est la norme et où il y a la qualité?
Parents, il vous faut prendre vos responsabilités. Obi Jeffrey n'est pas là pour vos enfants. Les siens sont en Suisse et aux USA. Vous ne faites que commencez à pleurer si vous ne vous prenez pas en charge.

7.Posté par Gail le 21/07/2010 18:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pas etonnant pour un pays ou la mediocrite est la maxime. Au Gabon ceux qui ont fait des etudes se sentent parfois mal parceque lorsqu'il faut promouvoir, ce qui compte c'est d'appartenir a la bonne ethnie, d'etre un parent du DG, ou d'etre macon. Les parents etant frustres, les enfants ne voient peut etre pas la necessite de faire mieux qu'eux parce que l'on a jamais reellement recompenser l'effort. C'est vraiment une catastrophe nationale ! par ou faut-il commencer? Peut etre par remettre les gens a leur place, a commencer par l'usurpateur en chef!

1 2

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...