News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Ma chance de devenir maire de Libreville est intacte (Jean Eyeghe Ndong)

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 14 Janvier 2014 à 09:18 | Lu 1406 fois

L’ancien Premier ministre Jean Eyeghe Ndong a affirmé lundi dans une conférence de presse à Libreville que sa chance de devenir le prochain maire de la capitale gabonaise est intacte.



Candidat indépendant à la mairie de Libreville et néanmoins vice-président de l’Union Nationale, parti d’opposition dissout et passé à la semi-clandestinité, Jean Eyéghé Ndong va indubitablement tenter un coup de poker. Au cours d’une conférence de presse donnée hier à la Chambre de commerce de Libreville, le chef de file des listes « Libreville pour tous » est, en substance, revenu sur le caractère non impératif des mandats électifs et leur propriété, invitant les conseillers élus de Libreville à se prononcer «en conscience».

Selon lui, le choix du maire de Libreville revêt des enjeux importants en termes de développement de la commune et non pas en terme d’intérêts partisans. «Le vote est un choix politique certes. Mais c’est un choix en fonction des enjeux. Ici l’enjeu est l’avenir de notre capitale qui n’a rien à voir avec les intérêts des partis politiques», a-t-il dit, avant d’ajouter que son projet pour la mairie de Libreville se place au-dessus des intérêts particuliers.

Pour lui, les Locales du 14 décembre 2013 n’ayant pas permis à un groupe, liste ou parti d’emporter la majorité absolue des 76 conseillers ou plus nécessaires pour prétendre occuper l’Hôtel de ville de Libreville, il est indéniable que le prochain maire ne pourra être élu que sur la base d’alliances locales. «Ici, il n’est pas nécessaire de parler de compromission», a-t-il dit, expliquant que le scrutin étant à bulletin secret, le prochain maire ne pourra pas déterminer l’identité des conseillers s’étant prononcé en sa faveur.

Evoquant la désignation de Rose Christiane Ossouka Raponda comme candidate PDG pour la mairie de Libreville, Jean Eyéghé Ndong a estimé que cette candidature intervient un peu tard. Car, a-t-il fait constater, jusqu’au 7 janvier dernier, les conseillers PDG n’avaient pas encore l’identité du candidat de leur parti. Se fondant sur l’étonnement marqué par cette dernière devant les écrans de télévision lorsqu’on l’interrogeait sur le sens du choix porté sur sa personne, il s’est, en conséquence, demandé si la candidate a exprimé l’envie de se positionner.

De même, l’ancien Premier ministre s’est interrogé sur le projet de sa rivale, dénonçant au passage l’amalgame fait par de nombreux candidats PDG qui, tout au long de la campagne échue, n’ont eu de cesse de parler de «l’Avenir en confiance», projet de société du président de la République. Fustigeant cette façon de faire, il a pris appui sur l’exemple de la France qui organisera des élections municipales en mars prochain et où les électeurs sont d’ores et déjà édifiés quant aux identités des potentiels maires. «Les jeux (sont) très clairs dès le départ», a-t-il relevé, avant de préciser qu’il «croit savoir que les règles de la démocratie sont les mêmes partout».

Evoquant l’accès aux médias publics, le dernier Premier ministre d’Omar Bongo Ondimba remarque que plus de cinq minutes ont été consacrées au traitement du choix d’Ossouka-Raponda. Dès lors, il exige la réciprocité et demande que le même temps de parole soit accordé aux autres candidats. Se voulant confiant, l’homme estime avoir toutes les chances de devenir le prochain maire de Libreville. «Mes chances sont intactes dans la mesure où les conseillers municipaux ont compris ce que j’ai dit. Ils doivent avoir à cœur l’intérêt du Gabon et donc de Libreville», a-t-il affirmé.

Notons que pour la circonstance, Jean Eyéghé Ndong était accompagné quelques-unes des têtes de listes «Libreville pour tous».

Gabonreview

Mardi 14 Janvier 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1406 fois




1.Posté par OKONDJA le 14/01/2014 13:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
OPTIMISTE C'EST TRÈS BIEN
DU COURAGE JEN, POURVU QU'ODJUKU ALI ACCEPTE D’ÊTRE HONNÊTE DANS SA MINABLE GRANDE VIE DE PRESI USURPATEUR EN DONNANT LA GRDE MAIRE AUX OPPOSANTS ETTANT DONNE QUE LE GABON EST LA CHASSE GARDE DES BONGO OMDIMBA.

2.Posté par King le 14/01/2014 21:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr Eza fé reste tranquille tu as eu de la chance d’être élu conseiller municipal et maire du IIe arrondissement de Libreville.
Arrête de pleurer comme un bébé, gère l'arrondissement comme un homme honnête tout en préparent les élections avenir c'est simple.
si c'est l'hôtel de ville qui t'intéresse alors retourne au pdg.

3.Posté par Oréma le 15/01/2014 09:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
JE CROIS MOI AUSSI EN VOTRE ÉLECTION FACE À UNE CANDIDATE IMPROVISÉE ET DONC NON PRÉPARÉE, QUI N'A AUCUN PROJET POUR LIBREVILLE. EH ARRÊTONS L'AMATEURISME D'ALI LÀ. MÊME BARRO CHAMBRIER QUI S'Y EST PRÉPARÉ A ÉTÉ SORTI M'ENFIN C'EST QUOI CE BORDEL EN POLITIQUE?
JEN A PRIS TOUT SON TEMPS POUR PENSER ET PANSER LIBREVILLE, OSSOUKA, ELLE N'ÉTAIT MÊME PAS TÊTE DE LISTE AU 3è OÙ ELLES ONT BRILLAMMENT ÉCHOUÉ. QUE LES CONSEILLERS VOTENT EN CONSCIENCE EN PENSANT AU GABON ET AUX GABONAIS ET NON FAIRE LA VOLONTÉ D'UN HOMME.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...