News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Louis-Gaston Mayila pour un retour de la peine de mort

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 17 Mai 2013 à 08:42 | Lu 1041 fois

Le phénomène des crimes dit rituels qui s’installe paisiblement et de manière inquiétante dans la société gabonaise, suggère à plusieurs observateurs la nécessite pour l’État gabonais de rétablir la peine de mort, aboli au Gabon depuis trois ans déjà.



Gabon : Louis-Gaston Mayila pour un retour de la peine de mort
Lors d’une conférence de presse, le 15 mai 2013 à la Chambre de commerce de Libreville, visant à partager sa lecture de l’actualité sociopolitique avec les militants et partisans de son parti, le président l’Union pour la nouvelle république (UPNR), Louis-Gaston Mayila, s’est dit favorable à un retour de la peine de mort au Gabon.

Selon Me Louis-Gaston Mayila, la restitution de la peine de mort, abrogée par la loi no 3/2010 promulguée le 15 février 2010 faisant suite à la décision du gouvernement gabonais d’abolir la peine de mort, en septembre 2007, sera le moyen sur de lutter contre les actes criminels posés sur l’ensemble du territoire national et créant une psychose sans pareil au sein des ménages.

«On légifère en fonction des problèmes du moment», a indiqué Maître Mayila avant de justifier que «le débat sur la terminologie entre crime de sang et crime rituel», qui semble être une difficulté majeure des hommes de loi du Gabon, «n’ait pas lieu d’être».

Au sujet de la terminologie en effet, Louis Gaston Mayila estime que les députés devraient se pencher sur la situation actuelle et introduire la notion de «crime rituel» dans l’arsenal législatif, bien que ne figurant nulle part dans le code de procédure pénale. «Le droit a pour source la coutume, la jurisprudence, mais aussi l’expression populaire dont on doit codifier la volonté», a précisé Louis-Gaston Mayila.

L’idée d’un retour de la peine de mort n’est pas l’apanage de Me Mayila seul. Car, selon certains observateurs de la vie sociopolitique gabonaise, la prolifération des actes meurtriers depuis trois ans semble coïncider avec «l’abolition de la peine de mort pour tous les crimes» qui a fait du Gabon le 16e pays d’Afrique abolitionniste. D’où la nécessité de le réinstaurer dans le but de dissuader les criminels quant aux hommicides.

Comment comprendre que malgré les dénonciations par la presse, les associations de lutte contre les crimes rituels, ainsi que les sessions criminelles organisées à Libreville et actuellement à Port-Gentil avec la réclusion criminelle à perpétuité, requis pour certains cas, les commanditaires et les bourreaux ne semblent pas être inquiétés. Bien au contraire, ils s’appliquent et persistent dans ce qui est devenu un acte «banal et normal».

Le président Ali Bongo Ondimba pourra-t-il revenir sur cette décision, prise quelques semaines après le début de son magistère à la tête du Gabon ? En quoi cet acte participera-t-il à rétablir l’ordre et faire cesser ces pratiques meurtrières ?

Gabonreview

Vendredi 17 Mai 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1041 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

11.Posté par Monefang le 18/05/2013 19:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Celui qui veut le retour de la peine de mort. Est lui même un condamné de la peine de mort pour vol, détournement de deniers publics, crimes économiques et rituels. Au moment venu, ils seront sévèrement punis par la loi. A moins qu'il crève avant la libération du Gabon.

10.Posté par Abek le 18/05/2013 00:51 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais M. Mayila il n''est question ici de type de peine mais tout simplement d''impunite. Alors peine de mort ou pas, cela change quoi a cette situation. Mais, il devient senile ce type!!!

9.Posté par Inch''''''allah le 17/05/2013 16:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La peine de mort ne vas pas dissuader les assassins et les commanditaires mon cher Gaston!
cela ne résoudrait pas le problème des crimes rituels et des assassinats!
Il faut qu'on dénonce,arrête et condamne les marabouts, les commanditaires et les assassins ensemble ! donc faut avoir le courage d’arrêter des gens, comme toi Gaston , dit " hommes politiques" buveur de sang, de telle ou telles provinces! Ce qui revient à arrêter les têtes machiavéliques du BONGO-PDG partie.
Quand à aux " imbéciles " qui veulent s'amuser à enlever des gens, faut des justices populaires, tout le monde doit se sentir concerner! et brûler vif les indélicats qui s' hasarderont à venir troubler le semblant de quiétude des gabonais indignés!Après ça le message passera pour les autres ........Le PDG nous prend la tête, trop c'est trop !!!

8.Posté par IRIS le 17/05/2013 16:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
qui tue par l'épée mourra par l'épée a Dieu seul la vengeance. pour nous chrétiens cela veut simplement dire que la prophétie est entrains de s'accomplir.
que Jesus revient bientot
il disait quand vous entendrez parler des bruits de guerre, une nation s'élevera contre une autre etc ce que Dieu est deja a la porte
Peuple gabonais si tous unis comme un seul homme fléchissons nos genoux pour notre pays les choses peuvent changer il nous manque simplement la volonté
L'avenir du gabon est dans les mains de Dieu
c'est pas la peine de dire qui a fait ou qui n'a pas fait
tu peux changer ce pays si toi gabonais prie pour ce pays
le gabon es un pays beinie par Dieu

7.Posté par Ngone le 17/05/2013 14:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pauvre Gabon de mes ancêtres ! Mais où va-t-on à cette allure ? La peine de mort dans un pays sans foi ni loi consisterait uniquement à éliminer ceux qui ne pourront se défendre. Quand on sait comment fonctionne la justice, il va alors suffire de charger des innocents et tous ceux qui ne seront pas d'accord avec le système pour les envoyer pendre. Quel recul, quelle régression, quelle obscurité. Et c'est un magistrat qui en parle ! Commencez donc par mettre en place un état de droit. La pendaison des êtres humains vous semble plus facile à réaliser que de mettre en place le bien-être d'à peine un million d'âme. C'est triste.

6.Posté par Priscilla le 17/05/2013 12:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
et ben Mon vieuxxxx... voila que l'un des plus grand commanditaire de crme rituel vient aussi faire sa representation cinematographique devant la presse propagandiste.
Ca alors.... je suis speechless... que la bouche ouverte...

5.Posté par iris le 17/05/2013 12:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pauvre gabon, pauvre peuple

4.Posté par Lola le 17/05/2013 10:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
voici un sorcier qui demande sa pendaison. Qu'on rétablisse ou pas la peine de mort, le peuple souverain finira par vous pendre tous. Que BONGO 2 essaie encore de tricher en 2016. Il comprendra en quelques minutes que sa garde n'est qu'une feuille de paille.

3.Posté par Babokianu. le 17/05/2013 10:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@C'est une sage decision/Et on commence a Hollando avec lui meme puisqu'il figure dans liste des assassins rituels/un criminel qui choisi la guillotine au cahot a perpetuite c'est quand meme courageux .

2.Posté par ndziman le 17/05/2013 10:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Selon ce minable de Mayila avant l'abrogation de la peine de mort il y avait moins de criminels et de crimes. Et dire que le type est magistrat. Aucune ethique aucune morale vraiment triste

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...