News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Louis Gaston Mayila en conférence de presse ce vendredi

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 19 Décembre 2014 à 08:21 | Lu 2103 fois

Louis Gaston Mayila, président de l’Union pour une nouvelle République (UPNR, opposition) donnera une conférence de presse probablement pour parler de ses problèmes de justice qui lui poursuit pour fausse monnaie.



C’est la deuxième sortie publique de Mayila depuis sa mise en liberté provisoire. La première fois, il avait simplement remercié ses militants, les cadres de son parti ainsi que toutes les personnes qui l’ont soutenu durant son incarcération.

« J’espère que je ne retournerai plus en prison et que ma liberté provisoire deviendra une liberté définitive », avait-il déclaré lors de cette première sortie le 21 novembre dernier.

« J’attends les preuves », avait écrit l’ancien haut dignitaire de la République dans une déclaration lue par son attaché de presse, Elvive Milendji Mbadinga.

Et pourtant, Sidonie Flore Ouwé, procureure de la République avait confirmé dans une interview à Gabonactu.com que : « Nous avons saisi tous les éléments qui nous ont permis de retenir l’infraction de contrefaçon de billets de banque. M. Mayila va comparaître devant la cour criminelle en procédure de crime flagrant ».

Selon sa famille, M. Mayila n’est nullement impliqué dans une affaire de fausse monnaie ; l’opposant serait tombé dans un traquenard tendu par des personnes qui voulaient lui vendre un terrain.

Mayila victime d’un guet-apens

C’est durant la visite du fameux terrain qu’il s’est retrouvé en face d’un gang qui menaçait de le tuer s’il ne donnait pas 30 millions de francs CFA. Il se sert de son luxueux 4×4 comme monnaie d’échange, mais 48 heures après les faits il porte plainte pour vol de voiture.

L’enquête de la police judiciaire conduit vers les présumés voleurs qui sont tous interpellés, ceux-ci affirment que M. Mayila leur a donné sa voiture comme gage en échange de la fausse monnaie.

Ainsi donc l’accusateur et les accusés se retrouvent tous en prison, mais M. Mayila, victime d’un grave malaise n’a passé que quelques heures à la prison centrale. Il a finalement passé deux mois dans la clinique Chambrier où des soldats de la sécurité pénitentiaire veillaient sur lui mais à ses frais.

Mayila a ainsi signé jeudi, sa première sortie publique après le déclenchement de cette affaire qui a quasiment ravagé sa longue et riche carrière politique.

Il a profité de l’occasion pour remercier ses militants et les cadres de son parti qui se sont battus pour sa libération.

gabonactu

Vendredi 19 Décembre 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2103 fois




1.Posté par Shadow le 19/12/2014 12:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Trahir un peuple, c'est attirer la malédiction sur sa descendance et soi-même. MAYILA assiste aux prémices de sa future déchéance. A trop vouloir jouer avec le bien-être et la vie des Gabonais, on fini par mourir Malheureux. Regarder ceux qui sont parti avant lui et suivez de près sa fin et celle de beaucoup comme lui ou pire que lui.

Qui vivra, verra.

2.Posté par bidon le 19/12/2014 15:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
un voleur comme sa et la justice lui permet meme de faire une conference de presse pour dire quoi au gens,voleur....une justice au ordre comme disait l'autre et c'est vrai

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 17 Septembre 2016 - 14:24 France : Grand Rassemblement Citoyen pour le Gabon

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...