News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - Ligue autour de Jean Ping : Ali Bongo déclare que la peur a motivé ce choix

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 19 Août 2016 à 06:12 | Lu 1057 fois

Durant son meeting du 18 août 2016 à Makokou, Ali Bongo Ondimba a commenté le ralliement de Casimir Oyé Mba et de Guy Nzouba Ndama à Jean Ping, stipulant que c’est la peur qui a motivé ce choix.



Comme on pouvait s’y attendre, il était peu probable que le candidat Ali Bongo Ondimba puisse laisser passer l’occasion de commenter le choix de Jean Ping comme principal candidat de l’opposition, liguant avec lui Casimir Oyé Mba et Guy Nzouba, notamment. En effet, ces deux derniers, poids lourds dans cette élection, anciens hiérarques du Parti démocratique gabonais (PDG) ayant occupé de hautes fonctions au sein de l’Etat, ont décidé de se retirer de la course électorale au profit de l’ancien président de la Commission de l’Union africaine (UA), Jean Ping.

Appréciant la sortie de Nkembo ayant consacré l’adoubement de Jean Ping, Ali Bongo a été plus que virulent. Sans langue de bois, il a lancé des piques aussi cocasses que corrosifs. Il s’est moqué du fait que Jean Ping, son principal challenger, ait déclaré avoir fait le tour du Gabon. «Il a fallu que quelqu’un atteigne plus de 73 ans pour commencer à faire le tour du Gabon», a-t-il ironisé, se demandant pourquoi il ne l’avait pas fait pendant toutes les années où il était fort.

«Au départ, ils étaient 13 contre votre champion. Ils ont vu comment vous m’avez accueilli pendant la tournée républicaine et là ils ont commencé à douter», a analysé le président de la République sortant, ajoutant que par 5 fois ces autres candidats et alliés ont intenté des procès contre lui et pour la 5e fois, ils ont perdu. «5 à 0», a-t-il lancé. Pour lui, le déclic du désistement de l’ancien Premier ministre, Casimir Oyé Mba, et de l’ancien président de l’Assemblée nationale, Guy Nzouba Ndama, aurait été causé par son meeting de lancement de campagne au stade de l’Amitié de Libreville. Ali Bongo explique que ce sont les populations venues de tous les coins de l’Estuaire et du Gabon entier, composées de femmes, de jeunes et d’hommes, lui apportant leur soutien qui ont vraiment fait peur à ces membres de l’opposition. «Ils ont vraiment eu très peur», a-t-il dit déclarant que lui, depuis sept ans, il ne ment pas aux Gabonais. «Je vous dis ce que je fais. Je vous dis aussi ce que je n’arrive pas à faire. Je vous dis ce qui est bon et je vous dis aussi ce qui n’est pas bon», a-t-il souligné.

Pour Ali Bongo, ses concurrents pour le fauteuil présidentiel n’ont jamais rien expliqué. Et, s’ils avaient une explication à donner, «c’est la faute d’Omar», a-t-il fait remarquer pour ensuite relever que cette coalition va du fait que certains voudraient en effet se venger parce qu’ils n’avaient pas été choisis par Omar Bongo Ondimba pour le remplacer. «C’est lui qui leur a tout donné. C’est lui qui a fait leur carrière. C’est lui qui s’est occupé de leurs familles, de leurs amis et aujourd’hui, ils veulent liquider son fils».

Ali Bongo estime qu’il y a danger au regard du fait que les deux autres se sont désistés pour épouser la cause de l’un. Il a indiqué que Jean Ping a voulu vendre Bélinga pour son propre profit et que son fils, «pas bien éduqué», a été également impliqué dans des détournements. On dit souvent tel père tel fils, a dit Ali Bongo Ondimba qui a déclaré que si «le fils est voleur, c’est que le père lui-même est voleur». Sans ménagement, le président sortant, a ajouté «Ping a choisi des Chinois qui sont comme lui», avant d’utiliser les expressions «avares, égoïstes, menteurs, voleurs», sous le regard des Observateurs venant du monde entier.

Il s’est demandé si ce sont ces hommes-là qui vont diriger le Gabon, fustigeant le fait que Jean Ping ait traité les Gabonais de «Cafards» et Guy Nzouba Ndama les habitants de Makokou de «Makokouillons». Le président sortant a décrypté les acronymes DTE (Destitution, transition et élection) régulièrement usitées par l’opposition. Il y voit plutôt, la destruction du Gabon, la trahison des Gabonais et l’enterrement du Gabon, estimant qu’il s’agit là de leur programme politique. Et ce changement de stratégie de l’opposition à travers les réunions qu’ils ont faites étaient, selon lui, pour partager les postes, pour partager le gâteau. Le chef de l’Etat sortant croit savoir que cela se résumait à «Jean Ping président, Guy Ndouba Ndama, vice-président, et Casimir Oyé Mba on ne sait pas s’il serait Premier ministre». Il a également indiqué que ces personnalités veulent devenir des «terroristes politiques» et il leur a promis la loi au cas où la paix et l’unité nationale seraient troublées.

«C’est le temps pour eux de la retraite. C’est le temps de l’arrivée des femmes», a dit Ali Bongo Ondimba demandant à la population de se rendre aux urnes le 27 août 2016. Avec cette nouvelle sortie du candidat Ali Bongo Ondimba, le ton de la campagne monte et les projets de société peinent à être expliqués. Dans un camp comme dans l’autre, les attaques et les intrigues deviennent violentes. Ce qui empêche d’avoir une réelle lisibilité de ces programmes de sociétés. La preuve : jusqu’ici, peu ou pas de candidat du tout n’a prononcé de chiffre pouvant par exemple relever le niveau de l’économie gabonaise. Et là, un participant au meeting d’Ali Bongo à Makokou a souhaité que «les candidats parlent des choses qui vont aider le Gabon et les Gabonais à grandir, à sortir de la misère, à grandir en Afrique et à se développer comme les autres pays du monde».


gabonreview

Vendredi 19 Août 2016
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1057 fois



Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...