News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Libreville veut plus de gabonais dans la sous-traitance pétrolière

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 3 Mai 2014 à 08:14 | Lu 574 fois



Le Forum de la sous-traitance pétrolière au Gabon a débuté ce vendredi à Libreville a constaté Koaci.com. L’initiative est du ministère du pétrole et des hydrocarbures qui espère ainsi attirer un plus grand nombre de PME et PMI dans le secteur et offrir des emplois à plus de Gabonais jusqu’à lors marginalisés par les entreprises étrangères.

C’est une véritable révolution à laquelle s’essaye le gouvernement gabonais. Il veut en effet imposer la présence des entreprises gabonaises dans le secteur pétrolier et de notamment dans la sous-traitance pétrolière. Comme dans plusieurs autres secteurs d’activités, les PME et PMI gabonaises ont du mal à se faire de la place. Or, pour régler le problème du chômage, le gouvernement entend donner aux Gabonais les emplois qu’ils peuvent exercer et qui sont encore aux mains des étrangers.

C’est finalement là tout l’enjeu du forum qui a ouvert ce matin à Libreville, en présence du Premier ministre gabonais, le Pr. Daniel Ona Ondo RechercherDaniel Ona Ondo, du président de la Chambre de commerce et de plusieurs chefs d’entreprises exerçant dans le secteur pétrolier.

Depuis plusieurs décennies, les PME et PMI gabonaises sont quasi inexistantes dans le secteur pétrolier. En plus d’être peu nombreuses, elles ont difficilement accès aux différents marchés. Un constat alarmant qui avait suscité l’indignation de l’Organisation Nationale des Employés du Pétrole (ONEP qui en avait d’ailleurs fait l’une de ses principales revendications. La sous-traitance échappe constamment aux entreprises locales. Un constat fait également par le ministre du commerce, Gabriel Tchango, qui a indiqué que « la sous-traitance est très marquée du fait de la de la spécificité des activités et des corps des métiers mobilisés pour leur conduite.

Pour diverses raisons, dans ce secteur, comme dans d’autres, les PME gabonaises n’occupent pas encore une place significative » avant d’ajouter que « les PME doivent bénéficier de la demande de prestations formulées par le secteur pétrolier et de l’accompagnement de l’Etat dans cadre légal clairement défini. Ce cadre devrait permettre que la manne financière qui est dégagée par les sociétés pétrolières, en direction de leurs sous-traitants, soit aussi captée par les PME gabonaises et ainsi contribuer à la réduction de la pauvreté dans les localités où ces sociétés sont présentes ».

La sous-traitance exige une bonne qualification des ouvriers. Etienne Dieudonné Ngoubou RechercherEtienne Dieudonné Ngoubou a reconnu que la marginalisation des PME et PMI gabonaises est aussi la conséquence d’une absence de qualification des personnes employées. Il a donc insisté sur la nécessité pour le Gabon de former localement une main d’œuvre capable de relever le défi du gouvernement qui consiste à donner aux Gabonais la chance d’obtenir des emplois et des marchés dans la sous-traitance pétrolière.

« Nous sommes conscients que plusieurs facteurs d’ordre structurel, technique, financier et bien d’autres participent à la marginalisation des PME et PMI locales, mais en posant le cadre d’une concertation élargie à l’ensemble des acteurs, nous sommes persuadés que nous pourrons créer les conditions d’une plus grande participations des PME/PMI gabonaises dans la sous-traitance pétrolière ».

Le forum qui va se terminer samedi est l’occasion aussi d’évoquer plus globalement la question de la sous-traitance au Gabon, dans tous les secteurs d’activité. La Chambre de commerce a annoncé le lancement prochain d’une Bourse de la Sous-Traitance et du partenariat du Gabon (BSTPG RechercherBSTPG). Elle sera créée sous la forme d’une association reconnue d’utilité publique entre le secteur privé et l’Etat gabonais.

« La rigueur, la transparence, l’impartialité, bref, la gouvernance de cette bourse sera un élément fondamental pour sa réputation et sa crédibilité. Les différents acteurs économiques que nous sommes, seront honorés que le compartiment sous-traitance pétrolière soit la locomotive de la future bourse gabonaise de sous-traitance », a affirmé Jean-Baptiste Bikalou RechercherJean-Baptiste Bikalou, président de la Chambre de Commerce et de l’Industrie du Gabon.

Sampérode Mba

Samedi 3 Mai 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 574 fois



Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...