News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Libreville : destruction d'anciens bâtiments coloniaux, Hopital général

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24 le Samedi 29 Mai 2010 à 14:04 | Lu 2023 fois



Au Gabon, c’est la course contre la montre pour mieux préparer la CAN 2012. Les chantiers s’accélèrent et parmi eux celui de la démolition et la reconstruction du plus grand hôpital de Libreville. Des bâtiments hérités de la période coloniale ont été démolis. A 3 mois de la commémoration du 50e anniversaire du pays, cette démolition pose le problème de conservation du patrimoine hérité de la colonisation...


Source : RFI

Samedi 29 Mai 2010
LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24
Vu (s) 2023 fois




1.Posté par intervenant le 29/05/2010 14:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Gabon et les GABONAIS S'EN FOUTENT du
patrimoine hérité de la colonisation
Qu'on casse TOUT en même temps!

2.Posté par ratzinger2010 le 29/05/2010 16:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
la colonisation Française n'a rien apporté de bon aux peuples africains en particulier au peuple Gabonais qui se voit confisquer sa liberté à cause de la politique néfaste de la France envers ses soit disant ex-colonies, on s'en fout éperdument d'un patrimoine de malheur qu'il disparaisse aussi rapidement que possible, sans laisser aucune trace, la France est la source de malheur des Africains, s'il faut même changer de langue officielle on le fera mais je suis sure que la France va bientôt perdre l'Afrique ce ne sera plus pour longtemps.

3.Posté par NKEM le 29/05/2010 19:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que l'on soit pour ou contre l'influence de la France en Afrique, je pense que ça n'a jamais été une bonne chose de se débarasser des vestiges de son passé. Ces vestiges sont parlants et témoignent d'une séquence (heureuse ou malheureuse) de l'histoire de nos peuples d'Afrique. De ce fait, leur conservation est à inscrire parmi les préoccupations premières des Instances Publiques chargées de préserver le patrimoine culturel dans chacun de nos pays.

Certes, on aurait beaucoup de choses à repprocher à la France dans ses rapports avec les pays africains francophones, beaucoup de commentaires à faire quant à la qualité de ces rapports. Mais, c'est le destin irreversible de l'histoire de nos pays qui a voulu que ces rencontres se fassent. Le choix n'avait donc pas été laissé aux uns et aux autres de faire autrement.

Pour ce qui est des traces laissées par la France dans les payse africains francophones, leur conservation s'impose à nous Africains. En ce que nous avons le devoir de montrer aux générations futures ce qu'a été notre passé (bon ou moins prestigieux). Ici en Europe, on visite bien des site sur lesquels il y a eu de grands affrontements militaires, des anciens camps de concentration, etc. . . Ce n'est pas une fierté de les montrer à l'humanité, mais un devoir de mémoire (pour voir jusqu'où peuvent aller, la méchanceté et la stupidité de l'être humain). Là, c'est un exemple extrême, qui en dit d'ailleurs très long.

Par rapport à ce qui vient d'être dit plus haut, ce n'était pas une bonne idée de raser les bâtiments anciens ( ou coloniaux) de l'hopital général de Libreville.

4.Posté par ADN le 29/05/2010 19:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
NKEM, tu as dit exactement ce que je pensais en lisant cet article. Ainsi, je ne ferai pas d'autres commentaires.

5.Posté par intervenant le 29/05/2010 20:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
NON Il faut tout détruire... Heureusement qu'il ya le numérique on peu faire un petit musée pour "montrer aux générations futures ce qu'a été notre passé" Ils verront en images.
Mais serieux il faut TOUT DÉMOLIR! La France n'en vaut pas la PEINE!
Il y a un monument Ntchorere en France pour les générations actuel en France?
Grâce aux ricains et Africains, ils parleraient Allemand aujourd'hui!

6.Posté par lePacifique le 29/05/2010 21:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ intervenant

Il y'a un monument pour NTCHORERE à Airains à 30 mins d'Amiens. Si tu es en France viens à Amiens le Samedi 5 juin 2010 soir;on ira rendre hommage à Ntchoréré le Dimanche 6 juin 2010 à 10 heure.Tout est gratuit à partir d'Amiens (logement,transport,alimentation...).C'est organisé par l'Association des Gabonais d'Amiens "AGA".

7.Posté par ADN le 29/05/2010 23:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci lePacifique.

8.Posté par aline le 30/05/2010 10:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Notre histoire commence-t-elle avec la colonisation française ? un peuple sans histoire est comme un arbre sans racine. Que nos historiens nous restaure notre VRAI histoire. l'époque coloniale de la soumission n'a rien à voir avec notre culture ! Bien au contraire, ça été une période génocidaire pour nos ancêtres, notre culture et notre présent.

9.Posté par NKEM le 30/05/2010 11:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Posté par aline (8) : Je suis certes d'accord avec vous que l'époque coloniale (période triste et douloureuse serait-elle), ne pourrait se confondre ni avec l'Histoire, ni avec la Culture de nos pays africains dits aujourd'hui francophones.

Chère madame, une histoire ( la sienne, la mienne, celle de nos peuples africains, etc . . .), n'a jamais été et ne sera jamais un cours homogène. Elle comporte toujours des phases et séquences dans son déroulement. C'est donc par souci du respect de ce déroulement (passé, présent et futur), qu'il apparaît honnête de conserver (tant qu'on le peut) ces séquences, CF: ce que j'ai dit hier - Posté (3).

10.Posté par sydney le 31/05/2010 11:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Donc on va garder un vieux batiment tous simplement, parceque c'est un vestige historique? historique pour qui, frenchement c'est français là, on veut moderniser ce mouroire et vous vennez nous parler d'un patrimoine! pffff

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...