News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - Libreville : PK9-Hôtel de la Can : Entre rallye de l’équateur et calvaire piéton

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 17 Novembre 2014 à 08:00 | Lu 1194 fois

Passant par l’hôtel dit de la Can, l’arboretum de Sibang, le lycée de Sibang et autres, la voie reliant le quartier Nzeng-Ayong aux zones PK 8 et PK 9 de Libreville, est devenue un calvaire indescriptible pour les populations et les automobilistes contraints de l’adopter en route de contournement.



Gabon - Libreville : PK9-Hôtel de la Can : Entre rallye de l’équateur et calvaire piéton
Route de contournement très pratiquée par la force des choses, notamment du fait des sempiternels embouteillages de la route nationale N°1, ce trajet s’est dégradé à un rythme vertigineux en moins de deux ans. Aujourd’hui, seuls les automobilistes téméraires acceptent de passer par les zones de l’Hôtel de la Can à Nzeng-Ayong ou du lycée de Sibang, pour déboucher au PK 9. Sur ces endroits, les nids de poule, connus ailleurs sur les routes de Libreville, sont devenus de cratères géants autour desquels slaloment les quelques voitures qui s’y aventurent encore.


Si ce n’est pas de l’intense poussière, en période de fort ensoleillement, que reçoivent les populations des environs, ce sont de grands bourbiers ou de vastes cuvettes d’eau qui coupent parfois la route. Au niveau du lycée de Sibang, il est aujourd’hui difficile d’indiquer qu’il y avait là une route. Les trous sont d’une ampleur telle que même les piétons ont du mal à y circuler tandis que les riverains n’ont cesse de s’offusquer : «C’est comme ça qu’on va réaliser l’émergence ?». Après les pluies qui se sont abattues sur Libreville ces derniers jours, les habitants de ces zones sont à nouveau dépassés par les événements.

«Quand la route était bonne, on avait les taxis et les clandos à tout bout de champ. Mais maintenant, il faut sortir de chez soi avec deux paires de chaussures. L’une pour affronter la boue et l’eau sur la route et l’autre avec laquelle on se rend au travail. Tout ça à cause de quoi ? Parce que la route a été mal faite», clame en colère une enseignante qui habite le quartier en face du lycée de Sibang.

Comme cette dame, l’on peut se poser des questions sur la qualité des travaux réalisés. Pourquoi une route faite juste avant la Coupe d’Afrique des nations 2012 s’est-elle si vite détériorée ? Ces travaux ont-ils été contrôlés et réceptionnés ? Quid de l’entreprise qui les a réalisés ? Au regard de l’état de la dégradation actuelle et du calvaire des riverains de ces zones, n’est-il pas urgent de remédier à la situation ?

Voilà des questions que se posent tout citoyen qui emprunte cette voie, mais aussi et surtout les habitants des zones affectés qui peinent à trouver des moyens de locomotion pour vaquer sereinement à leurs occupations. En cela, ils interpellent les autorités en charge de la gestion de tels dossiers. «C’est inadmissible qu’une route faite, il y a deux ans se dégrade de cette façon. Soit il y a eu fraude, soit l’entreprise ne connait pas son travail. L’Etat doit les retrouver et les obliger à répondre devant la justice», a souhaité l’enseignante qui espère que les responsabilités soient dégagées autant du côté des contrôleurs de ces travaux, du ministère, que de l’entreprise.

«Il y a une école ici, regardez-vous-même comment l’eau stagne ici. C’est dans ces conditions que vous voulez que puissent réussir nos enfants», a lancé un quinquagénaire le bas du pantalon remonté pour traverser la zone coupée par une grande mare d’eau. «Cette situation déplorable est d’autant plus à dénoncer que lorsque le président de la République doit passer par ces coins, l’on rafistole vite et de nuit pour faire croire que tout va bien», a déclaré le quinquagénaire qui espère que leurs prières seront exaucées. On en est là.

Gabonreview

Lundi 17 Novembre 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1194 fois




1.Posté par bidon le 17/11/2014 13:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est sa l'emergence quand le porte parole de la présidence et le ministre des infrastructure routière passe a la TV pour dire que au Gabon on circule bien que les routes avances c'est sa le resultat,et apres on vas dire que c'est du kongossa,que c'est la rumeur,au Gabon il existe une ministere en charge de ses question la,une agence nationale de grand travaux(ANGT) et meme un fond d'entretien routier(FER) c'est quoi leurs role finalmnt???les route du Gabon ressemble aux route des pays en Guerre alors que nous avons 50ans de paix a notre actif,on aurais dis que des bombe aurai explosé sur nos route,des choses comme sa que nous vivons tous les jours,dans beaucoup de quartier a lbv c 'est le meme spectacle(marché d'akebe,apostrophe,lalala a droite ...)voici des question qu'il faut se poser ou va l'argent du Gabon??qui en bénéficie réelement de cette manne financière???avec une croissance de 7% ,c'est pas les origines d'ALI qui viendrons réparer nos routes,ils sont simplement incapable c'est juste de le reconnaître...

2.Posté par NEM le 18/11/2014 09:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tant que l'Etat mettra la charrue avant les bœufs sur certaines affaires rien ne marchera. La marina pouvait se faire après ce qu'on pourrait appeler "les grands travaux routiers de la capitale gabonaise". Il faut comprendre que ce qui se fait comme travaux routiers dans l'arrière pays n'est point une initiative de l'Etat gabonais; c'est juste une acceptation par l'Etat gabonais du projet de l'Union Européenne dont on en parle pas, que d'en faire une récupération arnaque. L'émission "Vidéo vrai vrai" démontre bien l'abandon que manifeste l'Etat pour la capitale gabonaise que l'on croit être le bord de mer et Akanda. Quand le Chef de l'Etat voudra s'occuper de Libreville, il le fera. Mais pour le moment les populations ne voient rien du tout et la misère sociale persiste.

3.Posté par pambu guy magloir le 18/11/2014 14:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je demande aux autorités de se concentrer sur les pbs urgents et non des fantaisies comme pour certains des chantiers L'émergent c'est bien de le prôner mais il faut avant tout le vivre au quotidien.Lbv c'est un grand quartier ,il peut être goudronné en moins d'un trimestre; soyons sérieux.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...